Accueil > Carême, Spiritualité > Signes par milliers…

Signes par milliers…


Lire l’évangile du jour

 

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je serai bien preneur de ce signe ! Le signe de Jonas : un homme qui passe 3 jours dans le ventre d’un poisson et qui en ressort ! Ne me dites pas que ce n’est pas bluffant ! Bien sûr, quand Jésus parle du signe de Jonas, il nous invite à relire sa résurrection dans ce signe : il repose 3 jours en terre et il ressuscite. Quel signe : Dieu est plus fort que la mort. On ne serait pas en carême, je lancerai bien un petit chant pour dire sa gloire, voire un alleluia !

C’est vrai, que nous faut-il de plus pour croire que de savoir Dieu vainqueur de la mort ? On est parfois, comme croyants, à la recherche de signes magnifiques : une apparition mariale par ici, un ou une croyante qui jouit d’une réputation de sainteté, un pape qui bouscule les habitudes… Soyons honnêtes : On aimerait tous voir un signe éclatant de Dieu… voire en être le destinataire privilégié. Qui ne se rêverait pas à la place de la petite Bernadette Soubirous ? ou qui ne voudrait pas avoir une charité débordante à l’image de St Jean de Dieu que nous fêtons aujourd’hui ?

Dieu, au contraire, ne se révèle pas (ou si peu) dans les manifestations extrêmes. Tout juste a-t-il consenti à le faire une fois, en son fils Jésus. Et même là, Dieu n’a pas cherché la surenchère. Naissance dans une étable, vie cachée pendant 30 ans à Nazareth… Quand quelqu’un annonçait trop fort sa divinité, Jésus l’invitait à cultiver le secret, pour lui permettre de toucher les cœurs non par la grandeur, mais par la simplicité. Même sur la Croix, la seule grandeur qu’on y lit est celle du sacrifice total, d’un amour infini. Avec la résurrection, Jésus apparaît aux disciples, à des personnes qui savent le reconnaître, même si parfois elles mettent du temps. Alors pourquoi courir derrière les signes. Et si nous nous contentions de cette certitude de la foi, de cette relation personnelle que nous avons avec Dieu, dans la prière, les sacrements, dans le service du Frère ? Voilà des signes qui aideront, peut-être notre génération à se convertir…

Advertisements
Catégories :Carême, Spiritualité Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :