Archive

Posts Tagged ‘prêtre’

Hyper mini revue de presse : vocations

21 juin 2012 2 commentaires

image Bon, je craque… c’est que, une semaine sans lire de billets de blogs (en fait, sans trop lire du tout d’ailleurs), c’est long. Mais bon, faire une revue de presse depuis ma tablette (pour ceux qui auraient suivi sur Twitter, j’ai craqué), c’est pas le plus facile.

Du coup, je ne cite que 4 petits trucs, dont un de mémoire, et les 3 autres découverts sur Facebook. Parce que ce week-end, ou disons, pour être plus large, ce mois-ci, c’est l’époque des ordinations. Ou des anniversaires d’ordination (bientôt 10 ans pour moi). Pour nous (nous = les prêtres) aider à y réfléchir, David Lerouge a publié un petit billet hyper-sympa sur le sujet, avec un contrôle technique pour le clergé… Un truc résolument juste, à partager largement si vous le pouvez…

D’ailleurs, David est un récidiviste, car il y a un an, il avait contribué au livre Ils sont jeunes, ils sont prêtres, ils sont heureux. Un livre à lire en cette période donc, ou à offrir aux jeunes (oui, vu le titre) (ou aux parents de ceux) qui s’interrogent sur leur vocation, qui se demandent s’ils vont faire le pas à la rentrée prochaine…

Bon, et pour ne pas faire trop publi-reportage avec l’ami David, je vous renvoie aussi vers le billet de Clément qui nous invite à réfléchir sur la vocation pour chacun. Au sens large, plus que simplement vocation de "curé" comme on dit. Merci à Clément de nous inviter tous à y réfléchir…

Et pour finir, une réflexion du père Philippe, en Belgique, qui nous invite à nous secouer les plumes pour retrouver une "inventivité audacieuse"… A bon entendeur…

Revue de Presse : CEI (Dublin), mariage, prêtre, vidéos, vacances…

14 juin 2012 2 commentaires

Le 50ème Congrès Eucharistique International est ouvert depuis ce dimanche, à Dublin ! Comme la presse francophone et les blogs n’en parlent presque pas, exception faite de La Croix et de Kto. Pour avoir des informations, on va donc piocher dans les médias du Vatican, ou ceux qui lui sont proches, voire sur des sites anglophones. Et je commence par citer la télévision canadienne Salt and Light, qui propose une page spéciale sur la rencontre, avec de nombreuses retransmissions en direct ! Sinon, du côté des médias officiels, sur Radio Vatican, comme sur le portail News.va, vous trouverez de quoi vous abreuver ! Radio Vatican a même mis en place une section spéciale sur sa page d’accueil. On y découvre l’aspect œcuménique de la rencontre de Dublin, une interview du cardinal Ouellet, le légat du pape, etc.. L’agence Zenit colle aussi à l’actualité, en proposant une interview, en deux parties du père Boccardi (du Comité Pontifical pour les congrès eucharistiques), qui appelle ce congrès les « Journées Mondiales de l’Eucharistie ». Pour ceux qui voudraient ce joindre à la prière, y compris depuis chez eux, le blog des jardiniers de Dieu propose la prière officielle ! En plus elle est courte, ce serait dommage de s’en priver !

Et comme on parle assez peu de cette rencontre, ce mercredi, à la fin de l’audience générale, ce mercredi, c’est Benoît XVI lui-même qui s’est collé à la promotion de l’événement : « Il s’agit d’une belle occasion pour réaffirmer le caractère central de l’Eucharistie dans la vie de l’Eglise », disait le pape, avant d’exhorter à la prière : « Je vous invite tous à vous unir spirituellement aux catholiques d’Irlande et du monde entier et de prier pour le succès du congrès, afin que l’Eucharistie demeure le cœur battant de l’Eglise ».

En fait, si on en parle si peu, c’est que l’actualité vaticane continue d’être scrutée sous l’angle du #Vatileaks ! Témoignage Chrétien nous propose deux pages sur le sujet dans le magazine qui sort cette semaine, La Croix a enquêté sur les répercussions de ce “scandale” sur les chrétiens (et non-chrétiens) français, et Jean-Marie Guénois propose sur son blog un billet « pour tenter d’y voir clair dans le flux ininterrompu d’informations quotidiennes et les vagues d’approximations qui courent sur le sujet… Bref, de prendre du recul sur le Vatican ». Un long billet où le journaliste, habitué du Vatican, nous donne son point de vue sur la situation !

Mais tout cela va peut-être rapidement changer : En effet, Mgr Fellay est venu ce mercredi à Rome pour recevoir la réponse de Benoît XVI concernant la possible réintégration de la FSSPX dans l’Eglise Catholique Romaine ! La teneur de la réponse n’est pas encore connue, mais nul doute qu’elle fera, là aussi, couler plus d’encre que le Congrès Eucharistique, même s’il ne s’agit que d’une étape sur le chemin !

Et comme chaque semaine, on en arrive à notre section « questions de société », avec les inévitables questions sur l’euthanasie ou le mariage homosexuel. D’autant plus inévitables que vendredi dernier, un sénateur déposait une proposition de loi sur l’euthanasie (sans oser toutefois dire ce mot). Ce n’est pas long, allez la lire, et ensuite, rendez-vous sur le blog du père Emmanuel Pic pour lire son décryptage (que je partage totalement !). Les AFC réagissent elles-aussi pour « rappeler que l’accompagnement des personnes en fin de vie appelle d’abord des actions de terrain et certainement pas de nouvelles lois qui instaureraient un “droit à mourir” ». En outre, comme le rappellent les Associations Familiales Catholiques, « dans une résolution en date du mois de janvier 2012, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a exprimé une opposition claire à l’euthanasie ». Mais là encore, et malgré ce texte, on se rend compte (grâce à un article de Gregor Puppinck, sur le site de France Catholique) que le combat pour une reconnaissance de l’euthanasie par les institutions européennes est engagé. Et d’ailleurs, dans quelques pays européens qui pratiquent déjà l’euthanasie, la dénonciation des abus commence à se faire entendre. C’est le cas en Belgique, comme nous le rapporte la Matinale Chrétienne de ce mercredi ou encore Zenit (avec un appel signé par un collectif de professionnels), voire même Radio Vatican à travers les paroles de Mgr Léonard (merci au site info.catho.be)

Après l’euthanasie (ou avant, et sans qu’il n’y ait de relation de cause à effet), le mariage. Le père Emannuel Pic, après nous avoir donné ces dernières semaines des cas précis auxquels les prêtres sont parfois affrontés, nous propose sa réflexion sur le mariage. Et il n’y va pas par quatre chemins pour démontrer l’importance de cette institution sociale et religieuse : pour lui, le mariage « rappelle que nul n’est parfaitement maître de sa propre vie, que la vie, précisément, est un donné avant d’être un projet, que l’amour lui-même est un don qui dépasse les personnes qui s’aiment ».

Mais tout n’est pas toujours rose dans le mariage, et l’Eglise est souvent vue comme une empêcheuse de tourner en rond. Par exemple, en ce qui concerne la vie affective ! Lors de la rencontre des Jeunes Pros, à la Pentecôte, des jeunes des Semaines Sociales de France ont animé un atelier sur le sujet. A voir les sujets proposés pour les discussions, on était dans le concret ! Et pour finir sur le sujet, je vous invite à aller lire le dernier billet de Sylvie sur son blog, Le Spirituel d’abord. Elle y parle de normalité. Mais pas pour faire l’apologie du Normal. Au contraire, elle lui privilégie le bon ! Car, comme elle l’écrit, « j’ai l’impression que si l’on change les « normes », les petits de notre société ne seront plus protégés. Les enfants, qui ont droit à un père et une mère, et les plus faibles : les personnes en fin de vie ».

Allez, après les familles, parlons un peu des prêtres : ce vendredi, fête du Sacré Cœur, est aussi la Journée de Sanctification pour le clergé. Et pour mieux entrer dans cette démarche, rien de tel que de lire la lettre du cardinal Mauro Piacenza adressée aux prêtres. On y lit notamment ces quelques paroles, qui prennent tout leur sens alors qu’a lieu le congrès Eucharistique international : « Aujourd’hui ce sont surtout les prêtres, dans leur adoration quotidienne et leur ministère quotidien, qui doivent tout reconduire à la Communion Trinitaire : ce n’est qu’à partir d’elle et en se plongeant en elle que les fidèles peuvent découvrir vraiment le visage du Fils de Dieu et sa contemporanéité , et qu’ils peuvent vraiment rejoindre le cœur de chaque homme et la patrie à laquelle tous sont appelés ». N’hésitez pas non plus, en cette journée spéciale pour les prêtres, à laisser un petit message sur les blogs de ceux que vous connaissez ! Et comme clin d’œil, je vous renvoie vers le blog d’Anne-Claire qui a découvert qu’une marque de voiture roulait pour Jésus !

Et je me dois, après avoir parlé des prêtres, de vous inciter à aller sur le blog de Valérie Barbe qui nous partage un superbe texte de Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran de 1981 au 1er aout 1996, date de son assassinat. On y découvre une vision de Dieu, de l’ouverture aux autres, et bien d’autres choses ,dans un texte très bref dont je vous livre cette pépite (mais vraiment, il faut aller lire tout le texte) : « Je suis croyant, je crois qu’il y a un Dieu mais je n’ai pas la prétention de posséder ce Dieu là, ni par Jésus qui me le révèle, ni par les dogmes de ma foi. On ne possède pas Dieu, on ne possède pas la vérité et j’ai besoin de la vérité des autres ».

On termine avec une séquence vidéo. Les films de pub pour les JMJ de Rio n’en finissent pas de sortir. En début de semaine, nous avons découvert l’affiche officielle pour l’Eglise de France de ces JMJ. C’était suite à un concours, et le gagnant a été dévoilé sur Facebook (sur la page de Nathalie Becquart). Quelques jours auparavant, il y a eu les vidéos. L’officielle, avec une réflexion, de la profondeur, des moyens graphiques, la totale quoi, et une autre, plus fun, plus jeune, réalisée par Lucile Veracruz-Boissard ! Je ne vous en dis pas plus, mais je vous invite vraiment à aller les visionner. Et pour ceux que ça intéresse, Philippe Vaillancourt a analysé ces deux vidéos sur son blog, ainsi que la communication autour des prochaines JMJ. Une analyse sans concession, et qui tape juste !

Sinon, du côté des vidéos, et de l’humour des jeunes, il y a l’abbé Eric de Beuckelaer qui parle du Cathologue, dont vous pouvez visionner les épisodes sur Facebook, Youtube, sur KTO, enfin, partout… Tant qu’on y est, je vous colle les liens vers trois vidéos que je vous propose : La première, c’est un chant de pop-louange que nous partage le Cathogeek, une seconde sur les futurs prêtres de Paris, et une troisième pour faire un peu de promo (et comme on y parle de Jean XXIII et de Vatican II, je ne peux que vous la coller). Et pour finir sur le sujet, une réflexion (enfin, un coup de gueule) de Charles Vaugirard sur la prochaine série de l’été de France 2 !

Et après les vidéos, la radio ! Avec Radio Vatican qui vit une petite révolution ! C’est la fin des émissions en ondes courtes pour la station qui a fête ses 80 ans l’an dernier. Radio Vatican vise désormais son développement sur la FM, à travers les stations qui la rediffusent, et sur le net ! C’est aussi l’occasion d’un redéploiement, y compris au niveau du personnel, et de réaliser des économies substantielles, comme l’expliquent La Croix et I-Média.

Et puis, tant qu’on en est à parler des médias du Vatican, un, petit mot pour vous annoncer la disparition du VIS ! C’est cette semaine que la nouvelle est tombée, par les nouvelles quotidiennes du VIS d’abord, puis sur le site news.va qui va reprendre le flambeau : « Le VIS (Vatican Information Service), agence quotidienne en plusieurs langues, destinée aux nonciatures et aux diocèses dans le monde, sera supprimée le 31 juillet 2012 ». Donc pour les amateurs d’info en direct de Rome, soyez rassurés, le canal change, mais les infos continueront d’arriver !

Brèves

Les tatouages, vous en pensez quoi ? Clément, de Kto and the City, a son avis, et il est plutôt pas mal (et il cite même le Lévitique dans son billet !)

« Qui veut gagner des… missions / bonbons » ! Pour savoir de quoi il s’agit, filez regarder deux photos chez David Lerouge.

Un petit cocorico pour la Mission Etudiante de Metz qui, avec sa photo, a gagné le concours du blog des jeunes cathos pour répondre à la question : « Pour vous, qu’est ce qu’un jeune catho ? »

***

Et voilà ! Vous avez lu la dernière revue de presse de la saison. Et je vous imagine déjà pensant que décidément, prêtre, c’est la belle vie, des vacances plus tôt que le autres, bien longues… Eh oui, j’avoue ! Bon y’a aussi des mariages loin de chez moi, qui se poursuivent en petit repos, des rencontres de prêtres en fin d’année, … et pour ça, il faut bien décrocher le nez de son ordinateur ! Du coup, suivre vos actualités à mi-temps, écrire de nuit, avec un jour ou deux de retard, c’est quand même assez bof… Alors je stoppe pour un gros mois. Et puis, je vous avoue, il y a aussi l’envie de décrocher un peu de l’actualité, pour mieux y revenir plus tard. Non, ne pleurez pas (quoi, je n’ai pas le droit de rêver ?), je reviendrai dès début août ! Promis.

D’ici là, je ne serai pas tant que ça en vacances, et vous me verrez errer sur Facebook, Twitter, certainement poster quelques billets qui me trottent en tête depuis quelques temps et que je n’ai pas encore eu le temps d’écrire. Et puis, il y a toujours Scoop-it, où je mettrai mes petits coups de cœurs, les articles qui me plaisent, vos petites perles que j’aurais entraperçues lors d’un petit tour sur le web… Il y a aussi un blog qui me tient à cœur at sur lequel j’ai envie d’inverstir un peu : Ca parle des 50 ans du concile Vatican II ! Vous voyez, je vous quitte, mais pas tant que ça… D’ici là, n’hésitez pas à m’écrire, ici, en commentaires, sur Facebook ou sur Twitter ! Allez, comme le disait un grand homme :

Joie de donner, joie de recevoir

26 avril 2012 8 commentaires

Illustration : Carmélites de Frileuse,
tirée du site http://www.pelerin.info

Le téléphone sonne. C’est une carmélite qui me demande si je suis libre pour venir célébrer la messe lundi matin. Pas de problème, je peux. Le rendez-vous est pris. Une jeune femme, que je prépare au mariage, est présente avec son fiancé. Elle paraît surprise. « Mais alors, les sœurs sont dépendantes des prêtres pour les messes ? Ce n’est pas pratique de toujours vous déranger, ça doit être pénible ». Oui, c’est vrai. Elles dépendent des prêtres qui viennent dire les messes dans leur communautés, surtout quand elles sont contemplatives, comme les carmélites ou visitandines, et qu’elles ne sortent pas. Mais c’est pareil pour les religieuses âgées, comme les sœurs de Peltre par exemple. Oui, il faut qu’elles gèrent bien leur planning, pour qu’il y ait toujours quelqu’un, pour que, quand l’un ou l’autre des habitués ne vient pas, elles trouvent un remplaçant… En même temps, quelle belle expérience pour elles que de voir qu’on ne fait pas église entre soi, dans une petite communauté, mais qu’il faut toujours l’ouvrir, que c’est ensemble, à plusieurs, que l’Eglise se construit et se vit. C’est ça, la diversité des vocations et des ministères.

Pour le prêtre, c’est vrai que c’est parfois un peu contraignant. Mais bon, soyons honnêtes, on aime bien être désirés… Et puis, quelle joie d’offrir de son temps et de célébrer l’eucharistie pour des religieuses qui prient si souvent pour nous. Mais surtout, quelle chance. Quand on arrive dans une communauté religieuse, tout est prêt ! Aube et chasubles sont disposées à la sacristie, les chants, les lectures, les fleurs, les lumières, la sono, tout est en place, allumé, préparé, réparti. Il n’y a rien d’autre à faire que de prier… Et ça, c’est quand même génial. Il n’y a pas les petits stress qu’on peut avoir en paroisse parfois, les oublis, les changements de dernière minute… Envolés ! Celui qui arrive pour célébrer dans ces communautés se laisse porter, en prenant le temps aussi. Les sœurs ont cette chance de ne pas avoir de gigot au four, ou un journal local à regarder à 18h55 ! Oui, le prêtre qui arrive pour célébrer chez les religieuses donne de son temps, mais il reçoit tellement plus.

C’est pareil quand on prépare un baptême, un mariage, voire des funérailles. On doit tout présenter et expliquer, et c’est l’occasion de parler de notre foi, de témoigner de ce Dieu qui nous fait vivre, qui est au cœur de nos vies. Idem quand on rencontre des jeunes qui préparent la communion, ou des JMJ’istes, ou des jeunes pros… Il faut préparer consciencieusement la réunion, mais quand on vit le moment présent, quand on se laisse atteindre par les questions et les attentes, que c’est beau. Certes, c’est parfois difficile. Entre l’émotion, la demande rituelle, l’obligation faite par les parents à leurs enfants d’assister à telle ou telle rencontre, et avec le poids des sollicitations, il y a des moments plus durs, de solitude, d’apparente inefficacité. Mais n’empêche, il y a toujours un instant où, alors qu’on a l’impression de donner, de se donner, on reçoit ! Un sourire, une question qui fait mouche, un regard, un temps de célébration partagé, l’accueil d’une famille ou d’une communauté. Et là, c’est un petit moment de paradis et de béatitude céleste et divine que l’on vit…

Oui, être prêtre, c’est être prêt à tout donner, mais c’est aussi et surtout, accepter de tellement recevoir…

Humilité !

4 janvier 2012 1 commentaire

Certains mails que nous recevons peuvent parfois nous surprendre, et nous gonfler d’orgueil… Imaginer Obama qui me suit sur Twitter ! Ouah ! La classe !

Mais bon, la réalité reprend vite le dessus !

Ça fait tout de suite moins glamour et moins sérieux !

Et puis, au fond, des petits épisodes comme ça me rappellent pourquoi et surtout pour parler de Qui j’écris sur ce blog, je suis présent sur Twitter, sur Facebook ! D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur la présence des prêtres dans l’univers numérique, je vous encourage à écouter ce podcast  de France Culture (30 minutes, mais c’est du bon) ou à regarder cette vidéo d’un confrère du diocèse de Metz !

Catégories:Pub ! Tags:, , ,

44ème Journée Mondiale des Communications Sociales

Ce dimanche, l’Eglise célèbre la 44ème journée mondiale de prière pour les vocations. « Le prêtre et la pastorale dans le monde numérique: les nouveaux médias au service de la Parole » : tel est le thème que, au cœur de l’année sacerdotale, Benoît XVI a choisi pour cette journée (vous pouvez retrouver le message sur Pope2You.net – avec une explication- , ici, ou ). De nombreux congrès et colloques ont eu lieu ces dernières années pour réfléchir à la présence de l’Eglise dans ces nouveaux médias. Au point d’oublier parfois le vaste ensemble de propositions qui existent déjà. Je vous propose d’écouter le père Fédérico Lombardi pour faire un point sur les moyens dont le Saint Siège dispose pour communiquer.

[Audio http://www.saintlouis-rome.net/slemessin/Lombardi-1.mp3%5D

Je vous invite à aller regarder un petit témoignage vidéo sur H2Onews

Vous pouvez aussi consulter le dossier du site de l’Eglise Catholique en France à ce sujet, avec des témoignages, Lire la suite…

Le bonheur d’être prêtre : le retour !

8 février 2010 2 commentaires

Eh oui, on peut être prêtre et heureux !

Heureux, pas béat, pas sur un nuage, mais simplement heureux, plein de gratitude pour Dieu qui nous a fait le don d’un si grand bonheur que de pouvoir le communiquer aux hommes.

Et j’espère ne pas être le seul à le dire. D’ailleurs, pour découvrir des visages de prêtres heureux, des expériences de bonheur sacerdotal, un site internet (www.catholic.net) propose de rassembler les témoignages de prêtres. Merci à Zenit pour l’information…

Année sacerdotale : Concours pour les prêtres
Prix à gagner : un voyage à Rome

ROME, Lundi 8 février 2010 (ZENIT.org) – C’est pour parler de la beauté du sacerdoce que le site www.catholic.net lance en cette année sacerdotale un concours de témoignages dans lesquels les prêtres racontent la plus belle histoire de leur ministère. Le prix du plus beau témoignage sera un voyage à Rome, à la clôture de l’année sacerdotale (juin 2010). Si le gagnant habite à Rome, le prix sera un pèlerinage en Terre Sainte.

Selon les organisateurs, l’objectif de ce concours est double. En cette année sacerdotale, c’est un cadeau pour les prêtres qui sont renforcés dans l’espérance en méditant sur l’action de Dieu dans leur vie. Mais c’est aussi un cadeau des prêtres à l’Église : à l’issu du concours, un livre sera publié pour partager les meilleurs témoignages.

Le témoignage ne peut pas dépasser 700 mots ; il est gratuit et la participation est exclusivement réservée aux prêtres. Date limite : 19 mars 2010. Plus d’information sur : www.catholic.net/concours-pretres.

Pourquoi je blogue : ma lecture du message du pape pour la 44ème JMCS.

Depuis quelques jours (une semaine à vrai dire), une question me taraude à propos de ce blog : à quoi sert-il ? Est-ce que, au moins, j’y accomplis ma mission de prêtre ? Quand je regarde le message du pape pour la 44ème journée mondiale des communications sociales, je commence à vraiment me poser (et à juste titre), des questions :

Le devoir primordial du prêtre est d’annoncer le Christ, la Parole de Dieu faite chair, et de communiquer la grâce divine multiforme porteuse du salut à travers les sacrements.

Euh, c'est pas tout à fait ça je pense...

Bon, je suis en études, donc ça s’applique un peu moins à moi. Et puis dans les diverses activités que je réalise, j’essaye de vivre cette dimension pastorale  et missionnaire. La question est de savoir si le blog me permet justement « d’annoncer le Christ, la Parole de Dieu faite chair » ? Là je commence à douter un peu…

Continuons la lecture :

le monde numérique, en mettant à disposition des moyens qui offrent une capacité d’expression presque illimitée, ouvre de considérables perspectives d’actualisations à l’exhortation Paulinienne: "Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile!" (1 Co 9, 16).

Redoute… enfin, je doute à nouveau (rien à voir avec un service de Vente par correspondance…)

Dans le même paragraphe, enfin, je trouve ça :

le prêtre se trouve comme au début d’une "histoire nouvelle", parce que plus les technologies modernes créeront des relations étroites et plus le monde numérique élargira ses frontières, plus il sera appelé à s’en préoccuper pastoralement, accroissant son engagement, pour mettre les media au service de la Parole. Lire la suite…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés