La pensée des pères du désert


Abba Poémen dit : « “Il n’y a pas d’amour plus grand que de donner sa vie pour le prochain”. En effet, si quelqu’un entend une parole attristante et, bien que pouvant répliquer de même, lutte pour supporter la peine  sans rien dire ; ou encore lorsqu’on lui a fait violence pour quelque chose, s’il supporte la violence sans se venger de celui qui l’a peiné, un tel homme donne sa vie pour son prochain ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s