A la fin de l’angélus, Benoît XVI a annoncé sa décision de réunir un consistoire public ordinaire pour créer 22 nouveaux cardinaux.  Ce consistoire se tiendra le 18  février prochain. Le pape lui-même a rappelé leur rôle : « Les cardinaux ont la charge d’aider le Successeur de l’apôtre Pierre dans son ministère d’affermir ses frères dans la foi et d’être fondement d’unité et de communion dans l’Eglise ».

En outre, les cardinaux de moins de 80 ans sont chargé d’élire un nouveau pape après la mort du Saint-Père.

Ci-dessous, la liste des 22 nouveaux cardinaux :

Mons. Santos Abril y Castello (Archiprêtre de la basilique pontificale Ste Marie Majeure)

  • Sa Béatitude George Alencherry (Archevêque Majeur de Ernakulam-Angamaly des Siro-Malabars en Inde)
  • Mons. Giuseppe Bertello (Président du Gouvernatorat du Vatican)
  • Mons. Giuseppe Betori (Archevêque de Florence)
  • Mons. Joio Braz de Aviz (Préfet de la congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie apostolique)
  • P. Karl Josef Becker, professeur émérite de l’Université Pontificale Grégorienne
  • Mons. Domenico Calcagno (Président de l’Administration du Patrimoine du Siège Apostolique)
  • Mons. Francesco Coccopalmerio (Président du conseil Pontifical pour les Textes Législatifs)
  • Mons. Thomas Christopher Collins (Archevêque de Toronto)
  • Mons. Timothy Michael Dolan (Archevêque de New York)
  • Mons. Dominik Duka (Archevêque de Prague)
  • Mons. Willem Jocoby Eijk (Archevêque d’Utrecht)
  • Mons. Fernando Filoni (Préfet de la Congrégation per l’Evangelization des Peuples)
  • P. Prosper Grech, professeur émérite de diverses universités romaines, qui exerce encore la fonction de Consulteur auprès de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi
  • Mons. Manuel Monteiro de Castro (Pénitencier Majeur de la Pénitencerie Apostolique)
  • Sa Béatitude Lucian Muresn (Archevêque Majeur de Făgăraş et Alba Iulia des Roumains en Roumanie)
  • Mons. Edwin Frederik O’Brien (Grand Maître de l’Ordre Equestre du saint Sépulcre de Jérusalem)
  • Mons. Julien Ries (prêtre du diocèse de Namur et professeur émérite d’histoire des religions à l’université Catholique de Louvain)
  • Mons. John Tong Hon (Evêque de Hong Kong)
  • Mons. Antonio Maria Vegliò (Président du Conseil Pontifical de la Pastorale pour les Migrants et les Itinérants)
  • Mons. Giuseppe Versaldi (Président de la Préfecture des Affaires Economiques du Saint Siège)
  • Mons. Rainer Maria Woelki (Archevêque de Berlin)

Une première lecture du nom et de la fonction de ces cardinaux montre que 9 d’entre eux ont des fonctions au sein du Saint-Siège. Il y a 4 cardinaux de plus de 80 ans (ce sont les profs émérites), et donc 9 cardinaux « territoriaux » (avec les cas particulier du Grand Maître de l’Ordre Equestre du saint Sépulcre de Jérusalem et de l’Archiprêtre de la Basilique de Saint Paul hors les murs). En outre, à lire les noms, vous aurez reconnu une certaine sonorité italienne dans beaucoup d’eux (il y a 7 italiens, ce qui porte le nombre des cardinaux électeurs italiens à 30, soit 1/4 du collège électoral).

Ces nominations portent le nombre des cardinaux à 214, dont 125 électeurs (à la place des 120 normalement prévus). Il s’agit du 4ème consistoire ordinaire de Benoît XVI, et plus de la moitié du collège des cardinaux électeurs aura été, le 18 février prochain, nommée par Benoît XVI.

On peut noter que les cardinaux non électeurs sont des professeurs émérites, dont l’un vient de l’Université Catholique de Louvain ; on sait que cette Université est en pleine recherche de son identité, se pose la question de conserver le terme catholique dans son nom, … La nomination du père Ries n’est donc pas anodine…

Quelques surprises :

  • La non nomination de Mgr Fisichella, président du Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle évangélisation. Serait-ce une séquelle de ses positions lors de l’Affaire de Recife, et du manque de coordination avec la Secrétairie d’Etat. Car parmi la liste, on trouve en effet nombre de personnes proches du Cardinal Bertone.
  • Aucun cardinal africain ou d’Amérique du Sud, là où les catholiques sont le plus nombreux
Publicités