Archive

Posts Tagged ‘La Vie’

Revue de PResse : #EGC, Ainsi soient-ils, internet et spiritualité,…

18 octobre 2012 2 commentaires

Jeudi dernier, c’était le lancement de l’année de la foi et le 50ème anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II. J’en ai largement parlé, et je ne reviens pas sur le sujet (vous pouvez pousser un ouf de soulagement !). Mais le week-end dernier, à Strasbourg, se tenaient aussi les Etats Généraux du Christianisme (#EGC). Bien entendu, le meilleur endroit pour retrouver les interventions, c’est sur le site de La Vie ! Entre les conférences inaugurales, les vidéos, les débats, les forums, les récapitulatifs des journées, vous ne pouvez pas ne pas y trouver ce que vous cherchez, et découvrir ainsi comment les uns et les autres vivent leur foi… Et tout cela sans parler du magazine de cette semaine qui revient largement sur cette rencontre à travers un reportage photo. Du côté de Twitter, le hashtag #EGCLaVie ou le compte @EGCLaVie vous donnera pas mal d’information et vous permettra de revivre les débats et présentations. Idem sur Facebook !

Ce n’est pas tout. Ce dimanche, la messe télévisée était en direct de Strasbourg, et sur le site du Jour du Seigneur, vous pourrez revoir la célébration mais aussi les reportages et plateaux réalisés autour de cette rencontre, ou piocher dans les différentes vidéos réalisées pour l’occasion !

Bien entendu, les blogueurs  ne sont pas en reste, avec Incarnare qui a écrit un billet sur le débat concernant les divorcés-remariés ! En quelques lignes, vous aurez un aperçu de la situation et des pistes pour une possible évolution !Vous pourrez retrouver, si le sujet vous intéresse, de larges extraits concernant ce débat sur le site de La Vie.

Petit point sur les JMJ  avec la sortie d’un clip réalisé par l’équipe française des JMJ. Le titre : “Ainsi voient-ils les JMJ”, avec de nombreux témoignages. Les images sont très belles, le clip est dynamique, travaillé à la manière d’une bande annonce de film, on donne la parole à divers types de personnes… Vraiment, c’est un beau travail ! Et si l’on passe la frontière vers le nord, en Belgique, le site national pour les JMJ est né, et propose de vivres les JMJ au Brésil ou en France… avec une proposition de JMJ à Maubeuge !

Une petite mention aussi de Diaconia, mais à partir de la Nouvelle évangélisation. Dans un article de La Croix, le père Henry-Jérôme Gagey affirme : « Dans l’Évangile, le Christ ne fait pas qu’annoncer de manière explicite le Royaume de Dieu. Il est aussi – d’abord ? – celui qui passe en faisant du bien et pose les signes efficaces du Royaume qui vient. C’est pourquoi l’Église doit avoir des lieux de “bienfaisance”, où elle puisse manifester efficacement mais en toute gratuité et désintéressement l’amour du Christ pour les gens ».  Si là, il n’y a pas la dimension de Diaconia qui est présente… Comme quoi, les choses ne sont jamais en concurrence, mais toujours en lien !

Un petit mot sur l’année de la Foi avec  les jeunes cette semaine, et surtout avec le projet Youcoun (comprenez “Youth Council”). Le lancement de Youcoun a eu lien jeudi dernier, le 11 octobre. Sur le site de La Vie, un article présente ce projet, mais c’est surtout vers le site de Youcoun (www.youcoun.fr) que je vous renvoie. Et on reste avec une jeune pour cette séquence sur la foi. C’est Dopamine qui samedi dernier nous a réécrit son Credo. Et c’est plutôt très sympa à lire, plein d’humour (on dirait du Kto & the city), mais aussi très juste ! Le Credo retraduit pour des incroyants ou des personnes qui ont décroché. Et vous, vous y avez pensé à faire cet exercice, à retraduire votre foi en mots actuels pour vos contemporains ? Allez, il reste plus d’un an au cours de l’année de la foi, alors, à vous de jouer ! Certaines s’y sont déjà mises d’ailleurs : Frédérique la ménagère et Sylvia ! Qui sera le prochain ? [non Edmond, je ne te visais pas explicitement ;-)]

Un mot quand même sur le synode, à suivre toujours sur La Croix, grâce au storify qui est actualisé régulièrement de manière assez conséquente avec de nombreux éléments ! Pour Frédéric Mounier, « manifestement, il se passe quelque chose » : « Plus personne, écrit-il, ne se demande s’il faut enterrer le concile, mais tous se demandent comment aborder les défis inédits d’aujourd’hui qui n’étaient, en 1962, qu’à peine dessinés. Le débat ne se situe plus aujourd’hui, et ne peut plus se situer, entre “progressistes” et “conservateurs” ». Tant qu’on y est, pour le rapport entre Vatican II et le synode, Bernard Bienvenu nous fait une synthèse assez rapide. A lire pour une remise à jour rapide !

Je n’en avais pas parlé la semaine dernière, non que je ne fasse pas confiance à mes camarades blogueurs qui avaient vu les DVD, mais parce que, comme St Thomas, je voulais voir avant de juger ! Et donc, il est temps de s’arrêter un instant sur la série Ainsi Soient-ils ! Autant le dire d’emblée, les petit monde catho n’est pas très heureux de cette série, qui pose un regard caricatural sur le séminaire et plus encore sur l’Eglise ! Par exemple, allez lire l’avis d’Hermès Psychopompe, s. j. à propos du premier épisode de la série sur le site du diocèse de Lyon, ou  celui de Gérard Leclerc sur le site de France Catholique ! A regarder aussi, sur ce sujet, la chronique de Mgr Di Falco pour KTO, où l’évêque de Gap revient sur la série. Et il n’est pas tendre. Pour lui, outre les remarques déjà faites par nombre de catholiques, il pointe un manque flagrant dans ce téléfilm : « Dieu n’a pas été retenu au casting… » Son de cloche assez identique par Jean-Baptiste Maillard, sur le site du Nouvel Obs. Mais surtout, et c’est ce qui est souvent mis en avant, cette série est l’occasion de présenter vraiment ce qu’est la vie des séminaristes. C’est donc un appel à rebondir, pour « susciter de nombreuses occasions de témoignages chez les chrétiens dans les conversations du quotidien » comme le dit un document du Service National d’Evanglisation des Jeunes et des Vocations (SNEJV) ! Dans ce document, plusieurs pistes avec des sites internet, des reportages,… Rendez-vous sur le site de Pèlerin pour voir ce qu’en pensent certains séminaristes. Sinon, un site “concurrent” a vu le jour jeudi dernier : www.ainsisontils.com. On y trouve également des témoignages, des réponses à des questions dérangeantes parfois, comme la question des relations sexuelles… Et puis, pour les plus impatients, on y trouve les résumés des 8 épisodes de la série d’Arte !

Il y a même des regards bienveillants sur “Ainsi soient-ils. Virginie Riva, sur son blog, n’hésites pas à écrire qu’au final, « il y a quand même un supplément d’âme dans cette série : un questionnement sur la place des jeunes appelés à devenir prêtres dans le monde actuel ; sur leur rôle futur, sur la notion d’engagement et de foi ». Sébastien Antoni, après une longue analyse sur le site de croire.com, le père Robert Scholtus, ancien supérieur des Carmes sur le site de Témoignage Chrétien, et Bernard Lecomte, sur son blog, partagent une même idée : c’est une série téle, et donc une fiction et non un documentaire. Tous appellent au discernement des spectateurs. Allez, pour le fun, je vous colle quelques lignes du billet de Bernard Lecomte, car il est, comme toujours, bref et concis : « C’est intéressant, original, audacieux. C’est aussi manichéen, fabriqué, excessif. Bon, voilà, on n’y peut rien, c’est une fiction, pas un documentaire ! La loi du genre est simple, il faut trois ingrédients pour intéresser le public : des bons et des méchants, des scènes d’amour, du suspense. Que les protagonistes soient des séminaristes n’enlève rien à cette triple règle ».

Juste pour info, il y a aussi, sur le site du jour du Seigneur, une rubrique qui porte presque le même nom, “Ainsi-sont-ils”,  et que je vous invite à visiter pour y découvrir de nombreux témoignages !

Et parce qu’il n’y a pas que cette série à la télé, le père Denis Chautard nous invite à regarder un documentaire cette fois, sur le pardon, qui a été diffusé sur France 2 mardi soir. Oui, je sais, c’est passé, mais heureusement, il y a la séance de rattrapage sur pluzz. Un dernier petit clin d’œil nous a été adressé, mardi soir, au petit journal de Canal +, vers la première minute de l’émission, avec une sœur qui prend fait et cause avec les protagonistes du mouvement Femen (merci à AnnePriss pour le lien). Comme quoi on est loin de l’image de la religieuse véhiculée par la série d’Arte !

Continuons à prendre de la hauteur en ce mois d’octobre, en parlant de la prière Mariale. C’est Zabou qui s’y colle, avec un très beau billet sur son dizainier !  Elle y exprime comme cette prière du Je vous salue Marie , si simple, est aussi une ressource face à des moments et des situations dont on a du mal à rendre compte, quand on se retrouve seul face à la vie… A lire, à méditer, à prier ! Et puis, le magazine Prier propose deux pages pour « Méditer l’Evangile avec le Rosaire », tandis que le Jour du Seigneur propose 13 reportages autour du pèlerinage du Rosaire qui a eu lieu au début du mois !

Et de la spiritualité, il y en a sur internet, jusque dans les noms de blogs… Vous avez certainement remarqué qu’un blog que je cite parfois porte le nom de “JonasTree”. Valérie Barbe, l’auteur du blog, nous a expliqué lundi pourquoi elle avait choisi ce nom ! Si vous lisez son billet, vous verrez que, pour vous aussi, l’arbre de Jonas prendra un sens nouveau !

Certains, y compris parmi les plus jeunes, n’osent pas aller jusqu’à parler de spiritualité, mais ils voient internet comme un « atout considérable pour les chrétiens » ! C’est le cas d’Emmanuel et de Pierre François, qui ont décrit leur vision et leur utilisation d’internet pour les jeunes. Ils sont les auteurs du site Silo, le site de la pastorale des jeunes du diocèse de Renne. Un site très bien fait, graphiquement remarquable, et qui propose un contenu fourni, des propositions nombreuses. Bref, un site qui fait plaisir à voir !

D’ailleurs, cette idée est largement partagée par Mgr Claudio-Maria Celli, le président du conseil Pontifical pour les communications sociales. Ce mercredi matin, au synode, il a clairement appelé l’Eglise à prendre en compte les nouveaux moyens de communications, citant nommément les « “nouvelles technologies”,  qui “sont en train de changer radicalement la culture dans laquelle nous vivons” ». Le résumé de son intervention est à retrouver sur le site de l’agence Zenit ! Frédéric Fornos, le directeur national de l’Apostolat de la Prière en France, écrivait quant à lui, il y a plus de deux ans déjà, que les sites internet chrétiens « cherchent à trouver les mots d’aujourd’hui pour donner à connaître le Christ, qu’ils sont attentifs à donner à voir, par le style même du site, par son graphisme, son interactivité, la Bonne Nouvelle que Jésus-Christ a confié à l’Eglise ». Un éditorial bref et très juste, qui reste d’actualité, où le père jésuite lance un appel à s’engager résolument dans l’évangélisation par ce nouveau média ! Et ne manquez surtout pas l’image qui illustre cet article ! (et merci à Nathalie Becquart qui a ressorti ce billet !)

Divers :

Publicités

Revue de Presse : chrétiens en dialogue, liberté religieuse, Assise, tradis, et autres

13 octobre 2011 1 commentaire

C’était le week-end dernier, et de l’eau a coulé sous les ponts, mais il serait indécent de ne pas revenir quelques instants sur les Etats Généraux du Christianisme organisés pour la deuxième fois par le magazine La Vie. Car si les débats ont eu lieu, les comptes rendus et les vidéos accessibles sur le site internet de l’hebdomadaire sont autant d’éléments utiles pour se forger une opinion sur un sujet précis ou pour lancer une discussion… Dans le magazine de cette semaine, vous trouverez plus de 10 pages pour reprendre ces grands moments. Et sur internet, vous aurez accès à l’ensemble du matériel disponible. Jean-Claude Guillebaud, dans le bloc-notes, résume bien l’essentiel de cette rencontre : « À Lille, une joie toute simple nous habitait : être ensemble, dans nos différences, divergences, désaccords politiques ou théologiques ; ensemble et résolus à faire toute sa place à l’autre ».

Le thème général était : « Faut-il avoir peur ? ». Le Petit Chose, sur son blog, nous a offert un regard croisé sur l’actualité, avec d’un côté cette rencontre lilloise, et de l’autre, dans la même ville, une manifestation « organisée par des groupuscules d’extrême droite ». Comme le relève la journaliste, des débats comme celui sur « la montée des populismes » ou cet autre intitulé « le christianisme peut-il contribuer à un environnement pacifique ? » prennent alors tout leur sens…

Des réflexions sur l’utilité de Facebook pour rejoindre les jeunes dans l’Eglise à celles sur la laïcité, la palette des propositions faites aux participants est large. Une mention plus particulière pour deux blogueurs qui ont participé : Patrice de Plunkett, qui débattait autour de la question « Faut-il désespérer de la politique ? » et Erwan le Morhedec, plus connu sous le nom de Koz, qui lui intervenait sur le sujet « Les médias sont-ils anticatho ? ». Sur leurs blogs respectifs, vous trouverez le texte complet de leur intervention. Une mention spéciale pour Koz, qui a fait un vrai travail de synthèse sur le thème qui lui était assigné. Il utilise notamment une citation de Napoléon que je partage totalement : « « N’attribuez jamais à la malveillance ce qui s’explique très bien par l’incompétence » » (et j’ajouterai, des deux côtés, celui des médias comme celui de l’Eglise parfois !).

Henrik Lindell, journaliste à Témoignage Chrétien et auteur du blog Dieu et moi, témoigne de ce qu’il a vécu en étant à Lille, avec des débats riches, pleins de « propos aussi pertinents, aussi différents et aussi profondément édifiants ». Je m’arrête là, car les débats que j’ai suivis par internet ou les compte-rendus que j’ai lu sont vraiment intéressants, passionnant parfois, et je vous encourage vivement à aller sur le site de La Vie pour en profiter !

L’autre gros dossier de la semaine, ce sont les violences en Egypte, avec la mort de 24 chrétiens coptes (et 213 blessés). Radio Vatican s’est fait l’écho de ce carnage dès dimanche soir. Une information qui vient mettre en lumière cette donnée selon laquelle plus de 100.000 chrétiens auraient fui le pays depuis la révolution de printemps dernier. Depuis mardi, La Croix suit la situation de près. Et le journal avait déjà attiré l’attention de ses lecteurs sur le problème au cours de la semaine passée, preuve de la dégradation de leurs conditions de sécurité… (voir aussi l’info retransmise par l’agence suisse APIC). Libération dresse un bilan de la situation des coptes depuis bientôt 9 mois. Vous trouverez de nombreuses informations dans les éditions successives de la Matinale chrétienne de La Vie de cette semaine. Natalia Trouiller relaye même l’invitation à jeûner avec les coptes. Une situation si grave que Benoît XVI l’a citée lors de son audience hebdomadaire du mercredi matin, en appelant à « préserver la coexistence pacifique » comme le relate Radio Vatican ou encore le Monde.

D’ailleurs dans le domaine des violences religieuses ou de la liberté religieuse, de nombreux pays sont bien en retard. Par exemple, connaissez-vous Youcef Nadarkhani ? C’est un pasteur qui a été condamné à mort en Iran pour avoir abjuré la foi musulmane ! Pourtant, il déclare n’avoir jamais été musulman avant d’embrasser la foi chrétienne dans une communauté évangélique. Après Asia Bibi ou Salman Taseer, le gouverneur chrétien du Punjab (Pakistan) qui avait été assassiné et dont l’agresseur devrait bénéficier du « pardon islamique » (c’est l’agence Fides qui l’annonce), à travers Youcef, c’est un nouveau visage de la lutte pour la liberté religieuse qui nous est proposé… Le Pèlerin donne même, en page 11 de son édition de ce jeudi, l’adresse de l’ambassade d’Iran en France (4 avenue d’Iéna, 75016, Paris) pour défendre la cause de Youcef… Sur le site internet de l’AED (Aide à l’Eglise en Détresse), de trop nombreuses informations du genre sont disponibles. Le bandeau du site nous alerte d’ailleurs : « 200 millions de chrétiens dans le monde ne peuvent pas vivre leur foi librement ». Le site internet de France Catholique relaie lui-aussi de nombreuses informations sur le sujet, tout comme Patrice de Plunkett sur son blog.

Dans ce marasme interreligieux, quelques informations positives quand même : Radio Vatican nous apprenait hier que le cardinal Tauran, responsable du conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux, assisterait aujourd’hui « à la cérémonie de signature d’un accord concernant l’établissement d’un centre international pour le dialogue interreligieux et interculturel, fondé [NDLR : et payé] par le roi Abdallah d’Arabie saoudite à Vienne, en Autriche ». Louis-Charles, sur le blog du temps d’y penser, prend un peu de recul et met en lumière le « rapprochement » de circonstance qui a lieu en occident, entre catholiques et musulmans, dans une société où règne un « climat d’hostilité au phénomène religieux ».

Face à ces problèmes, aussi dramatiques soient-ils, la recherche de la paix entre hommes de bonne volonté prévaudra toujours. C’est ce qui va se passer à Assise d’ici quelques jours, le 27 octobre prochain, pour le 25ème anniversaire de la rencontre interreligieuse. Benoît XVI y participera, etil s’y rendra en train depuis le Vatican nous apprend Frédéric Mounier dans La Croix. Le magazine Prier propose un dossier avec de nombreuses méditations et prières sur le sujet. En France, La Croix de lundi titrait en page 18 : « L’Esprit d’Assise souffle déjà » en soulignant quelques événements qui ont lieu dans le contexte de cette rencontre. Mais pour avoir un panorama complet de ce qui se passe et pour participer à la rencontre ou à l’Esprit d’Assise depuis la France, outre le site des évêques qui propose un gros dossier, c’est sur le site de Témoignage Chrétien qu’il faut vous rendre. Une carte interactive donne les emplacements des manifestations. C’est bien fait, et c’est surtout très pratique ! Et pour finir sur le sujet aujourd’hui (car on en reparlera certainement), l’analyse de Jean-Marie Guénois sur ce rassemblement. Le journaliste du Figaro insiste sur l’axe nouveau, proposé par Benoît XVI, qui « ne sera pas tant le dialogue entre les religions que le dialogue entre les cultures issues de ces religions ». (et une info de l’APIC, encore, en marge de cette rencontre).

[Pour reprendre et synthétiser une grande partie des informations énoncées jusqu’à présent, je vous renvoie au blog de Pneumatis, et à son billet, « Les cathos doivent-ils se laisser taper dessus ? »]

Un mot sur la Nouvelle évangélisation et le congrès qui doit avoir lieu ce week-end à Rome (et en marge duquel une rencontre de la #FASM se met en place, pour ceux qui seront sur place). Dans un article de l’agence Zenit (dont la situation est de plus en plus précaire, soit dit en passant), on trouve les paroles suivantes de Mgr Fisichella, le président du conseil Pontifical pour la Nouvelle évangélisation : « L’évangélisation est la mission même de l’Eglise qui continue depuis 2000 ans mais qui doit trouver un nouveau langage ». L’archevêque précise également que cette Nouvelle évangélisation est en marche depuis longtemps. Une réalité confirmée par Mgr Hyppolite Simon, qui a participé à l’Assemblée plénière des conférences épiscopales d’Europe (CCEE) en Albanie sur ce thème, et qu’il synthétise en une phrase : « La nouvelle évangélisation est déjà en marche ! ». Certainement que dès la semaine prochaine, vous aurez plus d’information sur ce congrès… Et en nous rappelant que ce dimanche s’ouvrira la semaine missionnaire mondiale, l’abbé Cormary, sur le blog Ichtus, nous invite à méditer sur ce que signifie être missionnaire, en lien avec le thème choisi cette année : « Tu aimerais ton prochain comme toi-même ».

En bref, et pour finir, ca bouge chez les tradis… enfin, façon de parler, car ils campent plutôt sur leurs positions. C’est le Swiss Romain qui nous en parle (et aussi Natalia dans la Matinale chrétienne d’aujourd’hui, ainsi que l’APIC et Le Monde, sur le blog de Stéphanie Le Bars). Suite au prochain numéro, et ça risque de durer encore longtemps apparemment !

Pour les geeks qui veulent rencontrer des sœurs sur internet, c’est désormais possible, grâce au Webdocumentaire du Monde intitulé « Notre Dame du net ». complet, bien réalisé, très bien documenté, c’est une belle réalisation que je vous invite à mettre dans vos favoris pour y puiser à l’envie…

Et puis, incursion rapide dans le domaine politique : « sur quels critères voter ? » se demande l’auteur du blog Catholique Aujourd’hui… Doit-on privilégier les choix de société ou les choix économiques ? Vaste question que le dossier de Famille Chrétienne sur les cathos de gauche pourra peut-être éclairer. C’est à lire dans l’édition de cette semaine et sur le net !

Liens Bonus :

Revue de Blogs – Le pape, un film, un livre… et des blogs !

23 septembre 2010 2 commentaires

Le week-end dernier, le pape était en Grande-Bretagne. Au cas où vous auriez manqué les moments forts de ce voyage, Benoît XVI lui-même vous propose un résumé de ses rencontres et de ses activités. C’était lors de l’audience de ce mercredi, et vous pouvez trouver un résumé de son intervention sur le blog du VIS (Vatican Information Service). Pour la vidéo et un résumé plus court, rendez vous sur la page de l’agence H2Onews, et pour podcaster un autre résumé, sur le site de Radio Vatican. Sur celui de KTO, vous pourrez trouver un clip souvenir de ce voyage. Si vous voulez les commentaires des bloggeurs, connectez vous chez Edmond Prochain, qui livre une chronique décalée et légèrement acerbe sur la manière dont les grands médias ont répercuté cette visite. Pierre de Charentenay, le rédacteur en chef de la revue Etudes, revient lui aussi sur le parti pris médiatique concernant cette visite sur son blog. « Les médias se complaisent dans tout ce qui pourrait attirer le chaland, et surtout dans la polémique » écrit-il. Le magazine Témoignage Chrétien va jusqu’à titrer, sur son site : « Benoît XVI au Royaume-Uni : la force tranquille » et relève les changements que le Pape a pu provoquer dans la presse britannique.

Et comme d’un voyage à l’autre il n’y a qu’un pas, La Clau, un site du nord de la Catalogne, nous apprend que le diocèse de Barcelone « mise sur Internet » pour informer autour de la venue du pape début novembre.

image tirée du site http://www.sacristains.fr

La semaine dernière, je vous parlais des réactions de la blogosphère au film Des Hommes et des Dieux. Sur le site des sacristains (www.sacristains.fr), vous pourrez trouver un billet polyphonique, où dix personnes laissent leur impression sur le film. Pierre-Baptiste Cordier, sur son blog, publie quant à lui une interview de Jean-Marie Lassausse, prêtre de la Mission de France qui vit à Tibhirine. Un message d’espérance délivré par celui qui invite à voir l’autre « comme une source d’enrichissement ».  Et en parallèle avec ce film, sur son blog cathoweb.org, Jean-Baptiste Balleyguier part d’une publicité qui vante le refus de consommation au profit de l’épargne (c’est une pub pour une banque) pour faire un développement très intéressant qui aboutit à une réflexion sur le sacrifice. A lire.

Ce week-end, le magazine La Vie organise les Etats Généraux du christianisme. Retrouvez sur leur site internet (www.lavie.fr) des vidéos en direct, le blog de l’évènement, et soyez sûrs que les bloggeurs chrétiens y reviendront.

Marc, l’auteur du blog Hôtel synodal n’y sera pas, mais son blog (www.niobium.fr), est quand même le blog de la semaine. Vous y trouverez notamment un billet daté de mardi, où il fait une très bonne recension du livre de François Moog, La participation des laïcs à la charge pastorale. Alors que les Etats Généraux du Christianisme vont réfléchir, entre autres, sur ce genre de sujet, c’est une très bonne lecture que Marc nous conseille. Il propose d’ailleurs régulièrement sur ses pages des ouvrages qu’il a aimés. Comme quoi, les blogs peuvent aussi orienter vers les livres.

Alors n’hésitez pas à parcourir aussi ces blogs, et surtout à y laisser vos impressions. Bonne semaine, et bons commentaires.

Revue de Presse : le carême et les catastrophes (plus ou moins naturelles)

Cette semaine, c’est le carême qui se retrouve au premier plan. Le carême avec ce qu’il comporte de jeûne, de prière et de partage. Le partage, justement, il commence en s’ouvrant à l’autre et en réduisant ses propres besoins. C’est le sens donné aux « soirée Bol de Riz ». Le Républicain Lorrain d’aujourd’hui, dans l’édition de St Avold, revient sur une rencontre qui a eu lieu ce week-end à Macheren/Petit-Ebersviller, en lien avec l’antenne locale du CCFD. Ce temps de solidarité, rapporte le journal, a aussi voulu donner la parole à des acteurs de terrain, en la personne d’une journaliste originaire de ces villages et qui est venue « partager son expérience comme membre d’une ONG (…) spécialisée dans le microcrédit » au Burkina Faso. Un partage qui s’est traduit concrètement par 1242 € de dons pour le CCFD.

Partage, mais aussi prière. Le magazine Prier offre ce mois-ci une très belle interview de  Sylvie Germain, écrivain, qui revient sur la prière. Elle met cette dernière en lien avec le jeûne, en déclarant notamment : « je crois en effet que prier, c’est tendre vers la grâce du rien, vers la clarté du vide, la douceur éblouissante du silence ». Des mots qui ne tournent pas, à priori, vers Dieu, mais qu’il faut comprendre dans ce décentrement qu’elle explique en parlant de l’ascèse : « son but est de nous mettre en état de sensibilité accrue, de vigilance et d’attention » « aux autres, à la vie, à l’infini mystère nommé Dieu ». Le même magazine propose également un petit guide, Prier au quotidien, qui donne, aux pages 8 et 9, des indications pour vivre avec Dieu y compris durant ses congés scolaires, en skiant à la montagne par exemple, en retrouvant l’esprit de François d’Assise. Un petit texte d’un jeune de 24 ans, à découvrir là aussi avec les yeux du cœur.

Et puis le carême propose le jeûne. Mais il y a diverses manières de jeûner. Fabrice Hadjadj, dans La Vie de cette semaine, offre 7 conseils pour « déjouer les 7 ruses du diable ». Parmi celles-ci, la seconde, qui est intitulée « Il veut la sainteté à la force du poignet ». L’auteur présente le diable comme celui qui veut « nous faire croire que l’on peut sauver l’homme sans la grâce », pour que nous visions à la sainteté, mais par notre seul travail (par nos renoncements pourrait-on ajouter). Face à cette ruse, il propose l’humilité, celle qui consiste à « se laisser relever par Dieu ». Le vrai jeûne, c’est donc jeûner de sa force, de son orgueil, pour se laisser sauver par Dieu… Une double page de La Vie qui renouvelle notre façon habituelle de voir le carême. A mettre entre toutes les mains…

Revenons à l’actualité immédiate, et à ces catastrophes qui se succèdent. Alors que le pape priait pour les victimes du tremblement de terre au Chili, comme nous le rapporte le bulletin de dimanche de Zenit (www.zenit.org), la tempête faisait rage en France et tuait 51 personnes tout en laissant 8 disparus (selon le site internet du journal Le Monde de ce matin). Le Figaro d’aujourd’hui met en une le titre : « Tempête : l’urbanisation du littoral en accusation ». Ces questions environnementales rejoignent ainsi l’entretien que vous pourrez trouver dans le dernier numéro du Pèlerin, qui propose une rencontre avec Jean-Marie Pelt. Le botaniste messin que vous connaissez bien sur les ondes de Jérico, déclare ainsi dans le magazine : « Quand une catastrophe naturelle comme le séisme d’Haïti se produit, nous nous sentons partie prenante de la communauté humaine (…) Une organisation mondiale de l’écologie permettrait d’intervenir rapidement dans ce cas et pratiquerait un suivi des régions particulièrement menacées ». Et il enfonce le clou concernant l’écologie, la liant avec une vision religieuse du monde : « les deux tiers des habitants de la planète ont des convictions religieuses et les livres sacrés ont abondamment parlé de la nature. Toutes les religions reprennent cette idée que notre relation avec la nature et avec Dieu est la voie du bonheur ».

Mais toutes les catastrophes ne sont pas dues à la nature. Les hommes y sont aussi parfois pour quelque chose. Ainsi en va-t-il des profanations d’église. Ce qui a poussé Mgr Michel Dubost, évêque d’Évry-Corbeil-Essonnes, à réagir, dans un billet publié sur le site internet du diocèse après la ènième profanation d’une église. L’évêque explique ainsi avoir voulu réagir, mais sans soutien de la part des autorités de l’état : « Les pouvoirs publics sont donc responsables par leur carence. Personnellement, je n’arrive pas à m’habituer aux profanations… S’il faut hurler, nous hurlerons. Après tout, nous aussi, nous sommes des citoyens » écrit-il. Famille Chrétienne, sur son site internet (www.familechretienne.fr), revient sur le contexte de ce « coup de sang », et donne la parole à Mgr Podevin, porte parole de l’épiscopat français, qui parle de « colère constructive ». Et il ajoute : « Le problème n’est pas entre les religions, mais plutôt dans une sorte de banalisation des violences envers le christianisme. (…) La société a beaucoup de mal à reconsidérer le christianisme dans sa dignité, et fait preuve d’ingratitude envers lui ». Un cri donc, qui, selon Mgr Dubost lui-même, comme il le dit à La Vie, « commence à être entendu ». Et La Croix témoigne aujourd’hui que finalement, les chrétiens peuvent se faire comprendre, comme ces internautes « défenseurs du pape » qui, selon le journal, « ont réussi à se faire entendre ». Un petit article qui permet de montrer la vitalité des chrétiens sur la toile.

Rapidement, pour finir, deux sujets : La Croix d’hier nous proposait un article sur la crise … pour les religieuses qui fabriquent les hosties. Rattrapées par des productions moins chères qui viennent de l’étranger, elles poussent un cri d’alarme et ont lancé une campagne de communication en direction des acheteurs… Pensez-y si vous êtes concernés…

Et enfin, juste pour le citer, un article sur les livres numériques dans La Vie de cette semaine. Pour allier la lecture et la technologie… Certains modèles permettent même de lire des journaux ou revues sur l’écran… Alors, avec ou sans livre numérique, bonne lecture, et à la semaine prochaine.

Revue de Presse : Le carême approche

16 février 2010 Laisser un commentaire

« Comme une envie de gras et de sucré ». Le titre de l’édition de Sarrebourg du Républicain Lorrain plante le décor de ce jour, mardi-gras. Le journal qui invite également à profiter des beignets, avant l’entrée en carême demain… et si vous le voulez, il y a même une recette pour faire ces beignets…

Mais revenons au carême. Le même journal nous avait déjà introduits dimanche dernier à ce temps particulier : « Le mercredi des Cendres nous rappelle que la vie terrestre n’est qu’un passage ; Pâques nous apprend que la vie éternelle nous attend » expliquait l’abbé Gérard Christ au journaliste du quotidien. Une pleine page pour comprendre ce qu’est le carême, et il y en a besoin, car quand le journaliste parle de ces « 46 jours de “pénitence” », on se dit que la culture chrétienne se perd… même si l’article explique ensuite, heureusement, que si on enlève les dimanches, on en arrive à 40 jours…

Le carême qui est également à la une des revues chrétiennes. Le Pèlerin propose en couverture « 7 façons de vivre le carême », et Anne Ponce nous montre clairement dans son éditorial que même si au premier regard cela paraît ringard, aujourd’hui, à travers différentes manières de les vivre, « la solidarité, le jeûne et la prière ne paraissent déjà plus si ridicules ». Et comme pour lui donner raison, le père Nicolas de Bremond d’Ars, sociologue à l’École des hautes études en sciences sociales explique dans le magazine que « les valeurs de solidarité, la recherche d’une vie intérieure et l’attention croissante portée à une alimentation équilibrée ne sont pourtant pas sans rappeler le tradi­tionnel triptyque jeûne, aumône, priè­re ». Voilà donc ce qui a motivé le Pèlerin à proposer sept chemins pour vivre le Carême : en famille, en assemblée, en communauté, après le travail, à l’école, à domicile, sur internet. Lire la suite…

Revue de Presse : L’écologie a le vent en poupe !

couv-sommaire_9c5d29Cette semaine, La Vie a pris les devants sur de nombreuses autres publications et nous lance dans l’écologie.  Le magazine publie en effet « la carte de France du palmarès écologie 2009 ». Et les grands gagnants sont… ailleurs qu’en Lorraine. La Moselle obtient une note comprise entre 10 et 11, une note qualifiée par le magazine d’insuffisante. Et c’est vrai, à voir cette carte : nous sommes moins bons que tous nos voisins. Pour établir ce score des départements, le journal s’est basé sur 6 critères, plus ou moins objectifs. En effet, le « vote écologique aux dernières élections » me parait un critère bien moins pertinent que la « qualité de l’eau » ou le « développement des énergies renouvelables ». La même revue rappelle qu’aujourd’hui, dans une société marquée par la crise financière, «la croissance verte tarde à éclore », et d’expliquer, à la page 64, que finalement, « le gouvernement manque diablement d’ambition ».

Ce dossier nous prépare donc à la grande manifestation que sera le sommet de Copenhague. Dans 59 jours et quelques heures (vous pourrez trouver le décompte exact sur le site internet www.copenhague-2009.com), la communauté internationale sera réunie dans la cité danoise pour y élaborer un accord écologique. Le secours catholique, entre autres, est signataire d’un appel en vue de cette rencontre. L’écologie est d’ailleurs à la mode. Les films « Home » de Yann Arthus-Bertrand et « Le syndrome du Titanic » de Nicolas Hulot en témoignent. Famille Chrétienne fait d’ailleurs une recension de ce « film catastrophe et réquisitoire » dans le numéro de cette semaine, tout en reconnaissant au militant écolo une rupture « avec le matérialisme triomphant pour changer le mode de vie en renouant avec “l’humilité” qui rapproche de la Terre ». Lire la suite…

Revue de Presse : Famille, société et Afrique !

« La famille et l’Eglise » : c’est le titre d’un article, à la page 8 du Républicain Lorrain d’aujourd’hui, qui revient sur la rencontre automnale des évêques et des prêtres de la région apostolique, une rencontre consacrée à la famille. Le compte rendu de cette rencontre présente les problèmes des prêtres ou évêques face aux questions de la communion des divorcés remariés ; Comme l’expliquait l’abbé Helbert, de Strasbourg, l’un des participants cité par le journal, « “Il est normal qu’un couple traverse des épreuves” (…) “Ca aide à sa maturation et il ne faut pas baisser les bras à la première crise” déclare-t-il en suggérant de célébrer les couples qui fêtent 20,30, 50 ans de mariage… “en leur demandant ce qui leur a permis de tenir” ». Ce problème qui concerne l’Eglise trouve aussi son pendant dans la société avec l’augmentation des PACS et la baisse des mariages, comme le dit la première page de La Croix. Dominique Quinio, dans son éditorial, revient sur le choix de cepacs_une contrat plutôt que de celui du mariage. Si effectivement le PACS paraît moins engageant que le mariage (en relevant uniquement des personnes concernée et non de la société) et donc plus facile à briser. Elle note cependant que le mariage « résiste et les jeunes qui le choisissent, en toute liberté, parmi l’offre élargie qui leur est aujourd’hui proposée, manifestent qu’ils croient en eux-mêmes et en leur projet de construire un couple et une famille. Le sens du mariage, paradoxalement, s’en trouve aiguisé », conclue la rédactrice en chef du quotidien.

La Croix qui depuis plus d’une semaine a lancé une grande série sur la doctrine sociale de l’Eglise. Durant 3 semaines, sur une double page, la rédaction du service religieux relève un défi ambitieux : « solidarité, écologie, argent, travail : ce que les catholique proposent ». Lire la suite…