Archive

Posts Tagged ‘chrétiens’

Revue de Presse : Pape, politique, Pâques, PS…

29 mars 2012 4 commentaires

Pas mal d’actus cette semaine. Je vais donc commencer Cash, avec la plus universelle : le voyage du pape au Mexique et à Cuba ! Le pape est en vol vers Rome (enfin, à l’heure où j’écris ces lignes), et vous pourrez retrouver tous les articles sur les sites d’informations religieuses, voire dans vos journaux. Pour une synthèse rapide, je vous renvoie vers le papier de Jean Mercier dans la livraison de la semaine de La Vie. Le journaliste nous décrit un pape « pèlerin de la justice », tant il a défendu les plus pauvres, les plus petits, la liberté (religieuse ou autre) au Mexique comme à Cuba, osant des phrases telles que « l’Église doit toujours se demander si elle en fait assez pour la justice sociale ». Pour plus de détails, La Croix a couvert de manière approfondie ce 23ème voyage papal hors d’Italie, en proposant un dossier sur son site internet et de nombreux articles dans les pages des journaux. Pour un premier bilan de ce voyage, écoutez aussi le père Luc Lalire, responsable du pôle Amérique latine au sein de la Conférence des évêques de France, qui donne ses impressions au micro de Radio Vatican. C’est à retrouver sur la plateforme www.news.va (qui reprend entre autre Radio Vatican), accompagné de nombreuses vidéos et autres articles. En mentionnant ce voyage, il nous faut également citer l’agence Fides, qui s’occupe des pays de mission (et donc pose un regard plus particulier sur Cuba, dans un article qui reprend le discours d’arrivée du Pape sur cette île et qui donne bien le sens du déplacement de Benoît XVI. En lisant l’article de Stéphanie Le Bars, sur le site du monde, on apprend ainsi que « l’Eglise n’est ni un pouvoir politique ni un parti », bien que le pape considère le marxisme comme totalement dépassé. J’arrête là, en vous renvoyant également vers le blog de Jean-Marie Guénois, le Religio-blog ou vers la page Facebook l’agence i-média (où l’on découvre que « aux Cubains, le pape a proposé une troisième voie entre Karl Marx et Ronald McDonald : Jésus-Christ ! »). Sinon, du côté anecdotique, ce voyage aura aussi eu le mérite de prouver que Fidel Castro était toujours vivant et que parfois les grands médias s’intéressent encore un peu à ce que vit l’Eglise ! Peu d’infos sur ce voyage dans les blogs, excepté chez le Suisse rom@-In-d qui a repris pas mal d’articles ou d’analyses.

Une contribution en marge de ce voyage, celle de Marc Favreau qui nous livre une analyse très complète de la situation de la Légion du Christ, née au Mexique, et à propos de laquelle il regrette que le processus de réforme ne soit pas allé jusqu’au bout.

Tant qu’on est en train de parler du pape, restons-y avec un autre billet de Marc Favreau sur la question de la démission du pape. Une analyse sans complaisance sur une question qui revient régulièrement sur les blogs spécialisés. C’est aussi l’occasion de citer la présentation par le père Christophe Delaigue de son mémoire sur un titre que le pape a abandonné, celui de patriarche d’Occident. Une initiative de Benoît XVI qui n’est pas sans incidence dans le cadre du dialogue œcuménique.

Un dernier mot sur le pape pour dire que ce mardi, son message pour la prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse a été publié, sur le thème « Soyez toujours dans la joie du Seigneur ». A quelques jours du dimanche des rameaux, et dans un contexte de crise marqué (si si, tout le monde le dit) on ne pouvait pas passer à côté de ce texte qui analyse les raisons d’être joyeux et l’invitation de Benoît XVI à être « missionnaires de la joie ».

Bon, on en arrive au sujet récurent ces dernières semaines, les élections. Avec la naissance d’un site, centré sur une vidéo : www.quellesociete2012.fr ! 3minutes 19 pour mettre en images et en texte les questions des évêques de France, dans leur document « Elections : un vote pour quelle société ». C’est la vidéo qui buzze actuellement (17.000 vues en 48 h), elle est reprise dans de nombreux billets de blogs (attention, la liste suivante n’est pas exhaustive) dont je vous livre les titres (Petit jeu : essayez de découvrir qui peut être l’auteur du blog à partir du titre) : « Le discernement, c’est maintenant », « le pâté d’alouette et de cheval » (dur celui là), « un vote d’apparence chrétienne », « quelle société voulons-nous ? », « éléments de discernements pour un vote en conscience », « Elections 2012 Une vidéo synthétise les attentes des catholiques » (ok, c’est pas vraiment un blog celui-là), « Pour quelle société ? », « En vue des élections prochaines », « Parce que le temps de l’enfouissement est passé » (attention, y’a un piège), « journal de campagne (2) : un vote pour quelle société ? »,… Si vous avez cliqué sur ces liens, vous aurez pu constater que chaque blogueur y ajoute sa petite touche, son appréciation, son commentaire.

Et quand je dis que ça a buzzé, sur les blogs et les réseaux sociaux, ce n’est pas faux. Rue 89, le site d’information, s’est emparé de la vidéo pour tenter de trouver quel candidat serait le plus conforme aux positions exprimées par les évêques. And the winner is… cité chez Rue 89, mais si vous avez lu quelques uns des billets précédemment cités, vous aurez pu constater que nombre de blogueurs ne sont pas d’accord avec cette manière de faire. La Croix aussi a analysé cette proposition et montre la parenté avec une vidéo américaine reprenant le même principe.  Pour Hubert de Torcy, le directeur de Saje Prod, qui a produit la vidéo, l’ « objectif est notamment de faire connaître le texte des évêques français ». Ce film, ajoute-t-il dans les colonnes de La Croix, « peut par exemple être utilisée pour animer des soirées de réflexion dans les paroisses ou les mouvements ». Une belle initiative, que je vous invite vous aussi à relayer. Le but n’est pas, vous l’avez compris, de donner des consignes de votes, mais d’inviter à discerner pour quoi…

Et puis, comme il n’y a pas qu’en France qu’on a besoin de politique, regardons l’Italie, avec une belle interview d’Andrea Riccardi dans La Vie, qui montre comment il allie immigration et aide au développement. Une vision pleinement chrétienne et assumée comme telle au service d’un état. Et restons chez nos voisins transalpins  avec un rapport de Caritas/migrantes sur les préjugés des italiens envers les étrangers. C’est une info Zenit, reprise par Denis Chautard sur son blog. Et toujours dans le même pays, un article qui montre l’engagement des évêques italiens pour repenser l’économie. C’était lors d’une réunion du conseil permanent de la conférence Episcopale Italienne. En Belgique, l’abbé Eric de Beukelaer ne fait pas que comparer monarchie et démocratie, il s’arrête aussi longuement sur la bien-pensance qui est tout sauf démocratique parfois. Le cas précis qu’il évoque est celui de l’avortement. Avortement qui est largement subventionné par l’Union européenne : c’est à lire sur le blog http://www.hermas.info, en deux billets.

Sinon, petit retour en France, avec deux billets de la fraternité des chrétiens indignés, sur « libéralisme et migration » et une réflexion sur la taille des circuits économiques. Le nom fait peut-être peur, mais l’article est bien pensé, et donne une petite leçon d’économie, qui replace l’homme au centre ! Ca fait du bien. Deux petits billets de Corine et de l’abbé Gaignet pour rappeler l’importance de la politique pour les plus faibles et inviter à prier pour les responsables politiques. Et puis un dossier, celui de Pèlerin, qui présente « 10 initiatives chrétiennes face à la crise » ! La politique, c’est aussi ça, avoir une vision positive. Merci Pèlerin !

J’ai parlé juste avant des évêques italiens, un petit mot pour dire que les évêques français étaient aussi en Assemblée plénière cette semaine, suite au week-end sur Vatican II à Lourdes. Plus d’infos sur le site des évêques, où un dossier vous donnera accès à l’essentiel de leurs travaux.

Changement complet de sujet pour finir, avec la question du martyr. On en a parfois entendu parler la semaine dernière, mais c’est l’auteur de Kto and the city qui ose redire ce qu’est le vrai martyre. Un billet à lire absolument. Et puis, si vous voulez en savoir un peu plus, allez faire un tour sur le dernier article mis en ligne sur le site Aleteia.org, et qui nous parle des chrétiens persécutés pour leur foi aujourd’hui. Une autre qui parle de ces martyrs, c’est Sylvia, en nous introduisant à la semaine sainte avec les magistraux chemins de croix en Espagne. L’occasion de parler un peu de cette semaine particulière, qui débute avec le dimanche des rameaux, et que le site croire.com nous présente. Pour ceux qui en auraient besoin, le blog des Jardiniers de Dieu nous propose pour ce dimanche des Prières Universelles qui justement ouvrent sur l’universalité de l’Eglise. Et puis comme on est proche de Pâques, c’est le temps des confessions. Pour vous préparer, un petit tour chez David Lerouge ne vous fera que du bien. Et puis, dans cette semaine, il y a aussi les chemins de croix. Bruno Bouvet a commenté dans La Croix d’aujourd’hui (p.15), entre autres, le livre d’Etienne Séguier Traverser les épreuves. Pèlerin nous propose un chemin de Croix en images dans l’édition de cette semaine. Il s’agit de peintures de Jean-Georges Cornélius, accompagnées du commentaire de Jean-François Bouthors. Le magazine La Vie publie un dossier spécial Pâques, avec notamment un bel article sur le mystère pascal expliqué aux enfants. Famille chrétienne s’attaque aussi à la Semaine sainte en parlant de « la Croix, scandale et sagesse ». Il est vrai, nous dit la revue, que l’on est parfois tenté de privilégier la Résurrection en fermant les yeux devant les horreurs de la Passion. Pourtant, la Croix aussi est au cœur de notre foi. Six pages sur le sujet dans Famille Chrétienne donc. Et plus surprenant, pour finir sur le sujet, Témoignage Chrétien nous offre, à quelques jours de Pâques, un dossier intitulé « Croire, une aventure contemporaine ». Avec des regards très différents et pas forcément de croyants sur cette dimension de la Foi : le père Robert Scholtus y côtoie Julia Kristeva, agnostique (qui avait été invitée par Benoît XVI à prendre la parole lors du dernier rassemblement à Assise). Un beau dossier, que je ne peux que vous conseiller.

En bref, une info triste : Kto ne sera pas présente sur les ondes de la TNT. Je vous renvoie à l’article de La Croix et une réaction de Vincent Redier, le directeur de Kto. Une nouvelle qui n’encourage pas certains à conserver leur téléviseur)… Et une autre plus gaie pour finir : sur le site de Pèlerin, vous trouverez le portrait de Tellou, qui gère le blog Angel Cake (qui compare les prêtres aux vélibs !). C’est dans le cadre du Prix du blog catho, mais vous l’aviez compris.

PS : Désolé pour le retard… promis, la semaine prochaine ça ira mieux…

Publicités

Revue de Presse : édition spéciale chrétiens et politique

16 février 2012 7 commentaires

D’ici moins de trois mois, le futur président de la République sera connu ! En attendant, la campagne bat son plein avec l’annonce ce mercredi de la candidature de Nicolas Sarkozy ! Du coup, cette semaine, je ne parlerai que de politique ! En partant du web, parce que sur internet, les questions se posent franchement. Les Padre du Padreblog s’interrogent ainsi sur le progrès que les candidats promettent aux français.  Face aux conditions économiques, la marge de manœuvre des candidats est très mince. Du coup, écrivent nos padre, « les candidats seront plus facilement tentés d’incarner ce « progrès » sur les questions sociétales, celles qui ne coûtent pas cher, en proposant d’aller toujours plus loin dans la transgression des fondamentaux de notre société : euthanasie, mariage homosexuel, homoparentalité, laïcité restrictive, etc… ».  Pour les prêtres, en revanche, « le progrès ne consiste pas à se libérer de ce que nous sommes, mais au contraire, à permettre à chacun de devenir toujours mieux ce qu’il est en s’accomplissant pleinement ». C’est « un progrès au service de tout l’homme et de tous les hommes » qu’ils veulent, en droite ligne avec la Doctrine sociale de l’Eglise ! Un bon article pour réfléchir.

Sinon, du côté des politiques, il y a eu un mini débat (déjà oublié) la semaine dernière sur la question de savoir ce qu’était une civilisation. On remercie Mr Claude G. pour avoir soulevé la question et Sylvia qui a fait un parallèle avec l’actualité sportive du week-end : « Puis-je être fière d’appartenir à une civilisation soi-disant supérieure ? Eh bien non je ne suis pas fière de voir que l’on prête plus d’attention à chauffer une pelouse pour un match (…) que de s’occuper à loger des personnes pendant l’hiver ».

Mais revenons aux polémiques, avec la sortie de Christian V. sur la déportation des homosexuels. Le député a été condamné unilatéralement par la classe politique (alors que la justice tendrait plutôt à l’absoudre dans un autre dossier du même type), y compris par les gens de son parti, dont certains se sont bien lâchés sur Twitter : « Il faut le virer de l’UMP », écrivait Benoist A(pparu), tandis que Nadine M., connue pour sa rapidité de réaction, déclarait : « Je condamne fermement les propos de Christian Vanneste. Il ne peut pas porter ni nos couleurs ni nos valeurs ». Bon, vous trouverez plus d’infos sur ce dossier dans un article de François Miclo sur Causeur ! Sinon, pour en revenir à la course à la présidentielle, La Croix nous dit tout sur la position des candidats sur le mariage des personnes homosexuelles et l’homoparentalité.

Sur ce sujet, une candidate avait des certitudes : Christine Boutin. Je dis avait car elle a jeté l’éponge en ralliant Nicolas Sarkozy. Les journaux ont largement commenté ce fait, et les blogueurs également, allant d’un extrême à l’autre. Jibitou, sur son blog, Catholique aujourd’hui, parle de « décrédibilisation » et de « politique politicienne » au détriment des « valeurs » dont elle se fait l’héroïne. Pour Charles Vaugirard, ce ralliement n’est rien d’autre que « le choix de la raison », qui lui permet de « participer au pouvoir » au nom de ces mêmes valeurs, plutôt que de se réfugier dans une « pureté » inutile. Et l’auteur relève d’ailleurs plus particulièrement les questions de l’homosexualité, de l’homoparentalité et de l’euthanasie. Henry le Barde lui-aussi prend la défense de la patronne du PCD, et comprend qu’au nom de ces « valeurs non négociables »elle se rallie au président sortant, plutôt qu’au candidat du Modem, ajoutant que « des députés PCD au sein d’une majorité (ou opposition…) seront à coup sûr plus utiles sur le long terme qu’une candidate oubliée par tous le soir du 22 avril ».

François Bayrou, c’est la Vie qui nous en parle cette semaine, avec un long entretien avec le candidat. Il y présente lui aussi, comme l’annonce la couverture,  ses « valeurs » : liberté, solidarité, responsabilité, tout en se déclarant attaché à un humanisme hérité du judéo-christianisme ! Je ne sais s’il a lu tous les billets de Charles Vaugirard sur la Démocratie Chrétienne, mais le président du Modem se déclare en pleine filiation avec cette histoire. Dans l’interview, tous les sujets sont abordés, de sa foi à sa conception de la laïcité en passant par la bioéthique, l’euthanasie, l’instruction, son projet de société,…

A ce propos, les gens du Pas de Calais ont un défi qu’ils veulent relever, celui du vivre ensemble ! Cinq pages à lire dans le Pèlerin de cette semaine (p.18-22) vous en convaincront, et si l’on ne parle pas directement de politique, tous les enjeux de la campagne sont présents dans le dossier ! Et puis, dans le même registre, La Croix nous proposait ce mercredi, en lien avec cinq autres publications du groupe Bayard, un supplément « vivre ensemble », que vous pouvez consulter gratuitement sur internet. Le Secours Catholique poursuit quant à lui sa campagne, avec chaque jour une nouvelle proposition. C’est à découvrir sur le site du mouvement : www.secours-catholique.org/elections-2012 !

Après la droite et le centre de l’échiquier politique, intéressons-nous à la gauche, autour des critiques à propos des projets de François Hollande sur la fin de vie. René Poujol adresse au candidat socialiste une lettre ouverte sur le sujet. Il revient notamment sur  la loi Léonetti en montrant comment elle est totalement républicaine ! Un très beau texte, à lire pour quitter un débat parfois passionné et prendre un peu de recul ! Et sur le sujet, des chrétiens sont actifs et refusent une polarisation du débat. Ce sont les Poissons Roses, sympathisants du Parti Socialiste, et dont La Vie nous montre l’engagement  à côté des évêques et de l’Alliance Vita ! Et dans ce domaine, de très belles choses peuvent être vécues, comme nous le montre le Pèlerin de cette semaine. On y trouve une très belle interview de Claire Fourcade, médecin spécialisée dans les soins palliatifs, qui dévoile la beauté de ce temps de la fin de vie d’un être cher, mais aussi le besoin d’encadrer ceux qui souffrent ! Ce débat sur l’euthanasie et la fin de vie dépasse nos frontières et se retrouve au Québec. C’est à lire dans un article du Devoir ! Et il concerne tout le monde, les personnes âgées comme les plus jeunes. Je vous renvoie vers la vidéo d’Alma lors du Concours de plaidoirie des lycéens pour la défense des Droits de l’Homme, au mémorial de Caen. Dix minutes intenses où cette jeune fille s’engage à fond pour la dignité des personnes âgées ! Une plaidoirie si juste qu’elle a gagné ce concours d’ailleurs ! C’est à voir, vraiment !

Mais comme il n’y a pas que ces aspects, Pneumatis nous invite, sur le site de Liberté Politique, à découvrir l’écologie humaine ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas, c’est une « écologie intégrale qui absorbe dans un même élan de communion la personne humaine avec tout son environnement naturel et social ».  Un billet long (comme à son habitude), mais fouillé et précis, avec des références théologiques et surtout un souci de mettre la personne humaine au centre de la démarche, ce qui ne se fait pas sans douleur parfois ! Un billet très vrai ! Un #mustread !

Et puis, dans Témoignage Chrétien qui sort aujourd’hui, un dossier qui a pour titre : « Bioéthique, où sont passés les écologistes ». On est dans le même contexte de cette écologie humaine, avec cette citation du professeur Jacques Testard : « Je me suis souvent interrogé sur le manque d’intérêt des écologistes pour la bioéthique. Je trouve pourtant qu’il existe des liens entre ces deux domaines. Les techniques de procréation assistée et de thérapie génique affichent la même volonté de maîtriser le vivant en passant par l’ADN que les OGM. À chaque fois, la science génétique est reine ». Sur de nombreux sujets éthiques, on voit les limites de la position des écologistes, ainsi que peut-être la peur de s’attaquer à un domaine où l’Eglise semble le dernier rempart ! Un dossier de fond, avec de vraies questions qui sont posées.

Un mot sur la laïcité, avec deux billets de Stéphanie Le Bars sur ce principe vu comme une protection pour les croyants du côté de Sarkozy, et comme objet de division dans le camp de François Hollande ! Mais si l’on parle de la laïcité, il faut bien se rendre compte que tout n’est pas partout pareil. Ainsi, Gwénola de Coutard, dans le Pèlerin de cette semaine, nous présente « la laïcité au pays du concordat ». Un article qui montre clairement comment, selon les propos du père Jean-Marie Wagner, vicaire général du diocèse de Metz, « cette séparation souple entre Eglise et Etat est une forme de reconnaissance du bienfait que la religion apporte à la société ».

Un petit mot pour vous renvoyer vers un livre, cité par Famille Chrétienne sur son site : « Les Réseaux cathos » de Marc Baudriller, qui bien que ne s’intéressant pas à la politique, nous monte l’influence des chrétiens dans la société ! Et puis, plus court, en guise de conclusion, je vous rappelle le texte des évêques de France intitulé « Elections : un vote pour quelle société » ! 13 points pour vous faire une idée et peut-être choisir voter candidat !

Mais il n’y a pas qu’en France qu’on va voter. Aux USA aussi la campagne se prépare. Henrik Lindell tient un blog dans les pages de La Vie, et il parcourt le pays pour nous le faire découvrir, dans sa diversité, grâce à de petits portraits. Diversité, y compris au niveau des catholiques, comme nous le montre Isabelle de Gaulmyn avec un billet sur les polémiques autour du plan pour la santé proposé par Obama ! Et puis en Italie, c’est le vice-président de la conférence des évêques qui a déclaré : « On ne naît pas chrétien, on le devient ». Plus d’infos sur le blog de Patrice de Plunkett !

Sinon, une nouveauté à souligner : depuis vendredi dernier, La Vie publie une Newsletter intitulée « Chrétiens en campagne ». Au sommaire de la semaine passée, quasiment tous les sujets évoqués dans cette revue de presse, et même d’autres, ainsi que des informations précises sur des débats,… Une adresse incontournable de plus !

Et puis, pour finir sur le sujet, Régis de Berranger nous propose une chronique de la campagne racontée sous forme de course cycliste. C’est bien écrit, juste, et on croirait entendre Bernard Thévenet nous commenter la grande boucle.

En bref :

Revue de Presse : chrétiens en dialogue, liberté religieuse, Assise, tradis, et autres

13 octobre 2011 1 commentaire

C’était le week-end dernier, et de l’eau a coulé sous les ponts, mais il serait indécent de ne pas revenir quelques instants sur les Etats Généraux du Christianisme organisés pour la deuxième fois par le magazine La Vie. Car si les débats ont eu lieu, les comptes rendus et les vidéos accessibles sur le site internet de l’hebdomadaire sont autant d’éléments utiles pour se forger une opinion sur un sujet précis ou pour lancer une discussion… Dans le magazine de cette semaine, vous trouverez plus de 10 pages pour reprendre ces grands moments. Et sur internet, vous aurez accès à l’ensemble du matériel disponible. Jean-Claude Guillebaud, dans le bloc-notes, résume bien l’essentiel de cette rencontre : « À Lille, une joie toute simple nous habitait : être ensemble, dans nos différences, divergences, désaccords politiques ou théologiques ; ensemble et résolus à faire toute sa place à l’autre ».

Le thème général était : « Faut-il avoir peur ? ». Le Petit Chose, sur son blog, nous a offert un regard croisé sur l’actualité, avec d’un côté cette rencontre lilloise, et de l’autre, dans la même ville, une manifestation « organisée par des groupuscules d’extrême droite ». Comme le relève la journaliste, des débats comme celui sur « la montée des populismes » ou cet autre intitulé « le christianisme peut-il contribuer à un environnement pacifique ? » prennent alors tout leur sens…

Des réflexions sur l’utilité de Facebook pour rejoindre les jeunes dans l’Eglise à celles sur la laïcité, la palette des propositions faites aux participants est large. Une mention plus particulière pour deux blogueurs qui ont participé : Patrice de Plunkett, qui débattait autour de la question « Faut-il désespérer de la politique ? » et Erwan le Morhedec, plus connu sous le nom de Koz, qui lui intervenait sur le sujet « Les médias sont-ils anticatho ? ». Sur leurs blogs respectifs, vous trouverez le texte complet de leur intervention. Une mention spéciale pour Koz, qui a fait un vrai travail de synthèse sur le thème qui lui était assigné. Il utilise notamment une citation de Napoléon que je partage totalement : « « N’attribuez jamais à la malveillance ce qui s’explique très bien par l’incompétence » » (et j’ajouterai, des deux côtés, celui des médias comme celui de l’Eglise parfois !).

Henrik Lindell, journaliste à Témoignage Chrétien et auteur du blog Dieu et moi, témoigne de ce qu’il a vécu en étant à Lille, avec des débats riches, pleins de « propos aussi pertinents, aussi différents et aussi profondément édifiants ». Je m’arrête là, car les débats que j’ai suivis par internet ou les compte-rendus que j’ai lu sont vraiment intéressants, passionnant parfois, et je vous encourage vivement à aller sur le site de La Vie pour en profiter !

L’autre gros dossier de la semaine, ce sont les violences en Egypte, avec la mort de 24 chrétiens coptes (et 213 blessés). Radio Vatican s’est fait l’écho de ce carnage dès dimanche soir. Une information qui vient mettre en lumière cette donnée selon laquelle plus de 100.000 chrétiens auraient fui le pays depuis la révolution de printemps dernier. Depuis mardi, La Croix suit la situation de près. Et le journal avait déjà attiré l’attention de ses lecteurs sur le problème au cours de la semaine passée, preuve de la dégradation de leurs conditions de sécurité… (voir aussi l’info retransmise par l’agence suisse APIC). Libération dresse un bilan de la situation des coptes depuis bientôt 9 mois. Vous trouverez de nombreuses informations dans les éditions successives de la Matinale chrétienne de La Vie de cette semaine. Natalia Trouiller relaye même l’invitation à jeûner avec les coptes. Une situation si grave que Benoît XVI l’a citée lors de son audience hebdomadaire du mercredi matin, en appelant à « préserver la coexistence pacifique » comme le relate Radio Vatican ou encore le Monde.

D’ailleurs dans le domaine des violences religieuses ou de la liberté religieuse, de nombreux pays sont bien en retard. Par exemple, connaissez-vous Youcef Nadarkhani ? C’est un pasteur qui a été condamné à mort en Iran pour avoir abjuré la foi musulmane ! Pourtant, il déclare n’avoir jamais été musulman avant d’embrasser la foi chrétienne dans une communauté évangélique. Après Asia Bibi ou Salman Taseer, le gouverneur chrétien du Punjab (Pakistan) qui avait été assassiné et dont l’agresseur devrait bénéficier du « pardon islamique » (c’est l’agence Fides qui l’annonce), à travers Youcef, c’est un nouveau visage de la lutte pour la liberté religieuse qui nous est proposé… Le Pèlerin donne même, en page 11 de son édition de ce jeudi, l’adresse de l’ambassade d’Iran en France (4 avenue d’Iéna, 75016, Paris) pour défendre la cause de Youcef… Sur le site internet de l’AED (Aide à l’Eglise en Détresse), de trop nombreuses informations du genre sont disponibles. Le bandeau du site nous alerte d’ailleurs : « 200 millions de chrétiens dans le monde ne peuvent pas vivre leur foi librement ». Le site internet de France Catholique relaie lui-aussi de nombreuses informations sur le sujet, tout comme Patrice de Plunkett sur son blog.

Dans ce marasme interreligieux, quelques informations positives quand même : Radio Vatican nous apprenait hier que le cardinal Tauran, responsable du conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux, assisterait aujourd’hui « à la cérémonie de signature d’un accord concernant l’établissement d’un centre international pour le dialogue interreligieux et interculturel, fondé [NDLR : et payé] par le roi Abdallah d’Arabie saoudite à Vienne, en Autriche ». Louis-Charles, sur le blog du temps d’y penser, prend un peu de recul et met en lumière le « rapprochement » de circonstance qui a lieu en occident, entre catholiques et musulmans, dans une société où règne un « climat d’hostilité au phénomène religieux ».

Face à ces problèmes, aussi dramatiques soient-ils, la recherche de la paix entre hommes de bonne volonté prévaudra toujours. C’est ce qui va se passer à Assise d’ici quelques jours, le 27 octobre prochain, pour le 25ème anniversaire de la rencontre interreligieuse. Benoît XVI y participera, etil s’y rendra en train depuis le Vatican nous apprend Frédéric Mounier dans La Croix. Le magazine Prier propose un dossier avec de nombreuses méditations et prières sur le sujet. En France, La Croix de lundi titrait en page 18 : « L’Esprit d’Assise souffle déjà » en soulignant quelques événements qui ont lieu dans le contexte de cette rencontre. Mais pour avoir un panorama complet de ce qui se passe et pour participer à la rencontre ou à l’Esprit d’Assise depuis la France, outre le site des évêques qui propose un gros dossier, c’est sur le site de Témoignage Chrétien qu’il faut vous rendre. Une carte interactive donne les emplacements des manifestations. C’est bien fait, et c’est surtout très pratique ! Et pour finir sur le sujet aujourd’hui (car on en reparlera certainement), l’analyse de Jean-Marie Guénois sur ce rassemblement. Le journaliste du Figaro insiste sur l’axe nouveau, proposé par Benoît XVI, qui « ne sera pas tant le dialogue entre les religions que le dialogue entre les cultures issues de ces religions ». (et une info de l’APIC, encore, en marge de cette rencontre).

[Pour reprendre et synthétiser une grande partie des informations énoncées jusqu’à présent, je vous renvoie au blog de Pneumatis, et à son billet, « Les cathos doivent-ils se laisser taper dessus ? »]

Un mot sur la Nouvelle évangélisation et le congrès qui doit avoir lieu ce week-end à Rome (et en marge duquel une rencontre de la #FASM se met en place, pour ceux qui seront sur place). Dans un article de l’agence Zenit (dont la situation est de plus en plus précaire, soit dit en passant), on trouve les paroles suivantes de Mgr Fisichella, le président du conseil Pontifical pour la Nouvelle évangélisation : « L’évangélisation est la mission même de l’Eglise qui continue depuis 2000 ans mais qui doit trouver un nouveau langage ». L’archevêque précise également que cette Nouvelle évangélisation est en marche depuis longtemps. Une réalité confirmée par Mgr Hyppolite Simon, qui a participé à l’Assemblée plénière des conférences épiscopales d’Europe (CCEE) en Albanie sur ce thème, et qu’il synthétise en une phrase : « La nouvelle évangélisation est déjà en marche ! ». Certainement que dès la semaine prochaine, vous aurez plus d’information sur ce congrès… Et en nous rappelant que ce dimanche s’ouvrira la semaine missionnaire mondiale, l’abbé Cormary, sur le blog Ichtus, nous invite à méditer sur ce que signifie être missionnaire, en lien avec le thème choisi cette année : « Tu aimerais ton prochain comme toi-même ».

En bref, et pour finir, ca bouge chez les tradis… enfin, façon de parler, car ils campent plutôt sur leurs positions. C’est le Swiss Romain qui nous en parle (et aussi Natalia dans la Matinale chrétienne d’aujourd’hui, ainsi que l’APIC et Le Monde, sur le blog de Stéphanie Le Bars). Suite au prochain numéro, et ça risque de durer encore longtemps apparemment !

Pour les geeks qui veulent rencontrer des sœurs sur internet, c’est désormais possible, grâce au Webdocumentaire du Monde intitulé « Notre Dame du net ». complet, bien réalisé, très bien documenté, c’est une belle réalisation que je vous invite à mettre dans vos favoris pour y puiser à l’envie…

Et puis, incursion rapide dans le domaine politique : « sur quels critères voter ? » se demande l’auteur du blog Catholique Aujourd’hui… Doit-on privilégier les choix de société ou les choix économiques ? Vaste question que le dossier de Famille Chrétienne sur les cathos de gauche pourra peut-être éclairer. C’est à lire dans l’édition de cette semaine et sur le net !

Liens Bonus :

Revue de Blogs : chrétiens et société, Notre Père, musique, homélies…

Cette semaine, dans la blogosphère, on a parlé et répondu à celle et à ceux qui voudraient que les prêtres et les chrétiens restent dans leurs Sacristies. Et c’est l’abbé Grosjean qui a dégainé le premier sur le blog des Padre (www.padreblog.fr). Son billet s’appelle « A tous ceux qui veulent nous faire rester dans nos sacristies », et une photo de Marine Le Pen l’accompagne. Le père Grosjean, en trois points, démonte l’argumentaire simpliste qui consisterait à « restreindre le religieux au domaine privé » comme il le dit. Il explique ainsi que l’Eglise s’intéresse au Bien Commun de tous les hommes, qu’elle défend les droits de l’homme et chaque personne, et enfin, il rappelle l’importance pour l’Eglise de ne pas donner de solution concrète, mais plutôt d’« éclairer les consciences ». Une réponse argumentée donc, qu’il vaut le coup de lire !

Et la meilleure preuve de cet engagement des chrétiens sur tous les terrains nous est donnée par Vianney, l’auteur du blog ab Aventures, qui poste un billet pour réfléchir aux conséquences de la vitesse (et donc sur la présence des radars…). D’ailleurs, Vianney sera ordonné ce dimanche, donc je vous incite aussi à prier pour lui et pour son futur ministère.

Et s’il en est un qui ose prendre la parole pour dire tout haut ce qu’il pense, et même donner des conseils, c’est l’abbé Eric de Beukelaer, qui sort un livre, « Credo Politique » sur le sujet. Il est vrai qu’en Belgique, la crise institutionnelle dure depuis plus d’un an, et donc, toutes les propositions sont bonnes à prendre. Une recenssion à lire sur le site des évêques belges : http://info.catho.be. Sur son blog, il revient dans plusieurs billets sur cette désaffection entre politique et société, en parlant notamment de « spiritualité citoyenne » ou de « lassitude des citoyens face aux jeux particratiques ». De très bonnes réflexions, que je vous conseille.

Mais sur le net, cette semaine, les chrétiens ont aussi parlé du Notre Père. C’est Mgr Giraud, l’évêque de Twitter si j’ose dire, qui a lancé la question concernant la traduction du « ne nous soumets pas à la tentation ». C’était jeudi dernier, dans sa twittomélie, où il écrivait : « Père, ne nous laisse pas entrer en tentation, la tentation de nous éloigner de Toi ». Et dès le lendemain, il publiait sur le site internet du diocèse de Soissons, Laon et Saint-Quentin un texte pour expliquer que « actuellement, personne n’est satisfait de la traduction œcuménique de la sixième demande du Notre Père. En effet, cette traduction suppose une certaine responsabilité de Dieu dans la tentation qui mène au péché, au mal ». Et il proposait ainsi la traduction : « Ne nous laisse pas entrer en tentation ». La réflexion de Mgr Giraud, qui a été élaborée dans le cadre d’un travail de la Conférence des évêques de France, a été repris par le site internet de Témoignage Chrétien, où de nombreux témoignages viennent prolonger la recherche.

Parmi les blogueurs, on peut noter la contribution de Pneumatis, qui revient sur le contexte dans lequel Jésus a donné cette prière aux disciples, et sur certains problèmes de traduction. Il nous annonce également huit billets à venir sur le sujet ! De quoi découvrir un peu plus cette prière.

Vous savez que j’aime bien présenter quelques vidéos ici. Mais cette semaine, on va parler musique, car mardi soir, c’était la fête de la musique en France. Et de nombreux blogueurs ont sorti des billets sur le sujet. Sur le site Dieu et Moi (www.dieu-et-moi.com), une interview des frères Pouzin, du groupe Glorious. Sur le même site, un autre article sur l’intégration des musique actuelles dans l’Eglise Catholique et un dernier intitulé « Oui à la musique actuelle chrétienne ».

Didier Chautard, sur son blog, nous propose de découvrir l’association Musique Espérance de la Région Lyonnaise, qui « se situe sur le registre de la prévention de la délinquance ». Comme quoi la musique adoucit vraiment les mœurs !

Etienne Séguier, sur son blog Cultive tes talents, revient lui aussi sur la fête de la musique en nous rappelant l’importance des différents canaux sensoriels utilisés pour communiquer. Et Pneumatis, très en verve ces derniers jours, nous offre lui un article sur la (le ?) Hellfest, ce rassemblement autour de la musique Métal, où il a rencontré quelques passionnés comme lui. Chaque année ce festival est source de tension pour les chrétiens, à cause de groupes plus ou moins sataniques qui viennent y jouer. Le billet de Pneumatis est très bien et permet de poser le débat. N’hésitez pas à le lire !

Et même si ce n’est pas de la musique, comment ne pas citer les deux billets de David Lerouge et d’Edmond Prochain qui se répondent à propos de Mme E. Duval et de Gérard F., respectivement piliers d’Eglise et de bistrot ! C’est frais, c’est bon, et c’est à lire ! (Tout comme le dernier billet de David Lerouge sur la Grâce divine, auquel il la donné le titre de « St Paul emploie« . C’est tordant et profond à la fois !)

Et pour finir, cette semaine, je vous propose d’aller voir le blog de Jean Compazieu qui s’appelle tout simplement dimancheprochain.over-blog.com ! C’est le blog de la semaine, et en allant le lire vous pourrez trouver, outre une homélie pour le dimanche qui suit (pour la fête de du Saint Sacrement cette semaine), tout un tas de petites pépites. Des vidéos (sur la Trinité par exemple), les homélies des dimanches passés, des textes de réflexions sur des points particuliers de la foi (souvent en lien avec l’actualité du temps liturgique), … On trouve vraiment de tout sur ce blog que je vous invite à visiter, et à garder dans vos favoris. Et en plus, on peut s’abonner aux mises à jour par un système qui envoie un mail ! C’est très pratique…

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Bonne lecture, bons commentaires et à la semaine prochaine !

PS : Et quelques liens en vrac :

Louis, victime de l’attentat de Bagdad : « Si Dieu nous a laissé ici, c’est bien pour une raison »

6 février 2011 2 commentaires

Le 31 octobre dernier, sa vie a basculé… Il s’appelle Louis. C’est à l’aéroport que je l’ai rencontré. Il venait d’atterrir, et cherchait un taxi pour aller en ville. Il ne parlait pas italien. Comme on allait dans le même coin, on a partagé le taxi. Et là, en discutant, il a tendu l’oreille plusieurs fois. Et à un moment, il me l’a dit : « Excusez moi, je n’entends pas bien, je viens à Rome pour me faire soigner ». Et dans la foulée, il continue : « Je suis l’une des victimes de l’attentat à Bagdad, en octobre dernier… » ! La providence fait parfois vraiment bien les choses ! Du coup, on a discuté, pendant tout le trajet. Et pour une fois, j’ai remercié les embouteillages… Assis à côté de Louis, je me rendais compte, soudain, qu’arriver ¼ heure plus tôt ou ½ heure plus tard, c’était si futile !

Oui, on a parlé avec Louis. De ce qui s’était passé ce jour là, du climat en Irak, de la persécution contre les minorités religieuses. Parce que quand moi je disais chrétiens, il me répondait « minorité », en signalant les juifs, les kurdes, et tous ceux qui sont discriminés. Je vous avoue que ce matin là, j’ai pris une vraie leçon. De géopolitique, avec un témoignage et une analyse du rôle de l’Occident, de la manière dont on réagit, ou plutôt, dont on ne réagit pas ! Il faut dire que Louis travaille à l’ambassade de France à Bagdad…  Il est donc plutôt bien informé. Et quand le soir même, à Bruxelles, les responsables européens n’arrivaient pas à trouver un compromis pour condamner les violences religieuses contres les chrétiens au Moyen-Orient, je me disais : Si seulement ils avaient rencontré Louis comme moi, le matin même !

Mais surtout, Louis m’a donné une leçon de foi. Je lui disais que devant ce qui était arrivé, en France, de nombreuses personnes auraient accusé Dieu d’avoir laissé ce massacre se produire. Lui m’a dit qu’il continuait d’aller à la messe, et qu’il rendait grâce à Dieu. « Si Dieu nous a laissé ici, c’est bien pour une raison » a-t-il ajouté ! Sa communauté continue d’ailleurs de se retrouver pour prier ensemble. Si ca ce n’est pas un témoignage vivant que la foi est plus forte que la mort…

Et puis, je lui ai quand même demandé comment nous, croyants de France, on pouvait les aider, concrètement. Parce que pour la prière, c’est évident que rien ne nous empêche de l’adresser à Dieu pour eux… Et là, même s’il m’avouait que l’argent leur servait, car ils vivent comme des citoyens de seconde zone, avec des emplois qui leur sont interdis, Louis a insisté sur l’engagement que nous pouvions avoir auprès de nos dirigeants… Pousser auprès des hommes politiques français pour qu’une solution soit trouvée à la présence des chrétiens en Irak…

Louis a été opéré il y a une semaine, d’un tympan qui le faisait souffrir. Il va mieux, et il doit rentrer ces jours-ci à Bagdad… Comment sera son futur, et celui des chrétiens d’Orient ? Je ne le sais pas, mais maintenant, au moins, je sais ce qu’il attend que je fasse pour lui !

 

Revue de blogs : éthique, Irak et famille

11 novembre 2010 1 commentaire

Bonjour à toutes et à tous. Cette semaine, et depuis plusieurs semaines déjà, la blogosphère chrétienne parle beaucoup d’éthique. On commence donc avec le blog des sacristains qui reprend un billet de Koz où ce dernier expose ses 14 raisons de dire non à l’euthanasie. Comme souvent avec les billets de Koz, les commentaires sont aussi intéressants à lire que le billet, ne les manquez pas…

Et je vous disais qu’il y a une actualité sur ce sujet : L’ADV, l’Alliance pour les Droits de la Vie, lance une pétition en ligne à l’adresse : www.fautpaspousser.com. C’est l’occasion d’aller voir ce site, et de signer la pétition comme nous y invite le blog cathoweb… Sinon, sur les blogs, il y a aussi des archives intéressantes. Sur « Pourquoi se compliquer la vie », le 11 novembre 2009, il y a un an, on trouvait déjà un billet sur la dignité humaine. N’hésitez pas à fouiller sur vos blogs préférés, il y a toujours de bonnes choses à trouver… Et puis, les sites diocésains sont pleins de ressources. Sur celui de Metz, par exemple, trois pages pour avoir un éclairage sur les questions d’euthanasie.

Dans le même domaine, peut-être avez-vous entendu parler, ou même vu, le film « Les Yeux ouverts », qui traite des soins palliatifs. Sinon, les blogs et sites chrétiens vous offrent une séance de rattrapage. Thomas More vous donne quelques liens concernant ce film. Un article de La Vie fait de même et offre une réflexion mêlant le récent sondage sur l’euthanasie et ce film. Incarnare, sur le blog théologie du corps, vous offre son regard sur ce film. Et si vous aimez ce qu’il dit, n’hésitez pas à aller le lire sur le blog du Temps d’y penser, où il propose une méditation sur le 4ème commandement, le respect de ses parents.

Autre sujet d’actualité, malheureusement : les attentats contre les chrétiens en Irak. Ce mercredi encore six personnes sont mortes à Bagdad, comme le rapporte l’AFP. Radio Vatican également mentionne cette attaque. Sur son blog, Koz s’interrogeait jeudi dernier : « qu’attendons-nous pour soutenir les chrétiens d’Irak ? ». Les évêques de France ont parlé de cette situation à Lourdes, et des rassemblements de soutiens sont organisés, au moins à paris, comme nous l’apprend le blog de la paroisse St Ephrem de Paris. Sur son blog, Le Petit Chose nous partage des liens sur ce sujet, ainsi que son regard sur une célébration avec une communauté cyriaque. L’ensemble de ses tweets sur le sujet (ces petits messages de 140 caractères) est à lire sur son blog, pour mieux s’imprégner de l’ambiance…

Et maintenant, le blog de la semaine. Si vous suivez peu ou prou l’actualité religieuse, il est fort probable que vous en ayez déjà entendu parler, voir que vous y soyez allés y jeter un coup d’œil. C’est le nouveau blog lancé par la conférence des évêques de France, sur la famille. L’adresse :  www.blogfamilles2011.fr. Ce blog « est destiné à nourrir une réflexion sur les réalités et les enjeux de la famille aujourd’hui ». Il comporte de nombreux liens vers des documents officiels de l’Eglise sur la famille, vers la page du site de l’Eglise de France concernant la famille, et de nombreux autres liens vers des mouvements de pastorale familiale. Il débute, et donc il n’y a pas encore beaucoup de billets, mais c’est un blog qu’il faudra suivre…

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Bon surf, bonne lecture, bon commentaires, et à la semaine prochaine.

L’Eglise veut des indemnités pour la destruction du Christ dans « 2012 »

25 février 2010 Laisser un commentaire

Le cinéma peut-il tout se permettre envers le chrétiens ? Ceux-ci doivent-ils tout accepter ? Une nouvelle polémique surgit, au Brésil !

L’Eglise veut des indemnités pour la destruction du Christ dans « 2012 »


RIO DE JANEIRO, 24 fév 2010 (AFP) – L’archidiocèse de Rio a demandé des dommages et intérêts à la société américaine de production Columbia Pictures pour avoir utilisé sans son autorisation des images de la célèbre statue du Christ qui surplombe la ville dans le film catastrophe « 2012 la fin du monde ».
« Les négociations ont commencé en décembre, un mois après le lancement du film. L’archidiocèse avait refusé l’utilisation de ce symbole religieux lors de la pré-production du film mais Columbia Pictures n’a pas respecté l’interdiction », a déclaré mercredi à l’AFP l’avocate de l’archidiocèse Claudine Dutra.
La bande annonce et l’affiche du film « 2012 », du réalisateur allemand Roland Emmerich, montrent la statue du Christ aux bras ouverts en train d’être détruite par un raz de marée.
« Beaucoup de fidèles se sont dits choqués et offensés par les images de destruction de ce sanctuaire que l’archidiocèse veut préserver. Nous voulons que Columbia Pictures déclare publiquement qu’elle n’avait pas l’intention d’offenser » les fidèles, a ajouté l’avocate.
« Nous sommes au début des négociations et ne connaissons pas le montant des indemnités qui dépendront d’une expertise.
L’archidiocèse ne fait jamais payer de droits d’utilisation d’images du Christ et les autorise dans 99% des cas mais dans ce cas précis, il avait refusé », a poursuivi Me Bruna.
Fabriquée en pierre et en ciment sur un piédestal de 8 mètres, la statue sur le mont Corcovado (710 m d’altitude) mesure 30 mètres de hauteur. Elle a été sculptée par Paul Landowski, un Français d’origine polonaise, et inaugurée en 1931.
Classé monument historique depuis 1973, le Corcovado est le lieu touristique le plus fréquenté de Rio avec 1,8 million de visiteurs par an.

Source : AFP

Pour info, Roland Emerich, le réalisateur, avait également tourné la destruction de la Mecque, mais il a reconnu avoir eu peur de l’inclure dans le film…

Symboles religieux
Après avoir détruit le Vatican et la Chapelle Sixtine dans son film, Roland Emmerich voulait également inonder La Mecque dans une des scènes catastrophes de ‘2012’. Mais effrayé par l’éventualité d’une fatwa, le réalisateur a préféré la retirer du montage final.

Source : www.evene.fr

« je ne voulais pas provoquer une fatwa et vivre avec des gardes du corps jusqu’à la fin de mes jours. Franchement ça ne valait pas le coup. Ce n’est que du cinéma. »

Source : www.allocine.com

Pour l’instant, les chrétiens ne réagissent pas en menaçant de mort, en incendiant des cinéma (enfin plus depuis « La dernière tentation du Christ » de Scorsese). Heureusement  d’ailleurs. Mais doivent-ils (peuvent-ils) tout accepter. Qu’on touche à des images qui leur sont chères (même si c’est bien moins grave que de jouer sur les sacrements) peut-il se faire à tout pris ? Ou bien est-ce simplement par conformisme social, celui de taper sur la religion qui est la plus répandue, et donc qui réagira le moins ? Et surtout, en cas de refus d’utilisation de ces images (pourquoi d’ailleurs le refuser 1% des fois ?), peut-on passer outre, sous prétexte que ce symbole appartient à la culture de manière générale ?

Et de l’autre côté, la réaction, même si elle est purement judiciaire, en vaut-elle le coup ? Si l’on s’engage ainsi, jusqu’où risque-t-on d’aller ?

Une fois de plus, il y a bien un équilibre à trouver. Et j’avoue être fort partagé entre le désir de protection de ce qui représente la foi et le risque de se réfugier derrière ces symboles pour compenser une foi qui semble devenir de plus en plus faible, sans racines, et donc qui s’attache à des signes extérieurs et cherche à copier des religions plus militantes (ce qui est différent du témoignage…). Et vous, vous avez un point de vue bien précis ?