Accueil > Carême, Spiritualité > Compter les sous ou compter sur ?

Compter les sous ou compter sur ?


L’évangile du jour

S’il y’a une maladie qui traverse l’humanité, et dont les chrétiens ne sont pas exempts, c’est celle du comptage. Combien de personne à la messe ce dimanche ? La quête a été bonne ? Ça c’est en mode curé. Pour les paroissiens, c’est le comptage des minutes de l’homélie, ou alors du nombre de jeunes et d’enfants de la communion, qui ne viennent plus aux offices apparemment… Pour David, c’était le recensement de son peuple. Pour les adhérents de la Manif pour tous, c’est le nombre de participants à la dernière marche, systématiquement rabaissé par les pouvoirs publics… Et pour Judas c’est le prix du parfum versé par Marie sur les pieds de Jésus ! 300 pièces d’argent ! Sur les pieds ! Non mais ! Sur le corps, encore, ok, on veut bien, mais sur les pieds. 300 pièces d’argent… de l’argent jeté par les fenêtres, ou à terre en l’occurrence !

Et Jésus, celui qui invite à partager avec tous les hommes, n’a même pas honte d’être ami avec des gens riches à ce point, qui gaspillent leurs biens pour ce genre d’honneur ! « Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait », ça ne te dit rien Marie ? En même temps, oups, la boulette ! C’est justement pour Jésus qu’elle l’a fait !

Car on compte (encore et toujours) ce qu’on donne pour les plus pauvres, mais est-ce qu’aujourd’hui, on compte de la même manière pour ce qu’on offre à Dieu ? Assez régulièrement on entend dire que l’Eglise est riche, que les églises les plus baroques sont monstrueuses (à chacun ses goûts) et qu’il aurait mieux valu utiliser les sommes misses dans la déco pour les pierres vivantes de l’Eglise. Sauf que dans les deux cas, c’est Dieu qu’on honore ! Faudrait-il compter là aussi, pour en arriver à rationnaliser la charité ou les honneurs rendus au Seigneur ?

Finalement, si on arrêtait de compter et qu’on commençait à vivre, simplement, en donnant ce qu’on peut à Dieu et à nos frères, ce serait déjà un bon début…

Publicités
Catégories :Carême, Spiritualité Étiquettes : ,
  1. Anne-Elisabeth
    10 avril 2017 à 12:49

    A reblogué ceci sur Caté à Dreusdeilleet a ajouté:
    Oui, l’honneur dû à Dieu a de l’importance! Marie n’a pas hésité à « gaspiller » 300 pièces d’argent pour « jeter du parfum par terre »: c’était, pour elle, une marque d’amour et de respect… Et moi, je fais quoi pour manifester à Dieu que j’ai du respect et de l’amour pour lui? Une pertinente réflexion en ce Lundi saint!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :