Accueil > Carême, Spiritualité > Samedi après les Cendres : Appel à l’appel

Samedi après les Cendres : Appel à l’appel


 

L’évangile du jour

 

Vocation de Saint Mathieu The Calling of Saint Matthew 1599-1600 Oil on canvas, 322 x 340 cm Contarelli Chapel, San Luigi dei Francesi, RomeVous connaissez peut-être le célèbre tableau du Caravage, dans l’église St Louis de Français à Rome, qui relate cet épisode de l’appel de Matthieu*. Si vous regardez bien les pieds de Jésus (quelle idée !) sur ce tableau, ils sont tournés de manière à montrer que le Christ, tout en appelant Matthieu, est déjà en train de partir. C’est qu’il est sûr de la réponse du publicain. Jésus croit en sa Parole. Il sait discerner les cœurs et les reins (Ps 138), et donc sait qu’au fond de lui, même s’il semble étonné, Matthieu va quitter son bureau de change pour se mettre à sa suite.

En connaissez-vous des gens prêts à tout quitter pour le Christ ? J’en ai rencontré un. Qui plaqué son boulot parce qu’il ressentait que cela ne lui correspondait plus. Il s’est engagé dans le domaine caritatif, au nom de sa foi. Et comme Matthieu, il a tout laissé en plan, au nom de cet appel que Jésus lui adressait.

Parfois il n’en faut pas plus : un appel ! Mais qui le lance cet appel ? Osez-vous encore interpeller les personnes ? leur proposer de suivre le Christ ? Si vous le faites, il y a fort à parier que vous serez traités de fou (ou de folle) par ceux qui seront témoins de la scène. Mais pour celui qui est appelé, cette scène deviendra vite la cène, le repas avec le Seigneur qui transforme nos vies. A l’exemple de ce festin donné par Matthieu pour fêter sa nouvelle vie. Comment ne pas y voir les prémices de l’eucharistie. Mais là encore, les esprits chagrins ne pourront s’empêcher de distribuer les bons et les mauvais points. Selon que vous soyez du sérail ou non… Cela n’a pas arrêté Jésus. Et nous ?

* Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à prévoir une escapade romaine ! Rien que pour ce tableau, ça vaut le coup. Et avec un coup de chance, y’a un type, François, qui vaut lui-aussi le détour !

Advertisements
Catégories :Carême, Spiritualité Étiquettes : , ,
  1. Alain De Vos
    4 mars 2017 à 07:54

    Vivre dans sa proximité, c’est vivre avec le Christ.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :