En carême, tourner le regard vers Dieu


Un père dit : « Les yeux du porc ont une conformation naturelle pour se tourner vers la terre, sans jamais pouvoir regarder en haut vers le ciel. Anisi donc, dit-il, en va-t-il de l’âme de ceux qui se complaisent aux plaisirs : une fois qu’elle s’est laissé glisser dans le bourbier de la jouissance, elle ne peut que difficilement regarder en haut, vers Dieu ou se préoccuper de ce qui est digne de Dieu ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s