Accueil > Actualité, Politique - Société > Revue de Blogs : « Le plastique c’est fantastique », le reste du livre du pape, et d’autres trucs

Revue de Blogs : « Le plastique c’est fantastique », le reste du livre du pape, et d’autres trucs


Quoi, c'est pas ça une capote ? Et ça se nettoie pas ??? On m'aurait encore menti ???

Depuis ce week-end, les médias n’ont pas arrêté de parler des propos du pape sur le préservatif. Et c’est Henry le Barde qui hier a trouvé le nom juste pour cette affaire : le « capotegate » ! Un nom repris à EdmondProchain qui l’avait sorti il y a un an. Dans un billet publié sur le site Le temps d’y penser, Henry souligne l’emballement de la blogosphère, et en particulier les discussions, si l’on peut dire, sur twitter, ce système de communication en 140 caractères. Parce qu’il y en a eu du bruit et des billets sur le sujet. Tout le monde (par exemple), ou presque, s’y est mis, catho comme pas cathos. Avec l’envie de démontrer que ce n’est pas une nouveauté… Nicolas Mathey, sur le blog Thomas More, revient sur la loi de gradualité, qui est au fondement des propos du pape. A lire pour bien comprendre le sens de ces propos justement. Pneumatis part de la controverse pour expliquer, dans un billet intitulé « Pas de Boogi Woogi avant vos prières du soir »,  le sens de l’amour pour les chrétiens, et il montre que les propos du pape illustrent bien la position de fond de l’Eglise, qui n’a pas changé. Bien entendu, vos revues et journaux chrétiens (La Vie, La Croix et Famille Chrétienne pour les plus connus), ont analysé ces propos, souvent de manière très intéressante.

J’ai dit tout le monde, mais j’avoue avoir un peu exagéré. Koztoujours, Edmondprochain et David Lerouge (davidlerouge.fr), qui doivent commencer à vous être bien connus, n’en ont pas parlé. Et ils ne sont pas seuls. D’ailleurs, David, sur son blog, a préféré un billet en BD sur le temps perdu… Toute allusion à l’actualité serait totalement indépendante de sa volonté…

Mais à part ces quelques phrases sur le préservatif qui ont fait réagir le net, les bloggeurs se sont quand même penchés sur le reste du livre d’entretiens avec le pape. Frédéric Mounier, sur son blog (rome-vatican.blogs.la-croix.com) note qu’il y a « un gouffre entre l’image médiatique de ce pape, notamment en France, et la réalité de cet universitaire théologien ». Et Sandro Magister propose quant à lui, en version française, des extraits inédits de l’ouvrage. Le journal La Croix avait déjà publié un certain nombre de passage, mais là on va bien plus loin, en parlant de liturgie, la drogue,… Patrice de Plunkett, qui reprend un article de Zenit, relève que l’auteur, Peter Seewald, insiste sur l’importance de l’écologie (entre autre) et montre son exaspération devant le seul thème qui a attiré les journalistes des médias non confessionnels. Sur le site de Pèlerin (www.pelerin.info), vous pourrez trouver plusieurs articles et même une interview en vidéo de Peter Seewald. Et toujours en vidéo, sur le site du Jour du Seigneur, une interview du père Michel Kubler, qui a traduit le livre en français. Et une belle recension de Stéphanie Le Bars dans Le Monde.

Le suisse romain nous livre quant à lui une analyse intéressante de la publicité donnée au livre, en reprenant les propos du père Lombardi disant « nous n’avons pas bien géré la communication ». Une analyse qui dépasse le cadre de l’ouvrage pour souligner le manque de stratégie qui a consisté à faire paraître les extraits du livre le jour même où avait lieu le consistoire créant 24 nouveaux cardinaux.

A ce propos, le consistoire et de la création des nouveaux cardinaux, vous trouverez sur le blog d’Hermas (www.hermas.info), un billet qui revient sur cet événement et reprend les paroles du pape, en insistant sur le service. Voilà qui rappelle ses propos lors de l’année sacerdotale. Le blog Icthus (ichtus.over-blog.com) publiait vendredi dernier un billet sur la fécondité et l’infertilité. Une réflexion sur la sexualité humaine, sans la question du préservatif… A signaler tellement c’est rare cette semaine.

Et puis parler de ce sujet permet aussi de faire une référence à une publicité que vous pourrez voir si vous allez en Angleterre pour Noël. Sinon, le site www.churchads.net vous présentera la dernière trouvaille de l’Eglise anglaise pour rappeler le sens de Noël : une échographie d’un bébé, qui dans le ventre de sa maman a déjà une auréole. Ceux qui lisent la matinale chrétienne de La vie ont certainement déjà cliqué sur le lien.

L’occasion de rappeler que ce week-end, pour débuter l’Avent, le pape invite les chrétiens à prier pour la vie naissante. Je vous renvoie à un billet de Pneumatis (encore lui), qui en parle plus en détails.

Et c’est le grand moment du blog de la semaine : Le gagnant de la semaine est… non, ce n’est pas un concours, rassurez vous (quoique, ce serait sympa, non ?), mais bien l’occasion de souligner le travaille des bloggeurs et bloggeuses. Je vous invite donc à découvrir le blog d’Isabelle de Gaulmyn, accessible par le site internet de La Croix (www.la-croix.com). Elle nous offre une mise en perspective très intéressante sur l’histoire du préservatif depuis quelques années au Vatican, tout comme elle relève que c’est bien le Vatican qui a choisi de communiquer aussi sur ce sujet… Il y a une dizaine de jours, elle avait présenté les enjeux de l’élection du nouveau président de la conférence des évêques américains, mais surtout, après avoir été prise en défaut par le vote inattendu de ces derniers, elle rapidement rectifié le tir et reconnu son erreur, sans essayer de jongler avec les faits. Voilà qui n’est pas si courant… Et puis, ce sujet montre bien le regard universel qu’elle pose sur l’Eglise. Et enfin, récemment, elle a été accusée à tord par certains sites ou blogs que je me refuse à nommer pour ne pas leur faire de publicité. Alors n’hésitez pas à aller visiter son blog, comme tous ceux que j’ai mentionné précédemment. Bonne lecture, bons commentaires  et à la semaine prochaine.

Publicités
  1. NM
    25 novembre 2010 à 00:42

    J’espère aussi que l’on aura l’occasion de parler de bien d’autres aspects du livre de Benoît XVI. Pour la petite histoire, j’ai écris le billet sur la loi de gradualité le vendredi et publié le samedi matin quelques heures avant que se déclenche le capogate… Cela m’a permis finalement de ne pas tant en parler que ça… Surtout tout a été très bien dit ailleurs et notamment chez Incarnare : http://www.theologieducorps.fr/actualites/2010/11/sex-and-holy-city

    J’aime beaucoup les tags !

  2. 25 novembre 2010 à 23:59

    Mouarf, je viens de voir seulement les tags à la relecture de ta revue sur ordi : excellent !!! 😉

  3. 26 novembre 2010 à 11:26

    Merci Nicolas 🙂 je me rends compte qu’il y a de la concurrence pour faire son entrée dans la fameuse revue de blogs.. faut que je fasse plus d’autopromo 🙂

  4. 26 novembre 2010 à 11:41

    @zabou : on se lâche comme on peut.

    @NM : j’ai corrigé dans le direct.

    @Incarnare : pour la concurrence, c’est tant mieux, ça prouve que les cathos sont présents au moins… (justification facile).

  1. 25 novembre 2010 à 10:00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :