Accueil > Politique - Société, Réflexion > Twitter : L’info à tout prix ???

Twitter : L’info à tout prix ???


En me promenant sur Facebook, je suis tombé sur cet article de La Croix : « Twitter, l’information instantanée »

Il est 22 h 56, heure française, mardi 12 janvier. À Port-au-Prince, Frédéric Dupoux écrit sur son compte Twitter : « Ça tremble. Séisme majeur en Haïti. » Ce n’est que dix minutes plus tard que les premières dépêches d’agence alertent les rédactions de ce tragique événement.

Le réseau social en ligne qu’est Twitter fait une nouvelle fois la preuve de la rapidité avec laquelle l’information y est diffusée.

Je vais être honnête, si vous regardez mon compte twitter, vous verrez selon l’heure de publication (le 7 avril 2009 à 19h53), que je suis peut-être l’un des premiers à avoir twitté la réplique la plus forte du séïsme de L’Aquila ! La classe non ???

Bon, sérieusement, ça fait un bout de temps que je n’étais pas allé voir twitter (J’ai même oublié mon mot de passe !!!). Mes premières visites sur ce site m’avaient un peu dérouté… A quoi bon twitter si on n’a déjà Facebook ? A part s’embêter à faire des messages de 140 caractères et à passer par les sites de réduction d’adresse pour laisser une adresse web redirigeant vers un lien… A part êrte in, j’avoue que je na voyais pas bien l’intérêt.

Et puis, en lisant cet article de La Croix, je le vois encore moins… 10 minutes avant les dépêches d’agences ! Ouah l’exploit… C’est comme moi pour la réplique du tramblemetn de terre de l’Aquila! Mais qui l’a lu ce brave Mr Duproux ? Avant que les journalistes ne fasse les annonces, certainement personne. Après, on a tous pu voir et constater qu’il était le plus rapide ! Félicitations, ça sert ! (désolé pour l’ironie).

Par contre, la suite de l’article me va bien mieux :

Car ce n’est pas la première fois que ce site américain fait parler de lui. Lors des manifestations iraniennes, en juin dernier, les opposants au régime de Mahmoud Ahmadinejad contournaient la censure de la presse iranienne et internationale en utilisant massivement Twitter.

Là on en voit l’intérêt… et socialement parlant, c’est une mine. La liberté d’information est plus ou moins garantie, car on ne sait pas qui twitte, et quelle est la véracité de ce qu’il dit non plus. C’est pas BHL qui écrit (oups, l’exemple est moyen, vu la qualité des reportages de BHL en Géorgie). Mais enfin, c’est mieux que rien… quand on arrive à le faire marcher !

Parce que, personnellement, je n’ai jamais compris comment trouver les infos particulières, les machins en # et en @, les RT (retweet),… et pourtant ma geek attitude est plutôt pas mal… Alors si c’est un jouet pour que les maxi-geek soient content de savoir un peu plus tôt ce qui se passe dans le monde (en 140 caractères quand même – c’est pour le moins concis…), ça me va bien.

Donc Twitter est une « agence de veille » selon l’article de La Croix, un lieu où les journalistes s’informent, mais dont ils doivent vérifier les sources… Pour Laurence Ferrari,  citée par l’article, « cela remet les journalistes au centre du jeu : la fonction de vérification et de hiérarchisation de l’information n’en est que plus essentielle ». Bon, ben finalement, on en revient au début… on a une info, qu’il faut vérifier, et on attend le communiqué de l’AFP… Ok, je comprend maintenant l’intérêt de twitter…

Et puis, mais ce sera un billet pour la semaine prochaine, je fais déjà un teaser : « Peut-on vivre décalé par rapport à l’information ? »

P.S. : étant de bonne foi (parfois), je suis preneur de toutes vos explications sur Twitter et sur ses utilisations ! Merci

P.S. 2 : Je suis vraiment demauvaise foi parfois, car depuis 1 semaine je suis abonné au http://tweest.lepost.fr/, qui donne accès aux tweets des hommes (et femmes) politiques qui le veulent bien. Mais là encore, c’est à l’essai, et je ne suis pas sûr du tout que ça va durer !

Publicités
  1. filouenlorraine
    24 janvier 2010 à 00:46

    question technologie numérique, je suis plutot mauvais ou disons-le, malgré mes 34 ans (c’est encore jeune je crois),je me sens vieux ce soir après avoir lu un article sur le net : les gens qui ne se mettent pas sur facebook seront les victimes d’une fracture sociale(aïe ouille! je ne suis pas sur facebook)…j’ai lu aussi que twitter c’était l’avenir; grâce à toi je connaissais un peu et çà m’a pas emballé!
    NB: en honnête consommateur, j’utilise bcp la toile pour mes achats:l’honneur est sauf!
    voilà donc le fond de ma pensée (j’écoute en ce moment même le cd avant de partir de l’abbé Pierre):
    Ce doit être intéressant de pouvoir échanger avec des gens ayant de centres d’intérêts identiques mais n’oublions pas :
    tout çà reste du virtuel et ma foi, un réseau social ne tient pas qu’au virtuel, il se nourrit de rencontres réelles, d’échanges réels
    une journée est faite de 24 h; avant de se précipiter sur le net, n’oublions pas de parler avec notre prochain (réel) que l’on rencontre au sein du travail, dans la rue,etc, n’oublions surtout pas le noyau familial et sachons tirer de ces expériences quotidiennes leurs valeurs émotionnelle (joie, tristesse partagées,…compassion) et spirituelle: la substantifique moëlle. Et ce serait là une attitude chrétienne.
    Sinon les gens peuvent bien passer du tps sur la toile! dommage tout de même qu’il soit plus facile pour eux de chatter « virtuel » que d’adresser un sourire à leur voisin!

    • Lemessin
      24 janvier 2010 à 01:33

      Tout à fait d’accord, le net et le virtuel c’est bien, mais c’est pas le tout ! la vie réelle, c’est bien plus intéressant… quoique, Facebook, bien que virtuel, c’est aussi du réel (du temps, des amitiés qui se développent… L’essentiel, comme toujours, est dans la mesure !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :