Archive

Archive for the ‘Vis ma vie : curé’ Category

100 jours…

10 décembre 2016 4 commentaires

100jours-facebookEt voilà, mes 100 premiers jours comme curés se terminent ce soir.  Alors je reprend le clavier (quelle expression bizarre) pour faire un petit bilan (et vous montrer que malgré mon absence, je ne vous ai pas oublié !)

Bon, le 1er enseignement : j’ai survécu ! Et les paroissiens aussi. C’est un peu l’essentiel quand même… Et en plus, j’ai plutôt bien survécu : je suis heureux. D’ailleurs, je rassure quelques amis, je n’ai pas commencé à stocker les briques pour l’emmuration dans le cabanon au fond du jardin…

Second (oui, parce que je ne vais pas faire non plus un bilan à la Prévert… j’suis heureux mais quand même un peu fatigué, donc direction dodo bientôt) enseignement : Je kiffe trop ce job… Ca y est, le mot est lâché. On  va encore me dire que c’est pas un job, mais une vocation. Oui, c’est vrai, mais c’est aussi un job, avec sa part de professionnalisme, de réponse aux attentes… Et j’assume ce côté besogneux : j’aime me coltiner les réunions, en faire 2 ou 3 par soirée (ok , pas toutes en entier, j’avoue…), même si ça ne durera certainement pas. Les prêtres plus âges jeunes depuis plus longtemps que moi doivent se dire : « ça lui passera vite ». J’espère (oui, je le répète, je veux quand même dormir parfois) et en même temps je n’espère pas trop, car j’aime ces rencontres, ces temps de confidences, ces temps de partage, ces moment où l’on voit et où l’on sent l’Eglise vivre, où le Corps du Christ est réellement là, parce « 2 ou 3 sont réunis en mon nom » comme le dit Jésus. Lire la suite…

Publicités
Catégories :Vis ma vie : curé

Une vie de chien…

25 septembre 2016 Laisser un commentaire

2016-09-25-23-56-03… ou plutôt l’inverse (mais ça claquait moins pour le titre !). En fait, ce que je veux dire, c’est que vu la densité de ce que je vis, j’ai l’impression que le temps passe plus vite qu’avant (si si, c’est possible !). Du coup, le temps se dilate… et se contracte en même temps. Oui, je sais , c’est contradictoire, mais c’est comme ça. Plus de choses à faire, moins de temps, mais aussi plus de temps pour rencontrer les gens… Un peu comme un chien qui prend 7 ans durant une année civile. Ou le contraire donc. Car depuis le dernier billet (qui était un peu le premier du renouveau quand même), il s’en est passé du temps, mais j’ai l’impression que c’était hier ! [Tout ça pour le titre…] Mais bon, je vous raconte (pas tout, il me faudrait une journée au moins sinon !)

D’abord, depuis le 1er septembre, je suis curé… C’est à dire que j’ai la charge des âmes des habitants de la ville. Honnêtement, dit comme-ça, ça ne fait pas grand chose. La traduction : si les gens vont en enfer parce que je les ai mal guidés, c’est aussi ma faute… Gloups… On ne va pas s’arrêter trop longtemps là dessus, mais quand Lire la suite…

Catégories :Vis ma vie : curé

Coucou ? Vous êtes encore là ?

1 septembre 2016 Laisser un commentaire

Salut à tous.

Il y a près de 3 ans, je vous disais « au revoir » ! Eh bien me revoilà (enfin, j’espère tenir sur la distance !) Après 3 ans intenses au service de la communication du diocèse et en paroisse, et d’autres aventures à gauche ou a droite, me revoilà, avec une nouvelle mission qui débute dans 10 minutes (en fait, lorsque j’aurais fini d’écrire ce billet, elle aura débuté je pense…)

D’ici quelques minutes donc, je serai curé d’une paroisse dans ma Moselle bien aimé ! Saint Privat de Metz-Sud (oui, vous saurez tout, enfin, sauf qui est saint Privat, vu que je ne sais pas trop encore… et que personne ne sait trop !).  Je vous propose, pour changer un peu de ce que je faisais auparavant sur ce blog, de vous raconter mes découvertes et ce qui fait le quotidien d’un curé… Une sorte de journal intime quoi (mais pas trop quand même, j’espère même qu’il sera lu !).

IMG_1875

Une des églises (près du presbytère !)

En outre, j’essayerai de garder un ton résolument positif (dès fois que les paroissiens viendraient lire ce blog ?) Donc, oui, je me censurerai, pour ne pas dire de mal (et là je vous perd tous, parce que vous vous dites : « bof, ça va être plan plan, nunuche, mièvre, mode bisounours catho… »), ou du moins, si j’en dis, j’espère que les personnes me le pardonneront. De toute façon, Lire la suite…

Catégories :Vis ma vie : curé Étiquettes : ,