Aimez vos ennemis, dit le Seigneur. Aimer vraiment son ennemi, c’est d’abord ne pas s’affliger des torts qu’on a subis soi même; c’est ressentir douloureusement, mais comme une offense à l’amour de Dieu, le péché que l’autre a commis; et c’est prouver à ce dernier, par des actes, qu’on l’aime toujours.

St François d’Assise

Publicités