Accueil > Actualité, Revue de Presse > Revue de Presse : Recommencer, Pussy Riot, sexe, films, et autres…

Revue de Presse : Recommencer, Pussy Riot, sexe, films, et autres…


C’est bientôt la fin des vacances, il va falloir recommencer, tout doucement ! Alors pour donner envie à ceux qui ont un peu peur de se lancer dans cette nouvelle année, je vous invite à lire le beau billet de Corine sur les commencements. « J’aime assez les débuts, écrit-elle. Je crois vous l’avoir déjà dit. Les débuts d’histoire surtout. Les débuts tout neufs. Et un lundi qui commence fin août, c’est une nouvelle histoire d’année. Et des habitudes à retrouver ». Eh bien Corine, ça tombe bien, c’est bientôt la rentrée. Mais auparavant, il y a encore quelques activités d’été, comme le pèlerinage des servants d’autel de France à Rome. Sur le blog, pas mal d’infos pratiques, comme le programme détaillé, jour par jour, mais aussi une belle interview de Mgr Breton, membre de la Commission épiscopale de Liturgie, plus particulièrement chargé des servants d’autel. Le prélat ose parler en vérité de la place des filles dans la liturgie, et il donne un éclairage clair sur les questions qui se posent ici ou là. En outre, il rappelle l’importance de ce service : « Bien souvent, ce service de la messe a été considéré comme un bon moyen “d’occuper” ou de motiver les jeunes pendant la messe (…) Mais les parents des jeunes servants d’autel constatent aussi tout ce qu’apporte ce service à leur enfant : une relation avec Dieu qui s’approfondit, le rite propre de la liturgie eucharistique les aidant à entrer concrètement dans le mystère de la Foi ».  Pour prolonger la découverte de ce pèlerinage et de leur ministère, Joséphine, Matthieu, Pierre, Pauline, Jean et Cyprien, de jeunes servants nous racontent, dans le magazine Pèlerin de cette semaine, leur expérience du service liturgique. Et pour suivre le pélé en direct, rendez-vous sur leur blog, qui sera mis à jour depuis Rome !

Quittons ces quelques moments de répits, et passons aux sujets polémiques du moment, des sujets qui font réagir dans la cathosphère. La condamnation des Pussy Riot a été largement médiatisée, et il y a de quoi. La Vie s’interroge ainsi : « Pussy Riot : Faut-il crier au sacrilège ? », mais quelques voix discordantes, qui dénoncent tout autant que les autres la dureté du jugement, se font également entendre. C’est le cas d’Alexandre Latsa, un blogueur français qui vit en Russie, et qui a donné une interview au site internet Atlantico. Pour lui, les jeunes filles sont totalement instrumentalisées par l’Occident dans une « guerre médiatique en cours contre la Russie afin de tenter de renverser cette dernière ». Si le point de vue est tranché, et surement partial, il n’est pas inintéressant de regarder le problème à travers un prisme autre que celui qui nous est fourni habituellement. Il a notamment ces mots : « la France est un pays laxiste dans lequel les peines ne sont souvent pas appliquées. Les églises sont occupées par des sans papiers et tout le monde trouve cela normal. Pour relativiser les choses: détruire ou endommager un radar en France est passible de 3 ans de prison et de 45.000 euros d’amendes. Dans l’état de droit français, un radar est plus sacré qu’une église ». A lire aussi, dans le même ordre d’idée, le billet de Charles Vaugirard, sur le site Tak.fr, qui a pour titre : « Pussy Riot, la révolte des cons »

Second sujet polémique, qui découle de la prière pour la France du 15 août dernier : la question de l’homosexualité, et plus largement du rapport de l’Eglise avec la sexualité. Je ne cite que deux articles qui se répondent ! Le premier est signé de René Poujol, sur le blog “A la table des chrétiens de gauche”, et il ne mâche pas ses mots : « il ne faut pas être grand clerc pour constater que l‘enseignement de l’Eglise en matière de sexualité n’intéresse plus grand monde. Et qu’il a sûrement contribué, dans une large mesure, au cours de la seconde moitié du XXe siècle, à éloigner de nos églises des millions d’hommes et de femmes de “bonne volonté” ». Et l’auteur de développer quelques thèses et arguments qui montrent, selon lui, la réelle inadaptation de l’Eglise au monde actuel en matière de sexualité. Pour lui répondre, Natalia Trouiller qui titre son billet : « Sexe : et si l’Eglise avait tout compris ? ». Un billet partagé, liké, retwitté très largement, et même repris sur Rue 89 ! La blogueuse s’y livre, elle ose parler d’elle, de sa vie personnelle, et on y découvre le chemin qu’elle a parcouru, et comment la sexualité n’est pas une chose anodine, mais une recherche de l’Amour et d’une vie toujours plus humaine ! Si vous ne lisez qu’un billet sur le sujet, autant que ce soit celui là ! Le centre de ce billet, à mon sens : ces quelques mots : « L’Eglise propose une morale qui ne vaut le coup que parce qu’elle nous enracine profondément dans le Christ. Vouloir suivre cette morale sans être vissé à Jésus-Christ, c’est de la névrose ». Rien d’autre à ajouter !

On en arrive à nos 3 rubriques hebdomadaires, avec un gros coup de cœur pour un site concernant l’année de la foi. Il s’agit du blog “Porta fidei” lancé par le Centre d’Etudes Théologiques de Caen. Côté graphisme, ça déchire ! De grandes images,  pleins de jolies miniatures, un design très moderne… Bref, c’est beau (enfin à mon goût, je vous laisse les vôtres) ! Côté fond, le blog est déjà bien achalandé, et le contenu se décline entre textes magistériels (mis en valeurs par petits bouts), vidéos testimoniales ou de réflexion (toujours courtes en plus, c’est un vrai bonheur) et quelques articles (peu pour l’instant, mais je suis persuadé que ça va venir…) ! Je n’en dis pas plus, je vous laisse aller le visiter et en devenir fan vous-même ! Et pour continuer sur l’année de la foi, un billet de blog que je vous invite à découvrir cette semaine. Il vient d’un nouveau blog, d’un de mes confrères prêtre (on a été ordonnés ensemble), mais ce n’est pas pour ça que j’en parle. C’est juste parce que l’homélie de dimanche dernier, qu’il a mis en ligne, est vraiment profonde et nous invite à réfléchir sur note relation au Christ. Voilà certainement le cœur de cette année de la foi : redécouvrir, comme nous y invitait le concile Vatican II, le Christ.

En ce qui concerne les JMJ. C’est la communauté de l’Emmanuel qui a dégainé cette semaine, suite au forum des jeunes qui s’est achevé lundi. Sur le site de cette rencontre www.forumdesjeunes.com, vous pourrez retrouver un article qui vous donne le programme de l’Emmanuel pour lvivre les JMJ de Rio. On y apprend qu’il y aura 5 étapes pour les jeunes : un temps de formation durant l’année à venir ; dans chaque pays d’où les jeunes participants sont originaires, le forum international des jeunes quelques jours avant la JMJ, à Sao Paulo, pour « approfondir ensemble et dans les grâces de l’Emmanuel, l’adoration, la compassion et l’évangélisation par une vie de prière joyeuse, simple et ancrée dans le Christ » ; une journée de pèlerinage à Aparecida ; les JMJ à Rio ; et pour finir, « du 29 juillet au 1er août, des journées post-JMJ d’action de grâce et de détente (messe d’envoi, partages et temps fraternels sur la plage, découverte de Rio et autres lieux) ». Je ne sais pas pour vous, mais j’avoue que ça me donne envie de devenir membre de la communauté !

Et puis la séquence Diaconia avec un article de Sophie Lebrun paru sur le site de Témoignage Chrétien, et concernant le pèlerinage national à Lourdes. Et si cet article se trouve dans la section Diaconia, c’est parce que « depuis cinq ans, près d’un demi-millier de personnes “pauvres” participent aux célébrations du 15 août à Lourdes grâce au pélé mosaïque » nous explique la journaliste. Avec une particularité cette année, vu que « les membres du réseau Saint Laurent, fondé par des groupes de prière et de partage d’Évangile avec les sans-abris et personnes à faible revenu les ont rejoins pour vivre une Assomption sous le signe de la diaconie ». Dans l’article, on découvre comment ce pèlerinage est aussi l’occasion pour certaines personnes de se reconstruire, en s’engageant au service d’autres personnes.  C’est d’ailleurs cet esprit qui a animé cette rencontre, comme l’explique Mgr Bernard Housset (le président du Conseil national pour la solidarité au sein de la Conférence des évêques) : « Faire que les pauvres ne soient pas seulement des aidés, à côté de nous, mais qu’ils soient au cœur de la vie des communautés chrétiennes » car « personne n’est trop pauvre pour n’avoir rien à donner ».

Un peu de détente et de cinéma pour finir, avec plusieurs présentations de films. Le père Christophe Delaigue lit des livres, mais il va aussi au cinéma. Et il nous partage tout cela sur son blog. Son dernier billet nous présente le film de Woody Allen “To Rome with Love”. Un autre film qui fait parler de lui, dans Famille Chrétienne ou dans La Croix (dans l’édition de Mercredi), c’est “A perdre la raison”. Le film traite d’un sujet plus que délicat, celui de l’infanticide. Pour Arnaud Schwartz, dans La Croix, ce long métrage est l’un « de ces films qui marquent pour longtemps » ! Que dire de plus, sinon vous inviter à aller lire les recensions, et à aller le voir au cinéma ! Changement de décor avec un « film improbable » selon le site internet de France Catholique : “La Vierge, les coptes et moi”. « La Vierge, les Coptes et moi ou les tribulations d’un cinéaste en Égypte à la recherche de son film et des apparitions de la Vierge Marie. Tour à tour documentaire, reportage, making of pour devenir pure fiction, le film s’amuse librement de tous les genres cinématographiques. Il réussit avec humour et autodérision à aborder des questions aussi délicates et intimes que le sentiment religieux et la foi » : voilà la présentation de ce film que fait le site de l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion, qui propose aussi une bande annonce. A la regarder, effectivement, on est face à un film bien différent des Blockbusters américains !

Et puis, parce que vous le connaissez, parce que vous aimez lire son blog, retrouvez Edmond Prochain, en mode cinéphile sur un nouveau blog “générique de fin”. Il nous offre son regard sur certains films, et comme toujours, c’est pertinent !

Pour finir, après les images, le son, avec l’ouverture (enfin) de la page officielle de Radio Vatican sur Facebook. Allez y jeter un œil et abonnez-vous y ! En effet, c’est plutôt bien fait, avec les reportages de la radio, mais aussi quelques vidéos et d’autres infos.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Bonne lecture, bon commentaires, et à jeudi prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :