Accueil > Uncategorized > La Lorraine fête St Nicolas, et c’est quelque chose !

La Lorraine fête St Nicolas, et c’est quelque chose !


C’est trop fort ! chaque année, au moment de la fête de St Nicolas, j’entend ce chant résonner, et je ne peux plus m’empêcher de vous le partager. Certes, la version n’es pas des meilleurs, mais quand même.

(et une autre vidéo ici)

Et parce que le son est un peu pas génial sur cette vidéo, et que vous n’avez pas accès à toutes les paroles, je vous les colle ci-dessous :

Saint Nicolas, ton crédit d’âge en âge,
a fait pleuvoir tes bienfaits souverains.
Viens, couvre encor’ de ton doux patronage
tes vieux amis les enfants des Lorrains.

1. De tes bienfaits, célébrant la mémoire,
nous voulons tous à jamais te bénir.
Ce sanctuaire est empreint de ta gloire,
il en redit l’immortel souvenir

2. Ô Saint Patron, en tous lieux on t’honore,
tu sais du ciel apaiser le courroux.
Sur l’océan, le matelot t’implore,
et le captif te supplie à genoux.

3. Viens nous bénir de ta main paternelle,
garde en nos cœurs le dépôt de la foi.
Pour mériter la couronne éternelle,
ô Saint Patron, nous espérons en toi.

4. De ta famille, exauce la prière,
et sois toujours protecteur de ces lieux.
Et tu verras toujours, sous ta bannière,
marcher ici des enfants généreux.

5. Illustre Saint qui veille sur l’enfance,
modèle aimable et gardien des foyers,
viens prendre en main, de grâce, leur défense,
et rends courage à tons les ouvriers.

6. De toi l’Église espère la lumière,
car tu devins son vaillant défenseur.
Aux pieds de Dieu, dépose la prière
que nous faisons à notre intercesseur.

7. Les vieux Lorrains, très fiers de la relique
t’ont demandé de veiller sur leur sort.
Ils ont jadis construit ta Basilique,
et nous aimons « Saint-Nicolas-de-Port ».

8. D’un saint prélat que vit naître l’Asie,
chantons la gloire, implorons la bonté.
Pour bouclier, celui qui l’a choisi,
sur le Seigneur n’a pas en vain compté.

9. Docile à Dieu dès sa première enfance,
qu’il faisait honte à nos coupables cœurs !
Des lois du Christ, il acceptait d’avance,
il devinait les pieuses rigueurs.

10. De force immense, investi par Dieu lui-même,
il dissipait les ombres de la mort,
ou sur les mers, dans le péril suprême,
par un seul mot, poussait la nef au port.

Bon, ca continue encore longtemps, il y a 36 couplets ! Pour tout lire, je vous renvoie chez Wikisource.

Mais quand même, ce soir, en chantant, je n’ai pu m’empêcher quelques sourires :

  • on a enfin trouvé un remède à la crise actuelle : St Nicolas (rien à voir avec un cher d’état en activité…) ! Ben oui, son « crédit d’âge en âge  a fait pleuvoir ses bienfaits souverains« , mais que sur les Lorrains ! Fallait choisir où vous vouliez naître les gens !
  • on trouve aussi des paroles qu’Audiard ne renierait pas : « Viens nous bénir de ta main paternelle« 
  • au couplet 18, une intention sympa pour le pape : « Veille toujours sur la barque de Pierre, et pour son chef, daigne entendre nos vœux ; demande à Dieu, qu’avant l’heure dernière, il puisse enfin revoir des jours heureux » (c’est au couplet 18). Bon, avant il va morfler, mais au dernier moment, ça ira. Moi, je serai pape, je commencerai à flipper quand tout va bien …

Et en même temps, dans le chant, on trouve des paroles prophétiques : « Plus tard, l’Europe où la foi s’est tarie » (couplet 13).

Bon, du coup, le premier qui me dit que St Nicolas n’est pas un saint actuel, eh ben je lui envoie le père fouettard !

Publicités
Catégories :Uncategorized
  1. 16 décembre 2011 à 22:33

    Bravo pour cette doc vidéo qui me rappelle mon enfance en Moselle où nous fêtions Saint Nicolas avec du pain d’épice

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :