Archive

Posts Tagged ‘Vatican’

Le pape va twitter, mais…

9 novembre 2012 4 commentaires

Ce que vous voyez sur cette image est le compte Twitter officiel de Benoît XVI, son compte perso, ouvert il y a quelque temps déjà, pour permettre au pape de twitter. Changement radical de conception pour celui qui écrit ses livres au crayon de papier ! J’ose imaginer qu’il ne twittera pas directement… C’est d’ailleurs confirmé par les infos qui nous sont rapportées. Le pape validera un tweet chaque fois qu’il publiera un message. Bon, toute cette info, vous pourrez la trouver directement sur le site de l’Agence I-Média, dont la dépêche a été reprise par de nombreux médias francophones.

Ce qui me chagrine quelque peu dans cette histoire, c’est que j’ai l’impression d’un réel coup de pub, sans plus… Je m’explique : j’espère que vous avez déjà lu ou entendu Benoît XVI. On repère vite quand les textes sont de lui : il s’agit des plus denses, tout en restant accessibles. je n’ose imaginer ce qu’il serait capable de produire en 140 caractères. La force de la pensée du pape hyper concise ! Et pourtant, les tweets, selon l’article  seront écrits par la Secrétairie d’Etat :

Il est prévu que Benoît XVI, au moment d’approuver chaque discours qu’il doit prononcer, validera également un tweet exprimant l’essentiel du texte. Les responsables de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège disposeront alors du maximum réglementaire de 140 caractères pour résumer la pensée du pape.

Pour ceux qui le connaissent un peu, le langage fait de citations et de périphrases pompeuses laisse présager du pire. Mais ok, ,j’accepte d’attendre de voir, bien qu’il me semble qu’il y ait là une occasion de perdue. [Question subsidiaire : les tweets seront en latin ? italien, anglais, français ? Serbo-croate ? toutes les langues, y compris l'arabe ?]

Le second point qui me gêne est ce que je vois actuellement, et ce que je lis entre les lignes de l’article. Le pape va publier des messages (enfin, ses sbires, je ne reviens pas dessus), mais apparemment, il ne va pas en lire… La preuve, il n’y a aucun abonnement depuis son compte officiel. Oui, je sais, il n’est pas encore officiellement officiel (!) [il n'est pas encore actif si vous préférez], et ceci explique peut-être cela. Mais alors, si l’on en reste ainsi, quel est l’intérêt d’utiliser un réseau social pour juste "envoyer" de l’info ! C’est le sens même du web 2.0 et de la communication telle qu’elle se vit sur ce réseau qui sont ainsi niés ! Il y a quand même quelques cardinaux et évêques de par le monde qui twittent régulièrement ! De grands noms ou des personnalités s’y sont aussi mises : Barack Obama ou François Hollande ( il est quand même chanoine d’honneur du Latran) par exemple. Certes, on va éviter les 10 plus suivis de par le monde : Lady Gaga, Justin Bieber, Katy Perry, Kim Kardashian, Britney Spears, Shakira, Taylor Lautner, Rihanna et Ashton Kutcher (Obama est le 4ème dans l’ordre, et le pire, je me rends compte que je ne connais pas le visage d’au moins 4 personnes de cette liste). Bref, ce que je voulais dire avant de digresser, c’est qu’il y a là une occasion de suivre la vie du monde ! A la place, le Vatican va continuer à publier des textes, en ajoutant un tweet, sans capacité à réagir à ce qui sera envoyé comme message (ok, c’est un sacré boulot qui arriverait), mais est-ce que ça ne vaudrait pas le coup ? Là oui, j’applaudirais des deux mains… Mais en attendant, j’avoue rester largement sur ma faim.

Si l’on en reste à cette utilisation de Twitter, quel intérêt ? Les comptes officiels de Radio Vatican ou d’autres médias, réunis sous le vocable @news_va_xx (on remplace xx par fr, en, it, pt, es,..) existent déjà et font le job pour annoncer un texte… Alors, où se situe la vraie nouveauté ?

Sur ce, je vous laisse, j’ai un article à finir sur un livre reprenant des conférences et textes de … Benoît XVI. Si vous voulez le lire, ce sera en ligne ce soir sur www.vatican2-50ans.fr !

PS : A l’époque, certains prêtres disaient prier avec la bible dans une main et le journal dans l’autre… Aujourd’hui, c’est génial, on peut tout faire sur le même appareil !

Revue de Presse : Rimsha, paralympique, sexe et communion… et plein d’autres choses

30 août 2012 2 commentaires

« Elle s’appelle Rimsha » ! Voilà le titre du dernier éditorial de Mgr Bernard Podvin, qui s’arrête sur cette histoire surréaliste qui a lieu au Pakistan, pays déjà tristement célèbre pour le traitement réservé à Asia Bibi. Rimsha est cette jeune fille qui, nous dit le porte-parole de la conférence des évêques de France, « n’a guère plus de quatorze ans. Elle vient d’être arrêtée au Pakistan au motif… d’avoir brûlé les pages d’un manuel sur lequel figuraient des versets coraniques. Or, Rimsha ne sait ni lire ni écrire! Elle est atteinte de trisomie. On condamnerait à mort l’innocence? On sanctionnerait la vie ? Et au nom de qui ? ». Et il continue en déclarant : « Refusons de nous reconnaître dans les attitudes religieuses qui n’honorent pas le plus petit des hommes. Que nos rentrées scolaires se vivent, en les dédiant à toutes les Rimsha du monde ».  L’info avait fait un tollé la semaine dernière. Je vous renvoie vers la matinale chrétienne du mardi 21 août ou vers le site de Famille Chrétienne où vous trouverez de nombreuses informations sur le sujet !

Un petit mot sur les Jeux Paralympiques, parce que la presse catho en parle, que ce soit dans La Croix dans l’édition d’aujourd’hui ou dans La Vie de cette semaine. Et puis, sinon, il y a cette belle interview de Jean-Baptiste Alaize, un athlète français qui a survécu au génocide rwandais. C’est le blog Youphil.com qui nous présente ce sujet émouvant réalisé par France Info. Une analyse de la couverture médiatique de ces jeux paralympiques est également à lire sur le blog “Youphil” !

Bon, et puis, il faut bien dire un mot sur la polémique actuelle. C’est La Vie et Famille Chrétienne qui y reviennent cette semaine, sous l’angle soit de l’homosexualité et de la position de l’Eglise face à cet état, ou sous l’angle de la pureté. Dès la semaine dernière, Henrik Lindell parlait déjà de ce sujet dans la newletter de La Vie “Chrétiens en débats”. Et sinon, sur les blogs, René et Natalia ont continué leur débat… Ce dernier a été largement suivi, jusqu’au Québec ! D’autres y prennent part, viennent ajouter leur opinion et leur lecture de la proposition de l’Eglise, voire une vision plus large de la place de l’Eglise dans la société ! Bref, c’est un vrai débat.

Sinon, dans son billet, Natalia parlait de la « non-communion ». Valérie Barbe est revenue sur le sujet en constatant que face à ceux qui choisissent de suivre la proposition de l’Eglise et de ne pas communier, elle était renvoyée à sa « propre pratique de gavée tous les dimanches ». Une belle réflexion sur un geste qui devient parfois tellement rituel qu’il en perd son sens…

Après ces débats (qui honnêtement, commencent à se calmer sur le net), on en arrive à nos sujets (désormais) habituels, et on commence avec le projet Diaconia cette semaine, une image, ou plus justement, deux photos mises en parallèle. Peu de texte, mais la question de la dignité de la personne qui se pose, de manière frappante ! Mais le mieux, je vous l’assure, c’est d’aller voir ces photos sur le blog de Fikmonskov ! Face à ces images et à la situation qu’elles décrivent, que faire ? L’engagement politique peut-il être une solution ? Sylvie Carnoy a réfléchi à cette question, en participant à la session “La Politique, une Bonne Nouvelle”. Et voilà ce que, de retour, elle écrit sur son blog, “Le Spirituel D’abord” : « Si nous étions vraiment convaincus que chacun à notre manière, nous pouvons rendre la société meilleure, peut-être pourrions nous croire que les politiques peuvent le faire à leur niveau ? Les petits gestes citoyens de la vie de tous les jours, les conversations, l’engagement associatif : ce n’est pas rien ! ». Si vous voulez poursuivre la réflexion, rendez-vous dans les pages de La Croix de ce jeudi, ou sur le site internet du quotidien, pour un retour sur les différentes sessions qui ont abordé le thème de la politique !

Restons dans le cadre de l’engagement avec Augustin, Elise, Farès et Constance. Retrouvez le portrait de ces 4 jeunes en dernière page de La Croix cette semaine (et sur le site internet, en vidéo même). Leur point commun : ils ont tous participé aux JMJ à Madrid l’an dernier, et ils témoignent de leur engagement dans leur communauté chrétienne, au service de leurs frères, comme bénévoles… Bref, les JMJ sont aussi cette école de vie. Allez, en cadeau bonus cette petite phrase de constance que vous retrouvez dans le journal d’aujourd’hui : « Si nous ne comptons pas sur les autres, nous allons dans le mur. Nous avons tous nos faiblesses et nos failles, y compris des jeunes comme moi, pour lesquels tout va bien, apparemment. Or, c’est dans nos fragilités que nous nous révélons ».

Mais comme il  faut pas seulement se pencher sur le passé des JMJ, je vous renvoie vers le site www.rio2013.com pour vous inscrire ! Et si vous êtes à Paris, ne manquez pas d’aller voir une réplique du Christ rédempteur de Rio, qui est exposé devant Notre Dame jusqu’à vendredi ! Plus d’info sur le blog des Jeunes Cathos et sur le site internet du diocèse de Paris.

On termine notre tour des sujets de l’année avec l’Année de la Foi, tout en restant avec les jeunes et le projet Youcoun ! Le site des évêques de France avait mis cette initiative pour les jeunes en lumière il y a quelques temps, mais un nouveau coup de pub vient d’être fait par l’agence Zenit et par le site d’information des médias cathos belges. Pour ceux qui n’en n’auraient jamais entendu parler, Youcoun, c’est l’abréviation de « Youth Council », et l’initiative a pour but de « “faire connaître à la jeunesse le concile Vatican II”, et susciter un nouveau dialogue entre tous les jeunes de sensibilités différentes ». N’hésitez pas à suivre le compte Twitter ou à vous abonner à la page Facebook de Youcoun, pour être informés des propositions qui vont arriver !

Pour finir, quelques chiffres, qui nous sont offerts par le Vatican ! Et c’est Sandro Magister qui a fait le tri entre les 1366 pages de “L’activité du Saint-Siège”, un livre volumineux qui, année après année, donne le compte-rendu de ce qu’ont fait le pape, la curie romaine et les autres organismes du Vatican. On y découvre le chiffre toujours trop élevé de 404 dossiers ouverts dans les affaires d’abus sexuels contre des mineurs au cours de l’année passée. Mais il y a aussi des données plus légères, comme les « 1321 cartes d’entrée aux archives du Vatican ont été attribuées en 2011 à des chercheurs provenant de 54 pays » ou le nombre de personnes disposant de la citoyenneté vaticane : 594 (dont 71 cardinaux, 307 ecclésiastiques ayant le statut de diplomate, 51 autres ecclésiastiques, une religieuse, 109 gardes suisses, 55 autres laïcs). Sinon côté délinquance routière, il y a eu 96 contraventions dressées dans l’État de la Cité du Vatican (rapporté au nombre d’habitants et à la superficie du Vatican, Je n’ose imaginer le classement du Vatican dans les statistiques mondiales !)

Dans le même rapport, le blog “Ecology and Churches” a relevé l’invasion de porcs-epics qui a été jugulée dans les jardins du Vatican, ou plus sérieusement quelques données sur les dépenses énergétiques du Vatican. Le manque de chiffres sur la production électrique des panneaux solaires posés sur le toit de la salle Paul VI est cependant regretté par l’auteur du billet !

Dans la même veine écologique, Patrick Pique revient sur son blog sur le concept d’empreinte écologique, en en démontant les résultats donnés par ce calcul ! Sa conclusion est sans appel :

si on pousse cette logique jusqu’à son terme, le bon terrien qui n’épuise pas sa planète est le chasseur-cueilleur qui vit dans sa caverne ou dans sa forêt, et encore convient-il qu’il ne soit pas chasseur ou pêcheur car manger de la viande ou du poisson, ce n’est pas bien non plus (…) On reste ainsi dans le catastrophisme, l’annonce de l’apocalypse. Ce qui est paradoxal, c’est que la peur et l’angoisse ont toujours été d’excellents moteurs pour favoriser la consommation… Cette "écologie" là n’est décidément pas la mienne.

Et on termine en changeant complètement de sujet avec 4 sujets très divers :

  • 2600 servants d’autel sont à Rome cette semaine. Hier, ils avaient Rendez-vous avec Benoît XVI lors de l’audience papale. Vous pourrez retrouver quelques reportages sur les sites de Radio Vatican ou de KTO (qui proposent tous les deux les belles paroles que Benoît XVI a adressées aux jeunes), et surtout sur le blog “Pélé Servants Rome 2012”.
  • Un pélé VTT live-twetté. C’est le diocèse d’Avignon qui propose cette initiative, et même si vous ne disposez pas d’un compte Twitter, vous pouvez retrouver les 100 derniers twitts. L’occasion de découvrir ce qu’on peut faire avec ce réseau social !
  • Des portraits inédits de Benoît XVI, publiés par Libération ! L’idée est simple : « Libération, frustré, a inventé deux entretiens avec six stars intouchables à deux moments de leur vie. En 1975, dix ans après Vatican II, ce théologien allemand revient à une foi classique et s’inquiète des divisions entre catholiques ». Les citations sont toutes de Joseph Ratzinger, et dressent un portrait assez inédit du pape. Une belle initiative, qui se déploie dans un second portait, quand le professeur est devenu pape.
  • Snifer la Bible, c’est apparemment possible. L’article est bourré de fautes et d’amalgames entre les fonctions chez les protestants et les catholiques, mais il est assez original, et illustre bien la créativité à l’œuvre chez certains évangéliques.

Revue de Presse : Vatileaks, famille, prière, vidéo,…

31 mai 2012 3 commentaires

« Vatileaks ». Le mot a été officialisé il y a quelques semaines par le père Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège. Mais il y a un peu plus d’une semaine, avec la parution du livre de Gianluigi Nuzzi, l’histoire a pris une toute autre ampleur ! Du coup, par où commencer ? Par un rappel des faits. Sur le blog d’Henri Tincq, vous trouverez un résumé rapide et assez précis de la situation. Idem sur le site  belge InfoCatho. Sinon, il vous reste les sites spécialisés, ceux de La Vie, de La Croix ou du Figaro qui suivent l’actualité et réagissent rapidement (et sur KTO, en un peu plus de 2 minutes, pour ceux qui ne veulent pas lirre !). Vous y trouverez, tant sur les sites que dans ces journaux ou le magazine, de nombreux articles, analyses, en général assez juste. Je dis assez parce qu’on en est encore au stade des conjectures, et qu’avancer le mot « complot » comme le fait La Vie en une du magazine de la semaine paraît encore prématuré, comme l’explique Dominique Greiner… Tant que le procès du majordome (pour faire Agatha Christie) n’est pas terminé, on n’en saura pas plus, du moins du côté officiel, et les nombreux démentis du père Lombardi (sur des cardinaux complices, sur une femme qui participerait à cette fuite de documents,…) montre bien que la rumeur, comme toujours, va plus vite que  la vérité. Et tous les médias (vous avez pu le constater par vous même) qui s’y mettent !

Du coup, que penser de ces événements ? Plusieurs analyses se sont fait entendre. Il y a celle de l’abbé Grosjean, sur le Padreblog, qui invite à « aimer l’Eglise. Telle qu’elle est »! Régis de Berranger , comme Isabelle de Gaulmyn, réagit en rappelant Vatican II et l’importance du peuple de Dieu et de l’universalité de l’Eglise, pas simplement de la hiérarchie. Je vous renvoie aussi vers mon opinion, y’a pas de raison ! Jean Mercier met en lumière l’incurie de la curie, parlant d’une « crise de gouvernance ». Mais surtout, sur son blog, il défend le pape, et montre comment Benoît XVI est vraiment une victime dans ce scandale. Pour Frédéric Mounier, il s’agit avant tout d’une double faiblesse : structurelle et italienne ! Après les printemps arabes l’an dernier, il y a « le printemps agité » de l’Eglise, selon l’expression de Stéphanie Le Bars ! Dans une émission de la RTBF, la radio belge, Frédéric Mounier intervenait. On apprend par le site InfoCatho.be que selon lui, « ces fuites font ressortir des dissensions au sein de la curie et c’est pour cela que le Vatican cherche à faire taire ces divulgations ». Selon le professeur Delville, dans la même émission, « des tensions entre deux tendances qui ont toujours existé au Vatican, entre les politici et les intransigenti » (l’aile libérale qui négocie et l’aile intégriste plus austère et peu encline aux compromis), ont toujours existé… Bref, le sujet est loin d’être clos.

Changement de sujet avec la 7ème rencontre mondiale des familles qui se tient à Milan, du 30 mai au 3 juin. Pour avoir toutes les informations, il suffit de se connecte au site internet de l’événement : www.family2012.com/ (la page est en français). Vous trouverez sur ce site le programme, les vidéos, l’hymne de la rencontre, mais surtout, vous aurez accès aux catéchèses prévues pour ces journées. Si vous êtes accros à Twitter, #family2012 vous donnera accès aux messages postés depuis Milan. Il y a aussi un compte officiel sur Twitter @IMF2012, une page sur Facebook et une autre sur Google +. Bon, du côté de l’hexagone, je vous invite à lire l’envoi des familles de Mgr Giraud pour cette rencontre. Un beau texte dans lequel l’évêque a cette interpellation : « Est-ce  bien toujours l’amour qui « commande » dans nos vies personnelles et familiales, telle est la question ou la méditation qui pourra habiter ces journées. Portez cette recherche dans votre cœur d’époux et de parents ». A noter que cette rencontre se tiendra près de la région touchée par les tremblements de terre en Italie du Nord, mais que rien n’a été changé au programme, y compris en ce qui concerne la venue du pape à la rencontre.  Quelques images sont d’ores et déjà visibles sur Kto, pour un où vous découvrirez la première journée de cette rencontre, avec une intervention du cardinal Scola (dont on parle beaucoup dans l’affaire Vatileaks !).

Benoît XVI appelait les familles à être de « fortes minorités créatives ». C’est Aymeric Pourbaix qui nous le rappelle dans l’éditorial de cette semaine de Famille Chrétienne. Sur le site de France Catholique, vous pourrez découvrir que c’est le pape Jean-Paul II qui était l’instigateur de ces rencontres des familles. Gérard Leclerc, l’auteur du billet, montre très rapidement l’importance du mariage pour l’Eglise, et ses implications sociales.

Vous m’avez vu venir je suppose, avec la question du mariage, de l’avortement, ou de l’euthanasie… Cette semaine, quelques infos de poids : D’abord, la naissance d’un collectif, le GNCFV, traduire “Groupe National de Concertation sur la Fin de Vie”, et qui regroupe plusieurs “mouvements”, tels que les Petits frères des pauvres, le collectif Plus digne la vie, les Poissons Roses, … Ce Groupe « propose au gouvernement l’organisation d’un débat public (Etats Généraux) sur la fin de vie, organisé sous l’égide du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) conformément à la loi relative à la bioéthique du 7 juillet 2011 ». Je vous renvoie vers le site de La Vie pour une présentation générale ou vers le blog du collectif Plus digne la Vie pour tous les détails. Les esprits chagrins me diront que suite à la victoire du candidat de gauche lors de l’élection, présidentielle, les cathos se déchainent contre les points du programme du candidat hollande concernant l’éthique, et ce sans attendre de voir ce qu’il fera de ce programme. Mais avec le père Emmanuel Pic, je renchéris : « Nul besoin, pour un curé, d’attendre la victoire de la gauche aux législatives pour être confronté aux nouvelles formes de vie conjugale et familiale. Catéchisme, baptêmes, mariages, obsèques, obligent à fréquenter l’humanité dans toute sa glorieuse et inquiétante diversité ». Voilà, c’est dit ! Et bien évidemment pour en savoir plus, allez lire son billet !

Reprenons un peu de hauteur, avec le hors série de Panorama pour cet été et qui s’intéresse à la prière. Ce numéro s’articule autour de trois thématiques : « Désir de Dieu », « la prière, une réponse » et « la prière, une aventure ». Vous y dénicherez des repères pour la prière personnelle, pour l’oraison, pour les enfants, … Bref, une mine ! Pour les plus branchés, il y a un site qui existe et qui invite les internautes (on peut même dire les mobinautes) à partager leurs intentions de prière. C’est Carpedeum, qui propose bien d’autres services ! Un raccourci à posséder sur son smartphone ! Sinon, si vous aimez les photos, rendez-vous chez Anne Claire, pour voir une photo d’une main, accompagnée par une très belle prière. Et puis, comme la valeur n’attend pas le nombre des années, allez découvrir ce qu’est la prière. C’est présenté par Eliette et avec brio ! Et ça fait du bien à lire !

Sinon, vous l’aurez aisément constaté (et certains peuvent en témoigner par les coups de soleils reçus), les beaux jours qui sont revenus ne sont pas les seuls : les vidéos et flashmob divers les accompagnent. L’un des derniers représentant de ces grandes manifestations catho se tenait à Rennes, lors de la réunion des étudiants, Ecclesia Campus. Le nouveau se déroule au même endroit. Dans le cadre de la rencontre de la Pentecôte, à Rennes, 3800 collégiens ont dansé sur la musique de Glorious, « Viens Saint Esprit embraser les nations » (lien vers la musique originale, et merci Glorious) !

L’autre retour de la semaine, c’est celui du JT du JdS… Si durant les JMJ vous étiez à Madrid, vous aviez peut-être zappé les JT réalisé par une équipe de choc durant la rencontre. On vous pardonne. En revanche, vous n’aurez aucune excuse pour ne pas regarder le JT réalisé par l’équipe du Jour du Seigneur depuis les Saint Maries de la mer, pour le pèlerinage qui y a lieu chaque année. Sur la même page web, il y a aussi de nombreuses photos dans la section blog ! Un format qui a le mérite d’informer, tout en étant ludique. A noter que le Jour du Seigneur ne s’est pas déplacé seul dans le sud : Eloïse Fagard, de Témoignage Chrétien, était aussi sur place, pour un partenariat qui trouve sa réalisation dans un bel article sur « la foi des “voyageurs” ».

Du côté de l’actualité, chaque semaine, sur le site d’Aleteia, dans la section Web TV , il y a aussi, en français, le résumé de la catéchèse de Benoît XVI lors de l’audience générale. Vous pourrez aussi retrouver un autre résumé sur la page Youtube du Vatican (ne vous fiez pas au titre italien, c’est bien la version française qui est en ligne).

Et puis, fait nouveau, un Dessin animé, plutôt bien fait, qui nous raconte l’histoire de Jean-Baptiste. Enfin, le début de son histoire dans une première partie, avec sa naissance. Zacharie, dans ce film, ressemble assez à Jonas, le père de St Pierre, dans la Bande Dessinée « Le Voyage des Pères » ! Dans la seconde partie, on va de la prédication de Jean-Baptiste à sa mort…  Un Jean-Baptiste qui, dans cette seconde partie, ressemble à Mendoza dans Les Mystérieuses cités d’Or, tandis que la musique fait penser au Roi lion. Mais globalement, ces deux petits dessins animés de presque 9 minutes sont très bien réalisés.

Et pour finir, on passe à l’étape cinéma, avec une critique de “De rouille et d’os” et de la comédie “Le prénom” par l’abbé Guillaume de Tanoüarn (il n’y a pas que ça dans le billet, mais c’en est la partie centrale).

Allez, deux brèves pour finir :

  • « Fol**w me, I’m Famous » : c’est un article de François Nautré sur le site Technologiae, et qui explique l’intérêt des listes d’intérêts sur Facebook. En plus, il partage ses listes… Pour ne rien louper de l’actualité de l’Eglise, c’est un bon moyen !
  • Un supplément féminin dans un journal, cela n’a rien d’exceptionnel. Sauf quand il s’agit du journal officiel du Saint-Siège ! L’Osservatore Romano publie donc aujourd’hui 4 pages spéciales, intitulées “Femmes, Eglise, Monde”  et cette initiative a été approuvée par le pape lui-même nous apprend l’Apic ! L’agence i.media (enfin, Marie Malzac qui travaille pour i.media) a rencontré celle qui est à l’origine de cette publication, Lucetta Scarafina, pour qui « il y a besoin d’une reconnaissance de la présence des femmes. Et au Vatican aussi ».


Revue de Presse : prêtres, engagez-vous, mariage, Vatican, teasing,…

24 mai 2012 4 commentaires

« Le petit curé est arrivé un jour d’été, il s’est installé au presbytère. Le dimanche matin, il a sonné avec entrain pour appeler tous les paroissiens ». Voilà le début de la chanson « Le petit curé » de Jacques Boyer, et que David Lerouge nous a partagé cette semaine, en ajoutant, à propos de la tristesse qui ressort de cette chanson : « la tristesse est finalement assez peu notre "lot quotidien"… ». Eh bien je vous propose un petit tour sur les blogs des “curés” (ou des prêtres en général) pour voir qu’effectivement, ce n’est pas le cas ! Et comme on était chez David, on reste sur son blog, J’apprends à regarder, avec son billet précédent : « Depuis 100 heures j’ai ». Vous y découvrirez,  à la suite, ce qui a fait son quotidien pendant quelques jours, et à chaque ligne, on peut y lire la foi et l’espérance qui l’animent ! J’ose même dire le bonheur qui l’habite (cf. Ils sont jeunes, ils sont prêtres, ils sont heureux ! auquel David a contribué, et pas que pour la photo de couverture). D’ailleurs, David n’est pas le seul à parler des prêtres : la cybersister s’y met aussi dans un billet intitulé « Prêtres aux visages divers ». Elle nous présente deux prêtres et constate que tous deux «  disent l’Église dans de laquelle je suis ». Elle cite également le billet de Sylvia qui s’interroge : « c’est quoi un prêtre ? ». Même si l’image qu’elle en dessine est un peu celle de super-héros, force est de constater que les missions qu’elle pointe sont réelle dans la vie des prêtres…

Et il y a une activité que Sylvia n’a pas mentionné dans son billet, celui de blogueur. Le Père Vianney revient sur son expérience et constate qu’il a de plus en plus de mal à trouver du temps pour tenir son blog. Certains vont plus loin, pour d’autres raisons, plus liées à leur ministère. C’est le cas de Julien Dupont, qui ferme carrément son blog. Il en donne les raisons dans son dernier billet, tout en nous donnant rendez-vous sur Facebook !  Il y a aussi les prêtres qui partagent leurs homélies sur le net (L’abbé de Somme, le père Olivier de Scitivaux, le père Léon Paillot,… et aussi le père Jacques Fournier, sur le site des évêques de France !), leurs photos et textes découverts, leurs méditations (et il y en a aussi en Belgique), leur opinion (et le point de vue de l’Eglise), leurs dessins,… Il y a les prêtres ouvriers, dont La Croix à parlé hier (ça tombe bien !), les prêtres engagés dans les bidonvilles, les prêtres qui ont laissé un superbe testament avant de mourir, les prêtres au parcours particulier (et il y a de nombreux exemples), ceux dont on parle pour leur livre, ceux qui en lisent, ceux qui passent à la télé, les cybercurés, les aumôniers de jeunes (je n’en cite qu’un, au pif), ceux qui sont hyper connus et dont on se souviendra longtemps (pas de lien, c’est dans le Pèlerin de cette semaine, et son nom, c’est Pierre, l’abbé Pierre !), les fans d’écologie ou d’actualité internationnale (avec une analyse hyper fine), les évêques (Mgr Hervé Giraud qui tient un diaire, qui n’est pas tout à fait un blog, Mgr Jean-Yves Riocreux), les prêtres sacristains (Emmanuel, Sylvain et David),… On pourrait ajouter bien des adresses, mais je préfère laisser une place aux autres formes d’engagement, que ce soit le mariage, avec un billet de Zabou qui nous rappelle que « c’est grand et c’est beau le mariage chrétien ! », la vie de famille ou l’engagement dans le volontariat comme coopérant ! D’ailleurs, l’engagement, il en est question partout, même pour les prêtres(j’y reviens), comme nous le montre Valérie, avec un jeune qui annonce son entrée au séminaire ! Benoît XVI appelait quant à lui samedi dernier les laïcs à s’engager dans la société au nom de leur foi. Une démarcheque de nombreuses personnes ont déjà effectuée, y compris des Jeunes. C’est Témoignage Chrétien qui nous en dit plus sur son site internet ! Bref, au final, c’est toute l’Eglise, de toutes les générations, qui est concernée ! Et comme le dit le père Xavier Cormary, pour tous les chrétiens, y compris quand ils sont méprisés ou diffamés, « à mieux examiner, nous verrons la réalité lumineuse de l’Evangile qui anime les cœurs chrétiens » ! Et c’est là l’essentiel !

Je reste sur les chrétiens, que Christine Boutin invite, dans une interview donnée à Liberté Politique, à s’engager en politique pour porter la vision d’une société qui défende les valeurs fondamentales. C’est à regarder sur le site www.cathoweb.org ! Et à voir les évolutions sociétales (ça jette d’employer des mots comme ça !) qui sont prévues, il y a de quoi faire. Trois billets ont été postés le 21 mai sur la question de la reconnaissance du mariage des personnes homosexuelles, voire du « trouple pluriparental » ! L’expression est de Koz et rebondit sur un article du Monde qui proposait la reconnaissance d’une union  à plusieurs… Comme toujours, Koz nous dresse une critique raisonnée et argumentée (il parle comme un vrai avocat !) sur le sujet pour en arriver à la conclusion suivante sur la défense du mariage :

ce débat, nous ne l’épuiserons pas cette semaine. Sauf improbable cohabitation, nous le mènerons de l’automne prochain à l’été d’après, jusqu’à l’overdose et, il ne faut pas se faire d’illusions, sous les anathèmes. Nous le mènerons sur le Net, et dans les rues, selon des modalités qui sont déjà en discussion (pour ce sujet et pour d’autres à venir).

Outre Koz, il y a aussi les billets du Goéland et d’Henry le Barde, qui reviennent respectivement sur l’amour (ah, l’amour !) et l’aspect culturel du mariage. Nicolas Mathey, sur le blog Thomas More, adopte un ton très juridique, et nous fait un véritable exposé sur les fondements du mariage comme contrat social et sur les conséquences vis-à-vis de l’adoption ou même des mères porteuses qu’entrainerait l’extension du mariage aux couples de même sexe.

Un rapide point sur la 46ème Journée Mondiale des Communications qui a eu lieu dimanche, en signalant deux billets du père Gaignet (ici et ) sur le sujet ! Un autre prêtre, le père Burgun, s’est lui aussi interrogé sur la place et le rôle des médias dans notre monde. Un billet qui sonne la révolte et la liberté ! Zenit a interrogé Mgr Claudio Maria Celli, le président du conseil Pontifical pour les Communications Sociales sur le message du pape pour cette journée. C’est à retrouver sur le site du Conseil Pontifical ! France Catholique a cité mon billet sur cette journée, et je vous invite à lire le commentaire qu’on trouve sur le site du magazine !

Malheureusement, il faut bien reconnaître que les fuites de documents secrets au Vatican ont jeté une ombre sur cette journée ! « Cela fait un peu plus de 2 000 ans que cela dure mais depuis quelques siècles on ne s’empoisonne plus et les successions sur le siège de saint Pierre ne se font plus de père en fils, c’est dire s’il a du progrès. Objectivement, encore un siècle ou deux et nous serons au top » ironise Marc Favreau, en ayant un regard critique sur la culture du secret qui règne au Saint-Siège ! Plus d’informations dans les pages et sur le site du journal La Croix (et aussi dans cet article), ou dans un billet de Gérard Leclerc pour France Catholique !

Quelques lignes pour souhaiter un joyeux anniversaire à RCF, qui fête ses 30 ans et vous inviter à écouter le podcast de l’émission avec Dopamine, Clément et Valérie-Anne Maître sur RCF, suite au prix du blog catho gagné pour Une catho à l’hosto ! Et comme on parle blog, je vous envoie visiter la carte de France des sites et blogs chrétiens réalisée par Etienne Séguier sur le site de La Vie  (merci de m’y avoir cité !)

Un petit mot sur la fête de Pentecôte. Ne loupez pas les derniers épisodes du manuscrit de la Pentecôte du père Bessonnet. Sinon, il y a pleins de manifs ce week-end : Par exemple, « savez-vous quel est le point commun entre Lionel Messi, Jean Dujardin, Yannick Noah et la reine Elisabeth II » ? Eh bien « ils ne viendront sûrement pas à Pentecôte 2012 et ils risquent fort de le regretter » nous apprend le père Hébert du diocèse de Belley-Ars ! Une pub très sympa, comme celle du diocèse de Rennes, qui joue aussi sur la figure de Messi et du Stade Rennais ! Retrouvez d’autres propositions sur le site des évêques de France ou sur le  portail d’information des Médias Catholiques belges !

Pour en savoir plus sur la fête de la Pentecôte, un texte de Mgr Dubost et un autre de l’abbé de Somme, une vidéo de PUSH (Pray Until Something Happens) sur le blog Savoir écouter pour mieux se connaître, et une médiation sur le blog des jardiniers de Dieu !

Et pour finir sur la Pentecôte, La Vie nous propose un tour de France à la rencontre des chrétiens qui inventent de nouvelles façons de vivre et de partager leur foi. Le dossier s’appelle « Les lieux où il fait bon croire en France », et dans les pages du magazine, on trouve ainsi 150 initiatives réparties dans toutes les régions !

En conclusion, quelques infos sur ce qui va vous tomber dessus d’ici peu. Et on commence avec du lourd. Vous aviez peut-être suivi les JT des JMJ l’été dernier. Eh bien l’équipe Web du JdS (comprenez “Le jour du Seigneur”) est aux Saintes-Maries-de-la-Mer etvous concocte un nouveau JT ! En l’attendant, suivez toute la troupe du JdS sur leur blog ! On reste avec les dominicains et leur proposition qui débute le 28 mai : Le psaume dans la ville ! Le titre doit bien vous rappeler quelque chose… Pour les renseignements et les pré-inscriptions, c’est à l… Pour les renseignements et les pré-inscriptions, c’est à l’adresse www.psaumedanslaville.org ! On continue avec les dates : mercredi prochain, le 30 mai, aura lieu la Journée annuelle de l’École Cathédrale. De 14h à 21h, l’ensemble des activités du pôle Formation sera présenté. En outre, lors de cette journée seront également proposées de nombreuses conférences. Pour le programme, c’est par ici ! Et enfin, même si c’est déjà commencé depuis hier et si ça se termine ce soir, l’image de pub pour la session de formation continue pour la famille diocésaine de Québec vaut le détour. Et puis, vous pouvez suivre l’événement en direct sur Twitter, avec le « mot-clic » #formationecdq.

Une petite dernière pour finir, rien que pour le titre : le Figaro nous annonçait hier que « le Vatican veut en finir ave les illuminés » ! (Pour une information plus détaillée que al dépêche AFP, rendez-vous sur le site de La Croix pour y lire l’article de Frédéric Mounier !)

Revue de Presse : femmes, politique, Vatican, Vatican II, célibat…

8 mars 2012 2 commentaires

Illustration tirée du blog LSD !

Aujourd’hui, jeudi 8 mars, c’est la Journée internationale de la femme : Il m’était donc impossible (ou impensable, c’est selon) de commencer cette revue de presse sans citer quelques billets de blogueuses… Le premier, celui d’Eliette, sur le blog SJTM, pour Souris, Jésus t’Aime, où la jeune femme nous décris la dernière messe à laquelle elle a participé (et pas seulement assisté !). Dans l’article, elle nous renvoie vers un beau billet de Zabou sur l’humanité,  que je ne peux que mentionner. Dans le même ordre d’idée, il faudrait citer le billet d’Edmond Prochain sur sa participation active à la messe et qui s’intitule « tête à lectures », mais comme c’est un homme et la journée du #girlpower, eh bien je ne mets pas le lien, na ! En parlant de #girlpower, il faut citer le blog de Sylvie, Le Spirituel D’abord, qui nous offre un billet sur « le printemps des femmes ». Bon, sinon, il y a aussi le blog de Dopamine, surnom que s’est choisie une catho à l’hosto, ou le billet bien plus sérieux et profond de Valérie Barbe sur les exclus de la défense. Il y a aussi la très belle médiation sur le blog du Petit Chose à propos du temps et celle de la cyber-sister sur la procrastination (je vous laisse découvrir ce dont il s’agit). Un texte tout adapté au carême ! Bon, j’arrête là avec les blogs, car il y aurait de quoi tenir bien longtemps encore… D’ailleurs, en ce jour, on pourrait montrer aussi que parfois la voix des femmes porte bien au-delà de la sphère féminine, y compris dans des assemblées d’hommes, cette confession d’Eva Joly dans La Vie de cette semaine : « A l’agence norvégienne de développement, j’ai acquis la certitude que les paradis fiscaux sont une source de malheurs multiples. Je désespérais que ma dénonciation soit entendue. Au final, j’ai été invitée au Vatican. J’ai pris la parole devant les cardinaux. J’ai été écoutée comme jamais. Ils m’ont assurée que la lutte contre les paradis fiscaux ferait partie de la doctrine sociale de l’Église. J’ai vérifié : c’est désormais le cas. »

Avec Eva, nous sommes entrés de plain-pied dans les questions électorales. Restons-y ! Avec toujours la question qui se pose à certains chrétiens des points non-négociables autour desquels on peut choisir un candidat. Jean-Baptiste Maillard, sur le site www.votonscoherent.com, nous propose son point de vue, et nous dit ce que signifie pour lui « voter blanc ». Il nous propose tout un argumentaire sur ce sujet d’ailleurs… Face à cette solution, qui refuse les compromis et compromissions, sur le blog de Charles Vaugirard, vous aurez accès à trois articles sur cette question des points non-négociables. Je cite le premier billet : « La principale difficulté rencontrée par les catholiques est la mise en œuvre de ces points non-négociables. Comparez-le au programme des partis politiques et vous verrez qu’aucun d’entre eux ne les respecte. Alors que faire ? ». Eh bien le blogueur nous donne son point de vue et des éléments de réponse à cette question dans les deux billets suivants sur son blog, en insistant sur l’incitation à oser un choix politique pour changer les choses, en accord avec ce que proposaient Jean-Paul II et le cardinal Ratzinger en 2002. Il en profite pour défendre le choix de Christine Boutin de se rallier à  Nicolas Sarkozy. Faut-il parler de la polémique sur la viande Hallal ou casher ? Bof, c’est tellement insignifiant à mon sens, que je préfère vous renvoyer à l’éditorial de Jean-Pierre Denis dans La Vie, qui commence par ces mots : « Quel pays se dispute pour un bout de viande ? La France, bien sûr ! » Je suis 100 % d’accord avec lui, et donc je choisis librement de ne pas en dire plus ! Sinon, dans la suite  des portraits des candidats à la présidentielle, il y a celui de François Bayrou dans le Monde des religions, et dont François Vercelletto, sur son blog, nous fait l’apologie. A aller lire donc…  Mais heureusement, il n’y a pas que cet aspect dans la campagne électorale. C’est aussi le moment de définir de grandes orientations, comme celles concernant la Politique familiale pour la France. Pour en savoir plus, rendez-vous dans les pages de Famille Chrétienne.

Deux mots pour citer le billet de Jean-Baptiste Balleyguier sur CathoWeb, à propos de l’intolérance contre les chrétiens. Si l’on montre souvent comment certaines religions sont stigmatisées, il ne faudrait pas imaginer que l’Eglise catholique et que les chrétiens échappent au phénomène en Europe. Ainsi, on apprend que « l’Observatoire sur l’intolérance et la discrimination contre les chrétiens en Europe vient de publier de 600 cas d’Intolérance ou de discrimination répertoriés contre les chrétiens d’Europe ». Le site  de l’Observatoire est en anglais, mais ce qui est intéressant, c’est le moteur de recherche qui permet de trouver ces actes contre les chrétiens selon leur type ou leur lieu !

Allez, on change de sujet, et on revient à des questions plus religieuses, autour des 50 ans de l’ouverture du concile Vatican II. Avec le très bon blog www.vatican2-50ans.fr qui est mis à jour plusieurs fois par semaine (deux c’est plusieurs !). Le blog s’est récemment enrichi d’une rubrique bibliographie et de quelques vidéos fournies par le Jour du Seigneur (sur la page  d’accueil et dans la section multimédia) ! A visiter et à garder dans vos favoris ! Bon, si j’en parle, c’est parce que d’ici quelques jours, les évêques français vont mettre un coup de projecteur sur le concile, juste avant leur assemblée plénière, à Lourdes. Ce sera les 24 et 25 mars prochain. Je vous renvoie à l’article de La Croix de ce mercredi qui présentait cette initiative.. Trois conférences sont prévues, et KTO les diffusera. RCF sera présent sur place, et un membre du blog précédemment nommé participera à l’émission. Je ne vous en dis pas plus, tout viendra en son temps.

N’empêche que parler de Vatican II à l’orée du synode sur la nouvelle Evangélisation, c’est aussi accepter de réfléchir sur ce thème, pour découvrir que ce n’est pas une nouveauté. Dès 1974, le pape Paul VI avait consacré un synode à l’évangélisation du monde moderne. Plus d’info sur Anuncioblog ! Si vous voulez savoir ce qu’est cette nouvelle évangélisation, je vous renvoie à un petit livre du père Frédéric Manns, Qu’est ce que la Nouvelle Evangélisation ? Et pour vous présenter l’ouvrage, Michel Cool, dans sa chronique littéraire en vidéo sur le site du Jour du Seigneur !

Comme nous sommes à Rome, restons-y avec les derniers événements autour des fuites au Vatican. Au-delà des documents et de l’actualité immédiate, une question commence à se poser pour tous les journalistes spécialisés : à qui profite le crime ? Jean Mercier comme Frédéric Mounier ou Jean-Marie Guénois (qui est  aussi intervenu dans le Blog-notes de Radio Notre Dame) s’interrogent et donnent leur réponse : il ne s’agit ni plus ni moins que d’un conflit pour la succession de Benoît XVI qui s’ouvre. La première victime en est le cardinal Bertone, qui finit vraiment par être discrédité. Mais comme le rappellent aussi les journalistes, le pape n’est pas encore mort… D’autant plus que si l’on veut voir les secrets du Vatican, il n’y a qu’à faire comme Florence Evin et se rendre à l’exposition sur les archives secrètes du Vatican. C’est à retrouver dans les pages du Monde !

Et puis un mot pour signaler deux articles qui traitent du même sujet : le pape est-il trop capitaliste ? Sandro Magister démonte cette thèse de la revue Concilum. Jean-Yves Naudet s’en sert pour préciser la position de l’Eglise concernant sa doctrine sociale et sa position vis-à-vis de la politique. Deux billets longs et intenses, mais passionnants.

Et puis, tant qu’à critiquer le pape, continuons sur la lancée avec le documentaire qui est passé mardi soir sur France 2, intitulé sobrement : « La vie amoureuse des prêtres » (à regarder en replay ici – attention, ça dure 1 h). Le documentaire suit 2 prêtres qui vivent une relation avec une femme et un diacre,  Sébastien Brière, qui sera ordonné durant le tournage.  Ce dernier a d’ailleurs de très belles paroles sur le célibat : « La vocation de prêtre se base sur une relation d’amour avec le Christ ». La souffrance des prêtres qui quittent leur ministère pour suivre leur bien-aimée est exprimée à travers une musique langoureuse, des images qui jouent sur la mélancolie. Mais on trouve aussi, dans ce reportage, une séquence avec une équipe de prêtres du Nord où l’on voit que ces questions sur le célibat sont posées de manière directes, et sans langue de bois.

Jean Mercier a écrit un long billet pour éclairer ce documentaire. Il déborde du cadre pour réfléchir sur le sujet du célibat et nous livre ses convictions. Je vous invite vraiment à le lire parce que c’est très juste, et toujours respectueux des personnes. Il était également invité mardi soir sur le plateau de Morandini, sur Direct 8. C’est à la fin de l’émission (vers 54 minutes), et il exprime bien que ce qui anime le choix du célibat d’un prêtre, c’est avant tout l’amour ! J’ai juste envie de dire : Merci Jean !

Plus d’informations sur le sujet du célibat sur le site de la conférence des évêques de France. Et puis aussi un beau témoignage, celui du père Xavier Cormary, qui nous pose une question : « Qu’est-ce qui met en péril le célibat du prêtre et sa fidélité ? L’incompréhension, le manque de dialogue, la distance qui s’établit entre lui et son peuple, l’indifférence. » Et l’abbé Cormary développe chacun de ces points pour finir par ce beau constat : « le prêtre heureux dans son célibat sera celui à qui on demandera vraiment d’être prêtre, d’être serviteur de l’Evangile pour le salut du monde et pour la gloire de Dieu. Un prêtre se s’use que si on ne s’en sert pas, ou si on s’en sert mal ».

En bref :

  • Hier, le site internet du Vatican a été victime d’une attaque des #anonymous « en réponse à la doctrine, aux liturgies et aux concepts absurdes et anachroniques que votre organisation à but lucratif (l’Eglise apostolique romaine) diffuse dans le monde entier ». Plus d’information sur la page Facebook de l’Agence i.media. Une réaction de Zabou et une autre de l’abbé Eric de Beukelaer !
  • Proudhon, l’anticlérical, se fait le défenseur du dimanche chômé ! C’est à lire sur le blog de Nicolas Mathey, Thomas More !
  • Quand un quadra geek , ultra-connecté, coupe Twitter et fait une retraite en silence, ça donne ça : http://www.cles.com/itineraires/article/je-me-suis-desintoxique-de-twitter. Un billet pour vous annoncer que je vais moi aussi me déconnecter une semaine… Départ samedi, et retour le dimanche 18 ! Donc la semaine prochaine, pas de revue de presse. Mais je vous donner rendez-vous mardi, à 8h45, pour une info qui va décoiffer !

Revue de Presse : Argent, Assise, Abrutis, Assises…

27 octobre 2011 3 commentaires

1,8 % ! 1,8014 %  pour être plus précis ! C’est le ratio des dépenses de fonctionnement du Vatican par rapport à celles du Conseil Général de l’Essonne ! Et si le chiffre (donné par le diocèse d’Evry – Corbeil-Essonne vous stupéfait, rendez-vous vite chez Marc Favreau, qui en cite bien d’autres, et pose cette constatation sans appel : « La dimension financière qui n’est que rarement prise en compte dans les analyses de l’Eglise Catholique aujourd’hui, mériterait sans doute un peu plus d’attention car elle explique aussi motivations et parfois lenteurs et freins aux évolutions ». Mais comme il ne peut s’empêcher de titiller toujours un peu l’institution, il s’interroge aussi sur la gestion humaine des cadres de l’Eglise. Une question qui reste ouverte…

Et puis, un petit cocorico, avec la nomination du cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, comme membre du Conseil cardinalice pour les questions administratives et économiques du Saint-Siège (Outre le VIS, c’est La Croix qui nous l’a appris en début de semaine). Peut-être pourra-t-il faire remonter les questions de Marc. Et tant qu’on est aux nominations, le site des évêques de France nous annonce que Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier, est nommé secrétaire spécial du prochain synode sur la Nouvelle évangélisation ! C’est un rôle de premier plan qui l’attend d’ici un an !

Mais revenons aux sous, avec un document de 11 pages du Conseil Pontifical Justice et Paix sur la finance mondiale ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce texte a fait parler de lui, au moins sur internet… Comme le résume Natalia Trouiller dans la Matinale Chrétienne de La Vie de mardi, « dans ce document, le Vatican se prononce pour la taxe Tobin dans un premier temps, puis pour une autorité politique unique de régulation des marchés ». Ca, c’est en gros… Le journal La Croix a analysé ce document dans l’édition de Mardi, et en donne quelques passages. A lire. Je ne résiste pas à vous citer le dernier paragraphe :

L’esprit de Babel est l’antithèse de l’Esprit de Pentecôte (Ac 2, 1-12), du dessein de Dieu pour toute l’humanité, c’est-à-dire de l’unité dans la vérité. Seul un esprit de concorde, qui surmonte les divisions et les conflits, permettra à l’humanité d’être véritablement une seule famille, jusqu’à concevoir un monde nouveau avec la constitution d’une Autorité publique mondiale, au service du bien commun.

Si vous n’avez pas encore eu le temps de lire l’intégralité du document, les extraits choisis par Mgr Giraud donnent un bon aperçu du document. Les journaux aussi s’y sont mis, avec par exemple le site internet Atlantico, qui titre « Le pape peut-il sauver le monde de la crise économique ? ». Jean-Marie Guénois tente quant à lui de nous expliquer « Pourquoi le Vatican parle d’économie ». Mais ce texte ne convainc pas tout le monde… Aux Etats-Unis, on dit qu’il « n’est pas seulement plus à gauche qu’Obama : il est également plus à gauche que les démocrates "liberal" et plus proche des idées du mouvement ‘Occuper Wall Street’ que de n’importe quel membre du congrès des États-Unis ». C’est Sandro Magister qui nous rapporte les propos d’un jésuite américain. Là encore, plus d’infos et de liens sur ce qui se passe outre-Atlantique dans la Matinale Chrétienne de La vie de mercredi (Note pour les distraits : La Matinale Chrétienne, c’est un immanquable de votre matinée…). Finalement, comme le dit Charles Vaugirard, sur son blog (oui, c’est un pseudo !), « Indignons-nous de ce Casino mondial et faisons circuler ce document révolutionnaire ! »

C’est d’ailleurs en partie ce que fait d’Anne Ponce  dans le Pèlerin de cette semaine, avec un édito presque acide sur le sujet financier, en constatant que le programme d’aide alimentaire de l’Union européenne, qui coutait 500 millions d’euros, avait été abandonné, mais que dans le même temps on trouvait plus de 100 milliards pour recapitaliser les banques affrontées à la restructuration de la dette grecque. Même si la directrice de la rédaction du magazine admet un raisonnement « simpliste » en juxtaposant ces chiffres, l’appel à la décence qu’elle invoque est lui bien réel ! Et elle n’est pas seule à élever la voix : le Journal Les Echos nous rappelait ce mardi que « des organisations chrétiennes s’élèvent contre les paradis fiscaux », et il citait la demande de transparence financière adressée par le Secours Catholique, le CCFD, Justice et Paix et le Ceras aux entreprises, invitant à mettre en place une « traçabilité de l’argent »…

Un mot pour en finir avec les chiffres, quelques statistiques : 17,42 % de la population mondiale était catholique au 31 décembre 2009, soit une augmentation de 0.02 % par rapport à 2008 !. C’est l’agence Fides qui l’annonce avec les statistiques qu’elle publie chaque année pour  la journée Mondiale des Missions.

Le second gros dossier de la semaine, c’est, vous vous en doutez, la rencontre interreligieuse d’Assise qui a lieu ce jeudi ! Les magazines chrétiens en ont largement parlé la semaine dernière ou auparavant, et comme ils sortent ce jeudi, ils font l’impasse dessus. Mais les journaux et les blogs ne sont pas en reste. Sur Twitter, le compte @JDS_webTV propose un LiveTweet de la journée (#Assise11), et vous pouvez d’ailleurs la suivre sur le site du Jour du Seigneur comme sur KTO… Témoignage Chrétien propose de voir comment l’événement a été vécu en France, à travers une rencontre à Bordeaux.

La particularité de cette 25ème édition, la première à laquelle Benoît XVI participe, c’est la présence de non-croyants. A ce propos, outre le gros dossier de Témoignage Chrétien, Stéphanie Le Bars sur le blog Religions du journal Le Monde, offre une interview d’une athée invitée par le pape. Cette dernière déclare notamment à propos de sa participation, que « l’idée est de se réunir face à la gravité de la crise économique et morale qui porte en germe des conflits militaires ».

Et puis une mention toute particulière pour François Vercelletto, qui sur son blog reprend une interview de Mario Giro, de la communauté de Sant’Egidio, qui s’occupe, entre autres, de faire vivre cet esprit d’Assise chaque année et tout au long de l’année (sur le site www.rencontredesreligionspourlapaix.org).

Il y aurait encore beaucoup à dire, et il y aura encore beaucoup à lire, vu que la matinée a déjà été remarquable. Et je ne peux que citer les paroles de Benoît XVI ce matin :

Comme chrétien, je voudrais dire ceci: Oui, dans l’histoire on a eu recours à la violence au nom de la foi chrétienne. Nous le reconnaissons, remplis de honte. Mais il est absolument clair que ceci a été une utilisation abusive de la foi chrétienne, en évidente opposition avec sa vraie nature. Le Dieu dans lequel nous chrétiens nous croyons est le Créateur et Père de tous les hommes, à partir duquel toutes les personnes sont frères et sœurs entre elles et constituent une unique famille.

Je vous renvoie vers les sources fiables que sont Radio Vatican (qui propose également un dossier sur le sujet), les sites internet des journaux et magazines chrétiens que vous avez l’habitude de voir cités ici (La Croix, La Vie, Famille Chrétienne, Le pèlerin, France Catholique,…).

Un petit mot sur Benoît XVI qui, à la place de la traditionnelle audience du mercredi, a présidé ce mercredi une liturgie de la Parole pour préparer la journée d’Assise. C’est un pape à l’esprit vif qui parle au moment où j’écris ces lignes, mais aussi un pape qui fatigue… car, comme l’écrit Jean Mercier sur son blog, « le pape a pris un coup de vieux ». C’est ainsi que le journaliste analyse l’utilisation par Benoît XVI de l’estrade mobile que Jean Paul II avait inauguré quand il n’arrivait plus à se déplacer. Un autre indices viennent corroborer cette hypothèse : « au cours de l’année 2011, la forme des visites "ad limina" a été discrètement modifiée. Au lieu de rencontrer les évêques un par un, le pape s’entretient aujourd’hui avec des groupes de 7 à 10 prélats pendant environ une heure ». C’est l’Apic qui pose ce constat en reprenant une info du CNS américain !

Ce qui est assez surprenant, c’est qu’au moment où l’on parle du pape qui vieillit, on découvre des aspects inconnus de sa jeunesse, comme le fait qu’il aimait les ours en peluche (Y’aurait-il un lien avec ses armoiries ?) Mais comme le relève le Swiss Romain à propos de l’usage de cet artifice mobile, « il est très clair que Benoît XVI sent les forces le quitter et objectivement il vieillit (…) De là à prévoir une démission, ou un nouveau Conclave, il y a encore plus qu’un pas à accomplir ».

Plus haut, j’ai cité la rencontre d’Assise, avec le dialogue des religions pour la paix. Le Petit Chose nous propose sur son blog un autre dialogue, celui qu’elle a eu avec les jeunes venus défendre l’honneur du Christ. Un dialogue qui en dit long sur leurs motivations…Parce que depuis la semaine dernière, on a parlé « christianophobie » sur le net et dans les journaux. J’ai déjà évoqué le problème la semaine dernière, et je ne reviendrai pas sur le contexte. De nombreux blogueurs l’ont fait mieux que moi. Sans ordre, et juste pour citer les contributions les plus documentées : NystagmusKoz, Pneumatis, Charles Vaugirard, Amblonyx, Darth Manu, le Chafouin, Patrice de Plunkett (qui donne la parole au père Robert Culat), Incarnare, Polydamas, Jeanduma… Même Bernard Lecomte a réagi aux violences stupides de ces jeunes qui se disent victimes de « christianophobie ». Je vous avoue que devant la déferlante de haine dont les journaux se font l’écho, le témoignage d’un journaliste de La Croix, Bruno Bouvet, ou les paroles de Roméo Castellucci, l’auteur de la pièce qui dit qu’« on peut même voir le spectacle comme un chant d’amour pour le Christ, ce qui est le cas de certains spectateurs » relativisent les excès actuel, et ne servent pas la cause de l’Eglise ou de la foi. Les évêques de France se sont prononcés sur le cas de Golgotha Picnic, mais pas sur cette pièce, ce qui est peut-être le signe que tout n’est pas aussi simple que l’expliquent ces fanatiques. Il est à noter à ce propos que l’institut Civitas qui a monté cette contestation en épingle fait partie de « l’orbite de la FSSPX » ! On est loin du catholicisme tel qu’on le vit de manière habituelle en France, et plus proche de la revendication politique…

Pour finir sur une note plus gaie, je vous propose de vous convertir… à l’écologie. Autour des Assises Chrétiennes de l’Ecologie, le magazine Prier titre « L’écologie, une conversion ». Et dans l’interview de Mgr Stenger, deux passages ressortent plus fortement en ces jours de crise : « Face à l’épuisement des ressources  naturelles et au réchauffement climatique, nous voyons bien que nous devons aller vers plus de frugalité et impulser des changements d’attitudes sociétales. (…) On ne peut dissocier l’appel à la sobriété et à la frugalité de la pratique de la justice et de la solidarité avec ceux qui souffrent ». C’est à lire des pages 4 à 7, et ça vaut le coup ! A travers cette interview, Mgr Stenger répond déjà à l’« appel aux évêques pour l’écologie » relayé par Etienne Séguier, sur son blog. Une réalité qui prend forme au Canada, comme nous l’apprend ce billet (où l’on découvre aussi qu’il existe une écothéologie…).

Pour finir, et sortir le nez de l’actualité :

Revue de Blogs : Un genre qui dérange, un des prêtres qui se retire, et le nouveau site du Vatican

Merci à Valérie-Anne Maître qui a écrit cette revue de blog et l’a présentée en direct pendant que je planchais sur mon dernier examen écrit ! Le texte est donc majoritairement d’elle ! Grazie Mille comme on dit ici !

Sur la Toile, depuis plusieurs jours, la blogosphère réfléchit à la théorie du genre. Tout est parti du nouveau manuel de sciences de la Vie et de la terre qui sera distribué aux lycéens à la rentrée. Il y a un chapitre consacré à l’identité et l’orientation sexuelle, un sujet très sensible. Pour résumer, on n’est pas loin de l’histoire de l’acquis ou de l’inné, de la célèbre formule « on ne naît pas femme on le devient » . La question est donc de savoir ce qui fait l’identité sexuelle de l’homme ? Face à cette théorie du genre, pas mal de chrétiens ne sont pas d’accord avec ce qui est écrit dans ces nouveaux manuels des lycéens…

Et d’abord Le P. Grosjean, prêtre du diocèse de Versailles, chargé des questions éthiques. Il résume le problème sur le blog des Padre, dans la rubrique « 3 minutes pour convaincre ». Pour le P. Grosjean cette théorie du genre qu’on présente dans les manuels scolaires revient en fait à nier la différence sexuelle.

Sur le même sujet, Zabou explique pourquoi finalement, ça coince un peu cette théorie : parce qu’elle sera enseignée à l’école, cela revient à enseigner une simple théorie sociologique comme une vérité biologique, à l’école. Big Problem ! Et puis il y a Thomas More, sur son blogqui lui aussi se demande si cette théorie des genres a bien sa place à l’école dans un cours de biologie. Ne parle-t-on pas plutôt de philosophie ?

Et comme pour se faire une idée complète, il faut aussi lire un avis différent sur la théorie des genres, rendez-vous sur le site de Témoignage Chrétien ou sur le blog « Baroque et fatigué ». Et pour finir sur le sujet de la théorie du genre, Edmond Prochain lui, sur son blog se propose de faire une petite explication de texte. Il décrypte le communiqué de presse de l’UNSA, publié en réaction à la pétition des associations catholique contre les nouveaux manuels de science. Comme à son habitude, ce billet d’Edmond Prochain est bourré d’humour et sonne un peu grinçant… Mais qui n’aime pas Edmond ???

Et puis, dans l’actualité aussi cette semaine, la rencontre du pape Benoit XVI avec une délégation de gens du voyage, les roms, samedi dernier au Vatican. Elle est importante, parce que les roms, on en parle dans un contexte parfois difficile : en Italie, plusieurs campements viennent d’être démantelés, et il y a eu des débats vifs l’année dernière en France. Le journaliste du Figaro, Jean-Marie Guénois, évoque la rencontre sur son blog dans un billet intitulé « Pourquoi Benoît XVI continue de défendre les roms ? » Jean-Marie Guénois rappelle que les chrétiens s’intéressent aux roms depuis bien longtemps, à travers la Pastorale des gens du voyage, et qu’ils n’ont pas attendu les polémiques politiques le faire…

Un autre sujet, dont les médias ont parlé, et qui fait réagir les blogueurs, ou plutôt une blogueuse, c’est l’annonce de l’un des trois chanteurs du groupe Les Prêtres, de quitter le séminaire. Joseph Nguyen, qui était séminariste, a quitté sa formation en vue du ministère. Ce départ du trio a été largement commenté dans la presse, c’est parfois même devenu une brève « people ». Isabelle de Gaulmyn, du quotidien La Croix, revient sur l’info et étend le sujet pour parler de la pression que subissent les jeunes prêtres. Dans son blog « Une foi par semaine », elle écrit « le jeune prêtre se vend bien » sur les plateaux de télé, mais ajoute que le jeune prêtre, il peut être lassé d’être systématiquement mis en avant pour montrer que l’Eglise attire. La journaliste conclut en disant : « Les prêtres deviennent rares. La rareté doit aussi se gérer ».

Enfin le blog de la semaine, qui est un site internet d’ailleurs. Et pas n’importe quel site, c’est celui du Vatican. Une nouvelle version vient d’être mise en ligne, un peu plus pratique et plus moderne, enfin c’est que nous dit Lemessin sur son blog d’ailleurs (ici quoi, et non, je ne me cite pas, c’est Valérie-Anne qui a décidé tout à fait librement de me citer). Les couleurs du nouveau site du Vatican ne changent pas, on reste sur un fond parchemin, mais la mise en page est plus claire, on peut même s’abonner aux infos par Twitter. Il y a un lien qui envoie directement vers les vidéos. Et puis il y a des rubriques sur les cotés, qui affichent des sous menu lorsqu’on passe la souris dessus ! Alors le site n’est pas tout à fait terminé, il y a un lien qui pour le moment envoie vers une page quasiment vide, news.va, le nouveau site d’infos du Vatican qui sera bientôt mis en ligne ! (ajout important : j’ai appris aujourd’hui même qu’il resterait vide en français dans un premier temps. Le news.va ne sera développé qu’en italien et en anglais au début).

Et voilà, c’est tout pour cette semaine…, bonne lecture, bonne semaine et bon surf !

Le site du Vatican propose une page spéciale pour la Pentecôte et devient "User-friendly"

Ouah ! Grand changement cette semaine sur le site internet du Vatican ! d’abord un nouveau graphisme ! Il est ce qu’il est, mais au moins il est ! Après plus de 15 ans de bons et loyaux services, la vieille page du site internet du Vatican a changé. Enfin, le graphisme a changé. Je vous laisse juger !

Certains diront, à juste titre, que le graphisme est chargé (et même fort chargé). Cependant, l’organisation me semble plus rationnelle. On retrouve dans le rond central tout ce qui concerne le pape. Les dernières mises à jour sont facilement accessibles depuis le gros logo Actualités, et sur cette page il y a la possibilité de s’abonner aux infos par Twitter ou de sélectionner les flux RSS !

Et puis, sur les infos latérales, on a des sous-menus qui s’affichent au passage de la souris, et qui allègent la navigation :

Et puis, surtout, il y a, en haut à droite, les liens direct vers les vidéos en direct et vers le futur site news.va. Depuis plusieurs mois, il est prévu qu’il sorte incessamment sous peu, donc il va bien arriver un de ces jours (enfin j’espère). Les premières images de ce site que j’ai pu apercevoir montrent un graphisme résolument plus moderne que ce à quoi le Vatican nous a habitué, et surtout, il s’agit d’un bel agrégateur d’info entre les différents services d’information du Saint-Siège. Attendons-donc

Et puis, sur ce nouveau site, vous pouvez voir , tout en haut, un bandeau pour la Pentecôte. Eh bien en cliquant dessus, on arrive sur une page spéciale avec de très nombreux liens, accessible depuis les 4 catégories qui forment le texte de l’image.

C’est donc une nouvelle mise en page, mais aussi, me semble-t-il, nous nouvelle approche plus "User-friendly" de l’internet, avec du contenu et des liens plus facilement accessibles. Comme je l’ai dit au début, le travail n’est pas parfait, mais il a déjà bien évolué, et il faut prendre en compte l’aspect universel de ce site (et donc des goûts culturels qui ne sont pas qu’européens ou occidentaux). Des internautes du monde entier qui ne disposent pas de l’ADSL ou de la Fibre optique doivent aussi pouvoir naviguer assez rapidement, ce qui impose certains cadres.

Vu le contexte, je décerne donc une mention "Bien" à la refonte du site !

Pour vous faire patienter avec news.va, une photo montrant les possibilités que ce site offrira :

la possibilité de liker sur Facebook, de retweeter en direct, ou de partager sur les blogs les infos distribuées… et un graphisme qui sort de l’ordinaire du Saint-Siège (entre le fond style feuille de parchemin du Vatican et les bleu et rouge flash de Radio Vatican). Si cela vous parait anecdotique, sachez que pour le Vatican, c’est déjà un effort considérable d’accepter de sortir des chemins battus ! Alors hauts les coeurs, en attendant news.va !

Revue de Blogs : un nouveau regard, des vidéos des JMJ, et d’autres petits riens qui disent tant

Aujourd’hui, je voulais vous montrer que grâce aux blogs, on arrive à changer quelques idées reçues… Ainsi donc, le premier blog que je vous invite à aller visiter est celui de l’abbé Gaignet. Vendredi dernier, le prête de Fontenay le Comte nous présentait le « Document pour un renouvellement du discours religieux« . Un texte en 21 point présenté par 23 penseurs musulmans, et qui montre clairement que des évolutions culturelles ont lieu pour les fidèles de l’Islam. Ce texte, signé par de grands noms de l’Islam égyptien, propose ainsi, en vrac, de « séparer la religion et l’Etat », de « mettre au point la vision musulmane de la femme et trouver des formes convenables pour le droit du mariage », et bien d’autres points encore. Comme le note l’abbé Gaignet, « ça bouge chez les musulmans », et plutôt en positif, même si personne n’en parle. Sur le même sujet, Jean-Marie Guénois, sur son blog, commente un article du journal sur les divisions des musulmans de France. Et là encore, il offre une vision qui change des grands standards médiatiques…

Et puis, the last but not the least, Eric de Beuckleart commente un article du site Slate.fr intilutlé « Les athées ont une vie sexuelle plus épanouie ». Pas besoin de vous dire que la thèse de cet article ne résiste pas à ses critiques.

Mais si je vous ai parlé du changement de regard des chrétiens sur les musulmans (ou au moins de la mise en valeur de cet autre regard), il faut aussi se rendre compte que chez les catholiques aussi, ça bouge… Jean-Marie Guénois parlait la semaine dernière de « révolution de palais au Vatican » à propos des changement concernant la Caritas. Eh bien Marc Favreau nous partage un billet de François Soulage, le président du Secours Catholique-Caritas France. Marc, en reprenant un extrait du billet de François Soulage, rappelle l’importance de l’expression de la foi au sein des structures caritatives ou éducatives. Une problématique qu’à la suite du président du Secours Catholique, il met en relation avec celle de la nouvelle évangélisation. Deux billets à lire donc, celui de Marc et celui de François Soulage.

Le journaliste italien Sandro Maigster, sur son blog (qui est traduit en français), s’intéresse quant à lui à la liturgie, et plus particulièrement au chant grégorien. Dans un très bon billet, il montre comment, au sein même du Vatican, les orientations du pape sont battues en brèches par ses collaborateurs. Pour mieux comprendre le fonctionnement de la curie, cet article est vraiment indispensable.

Sinon, les JMJ approchent, et j’en profite pour vous présenter quelques vidéos autour de cet évènement… Vous connaissez peut-être le petit programme de divertissement de Canal +, le Service Après-Vente ! Eh bien les jeunes cathos de Montpellier qui vont aller aux JMJ à Madrid ont détourné la formule et ont fait leur propre SAV, spécial JMJ. Pour l’instant, il y a 3 vidéos (12 et 3) sur Youtube, et c’est vraiment sympa à regarder ! Toujours dans le sud de la France, les jeunes de Toulouse ont fait un Flashmob autour des JMJ, à voir sur leur site.

Restons dans le cadre des JMJ, sur le site officiel français , dans la catégorie pub, vous trouverez les clips intitulés : « pas la peine de vous trouver des excuses, tout le monde est le bienvenu aux JMJ 2011 ! ». Et il y a pleins de mauvaises bonnes excuses : C’est juste parce que j’accompagne des amis, et c’est moi qui conduit, mon taureau est malade et je veux lui offrir une belle mort dans les arènes, je collectionne les tapas… Et invariablement, les vidéos se terminent par la phrase « pas la peine de vous trouver des excuses, tout le monde est le bienvenu aux JMJ 2011 ! ».

Et comme chaque jeudi, le blog de la semaine. Aujourd’hui, c‘est celui d’Anne Claire, « Des petits riens qui disent tant » ! Des textes poétiques, des prières, des réflexions, des témoignages et de très belles photos… Vous trouverez tout cela chez Anne-Claire ! Son dernier billet m’a particulièrement marqué ! Il s’apelle « Juste une affaire de choix..», et parle du choix de faire baptiser un enfant. Simplement, mais de manière très convaincante, le billet explique le poids des choix posés par les adultes : « Choisir. 

Décider. Ce n’est pas empêcher, restreindre, diminuer, asservir. C’est offrir pour la suite une liberté immense, une confiance sans faille ». Et le reste du billet est de la même veine. Dans les commentaires Céline écrit : « je crois que ce billet fait partie de mes préférés ». Eh bien je suis tout à fait d’accord, et je ne peux que vous inciter à aller découvrir le blog d’Anne-Claire.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Bonne lecture, bons commentaires, bonne fête de l’Ascension, et à jeudi prochain !

Bonus :

1. Ne loupez pas le billet de François sur le blog au Large à propos de Ze Bible, et surtout, ensuite, allez visiter le site associé, où il y a de superbes pub vidéos pour Ze Bible ! Des parodies très réussies… A ne pas louper pour se détendre les zygomatiques !

2. Si vous suivez l’actu des blogs chrétiens, vous avez certainement noté que Koztoujours est sorti de l’anonymat… Vous trouverez tout ce qu’il dit sur le site du Pèlerin, ainsi qu’une interview vidéo.

Blogmeet (#vbm11) : Yeah, I was in and it was nice !

3 mai 2011 1 commentaire

Le lundi 2 mai, au Vatican, le Conseil Pontifical pour la culture et le Conseil Pontifical pour les communications sociales ont organisé la première rencontre entre des responsables du Saint-Siège et 150 blogueurs venus du monde entier (par exemple de Californie, d’Allemagne, d’Irlande, de France, de Suisse, d’Angleterre, d’Autriche,…)

Les 150 blogueurs constituaient à n’en pas douter une assemblée bien différente de celles qui se retrouvent habituellement dans cette salle de la Via dell’Ospedale, à quelques pas du Vatican ; en effet, en s’installant, tous les participants ont allumé leur ordinateur, ou à défaut, ont utilisé leur téléphone portable pour se connecter à internet. Et durant la rencontre, la discussion par Facebook ou Twitter est allée bon train… Une rencontre à la fois physique, mais également virtuelle donc, pour permettre aux 600 autres blogueurs inscrits et qui n’ont pas été tirés au sort pour la rencontre d’être eux-aussi présents. A noter d’ailleurs que Mgr Hervé Giraud, évêque de Soissons, Laon et St Quentin a participé en envoyant sa bénédiction à tous les participants par Twitter !

Cette réunion se voulait très ouverte, comme l’exprimait le président du Conseil Pontifical pour les communications sociales, Mgr Claudi Maria Celli, au début de la séance, en précisant qu’il ne s’agissait pas « d’une rencontre de blogueurs catholiques, même si nombre de vous s’inspirent de l’Evangile, mais d’un dialogue respectueux dans la vérité ».

La première table ronde donnait ainsi la parole à plusieurs de ces blogueurs, qui notaient l’importance de cette manière de communiquer sur internet. En effet, à travers les blogs, la foi peut être transmise, et des discussions s’engagent entre les personnes présentes sur le réseau. Reprenant les paroles de jean Paul II, Andrés Beltramo, l’un de ces premiers orateurs, invitait l’Église à ne pas avoir peur d’ouvrir ces débats. Un conseil repris par Matia Marasco, qui invitait l’Eglise à « oser plus » dans ce domaine des blogs. Chacun des cinq premiers intervenants insistait aussi sur l’aspect missionnaire des blogs. Le père Roderick Vonhögen racontait ainsi avoir découvert presque par hasard la force et le pouvoir des blogs. Depuis, en envoyant des vidéos sur internet, il est devenu « un berger pour les gens qui en ont besoin » et qui vont le voir sur le réseau. Le prêtre hollandais qui publie ses interventions en anglais compare son activité pastorale sur le réseau à la construction d’une communauté locale : « On bâtit la famille du Christ, car on veut faciliter l’amitié (…) C’est comme construire une paroisse ».

Après la pause, qui a permis aux participants de se connaître et de s’échanger adresses électroniques et comptes Facebook et Twitter, la seconde table ronde était plus institutionnelle. Le père Federico Lombardi, directeur du Bureau de Presse du Saint-Siège, indiquait l’un des aspects important des blogs pour la communauté chrétienne : « Les blogueurs catholiques sont l’opinion publique dans l’Église. Le magistère conciliaire prévoyait cette réalité, qui n’a pas été tellement développée ». Avec les blogs, qu’il suit régulièrement, il voit maintenant émerger cette opinion publique.

D’autres intervenants à cette seconde session ont quant à eux permis aux blogueurs présents de mieux comprendre la manière dont le Vatican était présent sur internet, et leur a fait découvrir la pauvreté des moyens dont les services informatiques du Saint-Siège disposent. Ce qui empêche par conséquent de développer une véritable activité interactive, à travers les réseaux sociaux modernes (Facebook, Twitter,…). Des limites dont les diocèses ou les responsables d’événements ponctuels comme la prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse s’affranchissent plus facilement, comme l’ont démontré d’autres intervenants à cette seconde partie de la rencontre.

Cette rencontre témoignait, de la part de l’institution ecclésiale, de la prise de conscience de l’importance de ces blogs. Et même si rien n’est clair sur la suite à donner à cette initiative (que faire, où, quand, comment, avec qui et dans quel but sont autant de questions qui n’ont pas trouvé de réponse ce lundi), la joie de s’être rencontré de manière physique et concrète se lisait sur les visages des blogueurs comme de leurs interlocuteurs du Vatican. Un point a cependant largement émergé des discussions : la naissance d’un nouveau type de présence pastorale sur internet, à tel point que, selon le père Marco Sanavio, la figure du « webpasteur »s’impose aujourd’hui. Un mission qui a émergée plusieurs fois au cours de l’après midi, et qui a été clairement énoncée par l’un des intervenants, François Jeanne-Beylot : « si le Christ venait prêcher aujourd’hui, il n’irait pas sur une montagne ou dans une barque, mais serait sur Twitter ou ouvrirait un blog. L’Église officielle ne peut pas le dire, mais nous, catholiques membre de cette communauté et de cette Église, nous osons le dire ». Et le faire, comme le prouve l’engagement de ces 150 représentants des blogueurs de la cathosphère.

PS : On nous a aussi présenté le futur portail d’info du Vatican (news.va – Les photos suivront bientôt), mais sans nous donner de date de parution… Quick please, it seems so nice…. Et pour ceux qui en voudraient plus, il y a un fichier qui contient plus de 4000 tweets du #vbm (Vatican Blog Meeeting). A télécharger  (attention, c’est surtout en anglais, mais bon, vu mon niveau, j’ai réussi à participer, donc vous arriverez à lire).

PS 2: A noter que sur proposition de quelques frenchies, la soirée s’est prolongée autour d’une bière, avec 40 blogueurs et quelques journalistes ou personnes du monde de la communication (on était une bonne cinquantaine en tout ! ) Si ça ne vous donne pas envie d’écrire votre blog, je ne sais pas ce qu’il faut faire…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  075 followers