Accueil > Présentation, Pub !, Spiritualité > Mes années JMJ !

Mes années JMJ !


1995 : JMJ à Manille ! A l’époque, je suis séminariste, je viens de finir le premier cycle de séminaire (ce que les anciens appelaient la philosophie). Je fais mon service militaire, et l’aumônier me parle des JMJ, car on lui demande une personne pour représenter les Forces Française Stationnées en Allemagne ! Il me le dit, et je saute au plafond ! Génial ! Et puis patatras ! Le secrétaire de l’aumônerie Générale des Forces Françaises Stationnées en Allemagne (on disait FFSA, c’était plus rapide) vient de voler un poste radio. Pas de preuve, mais le chef décide de changer l’appelé qui était en poste. Du coup, il n’a plus eu personne pour faire secrétaire-chauffeur durant la visite pastorale qui tombe en même temps que les JMJ. Bien sûr, c’est sur ma pomme que c’est tombé. Adieu veau, vache cochon JMJ. A la place, j’ai visité les casernes françaises en Allemagne. Pas grave, il paraît que ce sera en France dans 2 ans! Là au moins, j’y serais !

1997 : JMJ à Paris ! Et en France donc. On est diocèse d’accueil en plus : le pied ! Grosse préparation : on nous annonce des slovaques et des coréens… Ouaip, pas facile pour communiquer s’ils ne parlent pas anglais ! Ce sera une coréenne qui viendra loger chez moi (et bien entendu, elle ne parlait pas anglais, ce qui au final n’a pas gêné, car malgré la grande diversité culturelle, on a fini par se comprendre). Après ça, départ pour Paris. Je découvre la banlieue parisienne et les joies du logement en gymnase. Les JMJ, ça prépare à tout. Et puis, avec des amis, on vit des moments intenses, comme cette rencontre des séminaristes avec le Pape à St Germain des Prés. Voir cette masse de jeunes prêts à s’engager, comme moi, dans le ministère, ça regonfle. J’apprends aussi à jouer des coudes pour arriver assez tôt et devant lors de la veillée à Longchamp. Un moment de prière et de communion intense avec la foule et les baptisés de cette nuit. C’est beau d’être croyant et d’appartenir à cette Eglise !

2000 : JMJ à Rome ! « Emmanuel, Emmanuel, Emmanuel… »  Trop top l’hymne ! Et puis les journées sur l’adriatique. Je suis encore séminariste (ben oui, armée et 3 ans d’études de sciences, ça rallonge !), et je gère plus ou moins un groupe de jeunes. Pour la prépa, ça a été light : vente d’icônes, de gâteaux,… Très matériel quoi ! Du coup, sur place, on rattrape le temps perdu, avec une fête de Noël en plein mois d’août à Frascati, dans la banlieue romaine. Jean Paul II est encore là. A Tor Vergata, il est fatigué, mais durant la veillée, la présence des jeunes l’électrise, et il reprend de la vigueur. Je suis tout au bout du champ, je n’ai que les écrans géants, et pourtant, je le vois, là, en gros plan, c’est moi qu’il regarde. Du coup, j’imagine le regard du Christ qui appelait les disciples à sa suite. Ça devait être du même genre. Merci Jean Paul ! Et puis, le coup des « sentinelles du matin », franchement, c’est trop fort ! J’adhère à 100 %

2002 : JMJ à Toronto ! Je viens d’être ordonné prêtre 2 semaines avant de m’envoler pour Toronto ! Du coup, dans l’avion, je répète la formule d’absolution. Je pars sans le petit groupe que j’ai monté sur la paroisse. 11 jeunes, vu le prix, vu que je viens d’arriver, c’est pas mal du tout. Mais après les JMJ, je célébrerai le mariage d’un copain aux USA, du coup, je ne suis pas sur le même vol que les jeunes. Pas grave, l’organisation m’a dit que je les retrouverai à Montréal. Tu parles ! 2 jours pour les retrouver. Grosse galère, mais découverte d’un pays accueillant, où la foi est un peu en berne. Peu de jeunes canadiens à Montréal dans la paroisse (peu = 1 !). Mais super ambiance de groupe. Du coup, d’autres jeunes nous rejoignent, s’agglutinent. Jean-Paul II est encore là, on le sent fatigué, mais on vibre à ses paroles, prononcées parfois avec difficultés. C’est la première fois que je touche la croix des JMJ. Moment de prière avec tous ceux qui ont déposé des prières devant. La Croix, c’est ça, confier au Christ nos souffrances, mais aussi l’aider à porter ces souffrances, par la prière, par notre présence… Et puis, à Downsview Park, cette prière de Jean Paul II. Trop belle, je vous la poste à la fin du billet ! Vraiment, merci Jean-Paul ! Tu nous invites à Cologne en 2005, sans savoir si tu seras là. Si, promis, tu y seras, au moins dans nos coeurs.

2005 : JMJ à Cologne ! C’est bien d’être frontalier avec l’Allemagne, parce que de ce fait, mon diocèse est diocèse d’accueil pour des jeunes. Cool, 2ème fois en 8 ans ! Mais là, je suis responsable des jeunes, du coup, grosse préparation ! Alors, avec des jeunes, on s’y colle dès février 2004. Un an et demi pour préparer les JMJ. D’autres nous rejoignent. On sera une bonne vingtaine au final, plus une dizaine qui viendront de manière plus épisodique. Rencontre régulières, préparation spirituelle, on trouve des sous (et on en a tellement qu’on paye le voyage à un togolais !). On fait même 2 retraites ! Les JMJ, franchement, ce n’est pas 15 jours en août, c’est toute cette préparation, cet enthousiasme, cet élan des paroissiens qui soutiennent les jeunes. Des portugais et des polonais arrivent chez nous pour 6 jours. Superbes rencontres, des partages de vie très forts, des temps de prières autour d’une réplique de la croix des JMJ (qu’on a accueilli dans la paroisse d’ailleurs !). Et puis, arrivée à Cologne, avec Benoît XVI. Comme promis, JP II est là. une fresque gigantesque représente son visage à partir de milliers de  photos de jeunes. Je goûte avec plaisir ces derniers moments de vie pastorale avec les jeunes avant de reprendre les études. Action de grâce, surtout lors de l’adoration à Marienfeld. Et tout s’est bien passé. Le groupe est plus soudé que jamais. Il va continuer à se voir, c’est génial. « Jesus Christ, you are my life » ! Oh que oui !

2006 : JMJ à Rome ! Eh oui ! Contrairement à ce que certains croient, les JMJ, c’est tous les ans. Et à Rome, place St Pierre, c’est forcément plus fort que les petites rencontres qu’on fait en diocèse (enfin dans le diocèse dont je suis originaire).  Le climat était particulier, vu que 3 jours auparavant, nous avions prié pour l’anniversaire de la mort de Jean-Paul II. Après une veillée de préparation, des jeunes ont posé des questions à Benoît XVI, qui leur a répondu face to face, sans papier (il est super bon à ce jeu là !). A un jeune lui disant qu’il ne savait pas comment lire la bible et qu’il n’y comprenait pas grand-chose, le pape a répondu en donnant 3 pistes pour cette lecture :

1. Se mettre en prière avant de lire la Bible et demander à Dieu de nous éclairer, de nous aider à comprendre sa Parole
2. S’aider de maîtres qui peuvent nous introduire à la lecture de la bible ; il a notamment cité le cardinal Martini, qui a écrit de nombreux et très bons livres (je vous conseille : « Je te cherche dès l’aube »)
3. Lire la Bible avec l’Eglise, durant les célébrations liturgiques, la messe, en communauté, et pas toujours tout seul…

Berf, 2006, c’était génial aussi, et comme c’était à Rome, y’avait du monde de partout. L’ambiance JMJ en réduit, mais une vraie ambiance de prière et de partage de la foi, avec un Benoît XVI très  très bon ! Merci Seigneur pour nos papes !

2008 : JMJ de Sydney ! J’étais au Québec, je faisais un stage dans une radio catholique ! Avec le décalage horaire, je n’ai pas vu grand chose. Mais j’ai lu tous les textes. Surprenant comment la lecture de ces documents permet de se plonger dans le thème d’une manière tout autre ! Et puis, à la radio, quelques interviews avec des canadiens présents en Australie. Là, pas trop d’ambiance (C’est un peu l’autre côté du globe quand même), mais vraiment la puissance des paroles du pape, sur un thème essentiel pour l’Eglise aujourd’hui, et que je venais de finir de travailler en théologie ! Décidément, l’Esprit Saint est trop fort !

2010 : JMJ à Rome ! Oui, je sais, c’est pas les « méga-JMJ-officielles-comme-on-les-connaît-tous ». Et non, je ne frime pas, mais simplement, fêter les 25 ans des JMJ sur place, en commentant la célébration pour Radio Vatican, quelle grâce. J’étais tellement à fond dedans que je chantais les hymnes, surtout « Emmanuel » (je rassure ceux qui me connaissent, j’avais coupé le micro !). Une foule nombreuse, et une méditation sur la vocation chrétienne, au coeur de l’année sacerdotale ! D’ailleurs, j’avais déjà écris une bafouille sur ces 25 ans de JMJ. Allez la lire si vous voulez ! Et toujours cet hymne : « Jesus Christ, you are my Light ! » Pour paraphraser Thierry, « après avoir chanté ça, on peut mourir tranquille » !

2011 : JMJ de Madrid ! Nouvelles JMJ, nouveau contexte. Je pars avec l’équipe Web du Jour du Seigneur, pour vous tenir informés de ce qui se vit sur place. Du coup, je préfère ne rien dire de plus, à part vous inviter à vous connecter sur www.lejourduseigneur.com, pour y suivre les célébrations en direct, pour y retrouver le JT des JMJ. Et si vous voulez savoir comment on le fait, retrouvez toute l’équipe sur le blog. Alors, je vous dis simplement… à bientôt !

(Pour les membres de la #FASM, le bientôt, j’espère que ce sera d’ici une petite semaine. Ca dépendra de mon chef en fait, et un peu du travail qu’on aura à faire…)

Bon, et comme promis, voici la prière de Jean Paul II à Toronto !

Seigneur Jésus Christ,
garde ces jeunes dans ton amour.
Fais qu’ils entendent ta voix
et qu’ils croient à ce que tu dis,
car toi seul
as les paroles de la vie éternelle.

Apprends-leur
comment professer leur foi,
comment faire don de leur amour,
comment communiquer
leur espérance aux autres.

Fais d’eux
des témoins crédibles de ton Evangile,
dans un monde qui a tant besoin
de ta grâce qui sauve.

Fais d’eux
le nouveau peuple des Béatitudes,
pour qu’ils soient le sel de la terre
et la lumière du monde
au début
du troisième millénaire chrétien.

Marie, Mère de l’Eglise,
protège et guide
ces jeunes hommes
et ces jeunes femmes
du vingt-et-unième siècle.

Tiens-les tous serrés
contre ton coeur maternel. Amen.


Publicités
Catégories :Présentation, Pub !, Spiritualité Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 25 août 2011 à 23:24
  2. 18 juillet 2013 à 11:32

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :