Accueil > Carême, Spiritualité > Recevoir… un apprentissage à vivre !

Recevoir… un apprentissage à vivre !


L’évangile du jour

Mon père est menuisier, et j’avoue que si je connais la différence entre un tenon et une mortaise, c’est grâce à lui. C’est aussi lui qui m’a donné des petits trucs pour bricoler. Du coup, je peux dire comme St Jean : « le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait. » C’est d’ailleurs le rôle d’un père que d’enseigner son enfant, que de lui transmettre ce qu’il sait, dans tous les domaines.

Et Jésus se réclame de cet enseignement. Non, Lui n’est pas la star. Il « ne peut rien faire de lui-même », mais c’est parce qu’il est en lien avec son Père qu’il peut agir comme il le fait, et guérir, et pardonner. Jésus est le digne Fils de son Père : comme le Père a donné son Fils au monde, Jésus ne garde pas ses “privilèges” pour Lui, mais il les partage avec nous. Et le premier de ces dons, c’est la Vie. Jésus assume de ressusciter des personnes, il parle du jugement, en nous disant que celui qui croit en Lui a déjà la Vie, donc a déjà le jugement pour lui. Jésus ne joue pas au petit chef avec ce que le Père Lui confie, mais il nous l’offre.

Cependant, comme tout don, il doit être accepté. Et c’est là le plus dur me semble-t-il. Au cœur de nos société occidentales, on veut bien avoir droit (et même, si c’est un droit opposable, c’est encore mieux), mais c’est normal. Vivre de la charité, c’est dur ! Je ne polémique pas et n’entre pas dans le contexte électoral, mais la question du revenu Universel répond justement à cette problématique dans laquelle, on ne doit pas recevoir d’aide, mais où il serait normal de recevoir une rente pour tous ! Un petit tour de passe-passe, mais qui en dit long sur notre difficulté à accepter d’être aidés, de recevoir.

Du coup, c’est là que Dieu, aujourd’hui, nous attend. Dans notre capacité à recevoir sa Parole, pour recevoir aussi sa Vie. Dans notre humilité à reconnaître que nous avons besoin du Christ. Voilà pourquoi les prostituées et les pauvres nous précèderont dans le royaume de Dieu : eux savent recevoir d’autres, ou mieux, ils savent que seuls, ils ne peuvent pas s’en sortir… « Celui qui ne rend pas honneur au Fils ne rend pas non plus honneur au Père, qui l’a envoyé ». Du coup, pour bien recevoir, pour recevoir le Bien, apprenons à accepter à recevoir ! Et toute la vie n’est pas de trop pour cela.

Publicités
Catégories :Carême, Spiritualité Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :