Comme nous le rappelle l’expérience des premières communautés chrétiennes (cf. Ac 2, 42-47): l’Esprit réunit les croyants autour des communautés qui vivent leur foi avec ferveur, se nourrissant de l’écoute de la parole des Apôtres et de l’Eucharistie, et vivant pour annoncer le Royaume de Dieu. Le Concile Vatican II fixe cette description comme fondement de l’identité de toute communauté chrétienne, quand il affirme que « l’Église du Christ est vraiment présente en toutes les légitimes assemblées locales de fidèles qui, unies à leurs pasteurs, reçoivent, dans le Nouveau Testament, eux aussi, le nom d’Églises ».

Lineamenta, 15

Publicités