Accueil > Actualité > Revue de Presse : prêtres et Afrique

Revue de Presse : prêtres et Afrique


Des prêtres, des évêques, des cardinaux, et même le pape au sommaire de cette revue de presse religieuse. Des prêtres tout d’abord, avec la retraite sacerdotale internationale à Ars, qui s’est achevée samedi dernier. Elle a rassemblée plus de 1200 prêtres qui reconnaissent en saint Jean Marie Vianney un modèle. François-Xavier Maigre, dans La Croix d’aujourd’hui, nous dresse un portrait croisé de plusieurs de ces pasteurs, « portant soutane, habit religieux, col romain (majoritairement) ou col roulé (plus rare), se faisant appeler “père” ou “monsieur l’abbé” ». Des prêtres du monde entier venus dans cette petite ville pour se ressourcer, car « “négliger notre sanctification personnelle serait une erreur”, prévient le P. Ignace Nziyomaze, Rwandais de 41 ans, prêtre “Fidei donum” en Belgique ».

Des prêtres donc, mais des évêques et des cardinaux aussi : 244 pour être précis ! Rassemblés à Rome, autour du pape qui a convoqué un synode pour l’Afrique. Une rencontre dont les médias chrétiens se font largement l’écho. Que ce soit par un bref « à propos » de Christophe Chaland dans la livraison mensuelle de Panorama ou par des articles bien plus fouillés dans La Croix. Les médias nationaux comme Libération et Le Monde rendent compte, eux aussi, avec un peu de lenteur certes, de la messe d’ouverture, mais guère plus. Ainsi, pour Le Monde « Benoît XVI dénonce le « colonialisme » dont souffre encore l’Afrique » tandis que Libé voit le pape partir « à la reconquête de l’Afrique ». Des lectures pour le moins opposées de l’homélie de la messe d’ouverture, dimanche dernier. Nul doute également que les propos du cardinal Turkson lors de la conférence de presse d’hier, suite à une question sur le préservatif  ne soient eux aussi repris ces prochains jours… au mépris du reste du travail et des autres propositions faites par le synode. Une dépêche de l’Agence France Presse circulait d’ailleurs dès hier après midi sur ce sujet, au détriment des autres vrais problèmes de l’Afrique.

Alors pour  s’informer sur le sujet, il reste les médias catholiques. Dans la presse écrite (ou sur internet), le journal La Croix a fait le forcing ce week-end, pour l’ouverture du synode : Présentation des Structures de l’Eglise catholique en Afrique, dynamisme de cette même Eglise sur le continent africain, une carte qui présente les différentes conférences épiscopales, etc. Le « synode pour l’Afrique » est un sujet conséquent, qui se propose d’approfondir le thème de « l’Eglise en Afrique au service de la réconciliation, de la justice et de la paix ».

Les travaux de l’assemblée ont donc été lancés hier par le pape et le rapporteur général du synode, le cardinal Turkson, dans un « constat sans fard en ouverture », comme l’expliquent Claire Lesgretain et Frédéric Mounier, les envoyés spéciaux du journal à Rome pour couvrir cet évènement. Une première session dont vous pouvez aussi avoir un aperçu en images grâce à l’agence H2Onews, pour qui « le synode sur l’Afrique s’ouvre sous le signe de la communion ». Présente sur internet, elle propose de petites vidéos qui font entrer dans l’intimité de cette évènement et informent sur les débats. Des vidéos qui sont d’ailleurs reprises par la chaine de télévision KTO chaque soir de la semaine .

Si vous voulez plus de détails, vous pouvez aussi vous tourner vers Radio Vatican, qui met en ligne sur son site internet de nombreux éléments. Vous en avez peut-être entendu l’un ou l’autre dans les journaux ou le magazine, eh bien ils sont en ligne, ainsi que des analyses, des dossiers et des documents complémentaires. Vous pourrez de cette manière, grâce à Armance Bourgois, vivre le synode de l’intérieur, et entendre par exemple le résumé de la merveilleuse méditation d’ouverture du pape hier matin, à propos des dons de l’Esprit Saint, un Esprit qu’il appelait à guider le synode.

Le magazine Prier traite également de l’Afrique, mais de manière transversale, en présentant la basilique d’Alger, Notre Dame d’Afrique. Jean Claude Noyé cite ainsi Monseigneur Tessier, archevêque émérite de la capitale algérienne, qui déclare : « “chaque jour, près de trois cents musulmans viennent y prier” ». Un défi de plus pour le synode que ce dialogue interreligieux…

Mais revenons en Moselle, car l’Afrique y est aussi présente par les comptes rendus du journal local. Ainsi, dans l’édition de Forbach, le Républician Lorrain nous rapporte « une soirée à l’heure africaine » à Théding. Une soirée de « dépaysement » avec, au menu, « des pastels de chaussons farcis, des nems au poulet suivi de poulet yassa pour finir et une salade de fruits exotiques », le tout accompagné, bien sûr, de l’ambiance et du rythme africain par les chants et l’animation musicale.

Et pour finir, une région guère mieux connue que l’Afrique, la Lorraine… « Pour les journalistes parisiens spécialisés dans le tourisme, la lorraine n’existe pas, ou peu… ». Voilà le début d’un article en page Région du Républicain Lorrain d’aujourd’hui, sur le déficit de reconnaissance de la Lorraine ; une page qui met en lumière les efforts de ce territoire pour changer d’image au niveau national, passer de l’image « noire » du charbon, à la couleur verte de nos forêts… ou blanche du nouveau centre Pompidou… Un véritable relooking à vivre… et pourquoi ne pas le vivre en lisant… Bonne lecture, dans les journaux ou sur internet, et à la semaine prochaine.

Publicités
Catégories :Actualité Étiquettes : , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :