Accueil > Actualité, Pub !, Réflexion > Vatican II – en route vers les 50 ans

Vatican II – en route vers les 50 ans


Bon, vous connaissez certainement le concile Vatican II. Si comme moi vous êtes trop jeune pour l’avoir vécu, vous en avez vu des photos, des vidéos, et j’espère surtout que vous en avez lu les textes. Si vous suivez l’actualité religieuse (ce dont je ne doute pas une seconde, sinon vous ne seriez pas là en train de lire ce billet), vous aurez compris depuis longtemps que le Concile, eh bien il pose problème ! Ce qui est plutôt cool, ça veut dire qu’il nous interpelle, qu’il nous dérange… Ça me rappelle un type qui vivait il y a 2000 ans, et qui lui aussi, à travers ce qu’il disait, dérangeait… Pas tout le monde, mais tout de même assez pour être mis à mort.

Mais revenons au Concile. Les intégristes y sont farouchement opposé. Les tradis disent que finalement, c’était pas si mal avant. Les progressistes disent qu’on y a rien compris, que l’esprit du concile est bien plus vaste que les textes qui en sont sortis. Et les autres ne disent rien… L’école de Bologne lit le concile sous le mode de la rupture, Benoît XVI préfère y voir une continuité,… Bref, on finit par tout entendre et son contraire…

Du coup, il n’y avait pas de raison que vous n’entendiez pas ce que nous, les « jeunes » prêtres (je crois qu’on sera « jeunes » pendant encore longtemps), on en pense. Alors on s’y est mis, avec plusieurs confrères du diocèse. On s’est réparti le travail (si si, on l’a fait, enfin pour commencer, on va peaufiner ça encore un peu) et on va vous dire comment nous, on le reçoit ce Concile. Parce que c’est aussi le nôtre. Il n’y a pas que les prêtres des années 60-70 qui l’ont reçu pour l’appliquer. Aujourd’hui, c’est aussi notre job que de le faire connaître et appliquer. Et on a ouvert un blog. Ensemble, à plusieurs voix (bon, pour l’instant il n’y a que la mienne, mais ça ne va pas durer, et il fallait bien un début), parce que parler du Concile seul, dans son coin, c’est quand même pas méga-ecclésial. Et là, je vous arrête tout de suite ; j’entends d’ici les critiques : « C’est que des prêtres, ils sont où les laïcs ? » Et je répond : Ben devant leur ordi (ou leur iPad, ou leur smartphone) à nous lire ! Plus sérieusement, s’il n’y en a pas, c’est parce que ça c’est fait comme ça ! Et si des laïcs ouvrent un blog du même genre, eh bien je dirai tant mieux ! Mais voilà, l’occasion ne s’est pas présentée, c’est parti d’une discussion avec une amie journaliste, une fin de soirée, au téléphone (pour les curieux, je peux divulguer son nom, mais c’est une chose que je ne dévoile pas publiquement !). Puis avec une autre amie (elle, vous ne la connaissez pas… pourtant, c’est une femme bien aussi, qui mérite d’être connue), qui m’a dit : « Ben pourquoi tu ne fais pas un blog ? ». Puis d’une proposition faite à un confrère, et à un autre , et à un autre, et puis voilà… C’était là, comme ça. Là encore, ça fait très évangélique je trouve : ce sont  des femmes qui sont les premières au courant, mais à la fin, elles ne sont plus visibles ! N’empêche que sans elles, eh bien on n’en serait pas là (et je pourrai dormir un peu plus !)

Bon, voilà, tout ça donc pour vous dire que le blog est né hier, le 11 octobre 2011, 49 ans après l’ouverture du Concile. Le premier billet y est d’ailleurs fort logiquement consacré. Alors comme toujours, allez-y, naviguez, voyagez dessus (il n’est pas encore très fourni, mais il va s’enrichir progressivement), il y a des vidéos, des interviews, les textes de Vatican II même (merci le site du Vatican),…  Et puis il pourrait y avoir vos réactions. Mais là, c’est à vous de jouer !

Ah oui, l’adresse ! Je savais bien que j’avais oublié un truc ! www.vatican2-50ans.fr ! facile à retenir, à partager… Ne vous gênez pas !

Publicités
  1. 12 octobre 2011 à 18:28

    L’idée est excellente, le fait qu’il n’y ait que des prêtres ne me choque pas du tout. Je gage qu’on va avoir des surprises au fur et à mesure… Bravo et merci !

  2. 12 octobre 2011 à 18:31

    Pour les réactions, il faudra attendre que les commentaires soient ouverts… Mais le premier article promet en posant sereinement les bases. Encore bravo !

    • 12 octobre 2011 à 20:37

      Ca y est, ils sont ouverts… (merci de me l’avoir fait remarquer)

  3. 12 octobre 2011 à 21:08

    Merci, je suivrai le nouveau blog.

  4. 13 octobre 2011 à 20:45

    Stéphane, connais-tu un bon bouquin qui contienne les textes du concile en texte intégral, mais avec un commentaire ? (à la fois théologique et historique ?).. Je sais je demande beaucoup, mais sait-on jamais ?

    • 13 octobre 2011 à 21:12

      Rien que les textes, c’est déjà assez imposant. Pour les commentaires, c’est plus complexe… Il y a la très bonne collection « Unam Sanctam », parue au Cerf, mais les livres sont épuisés. Si je dis bonne collection, c’est parce que ce sont les rédacteurs principaux des documents qui ont écrit les commentaires. du coup, ça date un peu, mais ça replonge dans l’histoire…
      Les commentaires actuels sont assez partisans, soit du côté Bologne (Meloni/Alberigo, ou encore Théobald), soit du côté « romain » (De la Soujeole).

  1. 12 octobre 2011 à 19:56
  2. 13 octobre 2011 à 09:22
  3. 13 octobre 2011 à 12:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :