Accueil > Actualité, Politique - Société > Les jeunes sur internet et la sécurité

Les jeunes sur internet et la sécurité


Voilà les thèmes traités le vendredi après midi. Avec beaucoup de vidéos (2 reportages assez longs); mais aussi des questions qui à la fin tournaient largement autour de l’éducation aux médias. Comment utiliser correctement les médias, tout en faisant attention à ne pas être hacké !

Voilà quelques extraits de mes notes (dsl, je fatigue là !) :

Extraits d’un film : Sur internet, certains jeunes disent qu’ils peuvent être vrais, sans jouer de rôle, comme ils le font dans la réalité. Une schizophrénie qui peut s’inverser, et qui finit par « être un combat permanent pour moi » comme le révèle une jeune fille anorexique dont les parents ne savent rien. Sur le net, on trouve toujours quelqu’un qui est prêt à écouter, alors il n’y a plus besoin de parler dans le monde réel. On trouve ainsi des gens qui vivent de manière cachée par rapport à leurs proches. Des jeunes, harcelés sur internet, en sont arrivés à se suicider, sans avoir jamais rien dit à leurs parents, sans que ceux-ci ne soient au courant que leurs enfants avaient des relations sur internet. Le problème n’est pas que celui des prédateurs sexuels, mais bien plus largement, il touche au harcèlement, car en ligne on dépasse les frontières qu’on aurait respectées dans la réalité.

On parle de « cyber-harcèlement », et contre ce fléau, seule l’éducation peut apporter une solution. D’ailleurs, Mgr di Falco rappelle que durant la conférence de presse de 13 h, de nombreuses questions ont étés posée sur l’éducation aux médias. « Et les chemin de la liberté sur internet passeront par cette éducation » ajoutait-il !

Dans la conférence qui a suivi, on nous a introduit à la différence entre Internet Natives et Internet Migrants ! Les jeunes vs les vieux quoi ! Puis c’est un témoignange qui nous a été donné par un jeune français :  Jonathan Ragot, tout jeune diplômé, est venu raconter son expérience sur la diffusion d’ordinateurs à Madagascar (OLPC  -One Laptop Per Child). Le jeune homme appartient à l’association G du cœur, qui a distribué 100 ordinateurs à des enfants en 2009. C’est les enfants de Nosy Komba (tout proche de Nosi Bay, l’île, pas les magasins de parfums Nocibé !). Une belle expérience de solidarité pour permettre aux enfants d’augmenter leurs résultats scolaires. Voilà ce qui s’appelle être porteur d’espoir pour les jeunes.

hackingLors de la seconde session de l’après midi, on a eu droit à M. Dimitrios P. Angelopoulos, responsable du bureau de la cybercriminalité pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient au secrétariat général d’Interpol. Il a a expliqué aux participants e l’assemblée « comment survivre dans ce monde particulier d’internet ». Et pour mieux lui donner raison, c’est un jeune hacker suisse, qui sous le sceau de l’anonymat a raconté ses « exploits » (pas en détails, car il ne pouvait oublier à moins d’un mètre sur la droite le représentant d’Interpol). Une bien belle image que ce jeune de 17 ans (pas encore 18, mais bientôt) parlant et expliquant que finalement, « La plus grosse faille, sur internet, c’est l’être humain ! ». Il a expliqué et présenté aux évêques un peu perdus, il faut bien le reconnaître, le manuel du « Ethical Hacking ». « Ne pas se fier à l’autorité, promouvoir la décentralisation » figurait parmi les propositions de ce précis : sourire crispés de certains évêques ou responsables face à cette propositions… Puis, petit frère Bruno a répondu aux questions qui lui ont été posées, avec beaucoup de maturité et d’humour. Et c’est vrai que devant ces deux intervenants côte à côte, l’aspect cocasse de la scène était assuré.

Puis, le président a conclu la scéance, en rapellant que les travaux prévus à 21 h ce même vendredi soir (sur la question des copyrights) était reportée au lendemain… Merci les GO !

Alors pour moi aussi, c’est fini, je vous souhaite une bonne nuit, et à demain…

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :