Accueil > Actualité, Politique - Société > Revue de Presse : Noël approche !

Revue de Presse : Noël approche !


Désolé pour le retard, mais je suis super pris en ce moment. D’ailleurs, il n’y aura pas de version audio cette semaine de la Revue de Presse, elle a été lue en direct à l’antenne, vu que je remplace pour quelques jours l’animateur pour l’émission religieuse de mon diocèse… (ce qui explique mon absence… Entre le manque de prises de courant aux Semaines Sociales et le manque de temps actuel, c’est pas facile …)

Dimanche prochain, l’Avent Commencera ! Et c’est vrai qu’on voit un bel air de fête dans nos rues, avec les marchés de Noël, mais on sent aussi l’approche de cette fête dans les journaux… Les marchés de Noël fleurissent donc, et de nombreux articles en témoignent ou les annoncent. C’est le cas dans l’édition messine du Républicain Lorrain où à la page 10 on annonce le marché de Noël de Saint Privat la Montagne. Mais rassurez-vous, chaque édition revient sur ces évènements, comme l’édition de St Avold qui cite la manifestation de Macheren Petit-Ebersviller, organisée par la mairie avec diverses associations, ainsi qu’avec le concours « des petits chanteurs du Val de Sarre » qui ont interprété « des pièces profanes et religieuses » nous rapporte le journal.

Mais ce n’est pas tout. Il faut aussi tenir compte des fêtes de la fin du mois de Novembre, Sainte Cécile et Ste Barbe entre autres. Par exemple, à Hombourg-Haut, comme le titre l’édition de Forbach du Républicain Lorrain d’aujourd’hui, à la page 11 : « Six associations pour deux saintes ». 4 sociétés de mineurs, les sapeurs pompiers et le chœur d’hommes se sont retrouvés ensemble à la messe pour honorer leurs saintes patronnes. D’ailleurs, les journaux sont pleins de ces rencontres de chorales, des groupes de gendarmes, des sections de pompiers ou des sociétés de mineurs qui ont voulu marquer l’attachement à leurs saints patrons.

On ne peut pas non plus ne pas citer la première page du cahier de Sarrebourg du Républicain Lorrain toujours, où l’on voit en pleine page une photo de la mise en place d’un sapin de Noël de 24 mètres de haut devant la gare, tandis que la page 2 nous explique l’origine sarrebourgeoise de ce grand conifère…

Mais quittons cet air de fête pour revenir à la réalité. « Et la justice… bon Dieu » ! C’est le titre d’un livre écrit par Laura Tared et Mario Guibiliei, prêtre ouvrier à Fameck. Un livre dont le Républicain Lorrain fait la publicité dans l’édition de Thionville, en donnant les horaires de dédicace des auteurs. Mario est un prêtre ouvrier engagé dans la solidarité. Et la solidarité, il en a été question ce week-end à Paris, pour les Semaines Sociales de France, comme le rapporte La Croix d’hier. « Face à la crise et à l’émiettement du lien social, les 84èmes Semaines sociales de France ont choisi d’écouter ceux qui sont rarement entendus et de se mettre à l’école des nouvelles solidarités » nous rapporte Martine De Sauto dans son compte rendu des trois jours de sessions. Un rassemblement durant lequel « Elena Lasida, économiste, a souligné “la nouveauté radicale” de l’économie solidaire qui fait de l’activité économique “un lieu d’alliance” et un “lieu où l’on entend une promesse de projet à construire ensemble” » explique la journaliste de La Croix. D’ailleurs, si vous voulez voir ce qui s’est dit durant ces semaines sociales, n’hésitez pas à aller sur le site internet du Jour du Seigneur, qui a mis en ligne certaines conférences… http://www.lejourduseigneur.com.

S’intéressant au message social de l’Eglise, les Semaines Sociales de France sont d’ailleurs citées dans un forum de plusieurs membres de la CFTC (la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens), qui est paru hier dans La Croix, et qui a pour titre « L’enseignement social de l’Eglise a nourri le syndicalisme chrétien ». Famille Chrétienne, dans le numéro de cette semaine, revient d’ailleurs sur l’encyclique Caritas in Veritate, en en donnant « 4 clés de lecture ».

Une solidarité qui renvoie aussi à la fraternité. Et ce week-end, la fraternité s’est vécue de manière toute particulière à Rome, où le pape Benoît XVI accueillait « L’archevêque de Cantorbéry, le Dr Rowan Williams ». C’est Frédéric Mounier, le correspondant de La Croix à Rome qui, dans l’édition d’hier nous informait de cette entrevue. Dans le cadre du rattachement de nombreux anglicans à l’Eglise Catholique, cette rencontre prouve que le dialogue n’est pas rompu. Selon le journaliste français qui cite le cardinal Kasper, ce dialogue, « a eu lieu à un “moment historique important”, et montre qu’“il n’y a aucune rupture” ».

D’ailleurs, pour comprendre un autre évènement majeur de l’Eglise au cours du siècle passé, la revue Croire aujourd’hui propose un numéro spécial sur le concile Vatican II. On y découvre, à travers différents chapitres, que « l’Eglise change de ton », qu’elle « s’ouvre au monde ». Il y a aussi quelques portraits de personnages importants du concile, comme  les papes Jean XXIII, Paul VI, Jean Guitton, le malheureusement célèbre Marcel Lefèbvre, des théologiens comme Henri de Lubac, Yves Congar ou encore un théologien allemand, Karl Rahner… 58 pages pour s’imprégner du concile. On pourra regretter le choix rédactionnel d’écarter certains tenant d’une vision plus ratzingérienne du concile, mais au moins, on redécouvrira à travers ce numéro spécial la richesse du concile.

Un mot (trop rapide) sur 2 pages et demies que La Croix d’aujourd’hui consacre à la bioéthique  dans un long article intitulé « le diagnostique prénatal au risque de l’eugénisme ». « L’avis récent du Comité National d’Ethique montre combien le dépistage anténatal est porteur d’interrogations éthiques » commente Dominique Quinio. Je vous invite vraiment à lire ces pages pour vous forger votre propre jugement sur ces pratiques qui touchent au fondement de la vie…

Et pour finir, comme aujourd’hui nous parlons de la solidarité et de la charité, comment ne pas mentionner cette belle action qui a eu lieu à Forbach, où « Le Secours Catholique a reçu un chèque de 10.000 euros de la part de l’hypermarché Cora, dans le cadre de l’opération “Le mois du cœur” ». C’est le Républicain Lorrain d’aujourd’hui, dans l’édition de Forbach, qui mentionne cette action et explique que ce montant vient « de la vente de petites figurines aux caisses de l’hypermarché et sur un stand dans la galerie marchande ». Une bien belle œuvre de solidarité… Peut-être ces quelques lectures, ou celles que vous ferez, vous inciteront à vivre vous aussi la solidarité… Alors bonne lecture…

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :