Accueil > Carême, Spiritualité > Mercredi des cendres : devenir des justes

Mercredi des cendres : devenir des justes


 

Lire l’évangile du jour ! (Merci au site de l’AELF !)

 

to-do-or-not-to-doChers amis, laissez-moi vous poser une question : que faites-vous pour devenir des justes ? Et question subsidiaire : comment le faites-vous, ou pourquoi le faites-vous ? A travers ces deux questions, c’est tout notre agir que Jésus interroge aujourd’hui.

J’aime beaucoup parler de l’agir. Pendant longtemps, on m’a expliqué qu’être chrétien, c’était être, et non pas faire. Eh bien je crois au contraire qu’on ne peut pas être sans faire. Etre chrétien, c’est s’engager, c’est mettre sa foi en œuvre. St Jacques nous dit dans sa lettre (c’est au chapitre 2) : « la foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte. (…) moi, c’est par mes œuvres que je te montrerai la foi ». Et il ajoute plus loin : « l’homme devient juste par les œuvres, et non seulement par la foi ». On retrouve ce mot de juste. On devient juste, nous dit St Jacques, à la suite de Jésus, en faisant, en agissant. Notre foi, si elle est sincère, doit s’exprimer, elle doit se voir.

Mais attention, elle doit se voir, pas se montrer… Et c’est ce que Jésus pointe dans cet évangile. Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? Pourquoi agissez-vous ? Pour être vu, reconnu, admiré, loué, glorifié, encensé,… ? Ou pour plaire à Dieu ? Et Jésus utilise un mot fort, celui d’hypocrite. En grec, l’hypocrite est un acteur. Quelqu’un qui joue un rôle, qui n’est donc pas vrai. Dieu, à l’inverse, nous veut justes. Il veut que nous soyons nous-mêmes. Avec nos limites, nos faiblesses, mais nous-mêmes, qui essayons de vivre notre foi, sans ostension, avec Lui, simplement. Dans la « pièce la plus retirée », porte fermée… Lui voit ce que nous faisons, ce que nous sommes, comment nous agissons. Et il vient au secours de notre faiblesse par son Esprit Saint, qui nous comble de ses dons.

Faire l’aumône, prier, jeûner. Rien d’exceptionnel en fait. C’est ce que nous pouvons faire chaque jour. Où que nous soyons, qui que nous soyons. Mais commençons par le faire. Alors, notre cœur se dilatera, et Dieu pourra encore plus l’emplir de son amour… alors, nous deviendrons justes, c’est-à-dire ajustés à la grandeur et à l’amour de notre Dieu…

 

Advertisements
Catégories :Carême, Spiritualité Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :