Archive

Posts Tagged ‘Rio’

Revue de Presse : 50 ans, nouvelle évangélisation, « mariage pour tous », Parole de Dieu…

25 octobre 2012 6 commentaires

Descendez plus bas pour comprendre cette photo, qui nous vient de Belgique ! (L’Echo des Clochers) !

50 ans ! Oui, je sais, vous commencez à le savoir que Vatican II a été ouvert il y a 50 ans ! Pourtant, c’est à un autre jubilé que fait référence le père Bernard Laflavendrie sur son blog, à savoir les 50 ans de James Bond. Pour l’occasion le prêtre du diocèse de Limoges nous propose une relecture de James Bond à partir des titres des films de l’espion de Sa Majesté ! Allez, pour vous, juste le début : « « Le monde ne suffit pas » Jn 21, 25 ». Rien que la citation devrait vous donner envie de foncer sur son blog ! Bon(d), si vous préférez les modèles plus catho, c’est sur le blog de Clément, Kto & the city, qu’il faut aller jeter un œil !

Allez, un peu de sérieux (bien qu’on n’ait pas été délirant non plus auparavant), et venons-en au Synode sur la Nouvelle évangélisation qui se tient à Rome jusqu’à la fin de semaine ! La congrégation pour l’évangélisation des peuples lance une campagne de prière pour le mois du Rosaire ! Sur un site sobre et bien réalisé, avec de belles photos, une proposition : prier le rosaire pour l’évangélisation, qu’elle se passe dans nos contrées ou au loin. Le site propose des méditations sur les différents mystères du rosaire, mais aussi une introduction à cette prière « illuminante, contemplative, populaire et missionnaire ».

Le message final du synode est, quant à lui, en pleine élaboration. Pour avoir un aperçu de son contenu, je vous renvoie vers l’agence Zenit ! D’ores et déjà, on sait qu’il a été demandé par les pères synodaux qu’il ne soit pas trop long, pour être accessible au plus grand nombre. Pour avoir le résultat définitif, plus que quelques heures à attendre ! Pour vous faire patienter, voilà quelques infos sur les propositions qui vont être présentées au pape par le synode. C’est à lire sur le site de La Croix.

On reste avec le synode dans notre section des thèmes annuels. Pour l’année de la Foi, Paul Santus nous présente sur son blog, “Faut le dire vite”, une réflexion sur la nouvelle évangélisation. Et il réfléchit avec la matrice de sa formation : il est ingénieur ! Quand il parle de la Foi, il nous invite à l’appréhender sous un angle réaliste : « Pour renoncer à la facilité de la formule (en vue d’en mieux saisir le sens), il faut  reconnaître qu’on est soi-même indigne de Celui qu’on annonce, qu’on a compris au mieux 3% de ce qu’Il nous a raconté. Il faut accepter de balbutier sa foi plutôt que la déclamer ». Voilà qui renvoie à l’initiative des laboratoires missionnaires qui se sont déroulés à Czetokowa la semaine passée. C’est l’agence Fides, spécialisée dans les pays de mission, qui nous fait découvrir cette initative, où le Christ est au centre de l’annonce à travers la découverte qu’il faut d’abord en faire. Dans l’article de Fides, on parle aussi d’internet et des moyens de communications sociales modernes. Mgr Gérald Cyprien Lacroix, qui a été interviewé par Zenit en fin de semaine dernière, ne démentira pas les propos que ces nouvelles manières d’entrer en contact avec le monde. Une très belle interview à ne pas rater, ainsi que son message aux jeunes sur CNmédia !

Quittons Rome pour le Brésil. Mais justement, comment financer le voyage au Brésil, pour les prochaines JMJ ?  Vous êtes en panne d’idées ? Nos voisins belges en ont à foison, et ça part dans tous les sens… Soirée spaghetti et cocktails brésiliens, bics aux couleurs des JMJ, et car-washing ! Les idées sont nombreuses, comme vous le constaterez en allant voir “l’Echo des clochers” ! A voir aussi, pour la musique et pour l’idée, la vidéo des jeunes des Landes, pour préparer le pèlerinage. Une vidéo en Stop Motion qui vous présente les responsables du groupe de manière assez inhabituelle ! On y découvre que les mecs vont à Rio et les filles à Lourdes (selon ce qu’on voit au moment es inscriptions… Plus sérieusement, on a aussi l’adresse de la page Facebook à la fin du clip, et il y a déjà plus de 200 membres ! Alors si vous êtes du coin, foncez !

Du côté de Diaconia, une vidéo hyper bien pensée, qui ne dit pas grand-chose sur le fond (l’acteur principal le dit lui-même dans le clip !), mais qui a le don de mettre deux mots en lien : « diaconia » et « service » ! Un petit outil fort sympa pour intéresser les jeunes. C’est sans ambition, réalisé sans trop de moyens, mais avec une inventivité et un engagement qu’on ne peut qu’espérer aussi fort pour le projet Diaconia 2013 ! Au passage, merci à la page des jeunes cathos de Lyon qui a relayé cette vidéo !

Le débat contre ce qu’il est maintenant convenu d’appeler “le mariage pour tous” s’organise, tant au niveau des actions militantes, avec les happenings de l’association Vita dans 75 villes de France mardi dernier (à ce propos, lisez sur le blog de Patrice de Plunkett le compte rendu d’une de ces rencontre par Philippe Ariño), qu’au niveau parlementaire. 127 parlementaires ont ainsi publié mardi, dans les colonnes de Libération, une tribune pour demander au gouvernement un débat. Vous pouvez retrouver le texte de cette tribune sur le site du PCD avec le nom de tous les signataires ! Les députés et sénateurs  réclament « un débat public et un référendum autour du futur projet de loi. Cela, ajoutent-ils, intéresse la société toute entière, nous voulons que chacun puisse s’exprimer en conscience ». Une option qui ne semble pas évidente pour Manuel Valls, le ministre de l’intérieur et des cultes, qui était de passage au Vatican le weekend dernier pour la canonisation du père Berthier ! Selon l’agence i.Média, le ministre français a  confié « avoir expliqué à Mgr Mamberti que le mariage entre personnes de même sexe était “un engagement du président de la République”. Si le projet de loi sera présenté par le Conseil des ministres début novembre, Manuel Valls a semblé exclure “un débat de principe” sur le bien-fondé de la loi mais a reconnu la nécessité d’un “débat sur sa mise en œuvre et ses conséquences concrètes, administratives et d’ordre civil qui interrogent la conscience” ». Un dernier mot pour signaler la page du site des évêques de France qui reprend une dizaine d’interventions d’évêques sur le sujet !

On laisse la France et ses problèmes de sociétés pour le Liban et la Syrie, à propos desquels je relaye avec conviction l’appel de Régis de Berranger, qui résonne comme un cri. Faisant référence à ces conflits qui déchirent le Moyen-Orient, l’auteur du blog “A cœur ouvert”, ose ces phrases choc : « Des débats essentiels traversent nos pays, comme celui du “mariage dit pour tous” en France ; les responsables européens viennent de se mettre péniblement d’accord sur un contrôle des banques, ne cessent d’étudier les moyens de répondre à la crise, de chercher les moyens pour réparer les inconséquences de bien des responsables précédents. Bien sûr que tout ceci est important et ne peut être négligé (…) mais puissions-nous ne pas nous laisser enfermer dans nos « problèmes », qui sont parfois des problèmes de “riches”, pour être attentifs à ce qui se déroule au-delà de nos frontières ». Sinon, sur le même sujet, vous avez aussi le billet de Valérie Barbe, qui elle se concentre sur les aspects positifs qui ont suivi l’attentat au Liban. « j’ai choisi, nous dit-elle, de voir les “Quand même” qui sont nés une fois de plus au milieu de la barbarie et de vous parler de ce qu’on ne dit pas à télé parce que le sang fait « la une » mais pas les fleurs ».

A noter que du côté biblique, “Prions en Eglise”, propose un numéro Hors Série intitulé « Initiation à la lecture des Psaumes », et commenté par Sœur Emmanuelle Billoteau. L’ermite bénédictine nous invite à découvrir la saveur et la profondeur spirituelles de 7 d’entre eux à travers une approche guidée et pédagogique pour mieux entrer dans ce trésor. Et restons avec la Parole de Dieu et “l’autre expérience”, proposée par Ze Bible ! Que vous dire sans tout vous dévoiler ? Que c’est certainement la manière la plus interactive qu’il m’ait été donné pour découvrir la Bible sur internet ? “L’autre expérience” est un film dont vous êtes le réalisateur, par les choix que vous allez porter. Et à la fin, le film débouche sur une page Facebook (pas de lien, pour vous inciter à faire le cheminement proposé !). Au final, une expérience assez extraordinaire, bien qu’il faille désormais faire attention à l’utilisation de ce terme et de son “contraire”, le mot ordinaire. Pour plus d’explications, c’est chez Corine et ses filles qu’il faut aller frapper !

Et pour finir, quelques liens divers :

Revue de PResse : #EGC, Ainsi soient-ils, internet et spiritualité,…

18 octobre 2012 2 commentaires

Jeudi dernier, c’était le lancement de l’année de la foi et le 50ème anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II. J’en ai largement parlé, et je ne reviens pas sur le sujet (vous pouvez pousser un ouf de soulagement !). Mais le week-end dernier, à Strasbourg, se tenaient aussi les Etats Généraux du Christianisme (#EGC). Bien entendu, le meilleur endroit pour retrouver les interventions, c’est sur le site de La Vie ! Entre les conférences inaugurales, les vidéos, les débats, les forums, les récapitulatifs des journées, vous ne pouvez pas ne pas y trouver ce que vous cherchez, et découvrir ainsi comment les uns et les autres vivent leur foi… Et tout cela sans parler du magazine de cette semaine qui revient largement sur cette rencontre à travers un reportage photo. Du côté de Twitter, le hashtag #EGCLaVie ou le compte @EGCLaVie vous donnera pas mal d’information et vous permettra de revivre les débats et présentations. Idem sur Facebook !

Ce n’est pas tout. Ce dimanche, la messe télévisée était en direct de Strasbourg, et sur le site du Jour du Seigneur, vous pourrez revoir la célébration mais aussi les reportages et plateaux réalisés autour de cette rencontre, ou piocher dans les différentes vidéos réalisées pour l’occasion !

Bien entendu, les blogueurs  ne sont pas en reste, avec Incarnare qui a écrit un billet sur le débat concernant les divorcés-remariés ! En quelques lignes, vous aurez un aperçu de la situation et des pistes pour une possible évolution !Vous pourrez retrouver, si le sujet vous intéresse, de larges extraits concernant ce débat sur le site de La Vie.

Petit point sur les JMJ  avec la sortie d’un clip réalisé par l’équipe française des JMJ. Le titre : “Ainsi voient-ils les JMJ”, avec de nombreux témoignages. Les images sont très belles, le clip est dynamique, travaillé à la manière d’une bande annonce de film, on donne la parole à divers types de personnes… Vraiment, c’est un beau travail ! Et si l’on passe la frontière vers le nord, en Belgique, le site national pour les JMJ est né, et propose de vivres les JMJ au Brésil ou en France… avec une proposition de JMJ à Maubeuge !

Une petite mention aussi de Diaconia, mais à partir de la Nouvelle évangélisation. Dans un article de La Croix, le père Henry-Jérôme Gagey affirme : « Dans l’Évangile, le Christ ne fait pas qu’annoncer de manière explicite le Royaume de Dieu. Il est aussi – d’abord ? – celui qui passe en faisant du bien et pose les signes efficaces du Royaume qui vient. C’est pourquoi l’Église doit avoir des lieux de “bienfaisance”, où elle puisse manifester efficacement mais en toute gratuité et désintéressement l’amour du Christ pour les gens ».  Si là, il n’y a pas la dimension de Diaconia qui est présente… Comme quoi, les choses ne sont jamais en concurrence, mais toujours en lien !

Un petit mot sur l’année de la Foi avec  les jeunes cette semaine, et surtout avec le projet Youcoun (comprenez “Youth Council”). Le lancement de Youcoun a eu lien jeudi dernier, le 11 octobre. Sur le site de La Vie, un article présente ce projet, mais c’est surtout vers le site de Youcoun (www.youcoun.fr) que je vous renvoie. Et on reste avec une jeune pour cette séquence sur la foi. C’est Dopamine qui samedi dernier nous a réécrit son Credo. Et c’est plutôt très sympa à lire, plein d’humour (on dirait du Kto & the city), mais aussi très juste ! Le Credo retraduit pour des incroyants ou des personnes qui ont décroché. Et vous, vous y avez pensé à faire cet exercice, à retraduire votre foi en mots actuels pour vos contemporains ? Allez, il reste plus d’un an au cours de l’année de la foi, alors, à vous de jouer ! Certaines s’y sont déjà mises d’ailleurs : Frédérique la ménagère et Sylvia ! Qui sera le prochain ? [non Edmond, je ne te visais pas explicitement ;-)]

Un mot quand même sur le synode, à suivre toujours sur La Croix, grâce au storify qui est actualisé régulièrement de manière assez conséquente avec de nombreux éléments ! Pour Frédéric Mounier, « manifestement, il se passe quelque chose » : « Plus personne, écrit-il, ne se demande s’il faut enterrer le concile, mais tous se demandent comment aborder les défis inédits d’aujourd’hui qui n’étaient, en 1962, qu’à peine dessinés. Le débat ne se situe plus aujourd’hui, et ne peut plus se situer, entre “progressistes” et “conservateurs” ». Tant qu’on y est, pour le rapport entre Vatican II et le synode, Bernard Bienvenu nous fait une synthèse assez rapide. A lire pour une remise à jour rapide !

Je n’en avais pas parlé la semaine dernière, non que je ne fasse pas confiance à mes camarades blogueurs qui avaient vu les DVD, mais parce que, comme St Thomas, je voulais voir avant de juger ! Et donc, il est temps de s’arrêter un instant sur la série Ainsi Soient-ils ! Autant le dire d’emblée, les petit monde catho n’est pas très heureux de cette série, qui pose un regard caricatural sur le séminaire et plus encore sur l’Eglise ! Par exemple, allez lire l’avis d’Hermès Psychopompe, s. j. à propos du premier épisode de la série sur le site du diocèse de Lyon, ou  celui de Gérard Leclerc sur le site de France Catholique ! A regarder aussi, sur ce sujet, la chronique de Mgr Di Falco pour KTO, où l’évêque de Gap revient sur la série. Et il n’est pas tendre. Pour lui, outre les remarques déjà faites par nombre de catholiques, il pointe un manque flagrant dans ce téléfilm : « Dieu n’a pas été retenu au casting… » Son de cloche assez identique par Jean-Baptiste Maillard, sur le site du Nouvel Obs. Mais surtout, et c’est ce qui est souvent mis en avant, cette série est l’occasion de présenter vraiment ce qu’est la vie des séminaristes. C’est donc un appel à rebondir, pour « susciter de nombreuses occasions de témoignages chez les chrétiens dans les conversations du quotidien » comme le dit un document du Service National d’Evanglisation des Jeunes et des Vocations (SNEJV) ! Dans ce document, plusieurs pistes avec des sites internet, des reportages,… Rendez-vous sur le site de Pèlerin pour voir ce qu’en pensent certains séminaristes. Sinon, un site “concurrent” a vu le jour jeudi dernier : www.ainsisontils.com. On y trouve également des témoignages, des réponses à des questions dérangeantes parfois, comme la question des relations sexuelles… Et puis, pour les plus impatients, on y trouve les résumés des 8 épisodes de la série d’Arte !

Il y a même des regards bienveillants sur “Ainsi soient-ils. Virginie Riva, sur son blog, n’hésites pas à écrire qu’au final, « il y a quand même un supplément d’âme dans cette série : un questionnement sur la place des jeunes appelés à devenir prêtres dans le monde actuel ; sur leur rôle futur, sur la notion d’engagement et de foi ». Sébastien Antoni, après une longue analyse sur le site de croire.com, le père Robert Scholtus, ancien supérieur des Carmes sur le site de Témoignage Chrétien, et Bernard Lecomte, sur son blog, partagent une même idée : c’est une série téle, et donc une fiction et non un documentaire. Tous appellent au discernement des spectateurs. Allez, pour le fun, je vous colle quelques lignes du billet de Bernard Lecomte, car il est, comme toujours, bref et concis : « C’est intéressant, original, audacieux. C’est aussi manichéen, fabriqué, excessif. Bon, voilà, on n’y peut rien, c’est une fiction, pas un documentaire ! La loi du genre est simple, il faut trois ingrédients pour intéresser le public : des bons et des méchants, des scènes d’amour, du suspense. Que les protagonistes soient des séminaristes n’enlève rien à cette triple règle ».

Juste pour info, il y a aussi, sur le site du jour du Seigneur, une rubrique qui porte presque le même nom, “Ainsi-sont-ils”,  et que je vous invite à visiter pour y découvrir de nombreux témoignages !

Et parce qu’il n’y a pas que cette série à la télé, le père Denis Chautard nous invite à regarder un documentaire cette fois, sur le pardon, qui a été diffusé sur France 2 mardi soir. Oui, je sais, c’est passé, mais heureusement, il y a la séance de rattrapage sur pluzz. Un dernier petit clin d’œil nous a été adressé, mardi soir, au petit journal de Canal +, vers la première minute de l’émission, avec une sœur qui prend fait et cause avec les protagonistes du mouvement Femen (merci à AnnePriss pour le lien). Comme quoi on est loin de l’image de la religieuse véhiculée par la série d’Arte !

Continuons à prendre de la hauteur en ce mois d’octobre, en parlant de la prière Mariale. C’est Zabou qui s’y colle, avec un très beau billet sur son dizainier !  Elle y exprime comme cette prière du Je vous salue Marie , si simple, est aussi une ressource face à des moments et des situations dont on a du mal à rendre compte, quand on se retrouve seul face à la vie… A lire, à méditer, à prier ! Et puis, le magazine Prier propose deux pages pour « Méditer l’Evangile avec le Rosaire », tandis que le Jour du Seigneur propose 13 reportages autour du pèlerinage du Rosaire qui a eu lieu au début du mois !

Et de la spiritualité, il y en a sur internet, jusque dans les noms de blogs… Vous avez certainement remarqué qu’un blog que je cite parfois porte le nom de “JonasTree”. Valérie Barbe, l’auteur du blog, nous a expliqué lundi pourquoi elle avait choisi ce nom ! Si vous lisez son billet, vous verrez que, pour vous aussi, l’arbre de Jonas prendra un sens nouveau !

Certains, y compris parmi les plus jeunes, n’osent pas aller jusqu’à parler de spiritualité, mais ils voient internet comme un « atout considérable pour les chrétiens » ! C’est le cas d’Emmanuel et de Pierre François, qui ont décrit leur vision et leur utilisation d’internet pour les jeunes. Ils sont les auteurs du site Silo, le site de la pastorale des jeunes du diocèse de Renne. Un site très bien fait, graphiquement remarquable, et qui propose un contenu fourni, des propositions nombreuses. Bref, un site qui fait plaisir à voir !

D’ailleurs, cette idée est largement partagée par Mgr Claudio-Maria Celli, le président du conseil Pontifical pour les communications sociales. Ce mercredi matin, au synode, il a clairement appelé l’Eglise à prendre en compte les nouveaux moyens de communications, citant nommément les « “nouvelles technologies”,  qui “sont en train de changer radicalement la culture dans laquelle nous vivons” ». Le résumé de son intervention est à retrouver sur le site de l’agence Zenit ! Frédéric Fornos, le directeur national de l’Apostolat de la Prière en France, écrivait quant à lui, il y a plus de deux ans déjà, que les sites internet chrétiens « cherchent à trouver les mots d’aujourd’hui pour donner à connaître le Christ, qu’ils sont attentifs à donner à voir, par le style même du site, par son graphisme, son interactivité, la Bonne Nouvelle que Jésus-Christ a confié à l’Eglise ». Un éditorial bref et très juste, qui reste d’actualité, où le père jésuite lance un appel à s’engager résolument dans l’évangélisation par ce nouveau média ! Et ne manquez surtout pas l’image qui illustre cet article ! (et merci à Nathalie Becquart qui a ressorti ce billet !)

Divers :

Revue de Presse : Liban, #mariagepourtous, Année de la Foi, intégristes musulmans…

20 septembre 2012 4 commentaires

On commence cette semaine avec un retour sur le voyage au Liban de Benoît XVI, le week-end dernier. Et c’est le pape lui-même qui a dressé un bilan de ce voyage lors de l’audience Générale de ce mercredi. On peut retrouver la vidéo de l’intégralité de l’audience sur le canal Youtube de Kto ou des résumés par H2oStudio ou par le canal du Vatican sur Youtube (sauf cette semaine bien entendu !). Il y a aussi la page internet de Radio Vatican, ou le blog du VIS qui offrent de larges extraits du bilan dressé par Benoît XVI de son voyage ! S’il y a signé l’exhortation Apostolique Ecclesia in Medio Oriente, le pape avait aussi d’autres buts pour ce voyage :

J’y suis allé [au Liban] aussi pour annoncer à tous un message de paix. Durant ma visite, les catholiques, les représentants des autres Églises et des Communautés musulmanes du Liban et du Moyen-Orient ont vécu une expérience de respect réciproque, de compréhension et de fraternité. La rencontre avec les catholiques a suscité en moi un sentiment de gratitude pour leur foi et leur témoignage. Je les ai invités à fixer le regard sur le Christ crucifié afin de trouver en lui les forces nécessaires pour célébrer la victoire de l’amour sur la haine et la mort. J’ai encouragé les nombreux jeunes à être fermes dans la foi, à approfondir leur rapport personnel avec le Christ et à s’opposer à la violence et à la guerre. 

Sinon, je vous renvoie vers les spécialistes de l’information religieuse, à travers les blogs de Frédéric Mounier, pour La Croix, ou de Jean Mercier pour La Vie, ainsi que sur l’édito de Gian Maria Vian pour l’Osservatore Romano. A noter aussi le nouveau site de l’Agence i.média , qui propose dans ses pages un blog sur lequel vous pourrez retrouver certains de leurs articles! Il y a aussi la page Facebook  et le compte twitter ! Là aussi, de nombreuses infos sur le voyage au Liban. Et pour finir avec les spécialistes, lisez le papier d’Henri Tincq sur Slate.fr, où il fait pose face à face les propos du pape au Liban et les manifestations des extrémistes musulmans suite au film “Innocence of Muslims” !

Du côté des blogueurs, allez faire un tour chez la plus libanaise des française, Valérie Barbe. Sur son blog, Jonastree, la blogueuse reprend quelques passages des textes ou discours du voyage de Benoît XVI au Liban. Et comme elle, finalement, je n’ai qu’un mot à dire, « écoutons le !!! ».

Et pour faire un trait d’union avec le prochain sujet, aller lire le billet de Joseph Gynt sur la foi, qu’on ne peut reléguer dans le domaine privé, ou  procurez-vous Le Pèlerin, qui revient sur le voyage du pape au Liban avec un album photo et dans le même numéro, donne la parole à Véronique Margron, sur la question du mariage homosexuel.

Parce que à moins d’avoir passé le week-end (et même la semaine) en retraite, il est impossible que vous n’ayez pas entendu parler de la petite phrase du cardinal Barbarin. Allez, session de rattrapage au cas où, en vidéo en plus ! Bon, je ne vais pas mettre tous les liens, rassurez-vous (juste par Facebook et Twitter, sans aucune recherche, j’en ai reçu 28 !) Je vous laisse farfouiller sur vos sites favoris. Mais je vous en propose quelques-uns. D’abord, la réponse officielle du diocèse de Lyon, et le soutien de quelques blogueurs qui offrent des éléments de discernement par rapport aux propos de l’évêque de Lyon !

Et les évêques de France prennent ce débat très au sérieux, ils ont même ouvert une section sur leur site internet à ce sujet ! Je vous renvoie également aux messages de Mgr Daucourt, de Mgr Lacrampe ou de Mgr Rey (entre autres), qui réclament tous un débat sérieux sur le sujet, et invitent les chrétiens à se mobiliser pour qu’il ne soit pas confisqué. Idem pour le cardinal Vingt-Trois, au micro d’Europe 1, ou, plus loin de la hiérarchie catholique, M. Moussaoui, le président du CFCM, qui déclare à Stéphanie Le Bars que le mariage est « un pacte fondé sur le consentement mutuel en vue d’établir une union légale et durable, entre un homme et une femme, et ayant pour but de fonder une famille stable » ! Pour les juifs, il en va de même, comme l’illustrent les propos de Joël Mergui (président du Consistoire central israélite de France) repris par Patrice de Plunkett ! Sur la pertinence de ce débat, de nombreux blogueurs viennent apporter leur pierre, parlant avant tout d’anthropologie, comme le père Cormary, ou invitant à prendre le temps du débat, comme Pierre de Charentenay. Koz s’interroge quant à lui sur l’adoption par les couples homosexuels : « Qui a peur du débat ? » lance-t-il, en proposant de nombreux liens de personnes qui le réclament, y compris au sein du parti socialiste.

Fromage plus, dans les colonnes de Causeur, nous rappelle que le mariage, possède en quelques sorte un copyright “Eglise Catholique”. Et Jibitou enfonce le clou, en nous proposant une analyse du livre du père Pierre-Marie Castaignos, “Se marier et durer”. Le blogueur relève l’importance de la préparation au mariage réalisée par l’Eglise, qui aborde les mêmes thèmes que ce livre. Ce dernier « est très abordable même pour ceux qui sont éloignés de la religion et doit permettre une bonne réflexion en couple ». Voilà bien un argument qui qualifie l’Eglise pour porter un discours sur le mariage ! Les données présentées par le blog “servus et humilis” sont très différentes de celles qu’on nous sert habituellement. A ne pas manquer pour étayer vos discussions. Une voix discordante s’est cependant élevée, celle du Petit Chose. A lire sur son blog.

Pour finir sur le sujet, à noter qu’en Australie, le parlement a dit non au “mariage gai” (sic)! Et un parlementaire a des positions qui renvoient largement à ce qui s’est dit ce week-end en France ! Et sans lien direct, mais pas si loin non plus du sujet qui a préoccupé les cathos ce week-end, un article de Mgr Hervé Giraud précise ce qu’est la dignité d’une personne pour l’Eglise. Un document à garder sous le coude, car il a de nombreuses utilisations possible ! Comme on dit, un #must-read !

 

On en arrive à nos sujets d’année, avec l’hymne des JMJ qui vient de sortir ! C’est, bien évidemment, en brésilien, mais pour sûr, il y aura bientôt nombre de traductions. Pour l’instant, je vous envoie l’écouter et le regarder sur Youtube ! Rythmes brésiliens, accent brésilien et langue imprononçable au premier abord, mais avec les paroles et un peu d’entrainement, ça va tout seul ! Allez, on reprend : « Cristo nos convida : « Venham, meus amigos ! » Cristo nos envia : « Sejam missionários ! » ». Bon, si ça vous fait trop de changement, aller jeter un œil sur le site du diocèse de Saint-Denis, où l’on découvre une autre signification du sigle JMJ. L’article est signé par l’aumônier diocésain de la JOC. Pour vous préserver la surprise, je ne vous en dis pas plus !

On reste avec les jeunes, mais on se déplace du côté de Diaconia, avec une proposition spécifique qui leur est adressée. Pour présenter cette démarche, « L’équipe nationale de Diaconia avec les Jeunes vient d’adresser une lettre aux jeunes en responsabilité pour les inciter à participer à la démarche ! (Lire en entier la lettre de Diaconia avec les Jeunes) ». Vous trouverez plus d’informations sur le blog des jeunes cathos ou sur le site de Diaconia 2013. En bref, plusieurs étapes rythment le parcours, et les jeunes sont invités successivement à vivre la réflexion, l’action et à en faire une relecture en un an. Sinon, savez-vous qu’on est à mi-parcours de Diaconia 2013 depuis son lancement. Radio Vatican propose un premier bilan, que le père Daniel Maciel, le coordinateur national, dresse pour nous !

On termine avec l’année de la Foi, qui se décline en vidéo, que ce soit au Vatican ou en Belgique ! Pour le Vatican, c’est le Conseil Pontifical pour les Communications Sociales qui se charge du projet, avec pour but de « faire connaître ses richesses [de Vatican II] à ceux qui n’étaient pas présents ou qui le connaissent trop peu ». Plus d’info sur news.va. En Belgique, c’est le parti du webdocumentaire qui a été choisi par le portail d’information des Médias Catholiques belges. Les premières images sont en ligne, et il suffit de s’inscrire pour ête tenu au courant de la sortie du webdocu complet !

Sur le Net, pour l’année de la Foi et les 50 ans de Vatican II, il y a aussi une initiative conjointe du site des évêques de France et de Témoignage Chrétien. Il s’agit d’une carte interactive des rencontres prévues entre  septembre et décembre 2012 dans les différents diocèses de France. Et comme nous y invite le site, n’hésitez pas à faire compléter cette carte si vous avez connaissance d’autres initiatives. Le site de Témoignage Chrétien propose en outre un pearltrees sur le sujet ! A ne pas louper !

Les magazines ne sont pas en reste. Après Le Pèlerin la semaine dernière, c’est Famille Chrétienne qui propose 7 pages pour découvrir la Foi dans l’édition de cette semaine, avec une interview du père Serge-Thomas Bonino, secrétaire de la Commission théologique internationale et « théologien du pape » !

 

Changement complet de sujet. Après les deux sœurs jumelles, j’ai l’honneur de vous présenter les deux frères jumeaux, David et Edmond. Jumeaux car ils se bâchent et se répondent, tant sur Twitter que sur leurs blogs. Sous l’humour, les photos, la poésie (rayer la mention inutile au besoin) qui pointe, il y a vraiment matière à penser, alors ne manquez pas leurs derniers billets !

Un mot rapide sur les violences dans le monde arabe. Je vous laisse entre les mains expertes de Natalia Trouiller pour un résumé dans les différentes Matinales Chrétiennes de La Vie depuis lundi, ou dans les pages du magazine qui sort ce jeudi. Et je cite aussi, une fois de plus Valérie Barbe, qui a carrément adressé une « lettre ouverte à Hassan Nasrallah » ! Et pour finir sur le sujet, en le dérivant un peu, rendez-vous sur le site Religioscope pour découvrir la présentation d’un livre de Zahra Ali, “Féminismes islamiques” ! C’est hyper intéressant, et on y trouve de nombreuses clés pour comprendre l’évolution actuelle de l’islam.

 

En bref pour finir :

Revue de Presse : cardinaux, catacombes, morale, foi, « Bricbrocquer »…

6 septembre 2012 1 commentaire

Un autre événement marquant de la fin de la semaine passée a été la mort du cardinal Martini. Donner un écho à tout ce qui a été écrit à ce propos serait vain. Rendez-vous sur le site de La Croix pour vous en rendre compte. Les magazines ne sont pas en reste, avec La Vie, Témoignage Chrétien ou France Catholique. Vous retrouverez, sous la plume de Frédéric Mounier et de Jean Mercier, respectivement dans les pages de La Croix et de La Vie, deux présentations de l’œuvre et de la personnalité du Cardinal Martini. L’agence i.média a elle aussi donné une bibliographie assez circonstanciée du cardinal défunt. Et si les hommage se sont multipliés, du pape en passant par le patriarche latin de Jérusalem jusqu’aux chrétiens de Lyon, ce qui a certainement le plus fait parler, c’est l’interview posthume du cardinal (publiée par La Vie et par La Croix) ! Le titre est éloquent : « L’Église est en retard de 200 ans. Aurions-nous peur ? ». Jean Mercier cependant, pour La Vie s’est interrogé sur cet article « dont la nature polémique pose aussi des questions éthiques et journalistiques ». Tandis que Philippe Clanché semble regretter le « héraut des catholiques progressistes » qui est mort sans laisser de « postérité véritable dans la haute hiérarchie catholique » (p.8 de TC de cette semaine), Jean Mercier, en faisant écho à l’actualité française, relevait que « Martini est emblématique d’une période où le “hors-piste prophétique” consistait à rêver l’Eglise. A la rêver pure, dépouillée, accueillante, audible et crédible, au point même de projeter sur elle l’image de ce que nous voudrions être. Rêver, mais souvent au point de se focaliser sur tout ce qui apparaissait comme un obstacle au témoignage, et qui concernait par exemple la morale sexuelle ». Et de comparer le défunt avec un de ses confrères, élevé au rang de successeur de Pierre, Benoît XVI. Frédéric Mounier, sur son blog, se refusait cependant à cette comparaison, notant que « l’Eglise ne saurait se contenter ni de Ratzinger, ni de Martini. Les deux, ensemble, lui sont indispensables. Et chacun reste libre, à leur suite et en vue du Royaume, de choisir son chemin. La diversité de la litanie des saints, chantée lors des obsèques milanaises du cardinal, témoigne, dans sa diversité,  de cette liberté ». Une position proche de celle du cardinal Tauran, cité par i.média, et qui déclarait « que son confrère italien “était trop intelligent pour n’être ni progressiste ni conservateur” car “ce sont des catégories réductrices” ». Du côté des blogueurs, Charles Vaugirard, sur le site Tak.fr, préférait écrire que « Mgr Martini était avant tout un homme de pastorale ». Une conclusion qui, je l’avoue, me plait bien !

A noter que le cardinal Martini n’est pas le seul cardinal à être décédé ces derniers temps. Neuf jours avant lui, il y a eu le cardinal Shan. A son propos, et pour nous le faire connaître, Sandro Magister publie une lettre du cardinal Zen, l’un de ses disciples !

Restons avec les cardinaux, avec la citation de la semaine : « Si l’on est dans une dictature idéologique, qu’on nous le dise, on ira dans les catacombes ». L’auteur de cette citation n’est autre que le Cardinal André Vingt-Trois, au micro de Clémence Houdaille, et que vous pouvez réécouter et revoir sur le site de Radio Notre Dame ! Outre la très bonne intervention du cardinal, cette phrase a incité Thomas Jauffret, l’auteur du blog Beninews à réfléchir sur cette descente aux catacombes ! Il relit les derniers événements de notre été, de cette fameuse prière du 15 août à l’histoire de Rimsha, en passant par la condamnation des Pussy Riot et autres relectures… Thomas Jauffray propose donc la création d’un nouveau hashtag : #inthecatacombs, en montrant combien dans l’empire romain qui s’effondrait, cette descente a permis aux chrétiens de rebondir. Comme il l’écrit à la fin de son billet : « N’en déplaise à certains, les chrétiens n’ont aucun problème avec les catacombes. Ils continueront à être exigeants, à essayer d’œuvrer avec amour, à défendre l’Homme et la vie, à orienter le monde vers le Bien commun. Yes, go deep down in the catacombs ! »

Une intervention qui est bienvenue en ces temps où l’expression de la foi est plutôt mise à mal, comme en témoigne une tribune de Roselyne Bachelot sur le Hufftington Post, qui écrit textuellement : «  Il convient donc de laisser les religions dans la sphère privée ». Pour lui répondre, Matthieu Boucart, sur le blog Totus-Tuus, dont je vous laisse découvrir la réponse largement argumentée. Cette question de la place de l’Eglise revient dans l’interview du cardinal Barbarin à La Croix, où le prélat dénonce une « démocratie absolue » qui ne mettrait plus l’homme au centre ! Sur le thème du mariage homosexuel, Famille Chrétienne titrait la semaine passée : « le débat interdit ». On le voit, la place des religions dans la société est loin d’être reconnue.

A ce sujet, la morale laïque que Vincent Peillon veut introduire à l’école laisse planer quelques doutes de laïcisme chez l’abbé Guillaume de Tanoüarn ou auprès de Jean-Pierre Denis. Laissant de côté les considérations politiques et historiques, Jérôme Anciberro, dans l’éditorial de Témoignage Chrétien de cette semaine, relève « ce retour de la morale à l’école », qui aurait le mérite d’obliger « les Français à se pencher sur des questions refoulées ». La Vie s’intéresse au sujet dans le magazine qui sort ce jeudi, avec un article de Marie-Lucille Kubacki qui montre la dimension religieuse « républicaine et areligieuse » que Vincent Peillon place dans cette morale laïque ! Pour conclure ce débat, laissons la parole à Valérie Barbe qui nous rappelle, dans ce domaine, l’importance de l’exemple donné par les parents !

Enfin, dans les questions actuelles, le cas de la petite Rimsha n’est pas encore réglé. Si de nombreuses preuves sont venues accréditer la thèse d’un complot monté par l’imam qui l’a dénoncée, la jeune fille reste toujours, pour l’instant, en prison. Un beau raté du Pakistan !

Venons-en à nos sujets d’année. Et commençons cette semaine par l’année de la foi, en portant un regard vers la Belgique, où « lesévêques (…) ont adressé une nouvelle lettre pastorale à toute la communauté croyante de leur pays, l’invitant à s’interroger sur ce que signifie être “chrétien aujourd’hui” ». Selon La Croix, qui l’a présentée dans son édition de lundi, cette lettre se veut un accompagnement pastoral pour l’année de la foi. Elle prend acte des changements qui ont eu lieu ces dernières années en Belgique, et tente de donner un nouvel élan aux chrétiens du pays. Pour les évêques, la première priorité de l’Eglise aujourd’hui est de « chercher ensemble ce que signifie concrètement le fait de se mettre à la suite de Jésus ». Pour cela, ajoutent-ils, « nous pouvons nous inspirer et nous aider les uns les autres ». A noter que cette lettre, selon le quotidien « sera aussi prochainement illustrée par une série de courts clips vidéo réalisés par les médias catholiques belges ».

Sur le même sujet, celui de la foi, mais dans un ordre tout à fait différent, partons au Québec, où Jocelyn Girard invite les lecteurs du messager de St Antoine à redécouvrir leur patrimoine et l’héritage religieux à partir de la toponymie. Un chemin qui conduit, selon le blogueur, à vivre vraiment la communion des saints ! Et pour finir, une citation tirée d’un ouvrage de Thimothy Radcliffe, qu’Yvette a partagée sur son blog : « La Foi est notre réponse à cette étonnante découverte : nous avons été choisis ».

Du côté de Diaconia, un rappel : la solidarité se vit à tout âge. Un article publié sur le site de l’opus Dei en témoigne : une quinzaine d’étudiants et jeunes professionnels sont partis cet été en Lettonie avec le club Fennecs pour venir en aide à un orphelinat. L’un des participants livre, dans cet article, son récit. On y trouve ces quelques paroles : « “Nous n’allons pas transformer la face de la Lettonie par notre action. Soyons donc humbles et fuyons l’activisme” nous explique Pierre, un organisateur du séjour. “Notre travail aura une valeur d’éternité si nous l’offrons au Seigneur” renchérit l’abbé Quartulli, notre aumônier, dans l’homélie de la messe du premier jour. L’objectif était donc clair : le meilleur service que nous pouvions rendre à cet orphelinat était de lutter, chacun, pour devenir meilleur en cherchant la sainteté ». Et en prime, on découvre la spiritualité de l’Opus Dei, loin des images véhiculées par certaines œuvres de fiction (Dan, si tu nous entends…)

Un mot des JMJ, même si c’est encore le calme sur ce flanc (sauf pour ceux qui pédalent vers Rio !) ! Alors j’en profite pour relayer un appel, celui de Wikipedia, qui sur la page “Journées mondiales de la jeunesse 2013” affiche quelques petits information, assez lacunaires, mais surtout ce message : « Cet article est une ébauche concernant l’État ou la ville de Rio de Janeiro, le catholicisme et le Vatican. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants ». Avis aux bonnes volontés ! Attention toutefois à ne pas faire de cette page un lieu privatisé par un diocèse ou une paroisse… Pour vous y aider, si vous ne maîtrisez pas Wikipedia, lisez l’article de Stanislas sur le site de la Conférence des évêques de France !

Pour terminer, je vous invite à un peu de légèreté. On commence avec le père David Lerouge qui nous propose un « dictionnaire de verbes propre au domaine religieux, et plus particulièrement à l’art oratoire de l’homélie ». D’ « Acidacétylsalicyliquer » à « Vatifoler », chacun pourra trouver son lot dans cet ensemble de termes barbares mais tellement proches de la réalité parfois. Enfin, comme le dit David à la fin de son billet, « Le plus extraordinaire de tout cela, c’est que la Parole fasse son chemin, et touche, de façon tout à fait imprévisible le plus souvent  » !

Si l’écologie est un thème qui vous intéresse, vous connaissez certainement le blog du père Dominique Lang “ecology and churches”, ou celui de Patrick Pique, “le blog d’un catho écolo” mais il y a un autre blog que je viens de découvrir et qui semble de très bonne tenue : “visible et invisibles”. Il est tenu par Mahaut, une blogueuse qui déclare sur le blog « Pour le moment, je ne parlerai pas beaucoup de moi, si ce n’est la foi dont j’essaie de vivre et la vision du monde que je souhaite partager dans mes billets – qui disent déjà beaucoup ». Dans son dernier billet, elle propose une recension d’un ouvrage qui reprend la pensée du pape sur l’écologie, “Benoît XVI, Pensées sur l’environnement”. A ne pas manquer si le sujet vous intéresse !

Et puis, une chronique à ne pas manquer ! Il s’agit de l’Editorial européen, une initiative de Radio Vatican que vous pourrez retrouver toutes les deux semaines sur le site internet de la radio. Le but de cette chronique : proposer « une réflexion commune des rédactions européennes de Radio Vatican sur les principaux thèmes et défis qui se présentent à l’Eglise et à la société sur le Vieux Continent ». Le premier numéro est à lire sur le site de Radio Vatican qui, il faut le préciser, s’est offert un lifting fort réussi !

NB : un problème dû à la Poste – je suppose – fait que je ne reçois plus les revues cathos à temps pour la revue de presse (excepté pour les envois par PDF ou les articles en ligne)… J’espère que ce sera bientôt résolu !

Revue de Presse : Recommencer, Pussy Riot, sexe, films, et autres…

23 août 2012 2 commentaires

C’est bientôt la fin des vacances, il va falloir recommencer, tout doucement ! Alors pour donner envie à ceux qui ont un peu peur de se lancer dans cette nouvelle année, je vous invite à lire le beau billet de Corine sur les commencements. « J’aime assez les débuts, écrit-elle. Je crois vous l’avoir déjà dit. Les débuts d’histoire surtout. Les débuts tout neufs. Et un lundi qui commence fin août, c’est une nouvelle histoire d’année. Et des habitudes à retrouver ». Eh bien Corine, ça tombe bien, c’est bientôt la rentrée. Mais auparavant, il y a encore quelques activités d’été, comme le pèlerinage des servants d’autel de France à Rome. Sur le blog, pas mal d’infos pratiques, comme le programme détaillé, jour par jour, mais aussi une belle interview de Mgr Breton, membre de la Commission épiscopale de Liturgie, plus particulièrement chargé des servants d’autel. Le prélat ose parler en vérité de la place des filles dans la liturgie, et il donne un éclairage clair sur les questions qui se posent ici ou là. En outre, il rappelle l’importance de ce service : « Bien souvent, ce service de la messe a été considéré comme un bon moyen “d’occuper” ou de motiver les jeunes pendant la messe (…) Mais les parents des jeunes servants d’autel constatent aussi tout ce qu’apporte ce service à leur enfant : une relation avec Dieu qui s’approfondit, le rite propre de la liturgie eucharistique les aidant à entrer concrètement dans le mystère de la Foi ».  Pour prolonger la découverte de ce pèlerinage et de leur ministère, Joséphine, Matthieu, Pierre, Pauline, Jean et Cyprien, de jeunes servants nous racontent, dans le magazine Pèlerin de cette semaine, leur expérience du service liturgique. Et pour suivre le pélé en direct, rendez-vous sur leur blog, qui sera mis à jour depuis Rome !

Quittons ces quelques moments de répits, et passons aux sujets polémiques du moment, des sujets qui font réagir dans la cathosphère. La condamnation des Pussy Riot a été largement médiatisée, et il y a de quoi. La Vie s’interroge ainsi : « Pussy Riot : Faut-il crier au sacrilège ? », mais quelques voix discordantes, qui dénoncent tout autant que les autres la dureté du jugement, se font également entendre. C’est le cas d’Alexandre Latsa, un blogueur français qui vit en Russie, et qui a donné une interview au site internet Atlantico. Pour lui, les jeunes filles sont totalement instrumentalisées par l’Occident dans une « guerre médiatique en cours contre la Russie afin de tenter de renverser cette dernière ». Si le point de vue est tranché, et surement partial, il n’est pas inintéressant de regarder le problème à travers un prisme autre que celui qui nous est fourni habituellement. Il a notamment ces mots : « la France est un pays laxiste dans lequel les peines ne sont souvent pas appliquées. Les églises sont occupées par des sans papiers et tout le monde trouve cela normal. Pour relativiser les choses: détruire ou endommager un radar en France est passible de 3 ans de prison et de 45.000 euros d’amendes. Dans l’état de droit français, un radar est plus sacré qu’une église ». A lire aussi, dans le même ordre d’idée, le billet de Charles Vaugirard, sur le site Tak.fr, qui a pour titre : « Pussy Riot, la révolte des cons »

Second sujet polémique, qui découle de la prière pour la France du 15 août dernier : la question de l’homosexualité, et plus largement du rapport de l’Eglise avec la sexualité. Je ne cite que deux articles qui se répondent ! Le premier est signé de René Poujol, sur le blog “A la table des chrétiens de gauche”, et il ne mâche pas ses mots : « il ne faut pas être grand clerc pour constater que l‘enseignement de l’Eglise en matière de sexualité n’intéresse plus grand monde. Et qu’il a sûrement contribué, dans une large mesure, au cours de la seconde moitié du XXe siècle, à éloigner de nos églises des millions d’hommes et de femmes de “bonne volonté” ». Et l’auteur de développer quelques thèses et arguments qui montrent, selon lui, la réelle inadaptation de l’Eglise au monde actuel en matière de sexualité. Pour lui répondre, Natalia Trouiller qui titre son billet : « Sexe : et si l’Eglise avait tout compris ? ». Un billet partagé, liké, retwitté très largement, et même repris sur Rue 89 ! La blogueuse s’y livre, elle ose parler d’elle, de sa vie personnelle, et on y découvre le chemin qu’elle a parcouru, et comment la sexualité n’est pas une chose anodine, mais une recherche de l’Amour et d’une vie toujours plus humaine ! Si vous ne lisez qu’un billet sur le sujet, autant que ce soit celui là ! Le centre de ce billet, à mon sens : ces quelques mots : « L’Eglise propose une morale qui ne vaut le coup que parce qu’elle nous enracine profondément dans le Christ. Vouloir suivre cette morale sans être vissé à Jésus-Christ, c’est de la névrose ». Rien d’autre à ajouter !

On en arrive à nos 3 rubriques hebdomadaires, avec un gros coup de cœur pour un site concernant l’année de la foi. Il s’agit du blog “Porta fidei” lancé par le Centre d’Etudes Théologiques de Caen. Côté graphisme, ça déchire ! De grandes images,  pleins de jolies miniatures, un design très moderne… Bref, c’est beau (enfin à mon goût, je vous laisse les vôtres) ! Côté fond, le blog est déjà bien achalandé, et le contenu se décline entre textes magistériels (mis en valeurs par petits bouts), vidéos testimoniales ou de réflexion (toujours courtes en plus, c’est un vrai bonheur) et quelques articles (peu pour l’instant, mais je suis persuadé que ça va venir…) ! Je n’en dis pas plus, je vous laisse aller le visiter et en devenir fan vous-même ! Et pour continuer sur l’année de la foi, un billet de blog que je vous invite à découvrir cette semaine. Il vient d’un nouveau blog, d’un de mes confrères prêtre (on a été ordonnés ensemble), mais ce n’est pas pour ça que j’en parle. C’est juste parce que l’homélie de dimanche dernier, qu’il a mis en ligne, est vraiment profonde et nous invite à réfléchir sur note relation au Christ. Voilà certainement le cœur de cette année de la foi : redécouvrir, comme nous y invitait le concile Vatican II, le Christ.

En ce qui concerne les JMJ. C’est la communauté de l’Emmanuel qui a dégainé cette semaine, suite au forum des jeunes qui s’est achevé lundi. Sur le site de cette rencontre www.forumdesjeunes.com, vous pourrez retrouver un article qui vous donne le programme de l’Emmanuel pour lvivre les JMJ de Rio. On y apprend qu’il y aura 5 étapes pour les jeunes : un temps de formation durant l’année à venir ; dans chaque pays d’où les jeunes participants sont originaires, le forum international des jeunes quelques jours avant la JMJ, à Sao Paulo, pour « approfondir ensemble et dans les grâces de l’Emmanuel, l’adoration, la compassion et l’évangélisation par une vie de prière joyeuse, simple et ancrée dans le Christ » ; une journée de pèlerinage à Aparecida ; les JMJ à Rio ; et pour finir, « du 29 juillet au 1er août, des journées post-JMJ d’action de grâce et de détente (messe d’envoi, partages et temps fraternels sur la plage, découverte de Rio et autres lieux) ». Je ne sais pas pour vous, mais j’avoue que ça me donne envie de devenir membre de la communauté !

Et puis la séquence Diaconia avec un article de Sophie Lebrun paru sur le site de Témoignage Chrétien, et concernant le pèlerinage national à Lourdes. Et si cet article se trouve dans la section Diaconia, c’est parce que « depuis cinq ans, près d’un demi-millier de personnes “pauvres” participent aux célébrations du 15 août à Lourdes grâce au pélé mosaïque » nous explique la journaliste. Avec une particularité cette année, vu que « les membres du réseau Saint Laurent, fondé par des groupes de prière et de partage d’Évangile avec les sans-abris et personnes à faible revenu les ont rejoins pour vivre une Assomption sous le signe de la diaconie ». Dans l’article, on découvre comment ce pèlerinage est aussi l’occasion pour certaines personnes de se reconstruire, en s’engageant au service d’autres personnes.  C’est d’ailleurs cet esprit qui a animé cette rencontre, comme l’explique Mgr Bernard Housset (le président du Conseil national pour la solidarité au sein de la Conférence des évêques) : « Faire que les pauvres ne soient pas seulement des aidés, à côté de nous, mais qu’ils soient au cœur de la vie des communautés chrétiennes » car « personne n’est trop pauvre pour n’avoir rien à donner ».

Un peu de détente et de cinéma pour finir, avec plusieurs présentations de films. Le père Christophe Delaigue lit des livres, mais il va aussi au cinéma. Et il nous partage tout cela sur son blog. Son dernier billet nous présente le film de Woody Allen “To Rome with Love”. Un autre film qui fait parler de lui, dans Famille Chrétienne ou dans La Croix (dans l’édition de Mercredi), c’est “A perdre la raison”. Le film traite d’un sujet plus que délicat, celui de l’infanticide. Pour Arnaud Schwartz, dans La Croix, ce long métrage est l’un « de ces films qui marquent pour longtemps » ! Que dire de plus, sinon vous inviter à aller lire les recensions, et à aller le voir au cinéma ! Changement de décor avec un « film improbable » selon le site internet de France Catholique : “La Vierge, les coptes et moi”. « La Vierge, les Coptes et moi ou les tribulations d’un cinéaste en Égypte à la recherche de son film et des apparitions de la Vierge Marie. Tour à tour documentaire, reportage, making of pour devenir pure fiction, le film s’amuse librement de tous les genres cinématographiques. Il réussit avec humour et autodérision à aborder des questions aussi délicates et intimes que le sentiment religieux et la foi » : voilà la présentation de ce film que fait le site de l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion, qui propose aussi une bande annonce. A la regarder, effectivement, on est face à un film bien différent des Blockbusters américains !

Et puis, parce que vous le connaissez, parce que vous aimez lire son blog, retrouvez Edmond Prochain, en mode cinéphile sur un nouveau blog “générique de fin”. Il nous offre son regard sur certains films, et comme toujours, c’est pertinent !

Pour finir, après les images, le son, avec l’ouverture (enfin) de la page officielle de Radio Vatican sur Facebook. Allez y jeter un œil et abonnez-vous y ! En effet, c’est plutôt bien fait, avec les reportages de la radio, mais aussi quelques vidéos et d’autres infos.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Bonne lecture, bon commentaires, et à jeudi prochain.

Revue de Presse : sommaire !

30 juillet 2012 4 commentaires

Ça y est, j’ai décidé. Je voulais innover un peu cette année, et donc, je viens de me décider (là, à l’instant, sur un coup de tête, ou sur une motion particulière de l’Esprit Saint, et j’espère que c’est la seconde solution !) Il y aura, chaque semaine, trois chroniques récurrentes dans la revue de presse !

La première, sur les JMJ ! Ce sera la plus facile à remplir je pense ! Jusqu’en juillet prochain, vous pourrez donc suivre la préparation de ces prochaines JMJ, les différentes propositions pour y aller, pour ceux qui n’y iront pas. Il y aura (je suis prêt à le parier), des petites vidéos,… Certains des blogueurs cathos qui sévissent sur la toile iront peut-être, et du coup on aura aussi leur vision sur cet événement. Et puis sinon, d’autres vont peut-être se lancer pour nous faire suivre leur préparation à ces rencontres brésiliennes.

Le second sujet sera plus délicat à remplir je pense : il s’agit de Diaconia. Vous le savez peut-être, ou peut-être pas, l’Eglise de France est entrée depuis un peu plus d’un an dans cette démarche, qui vise à faire prendre conscience aux chrétiens de l’importance de la charité dans leurs relations fraternelles.  Car bien souvent, la diaconie est limitée à l’idée du diaconat, comme si tous les chrétiens n’étaient pas engagés dans cette démarche. C’est donc pour ouvrir les yeux et les esprits des catholiques (mais ça marche aussi pour les autres chrétiens et même pour tous les hommes) que cette année a été initiée. En allant sur le blog de Diaconia, vous en saurez un peu plus… et tout au long de l’année aussi j’espère.

Le dernier sujet sera peut-être encore plus délicat à mettre en œuvre ! Vous n’ignorez certainement pas (et sinon vous n’allez plus l’ignorer), que l’Eglise Universelle va vivre une année de la Foi à partir du 11 octobre prochain. Eh bien dans ce cadre, je vous proposerai chaque semaine (en espérant y arriver, mais Google va vite devenir mon meilleur allié), un billet, un sujet, un article, une méditation…

Bon, ça y est, j’ai mon plan pour l’année ! Reste plus qu’à bosser pour le remplir !

PS 1 : Bien entendu, je vous dirais aussi ce qu’on trouve chaque semaine sur le net (blogs et sites) et dans les revues ou journaux chrétiens (ou pas) ! Enfin dans la mesure de mes possibilités.

PS 2 : N’empêche, si des blogueurs (ou blogueuses) se sentent motivés pour écrire des billets sur les sujets précités, n’hésitez pas, lâchez-vous ! Et faites le moi savoir que je ne passe pas à côté !

Catégories :Actualité, Revue de Presse Étiquettes : , , , ,

Revue de Presse : JMJ, JO, B16, CDF, photos de vacances…

26 juillet 2012 4 commentaires

C’est la fin du mois de juillet, au plein cœur des vacances d’été (pour celles et ceux qui étudient encore) mais voilà, après plus d’un mois de break, la revue de presse reprend. En mode “vacances”, mais quand même.

Et je vous propose de prendre tout de suite un peu d’avance. Un an environ. Lundi en effet, nous étions pilepoil à un an du début des JMJ de Rio. Et pour l’occasion, un compteur spécial a vu le jour sur le site officiel des JMJ. Rendez-vous à l’adresse www.compteur-jmj-2013.fr.cr pour savoir combien de jours, heures, minutes et secondes vous séparent de la rencontre de Rio, en 2013 ! Sur la même page, vous pourrez aussi revoir la bande annonce française de cette manifestation ! Mais bon, mêmes un compte à rebours, même si ça fait classe, si ça fait un peu le buzz, ça ne suffit pas. Pour plus d’information sur ces JMJ qui auront pour thème « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples » (Mt 28, 19),vous pourrez consulter le site officiel, ou allez jeter un œil sur le blog des jeunes cathos, ou sur différents pages Facebook telle que la bien dénommée JMJRio2013jyserai. Nos amis belges ont même mis en place un blog pour s’y préparer (certains diocèses de France y sont aussi passé, avec pas mal de créativité à Lyon par exemple) et présenter les diverses manière de participer, y compris sans se déplacer jusqu’au Brésil ! D’ailleurs, dans le domaine de la préparation, un élément essentiel vient d’être délivré par le Saint-Siège : la prière de préparation à la rencontre.

Le journal La Croix, lundi, n’a pas zappé  cette date, et nous a proposé un reportage sur l’Eglise du Brésil qui compte sur cette manifestation des JMJ pour rajeunir ses membres et faire face à la « concurrence des Eglises évangéliques ». On apprenait, dans le même numéro du quotidien, que la délégation française serait restreinte au Brésil, avec environ 5000 participants. Pour les plus nostalgiques, ou pour ceux qui ne sauraient pas vraiment ce que représentent les JMJ, Aleteia, sur son site www.aleteia.org, propose une vidéo co-produite par le Conseil Pontifical pour les laïcs, qui a en charge l’organisation des JMJ. Le film de 20 minutes donne la parole aux jeunes pour qu’ils expriment ce qu’ils ont vécu lors des dernières JMJ, à Madrid, l’été dernier.

Parmi les pèlerins des JMJ, il en est un de célèbre, le premier à s’être inscrit d’ailleurs. C’est Benoît XVI, à propos duquel l’hebdomadaire Témoignage Chrétien ose le titre : « Benoît XVI le révolutionnaire ». Rien que ça ! Et le lancement de l’article ne manque pas de sel : « Deux saints vont bientôt être nommés docteurs de l’Eglise par le pape. Qui ? Une nonne qui décrivit par le menu la na­ture physiologique de l’orgasme féminin, un prêcheur qui critiquait les riches catholiques antisémites d’Espagne ». Des nominations surprenantes, mais pour ceux qui sont un peu familiers du pape, il n’y a là rien de bien nouveau. D’ailleurs, la nomination de Mgr Müller à la Congrégation pour la Doctrine pour la Foi va dans le même sens. Les intégristes ne disent pas le contraire, et ses derniers propos sur la théologie de la libération (dans l’Osservatore Romano, disponible seulement en italien dans son intégralité, mais certainement qu’une traduction intégrale sera rapidement réalisée – lire des extraits sur la page Facebook de l’agence i-média) montrent bien la liberté d’action de pensée du pape, qui n’ignore rien de la théologie du prélat qu’il a choisi !

On quitte Rome et les questions religieuses pour s’intéresser à l’actualité très proche. Demain soir, à Londres, la nouvelle édition des Jeux Olympiques d’été s’ouvriront. Et les magazines chrétiens ont mis les petits plats dans les grands. Pèlerin  s’interroge, en Une du magazine de la semaine : « Dieu dans les starting-bloks. La foi aide-t-elle à gagner ? ». Le magazine nous apprend que « 193 aumôniers de 9 religions différentes » seront présents aux côtés des sportifs. On trouve, dans la revue, de nombreux témoignages de sportifs, qu’ils soient d’anciens judokas comme David Douillet ou d’actuels champions avec Debie Flood ou Daouda Karaboué (comment, vous ne les connaissez pas ? Filez acheter le magazine !) La semaine dernière, Famille Chrétienne nous annonçait déjà fièrement : « God save the… J.O. » Et surtout, pour ceux qui ne le savaient pas, on apprenait dans cette revue que la devise des Jeux, “Plus vite, plus haut, plus fort…” avait été empruntée par Pierre de Coubertin au père Henri Didon. La Vie titre carrément sur les « Dieux et déesses du stade », et donne la parole, entre autres, à un exégète, le frère dominicain Philippe Lefebvre, qui explique que « c’est Paul qui consacre le sport dans la Bible, jusqu’à faire de l’ascète chrétien une figure de sportif accompli ». Etsi vous désirez savoir quelle est l’origine du mot “sport”, c’est sur le site de Famille Chrétienne qu’il faut vous rendre ! Voilà, en bref, pour les revues. Si vous en voulez plus, mais vraiment plus, L’Equipe d’aujourd’hui bat un record du monde, celui du journal le plus grand (56 cm de large pour 80 cm de long). De quoi avoir quelques autres informations, plus sportives aussi !

A propos des JO, l’agence Zenit nous rapporte l’invitation de Benoît XVI, ce dimanche, lors de l’angélus, « à prier pour que, “selon la volonté de Dieu, les Jeux de Londres soient une vraie expérience de fraternité entre les peuples de la Terre” ». Et d’ailleurs, les chrétiens s’engagent dans cette direction, par diverses initiatives. Le site de la Conférence des évêques de France nous apprend que ce soir, « l’église Notre-Dame de Calais accueillera une soirée sur la foi, le sport et l’Eglise ». En Angleterre, l’association More than Gold qui regroupe différentes confessions, a ouvert des commerces équitables ou lutte contre l’exclusion en proposant des logements à des sans-abris. Plus d’infos en page 14 du Pèlerin de cette semaine.

Retour en France, avec l’actualité sociale. Non, je ne parlerai pas de PSA, mais comme avant les vacances, on repart pareil qu’avant, avec les propositions et contre propositions dur l’euthanasie ! Faut-il faire un débat sur ce sujet ? Natalia Trouiller a son opinion bien tranchée sur la question, et elle nous la partageait en milieu de semaine dernière sur son blog, Nystagmus.  Le titre dit tout : « Je hais les débats (1) » ! Elle y écrit : « Qu’implique un débat ? Que ses participants sachent penser. Or, désolée de vous l’apprendre, mais collectivement nous ne savons plus penser. Sous le triple effondrement des différences fondatrices que sont la différence des sexes, la différence des espèces et la différence des générations, le débat aujourd’hui se résume à une empoignade tripes contre tripes, où chacun veut que sa souffrance, son parcours singulier, sa perception des choses ait force de loi ». Au fait, dans le titre, le (1), c’est parce que le lendemain, elle complété son billet, alors allez aussi lire la suite ! Mais Natalia n’est pas la seule à avoir réagi. Pneumatis lui a répondu que lui, il aimait bien les débats (il parle du fond aussi, à savoir l’euthanasie), ainsi que Charles Vaugirard et Jibitou, sur son blog Catholique Aujourd’hui. Il y en a encore bien d’autres, mais c’est un sujet sur lequel nous reviendrons, donc on ne va pas tout dire aujourd’hui, c’est quand même les vacances.

D’ailleurs, revenons à des sujets plus légers, style “Elle“ (non, je ne parlerai pas de la polémique soulevée par le magazine !). Ce qui m’intéresse, c’est de savoir Comment faire pour travailler quand tous les autres sont en vacances ? Jocelyn Girard s’est affronté au problème, preuve que quand on travaille durant l’été, on phosphore aussi pas mal ! Et il nous offre un billet vachement bien sur le sujet !

Sinon, pour ceux qui, comme moi, sont déjà revenu de vacances, ou pour ceux qui ne sont pas encore partis, ou ceux qui ne pourraient pas partir, il reste le voyage virtuel. Que ce soit à travers un e-pèlerinage vers Compostelle, avec le Pèlerin (pour la seconde session, la première s’étant achevée hier), ou à travers les voyages/vacances des autres. Vous pourrez découvrir de très beaux paysages sur le diaire de Mgr Giraud, ou alors faire un tour à l’étranger, que ce soit à Barcelone, avec Valérie Barbe qui nous présente la Sagrada Familia, ou à Rome avec votre serviteur. Sinon, il y a d’autres coins du monde que Corine ou Anne-Claire vous présentent sur leurs blogs.

Et si tout cela ne vous dépayse pas assez, suivez la page Facebook de Christelle Seguenot qui va partir en volontariat à Madagascar ! Sur son blog, la jeune femme a déjà mis quelques vues de cette île, mais ce sont surtout ses clichés et ses impressions, ses constatations, que nous attendons. Rendez-vous d’ici 3 semaines en terre malgache, mais commencez à vous documenter dès à présent !

Pour finir, je vous propose un article de l’Abbé Guillaume de Tanoüarn, sur la non-réconciliation entre les intégristes avec Rome. Un billet d’un prêtre de l’Institut du Bon Pasteur qui fait du bien à lire !