Accueil > Actualité > Evangélisation et/ou programme pastoraux ???

Evangélisation et/ou programme pastoraux ???


Alors là, j’avoue avoir été scotché par le Pape ! Si l’on ne peut pas opposer les deux, (et le pape ne le fait pas), la citation de l’homélie de la messe de ce soir à Lisbonne est quand même sacrément forte :

Souvent nous nous préoccupons fébrilement des conséquences sociales, culturelles et politiques de la foi, escomptant que cette foi existe, ce qui malheureusement s’avère de jour en jour moins réaliste. On a peut-être mis une confiance excessive dans les structures et dans les programmes ecclésiaux, dans la distribution des responsabilités et des fonctions ; mais qu’arrivera-t-il si le sel s’affadit ?

Pour que cela n’arrive pas, il faut de nouveau annoncer avec vigueur et joie l’événement de la mort et de la résurrection du Christ, cœur du christianisme, fondement et soutien de notre foi, levier puissant de nos certitudes, vent impétueux qui balaie toute peur et toute indécision, tout doute et tout calcul humain. La résurrection du Christ nous assure qu’aucune puissance adverse ne pourra jamais détruire l’Église. Par conséquent notre foi a un fondement, mais il faut que cette foi devienne vie en chacun de nous. Il y a donc un vaste effort capillaire à accomplir afin que tout chrétien se transforme en témoin capable de rendre compte à tous et toujours de l’espérance qui l’anime (cf. 1 P 3, 15) : seul le Christ peut satisfaire pleinement les profondes aspirations de tout cœur humain et répondre à ses interrogations les plus inquiètes sur la souffrance, l’injustice et le mal, sur la mort et sur la vie dans l’Au-delà.

Projet pastoral, organisation ecclésiale, gestion de la crise des vocations, … c’est aujourd’hui une nécessité, mais avant tout pour continuer à faire résonner la Parole. Si l’on se focalise sur les structures et qu’on oublie l’objectif ultime, qu’on ne prend pas le temps pour annoncer la Bonne nouvelle, tout celà ne sert à rien…

Merci Benoît de nous (enfin au moins de « me ») réveiller, parce que parfois le fonctionnement est si agréable… l’organisation si parfaite qu’à la fin, on est trop fatigué pour faire notre job de chrétien (et plus encore de prêtre pour moi !)

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’homélie sur le site internet du Vatican.

Publicités
  1. NM
    11 mai 2010 à 21:29

    Cet appel devrait pouvoir trouver un écho dans les synodes diocésains tel que celui que vient de lancer Mgr Aumonier dans les Yvelines. J’avoue que cette idée s’éloignant de la simple gestion de la pénurie me plait et ouvre davantage de perspectives. A suivre…

  2. do
    11 mai 2010 à 22:57

    C’est si simple, finalement: témoigner.
    On peut tous le faire.
    On peut tous accueillir.
    par capillarité: au moins, le charité peut s’exercer plus authentiquement que dans des rapports avec une sorte d’administration tellement calquée sur le mode consommateur de nos contemporains.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :