Accueil > Actualité, Présentation, Pub !, Revue de presse multimédia > Revue de Presse : Benoît, Marc, Nicolas, Edmond, David, Thomas et Benjamin…

Revue de Presse : Benoît, Marc, Nicolas, Edmond, David, Thomas et Benjamin…


« Dans la riche Allemagne, que l’Eglise se fasse pauvre » ! C’est le titre d’un billet de Sandro Magister commentant le voyage de Benoît XVI en Allemagne. Le vaticaniste pointe notamment l’importance donnée par le pape  à  « l’idéal d’une Église pauvre en structures, en richesses, en pouvoir » tout en rappelant « la nécessité d’une forte "présence publique" de cette même Église ». Un diagnostic partagé par Frédéric Mounier sur son blog, quand il parle des « remèdes du bon Doktor Ratzinger ». Le journaliste partageait ces mêmes conclusions avec les lecteurs de La Croix de lundi, dans un article qui est revenu sur tous les événements du voyage du pape. Si vous n’avez pas pu suivre toutes les déclarations du pape, Mgr Giraud, l’évêque présent sur Twitter, Google + et Facebook, vous offre dans son diaire, un florilège des paroles de Benoît XVI en Allemagne (remontez à jeudi dernier).

Les magazines chrétiens parlent eux aussi de cette visite du pape dans son pays natal. Témoignage Chrétien, propose aussi une sélection de petites citations du pape. Jean Mercier, de La Vie, a suivi le voyage et nous dresse son bilan, aux pages 30 et 31 du magazine, ou sur internet. Il partage les analyses de ses confrères Sandro Magister et Frédéric Mounier, ajoutant la composante œcuménique dans l’équation.  Famille Chrétienne consacre d’ailleurs dans l’édition de cette semaine un article à « l’œcuménisme  de Benoît XVI » ! Une dimension que Benoît XVI lui-même a soulignée lors de l’audience de ce mercredi, à Rome, place St Pierre. Le compte rendu de ce discours est à lire dans le blog du VIS, le Vatican Information Service. Pour le texte intégral du pape (ou pour une autre analyse), je vous renvoie à l’agence Zenit ! A propos de ce dialogue entre chrétiens, Radio Vatican nous signale que le pape rencontrera un émissaire du patriarcat de Moscou ce jeudi

Deux petits mots sur ce voyage encore. L’un pour souligner l’analyse du discours du pape au Bundestag par Nicolas Mathey, sur le blog Thomas More. Une analyse fouillée qui montre la continuité de la pensée de Benoît XVI sur ce sujet (on aurait souhaité une analyse prenant en compte les discours des Bernardins et celui de Westminster, mais je chipote et j’ai été trop fainéant occupé pour le faire). Le second billet que je voudrais citer est de Marc Favreau et revient sur la manière dont les médias traitent de ce qui a trait au pape… Ce n’est pas particulièrement lié au voyage en Allemagne, mais le blogueur, citant les conseils pleins de mauvaise foi d’un journaliste anglais à ses confrères pour parler du pape, nous offre un billet vraiment mordant. A lire pour se détendre et rire un bon coup !

Et comme nous sommes sur le blog de Marc, remontons à son article de vendredi dernier, qui a été publié dans La Croix du week-end. L’auteur s’interroge : « Le débat est-il encore possible dans l’Eglise ? ». Il donne son point de vue, en invitant les institutions ecclésiales à plus d’audace, parlant de ce débat comme d’un « acte spirituel ». Une parole en syntonie avec ce que Benoît XVI a proposé aux catholiques allemands. Si le débat s’est poursuivi dans les commentaires,  il y a fort à parier que le propos de l’auteur était aussi conditionné par son point de vue sur la réintégration des intégristes, dont il parle dans le billet suivant sur son blog, en critiquant ces derniers qui eux se refusent au dialogue (surtout avec les autres religions).

A ce sujet, je vous renvoie vers l’expérience de Nicolas Mathey (je n’y peux rien si ce sont les mêmes qui publient beaucoup d’articles – même qu’il vient d’ouvrir un second blog) dont il témoigne sur son blog, à propos des différences de rite dans la liturgie.

Et puis, pour donner une réponse plus informatique à Marc Favreau à propos du dialogue dans l’Eglise, Jocelyn Girard nous propose une belle image sur son blog, pour exprimer notre attachement à Dieu ! Je ne vous en dis pas plus et vous invite vraiment à aller lire son petit billet intitulé « l’Evangile en mode WIFI ».

Restons dans le même thème de la rencontre, et mettons nous en route vers Assise. La rencontre entre les leaders des différentes religions aura lieu le 27 octobre prochain.  Le magazine Prier propose plus de 10 pages sur « l’Esprit d’Assise », tandis que Panorama nous propose ce mois-ci de « faire vivre » cet Esprit ! Benoît XVI participera à cette rencontre, et les intégristes ont largement critiqué (pour rester poli) ce choix du pape. Le blog de l’Eglise Catholique Suisse (Des cathos sur la toile) nous signale une réponse adressée aux lefèvristes par le Cardinal Turkson à ce sujet. Une mise au point nécessaire.

D’ailleurs,  j’ai une proposition à faire aux intégristes qui critiquent le pape sur ce sujet : c’est de porter leurs attaques sur des sujets plus important, comme ce changement qui est intervenu à la BBC, où l’on ne donnera plus les dates en précisant « avant Jésus-Christ » ou « après Jésus-Christ », mais en disant « avant l’ère commune » ou « de l’ère commune ». Edmond Prochain, à la suite d’Henry le Barde, n’a pas résisté à la tentation de démonter cette stupide réforme  (ainsi que d’autres incongruités britanniques, dont même le blog « techno » du Monde avait parlé).

Et puis, en parcourant ce billet d’Edmond, mon œil a été subrepticement attiré sur la droite de l’écran, ou deux petites images colorés sont venues trouver place : les deux livres dont Edmond est co-auteur : Les disciples, et le Dico Catho (pour les présentations, c’est Edmond qui s’y colle : on n’est jamais mieux servi que par soi-même !) Ce dernier est un ouvrage disponible dans toutes les bonnes librairies (et même les moins bonnes), et qui a vraiment sa place dans votre bibliothèque. Selon le père David Lerouge, c’est un ouvrage « fidèle mais bien donné, bien tourné, bien écrit… et qui donne du goût ». Vous voyez, on peut être blogueur et aimer les livres, jusqu’au point d’en écrire. D’ailleurs, le livre le plus imprimé au monde est lui-aussi disponible sur internet. Et pas n’importe quelle version de ce livre. Le Monde des religions nous dit que c’est « La Bible la plus vieille du monde » qui a été mise en ligne sur le site de l’Israel Museum de Jérusalem. Il s’agit en fait de certains manuscrits de Qumran, des parchemins datant des premières années de l’ère commune (cf. ci-dessus, merci la BBC !) et découverts dans les années 40 (du siècle passé).

Et toujours à propos de livres, ce n’est certes pas Sylvain Brison ou David Lerouge qui me contrediront en disant que c’est bien d’en lire, surtout s’il s’agit du leur (mais chut, le livre ne sort que le 3 novembre). On comprend maintenant que David se soit fait discret sur la toile ces derniers temps, comme il le déplore lui-même !

Et puis, comme nous sommes dans la pub, devinez qui va aller chanter devant le pape d’ici quelques jours (le 15 octobre prochain), en conclusion d’un congrès sur la nouvelle évangélisation… Il y aura Andréa Boccelli, et… Glorious ! Sur le compte Facebook de Benjamin Pouzin, 120 personnes ont cliqué sur le bouton « j’aime » en dessous de cette nouvelle. Et l’information n’est pas passée inaperçue, car le Progrès, le journal de Lyon, en a fait un article… Allez, pour finir, si vous ne connaissez pas Glorious (est-ce seulement possible ?), un petit lien vers leur site et vers une interview de Benjamin durant les JMJ de Madrid (au milieu du JT des JMJ) pour découvrir le sens de la pop-louange !

Bonus links :

  1. 28 septembre 2011 à 23:52 | #1

    c’est gentil de me chercher des excuses, mais non, ce n’est pas à cause du livre que j’étais moins là… juste sec. Passablement.

    • 29 septembre 2011 à 07:07 | #2

      Ok, l’explication était tirée par les cheveux, mais il fallait bien introduire ce bon billet mon cher David… Et la sécheresse nous guette tous, surtout qu’on n’a pas que ça à faire (là c’est moi qui me justifie)…

  2. NM
    29 septembre 2011 à 11:03 | #3

    Pour l’analyse du discours au Bundestag, j’aurais du penser au discours à Westminster… celui des Bernardins est plus éloigné du propos (du mien en tout cas ; Benoît XVI étant par principe cohérent donc tout se tient!!).

  3. 29 septembre 2011 à 11:54 | #4

    Merci pour ce post (et les précédents). Celui-ci est vraiment très complet : beaucoup de boulot (et ces magazines qui sortent le jeudi ;-) ).

    Je fais souvent suivre votre revue de presse : bref, je suis une fan !!!

    A bientôt,

    • 3 octobre 2011 à 20:50 | #5

      Merci Marianne. Je me rends compte que je n’avais pas encore répondu… Merci pour vos encouragements. C’est vrai que ce n’est pas toujours facile de boucler à temps (vous verrez dès jeudi prochain), ente la vie paroissiale, la vie au service du diocèse et les autres activités (équipe de vie avec 5 confrères mercredi soir). du coup, savoir que ce que je fais plait, c’est rassurant.

      N’hésitez pas à me laisser les coordonnées de vos blogs, ça peut toujours servir…

  1. 29 septembre 2011 à 07:08 | #1
Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  075 followers

%d bloggers like this: