Accueil > Actualité, Réflexion > « Le dire c’est bien, mais le faire, c’est mieux ! »

« Le dire c’est bien, mais le faire, c’est mieux ! »


Je sais que je ne vous ai pas habitués à partager mes homélies, surtout qu’en règle générale je ne les écris pas (j’ai juste un plan), mais là, comme j’intégrais un gros passage du discoursde Benoît XVI à Assise, j’ai préféré me mettre devant l’ordi, et du coup, comme j’ai tendance à vous délaisser, chers lecteurs, pour le blog sur Vatican II, je me ratrappe en vous partageant ces quelques éléments de réflexion !

« Le dire c’est bien, mais le faire, c’est mieux ! » Cette citation de Bourvil correspond bien à l’évangile du jour. Jésus ne se prive pas de remettre les pharisiens et les scribes (et tous les docteurs de a loi, etc…) à leur place ! Certes, il ne critique pas leurs paroles, les règles qu’ils exposent. Elles viennent directement de la Bible, de la Torah, des préceptes de ce que nous appelons « l’ancien Testament ». Mais Jésus ne s’arrête pas là ! Si la théorie est bonne, c’est la pratique qui est faussée. Il fustige les « donneurs de leçons », ceux qui rabâchent les règles pour mieux s’en écarter personnellement ! Si l’on devait faire un bulletin de notes pour les scribes et les pharisiens, on pourrait allègement leur donner un 10/10 en théorie, et un 0/10 en pratique !

Face à ce comportement, il n’y a qu’une chose qui tienne : l’exemple. Et je ne résiste pas à la tentation de vous citer  un extrait de film : « Des exemples, voilà plus que jamais ce que nous devons être, des exemples ! ». Pour les connaisseurs, c’est une phrase du film culte « On a retrouvé la 7ème compagnie ». J’imagine ce que vous vous dites : un film de ce genre, ça ne peut pas être sérieux ! Et pourtant, comme la sagesse populaire, qui ne vient pas d’en haut mais nait de l’expérience, cette citation me semble aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

Parce que, soyons honnêtes, des pharisiens et des scribes d’aujourd’hui, on en connait tous… Et vous pourriez même me citer l’évangile : « Comment peux-tu dire à ton frère : ‘Frère, laisse-moi retirer la paille qui est dans ton œil’, alors que tu ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Esprit faux ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l’œil de ton frère » (Lc 6,42). Et vous auriez raison de me renvoyer cette citation, car les prêtres, les évêques ou même le pape, ne sont pas épargnés par cet écueil ! Comme chacun, nous sommes pêcheurs, et parfois plus, parfois moins, nous contredisons par nos actes la Paroles que nous annonçons ! Là où c’est pire, c’est que nous l’annonçons, que nous insistons dessus ! Alors j’ose reprendre les paroles de Paul dans la seconde lecture : « Quand vous avez reçu de notre bouche la parole de Dieu, vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement : non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu qui est à l’œuvre en vous, les croyants ». fixez le regard sur cette Parole, sur le bien que l’on fait, et n’imitez pas nos erreurs…

Mais l’exemple, pour revenir dessus, ce sont aussi des gestes prophétiques, et une manière d’être ! Là, je crois que nous avons des champions avec les papes Jean Paul II et Benoît XVI ! (je ne parle pas des autres, je ne les ai pas assez connu, même si je découvre chaque jour avec un peu plus d’admiration le bon pape Jean !). Si vous avez suivi l’actualité cette semaine, vous avez peut-être entendu parler de la rencontre d’Assise ! C’était le 25ème anniversaire de la rencontre initiée par Jean Paul II, en 1986, et qui réunissait, cette année, les représentants des religions ainsi que des personnes de bonne volonté (y compris des athées). Le but était de s’engager ensemble pour la paix.

Benoît XVI, lors de cette rencontre, a osé des paroles fortes, qui vont dans le sens de l’évangile de ce dimanche : « Comme chrétien, je voudrais dire à ce sujet : oui, dans l’histoire on a aussi eu recours à la violence au nom de la foi chrétienne. Nous le reconnaissons, pleins de honte. Mais il est absolument clair que ceci a été une utilisation abusive de la foi chrétienne, en évidente opposition avec sa vraie nature. Le Dieu dans lequel nous chrétiens nous croyons est le Créateur et Père de tous les hommes, à partir duquel toutes les personnes sont frères et sœurs entre elles et constituent une unique famille. (…) C’est la tâche de tous ceux qui portent une responsabilité pour la foi chrétienne, de purifier continuellement la religion des chrétiens à partir de son centre intérieur, afin que – malgré la faiblesse de l’homme – elle soit vraiment un instrument de la paix de Dieu dans le monde ». En bref, le pape a déclaré, jeudi dernier, à Assise, que l’on ne pouvait pas se contenter de paroles, mais qu’il fallait vraiment s’engager pour la paix, pour que le message apporté par Jésus, celui qu’on nommera d’ici quelques semaines, à Noël, le « prince de la paix » (Is 9,5), soit véritablement mis en œuvre. Il y a eu des dérives, des contres-témoignages (et il y en aura encore malheureusement), mais l’Eglise se doit d’être le plus possible un exemple. C’est par cet exemple que les paroles que nous dirons porteront du fruit.

D’ici quelques jours, nous fêterons la toussaint. Comment ne pas être admiratifs devant l’exemple de tant de témoins de la foi. Leur témoignage de vie illustre magistralement la Parole dont ils se sont fait l’écho. Que Dieu nous comble de sa force pour que nous puissions avancer toujours plus sur la voie de sainteté et mettre nos actes en adéquation avec la foi que nous proclamons dans le Credo !

Publicités
Catégories :Actualité, Réflexion Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :