Accueil > Vis ma vie : curé > Coucou ? Vous êtes encore là ?

Coucou ? Vous êtes encore là ?

1 septembre 2016

Salut à tous.

Il y a près de 3 ans, je vous disais « au revoir » ! Eh bien me revoilà (enfin, j’espère tenir sur la distance !) Après 3 ans intenses au service de la communication du diocèse et en paroisse, et d’autres aventures à gauche ou a droite, me revoilà, avec une nouvelle mission qui débute dans 10 minutes (en fait, lorsque j’aurais fini d’écrire ce billet, elle aura débuté je pense…)

D’ici quelques minutes donc, je serai curé d’une paroisse dans ma Moselle bien aimé ! Saint Privat de Metz-Sud (oui, vous saurez tout, enfin, sauf qui est saint Privat, vu que je ne sais pas trop encore… et que personne ne sait trop !).  Je vous propose, pour changer un peu de ce que je faisais auparavant sur ce blog, de vous raconter mes découvertes et ce qui fait le quotidien d’un curé… Une sorte de journal intime quoi (mais pas trop quand même, j’espère même qu’il sera lu !).

IMG_1875

Une des églises (près du presbytère !)

En outre, j’essayerai de garder un ton résolument positif (dès fois que les paroissiens viendraient lire ce blog ?) Donc, oui, je me censurerai, pour ne pas dire de mal (et là je vous perd tous, parce que vous vous dites : « bof, ça va être plan plan, nunuche, mièvre, mode bisounours catho… »), ou du moins, si j’en dis, j’espère que les personnes me le pardonneront. De toute façon, je m’en moque, mon job c’est d’aimer les gens d’ici et de prier pour eux, alors de temps à autre, hein, on peut se lâche quand même , non ? Mais bon, je tenterai (j’avoue ne pas savoir si je vais réussir), à vous présenter mon quotidien, et à vous faire profiter de mes révélations pastorales (ben oui, comme tout jeune curé, je sais très bien ce qu’il faut faire, et ça va marcher du feu de Dieu !) et de mes rencontres.

Du coup, je commence. Enfin, je commencerai dans quelques minutes… Il est minuit dans 1 minutes, vous me laissez 5 minutes pour aller prier un peu, demander l’Esprit Saint Toussa ?

[Pendant cette pause que je fais, et que vous ne faites pas vu que vous lisez ce billet après qu’il ait été publié, vous pouvez néanmoins prendre un temps de prière pour moi… Une p’tite intention m’sieurs dames ?]

Pour vous aider à méditer !

Pour vous aider à méditer : c’est le choeur de l’église St Joseph !

Bon ben voilà, je suis curé ! En même temps, y’a peu de coups de fil à minuit, donc ça va, je n’ai pas trop de pression, sinon celle d’être le pasteur de ce peuple, des cathos pratiquants, des occasionnels (les « croyants non pratiquants »), des déçus de l’Eglise, des non-croyants, … brefs des hommes (et femmes !) du territoire paroissial.

Vue de la fenêtre de mon bureau... Oui, j'ai de la chance !

Vue de la fenêtre de mon bureau… Oui, j’ai de la chance !

Mais revenons à cette journée J-1 : 31 août ! Je rentre d’un mariage dans les Pouilles (oui, ç’est le côté pub pour les vocations : un curé prêtre, ça voyage, c’est cool), et j’arrive dans le presbytère. J’y dispose d’un appartement (la classe ! ), où j’ai amené mes affaire avant de partir. Là, il faudrait que je range les livres, que je trie les affaire… que je fasse mon lit (toujours pas fait pour cette nuit). Mais voilà, entre le courrier urgent, les personnes qui passent, un saut au service comm (le Service diocésain de la communication ! ) et l’accueil d’un confrère togolais qui arrive à 12h04 (merci la SNCF !), la matinée est remplie. Repas avec ce confère (non, je ne donnerait pas de nom, et pour les paroissiens, ce sera monsieur ou madame Michu !), puis retour, ouverture du courrier, rencontre avec un diacre qui est nommé dans la paroisse et dans un collège-lycée catho de la ville, re-téléphone, re-rencontre, 2 ou 3 mails urgents, les courses pour le repas (frugal et rapide) du soir, puis une rencontre avec les animateurs du parcours Alpha… 1h40 pour organiser un parcours qui peut-être ne verra pas le jour faute d’inscrits… Mais on y croit, et on fait la pub !

Retour au presbytère, passage d’infos pratiques (ben oui, on sort aussi les poubelles dans les presbytères) par un des vicaires (qui va bientôt quitter la paroisse pour retourner dans son pays d’origine), et hop, retour au bureau, où je trie les papiers qui s’amoncellent, je réponds à quelques mails ou SMS, un petit tour sur Facebook (pas de télé, du coup, c’est mes 5 minutes de détente !), et là, connexion sur le blog ! C’est quoi encore le code ??? ah oui, ça y est… Le reste, vous connaissez !

Conclusion : Une journée intense, mais une belle journée. Pleine de rencontres de visages, d’idées naissantes… Un peu de prière (pas assez, mais bon, pour la confession, c’est pas ici !), la découverte d’un confrère étranger avec qui je vais travailler quelques années. Bref, que du bonheur.

Et là, à 0h22, je vous colle 3 photos, et je file enfin faire mon lit… A bientôt !

Advertisements
Catégories :Vis ma vie : curé Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :