Archive

Posts Tagged ‘laïcité’

Revue de Presse : @Pontifex, embryon, laïcité, vidéo et autres…

13 décembre 2012 3 commentaires

DBDF carte priere Recto« Chers amis, c’est avec joie que je m’unis à vous par twitter. Merci pour votre réponse généreuse. Je vous bénis tous de grand cœur ». Un peu comme nos parents le 21 juillet 1969, nous étions nombreux devant notre écran ou smartphone pour suivre en direct le premier tweet pontifical. Et c’est donc une bénédiction qui a été publiée. Plus tard, dans la journée, le pape a répondu à une première question qui lui avait été posée par Twitter : « Comment pouvons-nous mieux vivre l’Année de la Foi dans notre quotidien ? ». Et il a tenu en 140 caractères : « Dialogue avec Jésus dans la prière, écoute Jésus qui te parle dans l’Évangile, rencontre Jésus présent en celui qui est dans le besoin ».

Sur le site d’infos Slate .fr, un article met en lumière le fait que le Saint-Siège n’ait pas  attendu le compte twitter du pape pour s’engager dans l’évangélisation par Internet et sur les réseaux sociaux. Et l’article de décliner des propositions institutionnelles comme le compte Youtube du Vatican, le portail news.va ou la page Pope2You ! A côté de cela, il y a des initiatives personnelles, que je n’ai plus besoin de vous présenter (enfin je l’espère !). La Croix, avec l’aide du père Antonio Spadaro, auteur de Twitter Theology, nous dit « pourquoi le pape doit (…) être présent sur Twitter ». Pour le jésuite italien, s’agit d’une immersion dans la culture actuelle, car « les réseaux sociaux sont devenus de véritables lieux de sens, c’est-à-dire des lieux de prise en compte et de partage de valeurs, d’idées, de tranches de vie ». Et sur son blog (en italien), le père Sapadaro comparait le premier tweet au premier message radiodiffusé : dans les deux cas, il s’agissait d’une bénédiction !

Je vous renvoie aussi à l’article de Radio Vatican, qui ne s’arrête pas à ce premier tweet, mais tente de donner la dynamique du compte papal avec les deux questions auxquelles le pape a répondu dans la journée. Et retrouvez aussi les liens vers les interviews de Mgr Giraud (et non pas Rigaud, comme le mentionnent certains articles) sur l’arrivée du pape sur Twitter dans les pages de son diaire ! Et pour finir, comment ne pas vous partager cette parabole du twitter, de François Nautré (publiée sur son compte Facebook) :

le Pape est sorti pour tweeter. Certains tweets sont tombés sur des twittos branchés, qui ont retweetés mais dont les posts ont rapidement été envahis par leurs autres tweets insignifiants. D’autres sont tombés sur des followers au cœur de pierre, qui ont blacklisté son compte. D’autres enfin sont tombés dans la timeline de bons twittos cathos, qui ont massivement followé et retwteeté, par trente, soixante,…

Sinon, sur les réseaux sociaux et sur internet, c’est la question du statut de l’embryon qui fait son grand retour, au point d’avoir provisoirement évincé le #mariagepourtous et les manifs de samedi dernier (juste un mot pour signaler la neuvaine de prière pour les familles proposée par le sanctuaire marial de l’Ile Bouchard). Ce qui a lancé le débat, ce n’est malheureusement pas tant l’adoption de l’autorisation de la recherche sur les embryons par le Sénat (je vous renvoie vers Cathoweb, qui s’est offert un lifting d’ailleurs) que la pub faite par la Fondation Jérôme Lejeune dans le Nouvel Observateur, et qui a été dénoncée comme anti-IVG… On croit rêver, mais non ! Je vous laisse lire cette histoire incroyable sur le blog “Faut le dire vite”. Nicolas Mathey, sur “Thomas More”, a d’ailleurs trouvé le mot le plus juste pour décire cette situation : « hallucinant », car pas une fois il n’est fait mention de l’IVG dans la publicité… Le même blogueur revient sur son blog sur des questions juridiques et politiques qui sont en jeu dans le vote de cette loi. Et dans Famille Chrétienne, le sujet de la recherche sur les embryons est traité à fond cette semaine, avec des interviews de Mgr Jacques Suaudeau, directeur scientifique de l’Académie pontificale pour la vie, et Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme-Lejeune.

Un autre sujet mérite notre attention cette semaine, et il reste proche de ces questions législatives ou politiques. C’est l’annonce par le président Hollande de la création d’un Observatoire de la laïcité. Natalia Trouiller nous en parlait dans la Matinale Chrétienne de La Vie de lundi matin, en reprenant une info du site “fait-religieux.com”. Pour Stéphanie Le Bars, il s’agit là de « l’un des marqueurs symboliques sur lequel le gouvernement socialiste est attendu par une partie de la gauche », bien que, comme nous le rappellent les articles précédents, cet observatoire avait déjà été mis en place par Jacques Chirac en mars 2007. Un sujet compliqué explique encore Stéphanie Le Bars, qui renvoie aux promesses électorales du candidat Hollande de constitutionnaliser la loi de 1905, et dont le président n’avait plus parlé depuis sa prise de fonctions. Pour le blogueur Authueil, il s’agit d’une vieille querelle, dans laquelle le mot laïcité n’est pas compris par la gauche. Et il n’est pas plus tendre avec le président de la République, qui, selon le blogueur, « est en train de rater un rendez-vous avec l’histoire ». A noter que pendant ce temps, c’est du front des francs-maçons que l’initiative semble pilotée. Patrice de Plunkett nous partage un paragraphe d’une interview du grand maître du Grand Orient de France dans laquelle ce dernier avoue clairement l’intention de son organisation de peser sur la vie politique. A lire, c’est bref, mais fort instructif sur un certain état d’esprit !

Si vous en avez assez d’entendre parler des cathos ou sur les cathos, allez jeter un œil sur cet édito d’Elisabeth Lévy qui vous donnera peut-être envie d’acheter la dernière livraison de Causeur !

Changement de sujet : « Je trouve que l’année de la Foi a la saveur d’un « demain », d’un lendemain ». C’est Zabou qui nous le dit, tout de go. Mais attention, ne vous méprenez pas, elle nous explique pourquoi : « Ne comprenez pas par là que je veuille la remettre au lendemain : il est clair que la Foi se conjugue et doit se conjuguer au présent ». Et dans un petit texte, très court, elle nous montre ce qu’est la foi pour elle ! Une très belle exposition ! Sinon, un peu plus long, un  billet d’Emmanuel Navarre sur le black Métal. Vous vous demandez peut-être ce que ce sujet vient faire dans le cadre de l’année de la foi, mais il me semble justement fortement lié, tant au niveau  de l’être et de la question du mal, ou de celle de l’évangélisation, ou encore à travers la proposition de dépassement de cette noirceur exprimée ! « Faire sentir, écrit Emmanuel, les limites, l’enfermement des émotion sombres et au-delà la possibilité de la lumière, en posant un regard chrétien, lumineux, sur le matériel musical “ténébreux” qu’est le black metal, voilà comment je conçois la possibilité d’un “unblack metal” » ! Un article long, ardu, mais qu’il vaut le coup de lire (Sinon je ne vous l’aurais pas présenté) !

Beaucoup d’actu pour Diaconia : Une nouvelle page facebook vient de voir le jour : “100 000 défis de fraternité”. Elle est liée au site defisdefraternite.fr qui propose de partager les actions de fraternités réalisés pour donner des idées aux autres ou pour faire connaître une initiative ! Pour l’instant, il en manque 99 987 (ou si vous préférez, il n’y en a que 17  d’inscrits), donc n’hésitez pas à montrer votre inventivité. Sinon, à Lyon, il y a eu un concours pour désigner trois photos gagnantes dans le cadre de l’opération Diaconia 2013. Vous pouvez retrouver les plus belles photos sur le site du diocèse de Lyon. Et dans le magazine Pèlerin de cette semaine, vous pourrez lire ces phrases de Guy Aurenche, le président du CCFD-Terre Solidaire : « Se mettre au service du frère, ce n’est pas d’abord un devoir que l’on accomplit parce que l’Eglise l’a demandé ou pour gagner son paradis. C’est approcher cet "Heureux êtes-vous" dont parle Jésus dans les Béatitudes ». Voilà qui donne bien le sens de cette démarche Diaconia.

Avec l’équipe nationale des JMJ de France, je vous invite à découvrir la crèche. Et pas n’importe laquelle : il s’agit de la crèche de la Frassateam ! En effet, si comme certains jeunes JMJ’istes vous êtes étudiant et que vous n’avez pas de quoi vous acheter une crèche et des santons, ou si vous n’avez pas beaucoup de place, ou pas assez de temps pour aller chercher les santons à Naples (y’à un reportage sympa que j’aime bien dans les widgets, sur la droite de l’écran…), la Frassateam vient à votre secours, et vous propose sa crèche. 3 feuilles de papier blanc, une imprimante couleur, un cutter, et c’est parti, vous aurez une crèche hyper sympa.

Et puis après la crèche “miniature” et “éphémère” de la Frassateam, changeons d’échelle avec les 850 ans de la cathédrale Notre Dame de Paris. Le site de Pèlerin vous propose plusieurs reportages multimédias sur la cathédrale de Paris : il y a un web-documentaire et des diaporama sonores. Mais sur le site de Pèlerin, vous trouverez aussi des articles classiques (écrits) et même la possibilité de vivre un e-pèlerinage ! Sinon, quelques photos sur la page Facebook du diocèse de Paris. Plus d’infos, de vidéos et de liens sur le site d’Aleteia.

On a appris vendredi dernier, par La Croix, que le jésuite Pierre de Charentenay, rédacteur en chef de la Revue Etudes, quittait ses fonctions et allait être remplacé par le père François Euvé (lire une interview sur lui et son domaine de prédilection sur le site Croire.com). Bonne route au père de Charentenay, qui part à Manille, en espérant qu’il continuera son activité de blogueur sous ces autres cieux, et en attendant l’arrivé du nouveau rédac-chef d’Etudes sur la toile ! Et pour info, parmi les nouveaux venus sur Twitter, si vous suivez @Pontifex, vous serez aussi intéressés par le compte @vuderome, de Frédéric Mounier, le correspondant permanent du Journal auprès du Saint-Siège !

Pour finir, quelques potins sur les cathos et la vidéo :

Revue de presse (tout en "K") : Carême (et cendres), cardinaux, Québec !

23 février 2012 2 commentaires
Le désert, un chemin ouvert vers Dieu et vers le monde

Photo prise sur le blog "Angel Cake"

Hier, avec le mercredi des cendres, nous sommes entrés dans le temps du carême. Le carême avec ses univers comme le dit le père Sébastien Antoni sur son blog : « L’univers du « moins »… moins de cigarettes, de fromage à table, de dessert, de vin ou de facebook… moins, moins, moins… face à  l’univers du « plus »… plus de prière, plus de gentillesse, plus de partage… plus, plus, plus… ». Ou sinon, on peut tenter l’équilibre, comme le suggère le religieux assomptionniste en voyant ce temps liturgique plutôt comme « un chemin d’unification, de paix et de relation équilibrée avec Dieu, avec soi et entre nous… ? ».  Si vous voulez en savoir plus sur ce temps spécifique, jetez un œil sur la page du cybercuré, qui vous donne pleins de renseignements. Si ça ne vous suffit pas, c’est Benoît XVI himself qui viendra à vote secours. C’est à lire et écouter sur le site de Radio Vatican ou à regarder sur celui d’Aleteia ou d’ailleurs il y a pas mal d’infos sur l’origine du carême et autres sujets connexes.

Côté magazine, Famille Chrétienne nous rappelle que les quarante jours qui nous ­séparent de Pâques peuvent être l’occasion de redécouvrir une réalité douloureuse mais indissociable de la vie chrétienne : le combat spirituel. De Jésus Christ à Enzo Bianchi en passant par Jeanne d’Arc, de nombreux témoins sont convoqués par la revue, qui propose un sujet complexe, mais fondamental en ce temps de carême. Quatre pages à lire pour découvrir cette réalité de la vie spirituelle !

Alors justement, pour vivre ce combat, mais pas seuls, quelques propositions que vous pouvez trouver sur le net. J’en ai déjà présentées certaines, comme la Retraite dans la Ville des frères dominicains, qui en est à sa dixième édition (et dont TF1 a assuré la pub l’an dernier par un reportage). Sinon, vous pouvez suivre le carême avec les jésuites et Notre Dame du Web, avec les carmes de Paris, avec le site internet Croire.com, avec les Fraternités monastiques de Jérusalem, et même avec le Lapin Bleu de Coolus, qui propose de réfléchir sur un verset pour compléter une bulle du lapin bleu ! Le site des évêques de France recense encore quelques autres propositions, comme les propositions de Diaconia 2013 (des Cendres à la Pentecôte) ou du blog des Jeunes Cathos qui propose diverses catéchèses.

Le magazine La Vie propose également, sur son site, une pause spirituelle quotidienne, avec plusieurs rubriques et la médiation du jour de Prier.fr. Côté vidéo et multimédia, le site internet du Jour du Seigneur a lui aussi une multitude de propositions à vous faire. Et cette série d’émissions, « Passionnément carême » se poursuit le dimanche, dans les programmes télévisés. Elle n’est pas belle la vie ? (ok, pour ceux qui l’aurait loupé, y’a aussi une proposition que je vous fais pour vous faire lire la bible). Et puis, côté blogueurs, il y a aussi le carême décliné avec les mots. 40 mots donc, qui commencent tous par la lettre K (pour Karême) !  C’est à suivre sur le blog du père François , « Au large » ! Hier, mercredi des cendre, il nous présentait le Klaxon, avec cette phrase tirée de la bible : « Quand tu fais l’aumône, n’appuie pas sur le klaxon » (Mt 6,2) !

D’ailleurs, même si vous ne publiez pas vos résolutions de carême en première page du journal, vous pouvez aller les partager sur le site www.moncareme.net ! Et vous découvrirez les résolutions d’autres personnes au cas où vous n’auriez pas d’idées… Vous avez aussi la possibilité sinon de vivre le carême de manière solidaire. C’est Laurent Grzybowski qui vous dit comment faire dans le numéro de La vie de cette semaine ! Et si avec tout cela vous n’êtes pas satisfaits, rendez-vous sur le blog Catholique Aujourd’hui où Jibitou vous propose même quelques livres ! Enfin, la dernière innovation revient aux sanctuaires de Paray le Monial qui vous proposent un « coach de carême » ainsi qu’un « carême-Planner » pour vous aider à vivre ce temps ! Une démarche fortement interactive, qui mérite vraiment d’être soulignée. Vous pouvez poser vos questions sur le site, et un accompagnateur spirituel vous répondra !  Que demander de plus ?

Bon, si vraiment vous n’en avez pas assez, vous pouvez également vous rendre dans l’un des lieux (en général des églises ou cathédrales) où ont lieu des conférences pour le carême. Le site des évêques de France liste plusieurs propositions, à Paris, Paray-le-Monial (encore !), Belfort-Montbéliard, Lille, Lyon, Bayonne et, même si l’article ne le dit pas, à Metz ! Souvent, ces conférences sont rediffusées par les radios chrétiennes locales. Allez donc jeter un œil sur leurs programmes.

Allez, assez parlé du carême, venons-en au… Mercredi des cendres ! Sur le blog Angel Cake, vous découvrirez ce qu’écrit son auteur sur cette célébration : « c’est justement en ce jour des Cendres que je me dis qu’il est temps de me "dépoussiérer" de l’intérieur, du cœur, de briquer le nid pour laisser du vide. Dieu sait trouver le chemin tout seul de ce vide. Dieu est le spécialiste des vides. Dieu ne s’exprime bien que dans les vides ».  L’abbé de Somme renchérit : « tout l’enjeu du carême est là : me laisser aimer par Dieu pour l’aimer en retour. Comment ? Tout simplement en prenant le temps de me mettre à son écoute. Dieu m’a écrit une lettre d’amour, peut-être puis-je prendre quelques instants chaque jour pour en lire un bout ». C’est partir « à la rencontre de la parole » comme le dit le père Eric de Beukelaer… Du coup, le carême devient un vrai chemin comme l’écrit Corine, une « fête joyeuse » au parfum de « l’abandon et de l’assurance »

Un chemin de prière. Christophe Henning, dans le Pèlerin de cette semaine, nous offre six pages sur la prière et sur les différentes manières de prier. Vous trouverez un petit encart avec 6 bonnes raisons  de vous y mettre dans le magazine, et 6 autres sur le site internet du magazine, www.pelerin.info. Et pour la pratique, je vous renvoie chez Valérie Barbe ou Zabou,

Dans 11 grandes villes d’Europe, ce carême sera aussi l’occasion d’une mobilisation pour présenter l’Eglise et la foi chrétienne. C’est le président du Conseil Pontifical pour la promotion de la Nouvelle Evangélisation, Mgr Fisichella, qui pilote la « Mission Métropolis ». Dans le journal La Croix de mercredi, une double page vous présente ce projet dans 5 capitales européennes. Sinon, le site d’information de l’Eglise belge (www.info.catho.be) nous en dit plus, et nous renvoie à la page internet consacrée à l’événement ! On y découvre les grands axes de ce temps : la proclamation publique de la Parole de Dieu, des témoignages, le sacrement de réconciliation, des catéchèses et la solidarité ! Rien d’original me direz-vous. Certes, mais assumer publiquement ces dimensions, ce n’est pas rien non plus !

Et pour en finir avec le carême qui débute*, je laisse la parole à un plus jeune que moi, l’auteur du blog « Kto and the city » :

le Carême est aussi une porte d’entrée. Ce n’est pas parce que tu ne pries jamais et que tu ne vas jamais à la messe que le Carême n’est pas fait pour toi. C’est au contraire le bon moment de glisser un gros doigt de pied dans la piscine, histoire de tester la température. Quand tes potes vont regarder le Superbowl, tu peux dire « vas-y j’y connais rien, je vais me pieuter » comme un gros bonnet de nuit, ou prendre ça comme une occasion de voir à quoi ça ressemble.

Bon, ben à vous de choisir (le coup de la mauvaise conscience, je ne suis pas sûr que ça fasse très carême en même temps) !

Un petit mot sur le consistoire de samedi dernier, à Rome, où Benoît XVI a crée 22 nouveaux cardinaux. Tous les médias d’information catholiques en ont parlé largement. Je vous renvoie notamment aux articles de Jean-Marie Guénois dans le Figaro de lundi (malheureusement en consultation payante), ou alors à aux analyses de Frédéric Mounier sur le site de La Croix. Je vous invite aussi à aller lire le billet d’Antoine Marie Izoard sur la page Facebook de l’agence i.media ou une version plus détaillée dans les pages du magazine Famille Chrétienne qui sort cette fin de semaine(ou celui que j’ai publié samedi sur le sujet). Gérard Leclerc a même évoqué le sujet sur les ondes de Radio Notre Dame (vous pouvez lire sa chronique sur le site de France Catholique).  Face à tous les problèmes rencontrés au Vatican (et ce n’est pas fini, une émission télé italienne est revenue sur les fuites hier soir), Benoît XVI reste serein. C’est ce que laisse entendre le cardinal Cottier, dans le journal des évêques italiens, l’Avvenire ! L’article est traduit par le Suisse Roma@In-d ou synthétisé par Radio Vatican ! A vous de choisir !

Un mot sur l’histoire qui agite nos cousins du Québec en ce moment ! Un professeur du musique a censuré la dernière phrase de l’Hymne à l’Amour d’Edith Piaf, sous prétexte qu’on y trouvait le mot « Dieu » (« Dieu réunit tous ceux qui s’aiment » dixit Edith). Une condamnation quasi unanime de cet épisode se fait jour, au point que le diocèse de Québec rebondit sur la polémique à travers une « sacrée pub » ! Je vous renvoie plus particulièrement vers le blog de Jocelyn Girard qui s’attache plus particulièrement à décrypter la manière dont la laïcité est vécue au Québec et qui a fait une présentation très complète de cette censure et de ses raisons

Deux brèves pour finir :

  • Les rues italiennes manquent de (noms de) femmes. C’est Frédéric Mounier qui nous dit ça. Et dans les commentaires, on découvre que 23 % des noms de rues dédiées à une personne au Vatican le sont à des femmes. Cependant, comme l’écrit l’auteur du commentaire, « de là à en conclure que le Vatican serait féministe, il ne faudrait pas exagérer ! »
  • La chronique blog de Valérie Anne Maître sur RCF (le vendredi matin vers 9h15) est enfin disponible en podcast pour ceux qui comme moi ne peuvent pas l’écouter en direct ! Allez, on fonce !

* Promis, la semaine prochaine, j’arrête les jeux de mots foireux (enfin j’essayerai) !

Revue de Presse : laïcité, religieux, ailleurs, prières, anonymes, net…

2 février 2012 6 commentaires

La laïcité continue de turlupiner les hommes politiques (surtout à gauche !) et cela finit par agacer les blogueurs et les journalistes. A l’exemple de Jean-Pierre Denis qui titre son éditorial dans la Vie de cette semaine d’un tonitruant « Arrêtons le délire » ! Un réquisitoire dans lequel les expressions « La laïcité, beaucoup de nos politiques n’y comprennent rien », ou encore « La religion, ils n’y comprennent rien » et « L’histoire, ils n’y comprennent rien » apparaissent ! Avant le verdict final du journaliste : « Le retour du spirituel est un phénomène complexe et riche. On ne peut rien y comprendre avec les outils de pensée du XIXe siècle. Non, vraiment ! ». Dans le magazine, plusieurs pages sur le sujet, avec les positionnements de quelques candidats concernant les relations avec les religions et la réaction du cardinal Vingt-Trois sur le sujet. Chez Témoignage Chrétien, Jérôme Anciberro n’est guère plus tendre que Jean-Pierre Denis avec le candidat socialiste à l’élection présidentielle. Il pointe également dans son éditorial « l’incroyable loi sur les assistantes maternelles votée par la majorité de gauche du Sénat ». Il y a aussi les questions sur l’euthanasie, interdite par le Conseil de l’Europe, mais dont François Hollande laisse entrevoir une ouverture possible… L’hebdo Famille Chrétienne propose 2 pages sur la question de la laïcité (p.20-21), tandis que Le monde des religions nous propose une réflexion de Jean Baubérot sur « l’athéïsme d’Etat »

Du côté des blogs, je vous propose par exemple ce billet sur le blog www.koztoujours.fr, intitulé « Laïcité, islamophobie, euthanasie : Hollande rallume la guerre religieuse ». C’est à la fois le regard de l’avocat, qui démonte le principe d’inscrire une loi dans la constitution et du chrétien, qui regarde d’autres aspects du programme du candidat socialiste aux présidentielles, comme la question de l’euthanasie. Au terme d’une démonstration qui ne souffre d’aucun défaut, il nous laisse une question concernant François Hollande : « lui qui aime à se dépeindre en président rassembleur, il clive sur notre dos. Le nôtre, et celui des musulmans. Pourquoi ? Pour quelle urgence, pour quel enjeu ? ». La réponse du blogueur tient en un mot : « aucun ». Fermez le ban ! Sinon, juste parce que c’est super bien foutu, rendez-vous sur le blog de BeniNews pour lire le billet « Hollande, la tulipe noire », ou bien chez Pierre de Charentenay qui demande des précisions à Mr Hollande, tant sur la question de la laïcité que sur celle de l’euthanasie. Le père Emmanuel Pic rebondit et pose la question du statut des églises (les bâtiments) ! Plein de petits détails qui au final dépendent de ce rapport entre Etat et religions.

Quelques billets qui montrent que quand même, des liens existent : la question de la préparation au mariage civil, sur laquelle Incarnare est revenu jeudi dernier sur son blog Théologie du Corps, ou encore le billet du père Gaignet sur l’engagement des chrétiens en politique. Voir l’enquête de la Croix sur le meilleur candidat possible pour les chrétiens. Oui, finalement, pour pasticher le slogan de François Hollande, avec Jean-Baptiste Balleyguier, on peut dire que « l’Espérance, c’est maintenant » !

Changement total de sujet, avec un évènement heureux : la mise en lumière d’un ècho-blog ! Vous vous demandez ce que c’est ? Eh bien allez y faire un tour vous répondrais-je ! Vous y verrez notamment le superbe clip de lancement de cet écho-blog (avec la musique de Coldplay quand même !), et vous comprendrez qu’il s’agit du blog de la vie consacrée en France.  Il porte le titre évocateur « de plus près », et contient vraiment beaucoup d’information sur les religieux, religieuses et autres consacrés qui œuvrent dans notre beau pays ! D’où le nom d’écho-blog, car il fait référence à leurs actualités. Et puis, comment ne pas revenir en cette journée de la Vie consacrée sur le Flash mob qui a été filmé ce dimanche avec près de 600 jeunes religieuses et religieux de France !

Tant qu’on est dans les vidéos autour de la vie consacrée, je vous renvoie vers le site du Jour du Seigneur, où vous pouvez retrouver pas moins de 15 reportages sur ce thème, ou sur le site de Kto pour une très belle interview de Sr Nathalie Becquart.

Stéphanie Le Bars, dans les pages du Monde, nous propose le témoignage plutôt surprenant de religieuses qui ont une activité « civile » : juge pour enfant, avocate, chargée de recherche dans un cabinet de recrutement… Sans rien revendiquer, elles tentent de « "faire le lien entre l’Eglise et ceux qui en sont loin" » selon l’expression de l’une d’elle. Un beau défi ! Plus d’informations sur cette rencontre du week-end dernier, rendez-vous sur le blog de François Vercelletto ou celui de la CyberSister, voire encore dans l’article de Philippe Clanché dans Témoignage Chrétien

 

Un peu de dépaysement, avec Delphine, volontaire des Missions Etrangères de Paris en Inde. KTO et les MEP nous invitent au voyage ! 3 minutes du témoignage de cette jeune femme qui a deux missions : passer du temps avec les enfants pour vivre avec eux, en leur apprenant quelques rudiments d’anglais, et s’occuper du développement des workshops locaux ! Des images magnifiques, colorées, où la joie de vivre de Delphine et des jeunes indiennes est palpable à l’écran (oui, je sais, c’est dur, mais j’aime bien l’expression).

Dans la séquence témoignage toujours, celui de Clotilde et Bénédicte, qui étaient en Egypte avec la DCC (Délégation Catholique pour la coopération) il y a un an, au moment  de la révolution. Elles reviennent sur cette époque, sur les changements advenus durant les premiers jours de manifestation, et sur les attentes des égyptiens aujourd’hui. Un article à lire pour s’imprégner de l’ambiance, et dépasser les images retransmises par nos télévisions !

On était à l’étranger, restons-y avec l’angélus de dimanche dernier, au Vatican. Ne me demandez pas ce que le pape aà dit, je vous avoue ne pas y avoir prêté attention (oui, je sais, c’est pas bien). Mais j’ai bien repéré les petits problèmes qu’il a eu à lancer deux colombes hors de son bureau. Les deux volatiles sont venus soit se poser sur le bord de sa fenêtre, soit sont rentrés dans la maison, sous le regard amusé du pape, qui est surpris au point de lâcher un « oh mamma mia » avant de commenter « Elles veulent rester dans la maison du pape ». Un épisode à voir ici et , et qui a inspiré un billet à David Lerouge sur la paix et ceux sur qui elle repose ! (et comme toujours, ne loupez pas les commentaires).

Tant qu’on parle de la paix, les blogueurs se sont lâchés cette semaine. En témoigne la configuration de Sylvia à Saint François d’Assise ! La même néo-blogueuse proposait une prière de Mère Térésa dans son précédant billet et une prière perso dans celui d’avant, tandis que Valérie Barbe nous invitait à méditer le Notre Père ! Pour la réflexion, il ya aussi ce billet de Zabou qui s’inspire, en texte de la série Bref ! Mais avec un talent qui fait qu’on est vraiment touché au plus profond par ce petit témoignage !

La prière, Benoît XVI en a parlé ce mercredi, appelant les fidèles « à confier à Dieu ce qui fait notre vie, nos joies et nos soucis. Je vous invite à chercher en tout sa volonté, et à renouveler votre engagement à vivre en chrétien, en suivant Jésus, la lumière de notre vie. » C’est à lire sur le VIS ou à écouter sur Radio Vatican !

Quittons ce monde de paix et de sérénité pour un débat qui a fait vibrer la twittosphère catho ! Il portait sur la question de l’anonymat, avec une invitation de l’Abbé Amar, de Padreblog, à laisser tomber les pseudos pour bloguer sous son nom. Sur Twitter, le débat s’est engagé, avant de se prolonger plus largement sur les blogs. Pour l’instant, les tenants d’un certain anonymat semblent avoir fait valoir avec succès leurs arguments, et le débat s’est calmé. Pour quelques infos, je vous renvoie au blog d’Henry le Barde, à celui d’Amblonyx et sur le blog Ignite (avec les commentaires, surtout les premiers !). Il y a même la proposition d’une charte des blogueurs catholiques (qu’on pourrait étendre aux blogueurs chrétiens). Sinon, dans le même style, pour éclairer votre lanterne, il y a aussi un billet sur le blog d’Authueil.

Mais bon, la question de l’anonymat n’est peut-être pas la plus prégnante. Celle de la présence et du statut des blogueurs cathos est revenue en marge du congrès de la Fédération Francophone de la Presse Catholique à Annecy, le week-end dernier. Sur la page Facebook de la CEF, dans un premier temps, seuls les prêtres blogueurs étaient cités. Ce qui a poussé René Poujol à réagir, suivi par Philippe Clanché sur son blog. Là encore, les commentaires montrent comment Koz, par exemple, a vécu cette non-présentation et son rattrapage !

Restons sur internet avec le buzz créé par les étudiants cathos sur le Net ! Un reportage d’Etienne Séguier sur le site de La Vie, avec pas mal de liens et des témoignages sympa. Isabelle de Gaulmyn, sur son blog, relie ce dynamisme des étudiants avec l’intervention de Nicolas Senèze à Annecy (à lire sur le site de La Croix ou sur la page Facebook de la FFPC). Un texte où l’auteur invite les chrétiens à sortir de leurs chapelles, y compris sur le net ! Et qui me donne l’occasion de citer l’article sur le Vatican Blog Meeting que vous pouvez trouver dans la revue du conseil Pontifical pour la culture du mois dernier, ou sur le blog Henri Mondion. Le titre de cet article : « Ne restons pas entre nous » !

Une seule brève pour finir, cette semaine, mais de poids : Elle concerne l’Esprit Saint, qu’on représente généralement sous la forme d’une Colombe. Eh bien il faudra désormais compter avec une autre image : celle du jardinier ! C’est Pierre François qui nous en parle sur le site Holybuzz, à propos de la pièce de théâtre Ourra.

Revuede Presse : Unité, silence, tweets, laïcité,…

26 janvier 2012 8 commentaires

Capture d'écran du site http://www.aleteia.org

C’était hier la fin de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. A cette occasion Benoît XVI a parlé d’œcuménisme le matin, dans sa catéchèse, ainsi que l’après-midi, lors des vêpres avec des représentants d’autres confessions religieuses à Saint Paul hors les murs. Sur tous vos sites d’information religieuse, vous pourrez retrouver un résumé de ces deux interventions, que ce soit La Croix, Zenit, Radio Vatican (ici et ), ou d’autres. Souvent, ces médias proposent aussi d’autres éclairages. Radio Vatican a consacré plusieurs Gros-Plan à cette question,  les journaux et magazines chrétiens également. Je cite par exemple le beau commentaire spirituel de Sœur Marie dans Témoignage Chrétien. Et puis, du côté des images, vous pouvez voir ou revoir les reportages et la célébration de dimanche dernier, avec le cardinal Barbarin, à Lyon, sur le site du Jour du Seigneur (ou lire son homélie).

Sur les blogs, on en parle aussi de l’unité, avec notamment ce très beau témoignage de Pierre-Baptiste Cordier, un catholique qui travaille pour une institution protestante, l’armée du Salut. Une rencontre dont il dit qu’elle est « beaucoup plus un avantage qu’une tension ». Entre sacrement, témoignage, Parole de Dieu et table de l’Eucharistie, un parcours dans ce qui est différent, mais jamais antagoniste. Et puis, en suisse, partant d’un billet de Claude Duccaroz sur « un rêve … œcuménique », le Suisse Rom@In-d (non, il n’y a pas de faute, il explique le pourquoi de cette orthographe dans un billet) nous donne sa vision de l’unité. A vous de vous faire votre idée, et surtout, de continuer à partager vos expériences, comme le fait le père Gaignet

Mais il n’y avait pas que la semaine de prière pour l’unité des chrétiens cette semaine. Le 24 janvier, en la fête de Saint François de Sales, le saint Patron des journalistes, le Saint-Siège a publié le message de Benoît XVI pour la prochaine journée Mondiale des Communications Sociales. Pour un petit retour sur cette Journée, la cyber Sister nous fait un bref rappel. Elle nous propose aussi les points forts du message dans son billet. Bien évidemment, tous les médias chrétiens en ont parlé : Fides, La Croix (et aussi ici), Radio Vatican (avec une synthèse et une interview de Mgr Celli à écouter en streaming ou a télécharger, gratuitement et légalement), et même des journaux non catholiques. Les sites institutionnels ont bien évidemment relayé ce message : la Conférence des Evêques de France (qui propose d’ailleurs un dossier complet sur les médias et internet), les évêques belges ou suisses. Sur Facebook, abonnez vous aux informations l’agence I.Media pour être informé quasiment en direct, comme c’était le cas mardi (un bref résumé dès 12h08)

Ce message, parce qu’il faut bien le présenter brièvement, parle du rapport entre le Silence et la Parole. Un message qui sort d’un contexte technique pour interroger chacun sur sa manière de communiquer.  Patrice de Plunkett a lu le message, et il a mis en évidence qui lui paraissait le plus important dedans (sinon, il y a toujours la synthèse que j’en ai faite). Valérie Barbe, sur son blog, avec un peu de recul, nous livre la manière dont elle essaye de mettre cette vision de la communication en œuvre, à travers un « Petit manuel de silence et parole à l’usage des tweeters et autres parleurs du web dont je fais partie ».

Ce qui a surpris nombre de commentateurs, c’est l’importance donnée au web dans ce message, qui ne parle pas du tout des autres médias. Le Suisse Rom@In-d  a ainsi décrété que Benoît XVI était « le pape du Net ». Il faut dire que le lien était tentant quand on lit plusieurs fois le terme « réseaux sociaux » ou encore  une expression qui fait référence à Twitter : « de brefs messages, souvent pas plus longs qu’un verset biblique ». L’AFP a immédiatement fait le rapprochement (comme tous les habitués), avec les #twittomelies de @mgrgiraud, le citant d’ailleurs dans leur article.

A propos de Twitter, plusieurs petits articles sont d’ailleurs sortis : Pierre Durieux (@comcardbarbarin) nous dit comment il utilise ce réseau social de microblogging, pendant qu’Etienne Séguier nous livre dans La Vie de cette semaine « trois bonne raisons d’abonner sa paroisse à Twitter ». Dans un autre article, il donne la parole à Mgr Hervé Giraud, qui explique comment il habite Twitter. Ces deux articles sortent fans le magazine de ce jeudi, pour coïncider avec l’ouverture des journées Saint François de Sales, qui réunissent plus de 220 professionnels de la presse catholique à Annecy autour du défi du numérique. Vous pouvez suivre les débats sur leur page Facebook, et même y participer ce soir de 22h30 à 23h30 !). On peut également suivre les débats avec le « mot clic » (comme on dit au Québec) pour suivre sur Twitter les Journées Saint François de Sales :  #JSFS  (merci à toutes celles qui twittent (à 10h43, il n’y a que des filles : @gdecoutard, @lepetitchose, @sabdima).

Retour à la question de l’évangélisation par les médias, avec quelques outils. Le site News.va, va bientôt être disponible en français ! Une bonne nouvelle. Sinon, la Fondation pour l’Evangélisation pour les Médias a une vision bien précise : mettre en place une télévision catholique numérique mondiale, autour de la plateforme Aleteia. Plus d’infos dans La Croix de mardi ou sur le site catho.be. On apprenait également que la FEM allait subventionner l’application Carpedeum, pour les smartphones.

Pour finir, quelques réflexions d’internautes. Jean Duma nous propose une introduction au silence, tel qu’il est compris par les pères du désert. Une série de petits billets à lire… Il y a aussi cette petite vidéo qui nous invite à nous déconnecter par moment ! Et enfin, pour éprouver le silence, David Lerouge nous propose une petite expérience : une minute face à une caméra ! Comme il l’écrite lui-même, « Une minute, c’est court, Une minute, c’est long ». 

Changement complet de sujet avec un mini tollé, du moins pour les chrétiens, provoqué par François Hollande dimanche dernier, quand il a proposé d’inscrire dans la constitution la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Plusieurs commentateurs reviennent sur ce sujet : François Vercelletto nous propose ainsi quelques réactions, allant du père Matthieu Rougé au pasteur Claude Baty. Le père Emmanuel Pic quant à lui n’y va pas par quatre chemins : « L’objectif est de détourner le regard d’autre chose : notre économie qui va mal, les mesures de rigueur qu’il faudra bien prendre », avant de rappeler que « l’Eglise catholique est l’un des lieux de notre société le plus créateur de lien social ». Une réaction bien sentie. Philippe Clanché, sur son blog, ne se prive pas de réagir lui aussi, avec tout autant de véhémence. Il raille le candidat socialiste : « Allons donc, croyances et religions seraient classées dans la même catégorie infamante que la finance et l’argent ? ». A l’actif de la défense, il cite les grandes figures sociales ou les institutions caritatives que les chrétiens et les autres religions que l’on trouve en France. Avant de finir par cette incantation : « Il est grand temps que les élites socialistes cessent de rivaliser de bêtises en parlant du fait religieux en France ». Gérard Leclerc, sur le site de France Catholique,  fait quant à lui un rappel historique sur la loi de 1905 et les obstacles à son insertion dans la constitution ! Stéphanie Le Bars, sur son blog, dans les pages du site du Monde, rappelle pour sa part que « constitutionnaliser l’article 2 de la loi de 1905, pourrait faire peser un “risque juridique sur l’équilibre  actuel ».

La sortie du candidat socialiste à l’élection présidentielle a fait jaser. Pour preuve, on parle même de ce sujet hors des frontières de l’Hexagone, chez nos voisins helvètes !

Le Figaro d’aujourd’hui consacre une page complète à ce dossier, avec une présentation du concordat qui s’applique en Alsace-Moselle (à lire en page 3 de l’édition papier). Isabelle de Gaulmyn, sur son blog, s’interroge : « Monsieur Hollande est-il décidément bien certain que les religions n’ont pas à contribuer au bien-être de la République ? » Et elle va plus loin, avec une proposition : « On ne saurait lui proposer de  mieux lire les religieux… ». Rien à ajouter !

Si, quand même. Alors que François Hollande s’amuse à tacler les religions, on apprenait la semaine dernière que « le gouvernement espère enrayer les divorces en préparant mieux au mariage ». Koztoujours propose même que les municipalités s’appuient « - sans le dire, hein – sur la préparation des mariages religieux ».

Et puis, à trois mois du scrutin, Pèlerin part à la rencontre des Français lors d’un tour de France en 7 étapes pour savoir cequ’ils attendent de l’élection présidentielle. Premier volet cette semaine dans le magazine avec les habitants de Clermont-Ferrand. A lire des pages 16 à 23 dans la revue qui sort ce jeudi. Pour finir sur le sujet, rendez-vous sur le blog Kto and the City, où l’auteur découvre que la presse catho est loin d’être culcul…

Ce même dimanche dernier, pendant que certains écoutaient François Hollande, d’autres ont préféré aller marcher pour la vie. Je vous propose deux récits de personnes qui y étaient. Amblonyx Cinereus (quelle idée d’avoir un pseudo comme ça !) y était, et il nous dit ce qu’il a vu. Tout ce qu’il a vu. Les dérives de certains mais surtout de « nombreux jeunes », qu’il définit comme « joyeux, pacifiques, prêts à construire autre chose (…) qui ont envie d’être responsables »…  Un beau billet, qui remet l’Eglise au milieu du village si j’ose dire. C’est d’ailleurs aussi ce qu’on trouve comme idée sur le blog Cathoweb, où Jean-Baptiste Balleyguier relève « une atmosphère positive et une ambiance bon enfant ».

Et puis pleins de liens en bref :

***

Mise à jour à 11h30 : François Hollande écrit dans ses 60 propositions, au numéro 44 :

Je proposerai d’inscrire les principes fondamentaux dela loi de 1905 sur la laïcité dans la Constitution en insérant, à l’article 1er, un deuxième alinéa ainsi rédigé : « La République assure la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et respecte la séparation des Églises et de l’État, conformément au titre premier de la loi de 1905, sous réserve des règles particulières applicables en Alsace et Moselle. »

Mise à jour à 14h : J’ai oublié un lien hyper important : celui qui vous renvoie à une lettre du père Werenfried van Straaten, à propos de la communication et du message que l’on diffuse… C’est sur le blog En passant, en glanant. L’oubli est réparé.

Revuede Presse : 8 décembre, politique, cloches, Bref, …

8 décembre 2011 3 commentaires

photo tirée du site d'Anne-Claire, http://www.des-petits-riens-qui-disent-tant.fr

Bref ! Le phénomène vidéo du moment, ce n’est pas que le film « Intouchables », dont Famille Chrétienne parle en page 40 de son édition de la semaine, et dont on apprend que 5% des recettes sont reversés à une association d’entraide… A côté du film, il y a surtout, pour les cathos, la parodie de Bref par la Frassateam ! Ou comment parler de la foi à la mode jeune, avec un ton humoristique, mais surtout avec un vrai fond. Car si les vidéos font sourire et même rire, elles n’en oublient pas pour autant de faire passer le message que la foi, ce n’est pas si ringard que ça, et même que Dieu vient nous toucher à travers différentes méthodes ou chemins (là il faut regarder le second épisode si vous ne l’avez pas vu !)

Et ça buzze tellement qu’on parle de ces petits films d’une minute ou 2 dans la presse (même Suisse ou Belge), à la télé (zappez jusqu’à 6’45), sur le net, … Je vous livre ce qu’en dit le site Minutebuzz :

« Tous les chemins mènent à Rome, semblerait-il. C’est en tout cas l’idée suggérée par cette parodie de Bref à la mode catho, réalisée par les membres du blog Frassateam, dans laquelle on voit un jeune homme rejoindre un groupe de prière pour les beaux yeux d’une femme. Les codes narratifs de la mini-série de Canal+ sont parfaitement assimilés et restitués, et le thème de la prière est abordé avec intelligence, en évitant le ton pontifiant auquel on aurait pu s’attendre. Bref, du prosélytisme fin ».

Et si la Frassateam, ces jeunes « touchés par la « vie simple et décalée » de Pier-Giorgio Frassati » a lancé le mouvement, d’autres ont emboité le pas. La rencontre des étudiants, Ecclesia Campus, qui aura lieu les 4 et 5 février  2012 à Rennes, propose aux jeunes de faire de la pub en parodiant eux aussi cette série Bref. Un concours est lancé. Et même si toutes les réalisations ne bénéficieront pas des mêmes possibilités techniques ou éditoriales de la Frassateam, on souhaite un beau succès pour ce concours (et j’avoue être impatient de voir les vidéos, la première est déjà en ligne).

Sur Facebook, sur les blogs cathos, on cite très volontiers ces vidéos, en les associant à de l’évangélisation. Et même à la nouvelle évangélisation, qui a besoin de « témoins crédibles ». C’est le Secrétariat du synode des évêques qui le dit, en préparation de la rencontre d’octobre prochain sur ce thème de la Nouvelle évangélisation. Rendez-vous sur le blog d’Annuncio qui utilise une photo tirée de la vidéo de la Frassateam pour illustrer cette annonce. D’ailleurs, ce thème est actuellement au cœur des traditionnels sermons de l’Avent  en préparation de Noël, qui ont lieu les vendredis, au Vatican, en présence du pape. Selon l’agence Fides, le père Cantalamessa, prédicateur de la Maison pontificale, traitera des 4 grandes vagues d’évangélisation dans l’histoire de l’Eglise, la dernière étant justement cette nouvelle évangélisation.

Pour illustrer visuellement ce thème, je vous renvoie vers les photos d’Anne-Claire, qui sous un mode humoristique, nous invitent à la messe… (pour les anglophobes, placez la souris sur la photo, la traduction du texte apparaît !). Et puis, en parlant de photos, on ne peut pas ne pas citer David Lerouge, qui nous présente, entre autres, une porte d’entrée d’église assez peu banale… Et puis, pour les photos toujours, le grand dossier photo de La Vie, qui revient en ce début du mois de décembre sur les événements clés de l’Année… A espérer qu’il ne se passe rien de grave durant les 23 prochains jours…

Sinon, cette semaine, ca a pas mal parlé politique sur le net et dans le monde catho. De Pèlerin, qui pose la question en page 8, « Les étrangers doivent-ils voter ? » à La vie de Jeudi dernier, qui nous a offert un gros dossier sur « les 10 commandements de l’homme politique chrétien ». Nicolas Mathey a assisté à une partie des Semaines Sociales de France (dont les vidéos sont disponibles sur le site du Jour du Seigneur) et il nous en dresse un compte-rendu sur son blog. Le blog de la Recherche du Collège des Bernardins lui aussi revient sur cette session, pour présenter « l’un des projets de recherche du département de Société, Liberté, Paix du Collège des Bernardins pour la période 2011-2013 ». Durant les Semaines Sociales, outre la réflexion sur le sujet, quelques candidats sont venus présenter leur programme ou leurs idées sur la démocratie. Parmi eux, François Bayrou, dont Charles Vaugirard donne un portrait ambigu, sous le titre : « Saint François et Mister Bayrou ». Le blogueur s’interroge sur la distinction faite par le candidat entre sa foi et sa vie politique, comme si les deux n’étaient pas liés du tout ! Il cite un article de l’Express où la foi du président du Modem est fortement mise en avant dans les racines de son engagement sans jamais affleurer à la surface de sa vie politique ! Mercredi, c’est La Croix qui présentait le candidat, et aujourd’hui, en page 4 du Figaro, on trouve un article sur « la Posture gaullienne du candidat Bayrou ». Le troisième homme de 2007 pourra-t-il peser en 2012 ? Face à Christine Boutin, soutenue par les SDF, peut-il incarner une posture chrétienne ? That’s the question ?

Mais la démocratie, ce ne sont pas que ces questions politiciennes. C’est aussi prendre en compte une situation globale sur un point précis. Pour un exemple clair et détaillé, allez jeter un coup d’œil au billet de Pneumatis sur le Nucléaire ! C’est aussi réfléchir sur ce qu’est la démocratie et sur son mode de fonctionnement et son avenir. Valérie Barbe, sur son blog, nous propose deux billets sur ce sujet !

Et puis, quand on parle de politique, de démocratie, la question de la laïcité n’est pas bien loin. Isabelle de Gaulmyn se la pose, tout comme Jocelyn Girard, au Québec. Et pour donner un autre point de vue, la position italienne sur la présence des catholiques au gouvernement. C’était une conférence, avec un compte rendu sur le site de Radio Vatican !

Toujours dans les magazines, Le Pèlerin nous parle cette semaine de la politique familiale de la France, et on y apprend que la France est l’un des pays développés qui consacre le plus d’argent à sa politique familiale : 3,7 % du produit intérieur brut – la richesse produite chaque année – contre 2,4 % en moyenne au sein des 34 pays de l’OCDE. Un effort financier massif qui s’est révélé payant, mais qui risque de céder le pas à la crise actuelle…

Sinon, aujourd’hui, c’est le 8 décembre. Une fête qui au fil des années prend de plus en plus d’ampleur. Comme le constate Gérard Leclerc, sur le site de France Catholique où il présente très simplement cette fête,  « jamais, même dans les pays où on dit la foi en déclin, les sanctuaires mariaux n’ont été aussi fréquentés ». Beaucoup de billets, de vidéos. Parmi ceux qui ressortent, cette réflexion sur la communication de Pierre Durieux, le directeur de la communication du diocèse de Lyon. A partir de l’évangile du jour, il se met à la place de l’ange Gabriel pour montrer comment ce dernier transmet « un message qui [le] dépasse » ! C’est un must-read, qu’on retrouve sur le blog des sacristains. Et puis, parlant de Lyon, il faut citer cette très belle fête des lumières, dont quelques vidéos  ou infos nous font l’apologie !

Pour comprendre ce qu’est cette fête de l’Immaculée Conception, vous avez le choix : La vidéo, avec La Vie (une vidéo d’une minute), Kto (en vidéo aussi), H2onews, ou alors les textes sur les sites spécialisés tels que Aleteia, Croire.com, Marie de Nazareth,… et les blogs, avec entre autres Denis Chautard, Emmanuel Pic et Pneumatis. Pour les adeptes du papier, rendez-vous page 28 du Pèlerin de cette semaine !

En bref : Les journaux et magazines n’en finissent pas de découvrir que des évêques et des cardinaux sont présents sur Twitter. Mgr Giraud, avec sa #twittomélie, a largement marqué les esprits, car il est toujours cité ! Enfin, si je parle une fois de plus de ce sujet, c’est surtout pour vous dire qu’effectivement, pour les autorités de l’Eglise, Internet devient incontournable. Pour preuve, le Canal Youtube du Vatican vient de s’ouvrir au français…

Bonus Track :

  • La bible arrive en Corée du Nord… en ballon !
  • De la concurrence à cette revue de presse, sous forme de menu… Bon appétit.
  • Dans la région messine (à Ste Ruffine précisément), la presse locale ou certains magazines chrétiens (à travers leur site internet) s’est fait l’écho de ce couple qui a acheté un presbytère désaffecté et qui ensuite a intenté un procès à la commune car le bruit des cloches le dérangeait… le pire, c’est qu’il a gagné et qu’il devra être dédommagés par la ville à hauteur de 1500 € pour le préjudice subi ! 250 des 270 familles du village s’étaient pourtant déclarés en faveur du maintien de la sonnerie la nuit… « "Si on achète près d’une voie ferrée, va-t-on demander aux trains d’arrêter de passer ?", s’interrogeait un retraité de la commune en novembre dernier ? » nous relatent les news de Yahoo ! C’est ce qu’on appelle avoir le beurre et l’argent du beurre (et je ne parle même pas de la crémière…)
  • Une grande recherche autour de Vatican II: le Vatican, à travers le Comité pontifical des sciences historiques demande « aux archivistes, mais aussi aux familles des hommes d’Eglise ayant participé à Vatican II, de rechercher toutes "réflexions qui pourraient ajouter une touche personnelle aux recherches historiques déjà menées à partir des documents officiels du Concile" ».  (Une info de l’Agence Apic)
  • Un article de l’Osservatore Romano qui revient sur la question de savoir si le concile était ou non dogmatique (la traduction est sur le site de Radio Vatican) !
  • Un superbe billet de Zabou… qui nous rappelle comment Dieu vient vers nous !

Revue de Blogs : Laïcité, Rome, béatification, et pub pour les blogs de La Croix !

Merci Valérie-Anne

Avant de commencer, un  grand merci à Valérie-Anne Maitre, qui m’a remplacé cette semaine, et qui m’a même envoyé le texte de la Revue de Blogs. Vous pourrez la retrouver sur son blog, ou pour les heureux habitant du Jura, sur RCF Jura ! (N’hésitez pas à lui laisser quelques messages, ça l’incitera à reprendre ses gribouillis qui sont fort réussis).

 

Le débat sur la laïcité proposé mardi par l’UMP fait débat justement, chez les blogueurs…  Sur le sujet, le P. Emmanuel Pic publie une chronique à lire sur le site des sacristains. Le père Emmanuel Pic rappelle le sens du mot laïcité, employé par parfois… à contresens. C’est une tribune intitulée « laïque comme Dieu en France », avec une petite illustration amusante.

De son coté, David Lerouge – dont on signale en passant, le nouveau design de son blog « J’apprends à regarder » – eh bien il rouspète un peu ! Le prêtre qu’il est,  rappelle que laïcité finalement, ça ne veut pas dire « dénué de sens ». Sur le même sujet, l’hebdomadaire la Vie publie un dossier : les 10 questions qui fâchent… comprenez, 10 sujets un peu épineux pour les religions… comme les menus hallal à la cantine ou encore la place des religions à la télévision. Un bon dossier bien ficelé et complet, à retrouver sur le site de La Vie.

Il y en a un qui résume un peu tout ça, et notamment la raison pour laquelle ce débat sur la laïcité proposé par l’UMP est assez contesté… c’est un journaliste protestant, Henrik Lindell, sur le blog Dieu et moi. Il explique aussi pourquoi les principales religions ont refusé de participer à cette discussion…

Pour finir, on peut aussi jeter un coup d’œil au blog d’Isabelle de Gaulmyn, journaliste à La Croix, qui explique la position des évêques et l’interrogation de certains catholiques : faut-il considérer leur religion comme les autres ?

A part la laïcité, d’autres sujets sur la Toile, et d’abord pour ceux qui veulent suivre les débats au sénat sur le projet de loi relatif à la bioéthique, rendez vous sur le blog Thomas More ! Il explique l’actualité juridique et politique « dans une perspective chrétienne ». L’auteur explique ce qui est discuté, lors de ses séances, notamment la recherche sur l’embryon, la position du sénat et du gouvernement.

Et puis, rien à voir, un autre billet qui évoque la nouvelle évangélisation… le billet s’intitule « martyr 2.0 » en référence au monde de l’internet (vous savez on parle du web 2.0, toussa)… et là l’auteur explique pourquoi même si ce n’est pas facile, c’est bien de témoigner de sa foi… à lire sur le blog Etancher ma soif ; c’est plein d’humour et ça fait réfléchir !

Et puis, le 2 mai approche ; ce sera le jour de la béatification du pape Jean Paul II, et les blogueurs ont de bons plans pour suivre tout ça. Et il y a en a un qui est bien informé, normal il est à Rome… c’est Frédéric Mounier, envoyé permanent du quotidien La Croix dans la ville éternelle… Il est sympa, il partage toutes ses adresses pour tout savoir sur cette journée de béatification, le programme, les médias qui retransmettent tout ça… rendez vous sur son blog pour les détails.

Et enfin, le blog de la semaine : l’arche de Noé. C’est le nom du blog du père Gaignet, prêtre à la paroisse saint Hilaire de Fontenay (c’est en Vendée). Il répond, par exemple, dans un de ses billets, à l’interrogation : comment savoir que Dieu nous parle ? Eh bien il propose une réponse… le Seigneur ne répond pas n’importe comment « Le Seigneur en effet n’est pas un bouton sur lequel on appuie et qui, parce que "on l’a sonné", va déverser sur nous une portion de sa grâce à la manière d’un distributeur automatique ! ».Ca date du 23 mars, depuis il a en écrit un petit paquet de billets sur l’actualité, ce qu’il a lu ou encore ce qu’il vit… il y en a un par jour, de quoi lire donc !

 

 

Revue de Blogs : Laïcité, denier de l’Eglise, vidéos des JMJ, l’iPad de l’évêque et Thierry Bizot

Pub de l'Eglise de Meurthe et Moselle pour le denier de l'Eglise

Vous avez certainement entendu parler de la tribune des principaux responsables des six grandes religions en France concernant la laïcité ; une tribune sortie hier, et que de nombreux journaux ont repris (La vie, La Croix, et même Radio Vatican). A noter que la très bonne matinale chrétienne de La Vie, réalisée par Benjamin Legendre, propose de nombreux liens ces derniers jours sur ce sujet. Et même les médias étrangers s’y collent, avec par exemple un article en ligne de Reuters (en anglais donc) sur la proposition faite aux musulmans de porter une étoile verte !

Parmi les bloggeurs, le Père Gaignet, curé de Fontenay-Le-Comte, propose une réflexion qui inverses le point de vue de ce que l’on nous dit que la loi tenterait de proposer ; dans le billet intitulé « c’est là que se situe le cœur de la ville ! », il revient sur la place centrale de l’église (le batiment) dans l’espace public. Le maire de la commune a ainsi un projet de rénover le secteur de l’Eglise, et le curé montre bien qu’il n’y a là aucun engagement militant, mais simplement une grande part de logique en vue de valoriser le patrimoine local… Quand on aborde les cas concrets, on est loin des querelles politiciennes !

Et puis, la question du denier de l’Eglise a refait surface sur les blogs. Vous vous souvenez de la vidéo de l’évêque de St Etienne pour le denier de l’Eglise ? Eh bien Marc Favreau nous propose sur son blog Hôtel Synodal de regarder la campagne du denier de l’Eglise de Meurthe et Moselle, qui fait de nouveau couler beaucoup d’encre. Après le « Jésus Crise, donnez que diable » de l’an dernier, la version de cette année représente une croix tenue comme un pistolet  et duquel sortent comme des pétales de fleurs avec des mots comme Paix, Respect, Pardon, Humilité, Justice, Tolérance,… écrits sur ces pétales. Sur la croix, le slogan de la campagne : « Ne désarmez pas, donnez ».  Surtout, ce qui est intéressant, c’est que Marc cite la directrice de l’agence de pub qui a concocté cette affiche. Elle dit notamment : « En travaillant avec le diocèse, je me suis rendu compte que l’Église était comparable à un membre de la famille auquel on ne fait pas attention, jusqu’au jour où il n’est plus là ». Et là-dessus, rien à ajouter !

La campagne est décrite comme « insolite » par nos voisins belges, l’affiche déclarée « psychédélique », mais force est de constater que l’an dernier, ça a fonctionné, avec 1000 nouveaux donateurs, relève le site info.catho.be ! Comme quoi, inventivité et foi sont compatibles…

Partons maintenant faire un tour dans le monde de l’image et des vidéos, avec le Lipdub des jeunes au quartier général des JMJ de Madrid. Ils proposent une visite de ce site, avec beaucoup d’humour. Scooters dans les couloirs, tentes dans le hall… On se rend compte à voir cette vidéo de la complexité qu’est l’organisation de cet événement, mais aussi de l’enthousiasme de ceux qui le préparent.

Et puis, comme on est dans les JMJ, restons-y avec la sortie du second épisode de la série de la Frassateam sur Paul de Tarse et les JMJ. A retrouver sur la page du Jour du Seigneur, d’où l’on a aussi accès à d’autres vidéos sur les JMJ. A ne pas manquer.

Restons dans les techniques de pointe avec une info insolite qui nous vient du Canada. Vendredi dernier, le nouvel archevêque de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix, prenait possession de son diocèse (vidéo sur le site du diocèse de Québec : http://ecdq.org ; La nouvelle version du site – meilleure que la précédente à mon sens – est sortie mercredi). Durant la célébration, à côté des offrandes pour la messe, on lui a apporté un tambour des nations premières, une carte du diocèse et un iPad contenant la bible. A savoir que, comme le note le blog Crayon et Goupillon, si l’iPad « était de loin l’objet le plus “techno” de la célébration », le 25 mars, jour de l’installation de Mgr Lacroix, était aussi le jour de sortie de l’iPad 2 au Québec… Belle coïncidence pour la marque à la Pomme ! Le nouvel archevêque se révèle, dans le billet de Philippe Vaillancourt, largement intéressé par ces techniques de communications, et il possède depuis vendredi un compte Twitter (@gclacroix) qu’il met régulièrement à jour.

Pour finir, je vous propose d’aller voir le blog de Thierry Bizot. Le nom de l’auteur doit vous être familier, car cela fait plusieurs fois que j’en parle. C’est ce producteur télé qui s’est converti à l’âge de 44 ans et a écrit un livre, Catholique anonyme. Un film (Qui a envie d’être aimé) est sorti il y a quelques semaines sur cette histoire. Eh bien Thierry Bizot tient donc un blog qu’il alimente tous les samedis. On y lit l’émerveillement d’un enfant devant les rencontres qu’il fait. Son dernier billet, « inépuisables rencontres », est un vrai bijou où l’humilité du converti est vraiment touchante… On y découvre l’Eglise sous un regard neuf. Et les commentaires participent à cette redécouverte…

Voilà, c’est tous pour cette semaine, bonne lecture, bon surf, et bons commentaires.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés