Ca y est, je me lance. Vous allez avoir droit à ma fine analyse politique avec quasiment aucun élément de fond, mais juste mon ressenti. C’est àcça que ça sert les blogs aussi, à dire ce qu’on pense, sans avoir besoin de tout justifier, car j’écris pas un article dans Libé ou Le Fig ! Bon, j’exagère, parce que je ne vais pas non plus jouer au populiste de base, ou juste balancer des slogans. Mais quand même, je préfère vous prévenir ! Ok, vous êtes d’accord (sinon, arrêtez de lire), on y va !

Photo : Barbie Angela Merkel ! Comme quoi la chancelière peut être un mythe quand même !

Je suis effaré par ce que j’entends à la radio et que je lis dans la presse ou sur le net (oui, j’ai pas de télé, et alors) à propos de la remarque d’Angela Merkel sur le fait qu’il faudrait une harmonisation sociale en Europe. Ok, elle l’a dit de manière plus directement audible pour ses électeurs : « Il n’est pas normal que dans cerrtains pays du sud de l’Europe, on travaille moins qu’en Allemagne et qu’on ait la retraite plus tôt que chez nous » (en substance, j’ai la flemme de chercher la citation exacte) ! Et là, les commentateurs nous sortent, pour expliquer cette petite phrase : « Vous savez, elle est en campagne »… Ouf, j’ai eu peur ! J’ai juste cru que pour une fois, un dirigeant politique européen pouvait avoir une idée clairvoyante, mais non, c’est juste parce qu’elle est en campagne. Dès les élections passées, Angela s’empressera de dire aux peuples du sud de l’Europe : « Allez, je déconnais, soyez pas inquiets… Continuez à faire la fête, regardez, nous aussi on la fait, on a le Bierfest à Munich ! »

Comme je vous l’ai dit, je n’ai pas fait de recherche pour savoir ce que les grecs, les espagnols, portugais, ou même italiens pensaient de cette phrse. Mais je sais ce qu’en pensent les français, enfin, les commentateurs français, ou les hommes politiques français. JAMAIS ! On va pas commencer à bosser jusque’à 67 ans quand même ?  Ou bosser 40 heures par semaine ? Tu rigoles Angela ? Si ça vous plait à vous les allemands, allez-y… Et puis, c’est cool, comme ça vous augmentez votre productivité et vosu pouvez filer un peu de fric à l’Europe…

Sauf que, peut-être, Angela n’a pas tord. Et que si on veut construire une Europe forte, il n’y a pas de raison de s’arrêter à une union monétaire avec des devoirs pour les états les plus riches mais peu d contrepartie des peuples… Je suis désolé pour les « vieux » de 60 ans, mais la belle vie que vous vous payez, ce sont vos enfants qui vous la financent, sans pouvoir espérer l’avoir quand viendra leur tour !

Mais bon, revenons-en à la proposition d’Angela. Je suis originaire de Lorraine, et j’ai des amis qui travaillent au Luxembourg, avec 40 heures de travail par semaine, et près de 2 h de trajet aller/retour, sur une autoroute bondée… Ok, ils gagnent bien leur vie, mais ils bossent ! Et vous savez quoi ? Aucun n’a envie de revenir travailler en France pour gagner du temps… Et aucun ne se plaint ! C’est pas le cas des amis qui bossent en Allemagne, et qui, même sil gagnent  un peu plus d’argent qu’en France, doivent travailler jusqu’à 65, voire 67 ans ! Elle est où la justice sociale là ? S’il partent à la retraite à 60 ou 62 ans, ils auront moins de retraite qu’un français qui gagnait moins.

Le problème, c’est que la proposition d’Angela, eh bien de facto, elle nous rapproche d’une Europe fédérale. et ça on ne le veut pas. On m’a même dit que les français avaient voté contre en 2005. Oui, vous savez, là où on a dit qu’on était contre le projet de Constitution Européenne, et où nos braves députés ont dit qu’on n’avait rien compris et ont changé d’orientation un an plus tard (plus ou moins). comme quoi, quand on veut, on sait tourner les choses à l’avantage des peuples… (ok, j’arrête l’ironie).

Sérieusement (oui, faut bien parfois), c’est quand même fou que l’Union Européenne s’intéresse à la composition du chocolat et à son apellation et ne puisse rien dire sur les politiques sociales, qui ont un enjeu bien plus fort dans la vie de l’Union… On parle de solidarité dans l’aide qu’un pays fournit à l’autre, et c’est très bien, mais la solidarité n’a pas à être que dans un sens… la solidarité des travailleurs du sud (ok je stigmatise, mais j’ai des années d’expérience en Italie) avec ceux du nord, j’aimerai aussi qu’elle se fasse jour. Et qu’on ne vienne pas me dire, comme une excuse entendue maintes et maintes fois dans la péninsule italienne, qu’il fait trop chaud, que les conditions climatiques sont pas géniales, … la neige et le froid en Allemagne, l’hiver, c’est pas terrible non plus. Quand il faut dégager 20 cm (ou plus) de neige dans l’allée de son garage avant d’aller bosser, eh ben dans le nord de l’Europe, ils le font !

Mais bon, finalement, comme j’ai lu cette semaine sur Twitter (merci @PBCordier chez qui j’ai trouvé cette formule) : #jdcjdr ! (Pour ceux qui comme moi auraient mis du temps ou n’auraient pas trouvé : « je dis ça, je dis rien » …)

Publicités