Accueil > Actualité > Revue de Presse : c’était Pâques !

Revue de Presse : c’était Pâques !


2903 ! C’est le nombre des adultes baptisés à Pâques cette année. «Près de 5000 adultes recevront le sacrement de la confirmation » précise également un encart de La Croix de ce week-end. Il y a, en outre, 9500 adultes « engagés dans un processus de formation à la vie chrétienne »… De très bons chiffres pour cette fête de Pâques donc, dont la presse s’est fait l’écho, même si elle ne s’est pas privée de revenir sur les problèmes actuels de l’Eglise. Le Républicain Lorrain du jour de Pâques ouvrait sur ces « convertis », avec une photo de Lamia en pleine page. Si cette dernière a été baptisée il y a 11 ans, l’article nous précise néanmoins que sa quête continue. Et Lamia d’expliquer : « Etre baptisé, c’est un point de départ, un cheminement, je cherche encore. J’ai des bribes de réponses. Plus je cherche, plus j’ai envie d’agir », confie donc cette femme qui est l’origine de Pax Académia, une association qui propose des conférences à Metz.

Mais Pâques, c’est aussi et surtout une ambiance, « un esprit » selon l’édition thionvilloise du Républicain Lorrain de dimanche. Le journal s’arrête longuement sur les jeunes qui passent dans les villages en crécellant, pour annoncer les horaires des offices. Une tradition qui, après 10 ans d’absence, est revenue à la vie à Volstroff. Une manière rappeler des souvenirs aux plus anciens, et aussi de « “rapprocher un peu plus les servants de messe” » comme l’avoue Thierry Maillot, le responsable de cette petite équipe. Quelques pages plus loin, de nombreuses photos des jeunes forment, comme l’appelle le journal, « la ronde des crécelleurs » dans les villages autour de Sierck. Le même journal, dans l’édition de Sarrebourg de samedi, présentait également les jeunes de Hesse avec leurs crécelles en action… et aujourd’hui encore, dans l’édition de Thionville, on trouve les jeunes de Ranguevaux en photos…

Mais Pâques, ce ne sont pas seulement les traditions des crécelles ou des chasses aux œufs que les journaux locaux nous exposent. Pâques, c’est avant tout une fête chrétienne, qui cette année a eu lieu le même jour pour tous… François-Xavier Maigre, dans La Croix du week-end, nous a présenté une initiative qui s’est déroulé dans le quartier de la Défense à Paris, ce dimanche matin. Une « cérémonie œcuménique rassemblant catholiques, protestants et orthodoxes » a donc eu lieu en présence de 4000 fidèles, rapporte l’Agence France Presse. Une manière de célébrer une même foi, cette « foi commune en la Résurrection » qui « apparaît comme le trait d’union le plus évident entre les églises chrétiennes aux traditions parfois très éloignées » nous expliquait donc l’article de La Croix.

Pâques, vous le savez bien, c’est aussi la fête de la résurrection du Christ. Et d’ici quelques semaines aura lieu à Turin l’ostension du Saint Suaire. Véridique ou œuvre de faussaire ? Le débat continue, comme depuis de longues années. Nos magazines catholiques s’y intéressent. Le Pèlerin y consacre un dossier très important, avec de nombreuses réactions de chercheurs, un état des lieux, des explications sur les premières datations au carbone 14… Mais finalement, c’est le regard de foi qui est mis en avant par l’Eglise, car comme l’explique Roland Sublon, médecin, psychanalyste et ancien doyen de la faculté de théologie catholique de Strasbourg : « On n’a pas le droit d’imposer Dieu à coups de preuves matérielles ». Famille Chrétienne également s’intéresse au suaire, en analysant longuement les signes de la passion et de la crucifixion qui y sont présents. Et ces deux revues de donner la parole à Dominique Ponnau, conservateur général du Patrimoine, qui affirme que l’image du Christ que nous donne le linceul à travers une photographie hyper connue est, selon son expression, « le plus bouleversant visage que j’ai jamais vu »…

Comme chaque semaine, un petit détour par Rome, où le pape a célébré les offices de la semaine Sainte. Dans La Croix d’aujourd’hui, Frédéric Mounier revient sur les différentes célébrations et le climat qui régnait dans la ville éternelle. Des fêtes placées, pour Benoît XVI, sous le signe de la Résurection, à l’image de cette phrase du pape dite à la fin du chemin de Croix au Colisée : « Donne-nous, Seigneur, de porter avec amour nos croix quotidiennes, avec la certitude qu’elles seront illuminées de la lumière de ta Pâque ». Pour avoir tous les détails de ces célébrations, je vous renvoie vers les sites internet de Zenit, de Radio Vatican ou d’H2onews

Dans Le Figaro d’hier, l’édito d’Étienne de Montety revenait également sur ces fêtes. On y lisait notamment : « place Saint-Pierre, adressant sa bénédiction à la Ville et au monde, Benoît XVI a élargi la vie de l’Église aux dimensions de la planète », et plus loin : « Au milieu du vacarme du monde, un mot terrible de Bernanos résonne encore, comme un appel à la modestie pour nos consciences contemporaines : “Le Verbe s’est fait chair et les journalistes de ce temps-là n’en ont rien su” ». Des termes qui renvoient de manière explicite à tout le tapage médiatique autour de la réaction de nombreux médias concernant les scandales dans l’Eglise. Des réactions faussées parfois, comme celles du New York Times, qui suite aux attaques qu’il avait portées contre le pape à propos de l’affaire Murphy, aux Etats-Unis, a reconnu, suite à divers rebondissements, que « l’accusation paraît infondée »… L’éditorial de Jean Pierre Denis dans La Vie, invite à dépasser les visions simplistes données ces derniers temps sur le catholicisme pour le voir en vérité. La vérité, elle a été appelée de tous ses vœux par un collectifs d’intellectuels et de bloggeurs catholiques, qui jeudi dernier ont lancé une pétition en ligne sur un site (www.appelaverite.fr) pour inviter les médias « à une éthique de responsabilité qui passerait par un traitement plus déontologique de ces affaires ». Un article du Monde d’aujourd’hui, intitulé « Le Web catholique unanime pour dénoncer la « papophobie » » présente les réactions de ces bloggeurs catholiques. Koz, l’auteur de l’excellent blog www.koztoujours.fr y est cité. Il a également écrit un article sur le site internet Le Post pour donner des éléments de réponse  face à toutes ces polémiques… Radio Vatican a ouvert une page spéciale avec la même visée. La Croix d’aujourd’hui revient également sur ces soutiens au pape et à l’Eglise qui s’expriment de plus en plus fort… De quoi expliquer que malgré ce qu’on lit, l’Eglise réagit…

Et pour finir, une information importante pour de nombreux auditeurs qui ne peuvent pas forcément aller à la messe… Le Républicain Lorrain de ce dimanche nous annonçait qu’à partir de dimanche prochain, la messe télévisée du Jour du Seigneur, sur France 2, sera avancée à 10h45. L’ensemble des programmes sera également repensés pour y trouver plus d’unité. Et les personnes qui sont branchés sur internet pourront désormais trouver sur le site du Jour du Seigneur l’ensemble des programmes du dimanche. La Croix du week-end pascal indique les raisons de ce changement de programme : une volonté missionnaire, pour « proposer un programme plus fédérateur » et séduire toujours plus de personnes afin de leur partager la foi chrétienne. Bonne chance donc à nos confères, et même si vous regardez la télé le dimanche matin, n’oubliez pas de lire. Alors, bonne lecture, et à la semaine prochaine…

Publicités
Catégories :Actualité Étiquettes : , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :