Accueil > Actualité > Revue de Presse : Neige, Economie et Haïti… Allez, on garde courage !

Revue de Presse : Neige, Economie et Haïti… Allez, on garde courage !


Neige, Economie et Haïti… Un gout de désolation aujourd’hui pour de nombreuses personnes à entendre ces trois mots. Pourtant, rassurez-vous, aujourd’hui, 2 février, nous fêtons la chandeleur. Et les lecteurs du Républicain Lorrain de la région de St Avold apprendront ainsi dans leur quotidien l’origine de cette fête : « Le 2 février, la chrétienté fête la Présentation de Jésus au temple et les relevailles de Marie. Sur le plan profane, la chandeleur annonce le retour du printemps et marque le début des semailles ». Le retour du printemps est donc annoncé, mais juste annoncé par cet article qui, sans jeux de mots, semble d’un autre temps… Car la neige est partout en Moselle. 5 des 6 éditions du Républicain Lorrain la mettent à la une de leurs pages locales… « On n’y voit que du blanc », « Flocons, du balai ! », « Les chutes de neige s’enchaînent », « Image nordique si loin du pôle », « Bien au chaud dans notre igloo… » sont quelques uns des titres que vous pourrez lire en première page de votre journal local donc. Et l’édition régionale revient aussi sur ce qu’elle qualifie de « chutes de neige importantes » en signalant les problèmes que cette situation cause aux automobilistes ou aux personnes… A Morhange, c’est un bus scolaire qui a « versé au fossé », sans qu’aucun enfant ne soit blessé heureusement. Sur l’A31, c’est un accident mettant en cause une saleuse, une dépanneuse et un bus qui a provoqué un ralentissement encore plus fort de la circulation, « 30 camions [ont étés] bloqués dans le pays de Bitche », etc… Si la neige a réjoui de nombreux enfants, comme à Sarrebourg où les transports scolaires ont été interdits hier, c’est aussi toute l’économie locale qui vit au ralenti.

Une économie sur laquelle vos magazines ou journaux chrétiens se sont arrêtés cette semaine. Ainsi, le Pèlerin qui nous présente une longue interview de Daniel Cohen, professeur et auteur du livre “La prospérité du vice”. Ce dernier n’hésite pas à annoncer que « la recherche de l’intérêt particulier peut très bien déboucher sur une amélioration des conditions de vie pour tous » tout en analysant que « notre société est avide de croissance, pas de richesse ». Voilà une interview qui décape, et qui propose une vision de l’économie où la personne humaine, avec ses envies, ses désirs, est, de manière paradoxale peut-être, au centre d’un questionnement nouveau.

Et puis, l’économie, on la trouve aussi dans La Croix d’aujourd’hui, qui, en cette journée de la vie consacrée, s’intéresse à « L’économie monastique ». Anne-Benédicte Hoffner explique que « sur un plan spirituel, la Règle de saint Benoît fait du travail manuel un des piliers de la vie monastique ». « Mais cette production est tout aussi importante sur un plan financier » poursuit-elle, en citant les sources de financements d’une abbaye, à savoir le fruit du travail des moniales et les pensions des sœurs âgées. La mère abbesse de l’abbaye des Pradines qualifie cette une situation « “d’éthiquement normale” » dans la crise actuelle, bien que les priorités monastiques ne soient pas celles des entrepreneurs. Ainsi, « “un atelier peut être maintenu même s’il n’est pas rentable, parce qu’il fait par exemple travailler une sœur âgée qui en a besoin”, rappelle Sœur Christine » dans cet article. Et la même religieuse de conclure : « “On ne pense pas qu’aux sous, même si on a besoin de sous !” ».

De quoi inspirer les participants au Forum Economique Mondial de Davos, qui a été « marqué cette année par une recherche plus constructive de valeurs pour sortir de la crise financière ». La Croix d’hier s’est arrêtée sur la clôture de cette manifestation regroupant les patrons, économistes et dirigeants politiques de la planète en signalant la présence d’une vingtaine de « leaders de foi » à cette rencontre. Si le phénomène n’est pas nouveau, il va en s’accentuant, la parole leur étant plus largement donnée, principalement autour du mot « valeurs », pris dans son acception sociale et pas financière… de nombreux religieux témoignent dans ce bel article de leur présence et des changements qu’ils observent. Un signe positif. Mais de là à en arriver à l’économie monastique et à ses particularités, un fossé reste encore à combler…

Et puis Haïti reste toujours et encore présent dans la presse catholique. Si la presse nationale, comme Le Figaro, revient sur le « rapt d’enfants » par certains américains ou encore la confusion dans certains états des Etats-Unis concernant le remboursement des soins médicaux, les articles de fond sont plus rares, et tendent à s’intéresser plus à la présence américaine sur place. Le Pèlerin propose quant à lui 10 pages, soit 11 % de l’espace du magazine,  à l’île et aux défis qu’elle devra relever pour se reconstruire. « Haïti : L’espoir malgré tout » titre donc l’hebdomadaire en proposant divers récits des envoyés qu’il a dépêchés sur place. On trouve aussi de nombreuses photographies dans la revue. Et puis, à la page 47, la chronique du père Christian Delorme, intitulée, « Les haïtiens abandonnés par Dieu ? ».

Une question qui revient dans La Croix de ce week-end, avec un très long article ayant pour titre « Dieu a-t-il abandonné Haïti ? ». C’est encore cette question qui résonne, toujours dans La Croix, aujourd’hui, sous la plume de Dominique Lecourt, philosophe, qui revient sur « le désastre de Port-au-Prince ». Dans cet univers de questionnement, ce sont les haïtiens eux-mêmes qui, par leur foi, « nous montrent le chemin » conclue le père Delorme. Une foi qui fascine, jusqu’au Républicain Lorrain : « Le jour du Seigneur illumine Haïti » écrit aujourd’hui le journal. « Dieu est omniprésent en Haïti. Le séïsme a encore renforcé cette foi inébranlable qui se partage entre catholicisme, protestantisme et vaudou » nous dit l’article. Autant de témoignages d’espérance à lire dans ces journaux ou revues et sur internet. Je vous renvoie à l’excellent article de Natalia Troullier « Dieu, bouc émissaire confortable de la bonne conscience » sur le site www.sacristains.fr. Et pour conclure, je vous renvoie au site Radio Vatican pour écouter ou ré-écouter le dossier de ce matin, consacré lui aussi à Haïti… Un témoignage poignant d’un prêtre québécois qui revient d’Haïti, sur www.radiovaticana.org.

Alors pour rester informés, n’hésitez pas à écouter vos radios catholiques, et bien sûr à lire… Bonne lecture, et à la semaine prochaine.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :