Archive

Posts Tagged ‘évangélisation’

Revue de PResse : #EGC, Ainsi soient-ils, internet et spiritualité,…

18 octobre 2012 2 commentaires

Jeudi dernier, c’était le lancement de l’année de la foi et le 50ème anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II. J’en ai largement parlé, et je ne reviens pas sur le sujet (vous pouvez pousser un ouf de soulagement !). Mais le week-end dernier, à Strasbourg, se tenaient aussi les Etats Généraux du Christianisme (#EGC). Bien entendu, le meilleur endroit pour retrouver les interventions, c’est sur le site de La Vie ! Entre les conférences inaugurales, les vidéos, les débats, les forums, les récapitulatifs des journées, vous ne pouvez pas ne pas y trouver ce que vous cherchez, et découvrir ainsi comment les uns et les autres vivent leur foi… Et tout cela sans parler du magazine de cette semaine qui revient largement sur cette rencontre à travers un reportage photo. Du côté de Twitter, le hashtag #EGCLaVie ou le compte @EGCLaVie vous donnera pas mal d’information et vous permettra de revivre les débats et présentations. Idem sur Facebook !

Ce n’est pas tout. Ce dimanche, la messe télévisée était en direct de Strasbourg, et sur le site du Jour du Seigneur, vous pourrez revoir la célébration mais aussi les reportages et plateaux réalisés autour de cette rencontre, ou piocher dans les différentes vidéos réalisées pour l’occasion !

Bien entendu, les blogueurs  ne sont pas en reste, avec Incarnare qui a écrit un billet sur le débat concernant les divorcés-remariés ! En quelques lignes, vous aurez un aperçu de la situation et des pistes pour une possible évolution !Vous pourrez retrouver, si le sujet vous intéresse, de larges extraits concernant ce débat sur le site de La Vie.

Petit point sur les JMJ  avec la sortie d’un clip réalisé par l’équipe française des JMJ. Le titre : “Ainsi voient-ils les JMJ”, avec de nombreux témoignages. Les images sont très belles, le clip est dynamique, travaillé à la manière d’une bande annonce de film, on donne la parole à divers types de personnes… Vraiment, c’est un beau travail ! Et si l’on passe la frontière vers le nord, en Belgique, le site national pour les JMJ est né, et propose de vivres les JMJ au Brésil ou en France… avec une proposition de JMJ à Maubeuge !

Une petite mention aussi de Diaconia, mais à partir de la Nouvelle évangélisation. Dans un article de La Croix, le père Henry-Jérôme Gagey affirme : « Dans l’Évangile, le Christ ne fait pas qu’annoncer de manière explicite le Royaume de Dieu. Il est aussi – d’abord ? – celui qui passe en faisant du bien et pose les signes efficaces du Royaume qui vient. C’est pourquoi l’Église doit avoir des lieux de “bienfaisance”, où elle puisse manifester efficacement mais en toute gratuité et désintéressement l’amour du Christ pour les gens ».  Si là, il n’y a pas la dimension de Diaconia qui est présente… Comme quoi, les choses ne sont jamais en concurrence, mais toujours en lien !

Un petit mot sur l’année de la Foi avec  les jeunes cette semaine, et surtout avec le projet Youcoun (comprenez “Youth Council”). Le lancement de Youcoun a eu lien jeudi dernier, le 11 octobre. Sur le site de La Vie, un article présente ce projet, mais c’est surtout vers le site de Youcoun (www.youcoun.fr) que je vous renvoie. Et on reste avec une jeune pour cette séquence sur la foi. C’est Dopamine qui samedi dernier nous a réécrit son Credo. Et c’est plutôt très sympa à lire, plein d’humour (on dirait du Kto & the city), mais aussi très juste ! Le Credo retraduit pour des incroyants ou des personnes qui ont décroché. Et vous, vous y avez pensé à faire cet exercice, à retraduire votre foi en mots actuels pour vos contemporains ? Allez, il reste plus d’un an au cours de l’année de la foi, alors, à vous de jouer ! Certaines s’y sont déjà mises d’ailleurs : Frédérique la ménagère et Sylvia ! Qui sera le prochain ? [non Edmond, je ne te visais pas explicitement ;-)]

Un mot quand même sur le synode, à suivre toujours sur La Croix, grâce au storify qui est actualisé régulièrement de manière assez conséquente avec de nombreux éléments ! Pour Frédéric Mounier, « manifestement, il se passe quelque chose » : « Plus personne, écrit-il, ne se demande s’il faut enterrer le concile, mais tous se demandent comment aborder les défis inédits d’aujourd’hui qui n’étaient, en 1962, qu’à peine dessinés. Le débat ne se situe plus aujourd’hui, et ne peut plus se situer, entre “progressistes” et “conservateurs” ». Tant qu’on y est, pour le rapport entre Vatican II et le synode, Bernard Bienvenu nous fait une synthèse assez rapide. A lire pour une remise à jour rapide !

Je n’en avais pas parlé la semaine dernière, non que je ne fasse pas confiance à mes camarades blogueurs qui avaient vu les DVD, mais parce que, comme St Thomas, je voulais voir avant de juger ! Et donc, il est temps de s’arrêter un instant sur la série Ainsi Soient-ils ! Autant le dire d’emblée, les petit monde catho n’est pas très heureux de cette série, qui pose un regard caricatural sur le séminaire et plus encore sur l’Eglise ! Par exemple, allez lire l’avis d’Hermès Psychopompe, s. j. à propos du premier épisode de la série sur le site du diocèse de Lyon, ou  celui de Gérard Leclerc sur le site de France Catholique ! A regarder aussi, sur ce sujet, la chronique de Mgr Di Falco pour KTO, où l’évêque de Gap revient sur la série. Et il n’est pas tendre. Pour lui, outre les remarques déjà faites par nombre de catholiques, il pointe un manque flagrant dans ce téléfilm : « Dieu n’a pas été retenu au casting… » Son de cloche assez identique par Jean-Baptiste Maillard, sur le site du Nouvel Obs. Mais surtout, et c’est ce qui est souvent mis en avant, cette série est l’occasion de présenter vraiment ce qu’est la vie des séminaristes. C’est donc un appel à rebondir, pour « susciter de nombreuses occasions de témoignages chez les chrétiens dans les conversations du quotidien » comme le dit un document du Service National d’Evanglisation des Jeunes et des Vocations (SNEJV) ! Dans ce document, plusieurs pistes avec des sites internet, des reportages,… Rendez-vous sur le site de Pèlerin pour voir ce qu’en pensent certains séminaristes. Sinon, un site “concurrent” a vu le jour jeudi dernier : www.ainsisontils.com. On y trouve également des témoignages, des réponses à des questions dérangeantes parfois, comme la question des relations sexuelles… Et puis, pour les plus impatients, on y trouve les résumés des 8 épisodes de la série d’Arte !

Il y a même des regards bienveillants sur “Ainsi soient-ils. Virginie Riva, sur son blog, n’hésites pas à écrire qu’au final, « il y a quand même un supplément d’âme dans cette série : un questionnement sur la place des jeunes appelés à devenir prêtres dans le monde actuel ; sur leur rôle futur, sur la notion d’engagement et de foi ». Sébastien Antoni, après une longue analyse sur le site de croire.com, le père Robert Scholtus, ancien supérieur des Carmes sur le site de Témoignage Chrétien, et Bernard Lecomte, sur son blog, partagent une même idée : c’est une série téle, et donc une fiction et non un documentaire. Tous appellent au discernement des spectateurs. Allez, pour le fun, je vous colle quelques lignes du billet de Bernard Lecomte, car il est, comme toujours, bref et concis : « C’est intéressant, original, audacieux. C’est aussi manichéen, fabriqué, excessif. Bon, voilà, on n’y peut rien, c’est une fiction, pas un documentaire ! La loi du genre est simple, il faut trois ingrédients pour intéresser le public : des bons et des méchants, des scènes d’amour, du suspense. Que les protagonistes soient des séminaristes n’enlève rien à cette triple règle ».

Juste pour info, il y a aussi, sur le site du jour du Seigneur, une rubrique qui porte presque le même nom, “Ainsi-sont-ils”,  et que je vous invite à visiter pour y découvrir de nombreux témoignages !

Et parce qu’il n’y a pas que cette série à la télé, le père Denis Chautard nous invite à regarder un documentaire cette fois, sur le pardon, qui a été diffusé sur France 2 mardi soir. Oui, je sais, c’est passé, mais heureusement, il y a la séance de rattrapage sur pluzz. Un dernier petit clin d’œil nous a été adressé, mardi soir, au petit journal de Canal +, vers la première minute de l’émission, avec une sœur qui prend fait et cause avec les protagonistes du mouvement Femen (merci à AnnePriss pour le lien). Comme quoi on est loin de l’image de la religieuse véhiculée par la série d’Arte !

Continuons à prendre de la hauteur en ce mois d’octobre, en parlant de la prière Mariale. C’est Zabou qui s’y colle, avec un très beau billet sur son dizainier !  Elle y exprime comme cette prière du Je vous salue Marie , si simple, est aussi une ressource face à des moments et des situations dont on a du mal à rendre compte, quand on se retrouve seul face à la vie… A lire, à méditer, à prier ! Et puis, le magazine Prier propose deux pages pour « Méditer l’Evangile avec le Rosaire », tandis que le Jour du Seigneur propose 13 reportages autour du pèlerinage du Rosaire qui a eu lieu au début du mois !

Et de la spiritualité, il y en a sur internet, jusque dans les noms de blogs… Vous avez certainement remarqué qu’un blog que je cite parfois porte le nom de “JonasTree”. Valérie Barbe, l’auteur du blog, nous a expliqué lundi pourquoi elle avait choisi ce nom ! Si vous lisez son billet, vous verrez que, pour vous aussi, l’arbre de Jonas prendra un sens nouveau !

Certains, y compris parmi les plus jeunes, n’osent pas aller jusqu’à parler de spiritualité, mais ils voient internet comme un « atout considérable pour les chrétiens » ! C’est le cas d’Emmanuel et de Pierre François, qui ont décrit leur vision et leur utilisation d’internet pour les jeunes. Ils sont les auteurs du site Silo, le site de la pastorale des jeunes du diocèse de Renne. Un site très bien fait, graphiquement remarquable, et qui propose un contenu fourni, des propositions nombreuses. Bref, un site qui fait plaisir à voir !

D’ailleurs, cette idée est largement partagée par Mgr Claudio-Maria Celli, le président du conseil Pontifical pour les communications sociales. Ce mercredi matin, au synode, il a clairement appelé l’Eglise à prendre en compte les nouveaux moyens de communications, citant nommément les « “nouvelles technologies”,  qui “sont en train de changer radicalement la culture dans laquelle nous vivons” ». Le résumé de son intervention est à retrouver sur le site de l’agence Zenit ! Frédéric Fornos, le directeur national de l’Apostolat de la Prière en France, écrivait quant à lui, il y a plus de deux ans déjà, que les sites internet chrétiens « cherchent à trouver les mots d’aujourd’hui pour donner à connaître le Christ, qu’ils sont attentifs à donner à voir, par le style même du site, par son graphisme, son interactivité, la Bonne Nouvelle que Jésus-Christ a confié à l’Eglise ». Un éditorial bref et très juste, qui reste d’actualité, où le père jésuite lance un appel à s’engager résolument dans l’évangélisation par ce nouveau média ! Et ne manquez surtout pas l’image qui illustre cet article ! (et merci à Nathalie Becquart qui a ressorti ce billet !)

Divers :

Revue de Presse : élections et société, évangélisation, Marie, JP II, sport…

« Moi président,… ». J’étais en voiture, je subissais j’écoutais #LeDebat sur une chaine d’info en continu (indice : NaNaNa, NaNaNaNaNaNa), et j’ai entendu cette phrase 15 fois de suite. Puis je me suis rentré chez moi et je me suis connecté sur Twitter. La meilleur conclusion revient à @MaitreEolas, qui écrivait : « Conclusion du débat : merci François Hollande d’en avoir refusé 3 ». Un message retweeté 255 fois en 14 minutes. Donc, n’en parlons pas plus, les journaux que vous feuilletez ou consultez en ligne habituellement le feront fort bien. A noter quand même la grande absence des thèmes de sociétés, comme le constataient, légèrement amers, Bernard Lecomte (sur son blog) et l’abbé Grosjean  sur Twitter: « Purée ! On ne va pas clôturer #LeDébat sans parler #euthanasie ni #famille ?!!! ». Ben si ! Et la réponse de @Koztoujours était éloquente : « que voulez-vous ? C’est à l’image de ce que, ns, catholiques, représentons. Tout le monde s’en fout. A ns de ns battre demain ». En fait, le débat n’a pas vraiment apporté de plus-value à une campagne bien terne, dont Natalia Trouiller se faisait l’écho sur son blog : « Je sais pas vous, mais moi, cette campagne présidentielle, j’en ai ras la calotte. Une overdose comme j’en ai rarement eu ». Donc, pour anticiper la fin de la campagne officielle, je baisse le rideau sur les élections présidentielles en vous renvoyant sur un site qui dédramatise #LeDebat avec une compilation de détournements d’images de la soirée d’hier…

Mais on peut continuer à parler de politique, avec les manifs étudiantes au Québec, qui posent à Jocelyn Girard la question de la solidarité vécue au sein de la société actuelle. Un billet qui vaut largement en dehors des frontières canadiennes ! Restons à l’étranger, avec le père Eric de Beukelaer qui, sur fond de 1er mai, s’interroge quant à lui sur le déficit de reconnaissance sociale du travail, et critique son seul aspect pécunier ! En Belgique toujours, un éditorial de Pascal André sur « l’inquiétante montée en puissance du populisme », qui devrait interroger chaque dirigeant et chaque citoyen ! Et à propos de citoyen, je ne peux que vous conseiller le billet d’Etienne Séguier dans lequel le journalisme fait l’ « éloge de l’interiorité citoyenne ».  A noter que vous pourrez retrouver, dès vendredi, la dernière Newletter  « Chrétiens en campagne » à laquelle Etienne Séguier a collaboré sur le site de La Vie !

Fin du sujet politique, on revient sur le domaine spirituel, avec la suite des aventures de Mathias dans la série du père François, « Le manuscrit de la Pentecôte ». C’est le 7ème épisode, à ne surtout pas louper pour entrer dans l’histoire des premiers chrétiens, et se la réapproprier ! C’est une véritable œuvre d’évangélisation qui est ici réalisée par le père François. Et l’évangélisation, c’est à la mode. La preuve avec la rencontre « Communion et Evangélisation » qui aura lieu en Avignon du 11 au 13 mai prochain. Sur le site, vous pourrez retrouver le programme, et tout un tas d’informations à propos de cette rencontre qui a pour thème « La Nouvelle Evangélisation : Au cœur de l’Eglise, le défi de l’Esprit Saint ». A quelques jours de la Pentecôte, comment ne pas mentionner cette proposition. Pour avoir un résumé de cette initiative et de son histoire (il s’agit quand même de la dixième rencontre, avec de 300 à 500 personnes qui s’y investissent), je vous renvoie également sur l’Anuncioblog.

On revient au début du mois. Depuis mardi, nous sommes entrés dans le mois de mai. Et le mois de mai, souvenez-vous du chant, « c’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau (…) ». C’est le blog vivreenchretien.over-blog.com qui nous le rappelle et nous présente cette dévotion mariale articulée autour du chapelet, dans un petit article intitulé « Prendre Marie chez soi : le Rosaire ». Et cette prière est l’occasion, pour moi, de vous présenter quelques sites où vous pouvez trouver une aide ou un soutien à votre prière. Il y a le blog des Jardiniers de Dieu, qui propose entre autres, une prière universelle (à adapter) pour le dimanche suivant. Ou encore le blog savoirsecouterpourmieuxseconnaitre.blogspot.fr qui propose de nombreuses prières. Plus largement, le petit frère Marie-Michel-du Coeur-Miséricordieux-de-Jésus vous propose son GPS, Guide Pratique de Spiritualité. Bien entendu, les revues spécialisées comme Panorama ou Prier ne sont pas en reste. Dans cette dernière, vous trouverez les deux “sujets” du mois (Marie et la Pentecôte) qui sont présentés (on y trouve par exemple la très belle prière du Veni Sancte Spiritus  et une présentation des 7 dons de l’Esprit Saint par Anselm Grün). Du côté des blogs, Eliette  revient sur l’Edp 2012, comprenez “l’Ecole de Prière” à laquelle elle a participé tandis que mister Kto & the City nous a partagé son expérience d’accompagnateur au Frat. De quoi vous inspirer donc !

Toujours dans le domainede la prière, internet peut se révéler un instrument vraiment intéressant et utile. La preuve avec le site de l’apostolat de la prière qui invite à s’inscrire pour prier 15 minutes pour le monde ! Ça se passe le premier vendredi de chaque mois, ou tout au long du mois… Le but est décrit très simplement sur le site, à travers une citation de Benoît XVI : « En tant que croyants, nous sommes convaincus que la prière est une vraie force, qui ouvre le monde à Dieu. Nous sommes convaincus que Dieu écoute et peut agir dans l’histoire. Je pense que si des millions de croyants, prient, cela influe sur le progrès de la paix ». Ce qui est très sympa, c’est la carte de France que vous retrouvez en bas de page, et qui vous montre combien de personnes de votre diocèse se sont inscrites pour participer à ce temps de prière. Allez, vendredi c’est demain, il vous reste une journée pour vous inscrire !

Petite dédicace spéciale pour Dopamine : Si la jeune femme nous a partagé ses premières fois à l’hôpital (mais pas que…), elle n’est pas la seule à avoir parlé de ce lieu cette semaine. Je vous renvoie vers un billet poignant de Zabou sur l’accompagnement d’un enfant malade. On y découvre la force des gestes et attitudes mais aussi et surtout des « petits pas » qui se font très discrètement et qui disent Dieu. Et puis, Last but not the least, David Lerouge, qui publie un billet où il parle de l’Esprit Saint sous la métaphore du Sang ! C’est tellement vrai que je ne peux que vous inciter à aller le dévorer vous aussi !

Sinon, dans l’actualité, il y a un an, Jean-Paul II était béatifié. Radio Vatican est revenu sur l’événement, en recueillant notamment le témoignage d’un jeune français qui a participé à la veillée de prière en souvenir de cette béatification. Sur les blogs, de manière surprenant, peu de billets sur le sujet… Heureusement, Facebook est là, avec la page d’iMédia qui revient sur la dévotion dont Jean-Paul II jouit aujourd’hui à Rome.

Et puis, tant qu’on est à Rome, restons y avec le #VBM11 qui avait lieu le lendemain de la béatification, le 2 mai 2011. Deux petites infos autour du sujet. En Autriche, une rencontre a eu lieu à Heiligenkreuz jeudi et vendredi dernier, avec la présence de Mgr Celli, le président du Conseil Pontifical pour les Communications Sociales ! En  France, hier soir, une #FASM spéciale élection regroupait des blogueurs, comme l’an dernier la #FASM internationale a regroupé à Rome les blogueurs du #VBM11. Et pour preuve que le net prend de plus en plus de place dans l’Eglise, un billet de Fannie Rascle sur une religieuse américaine, Sr Elain, qui a 70 ans utilise le web pour stimuler les vocations

Dans les journaux, il y a souvent un sujet sport. Comme cela manque habituellement dans la revue de presse, je profite de la Padre Cup pour caser le sujet… Sur le site de la rencontre, qui s’ouvrait cette année aux paroisses, vous trouverez quelques photos. Valérie Barbe illustre sur son blog ces « curés qui mettent la gomme » à travers un petit photo-reportage « pas très objectif » comme elle l’annonce tout de go ! Si cependant, vous trouvez que les karts poluent trop, il vous reste le vélo. Car ce même 1er mai avait lieu le championnat de France de cyclisme du clergé. France 3 a réalisé un reportage à Aussonne, là où les courses avaient lieu ! Ne loupez pas les images…

Et puis, on peut aussi courir, pour la bonne cause toujours (souvent, dans ces manifestations, les prix sont donnés à des associations caritatives…). C’est une initiative du mouvement des Focolaris, Run4unity, qui propose le 12 mai une course-relais mondiale pour la Paix et la Fraternité pendant 24 heures. Découvrez l’initiative sur le site www.run4unity.net. Il faut fouiller un peu pour trouver les manifestations en France, mais pour les frontaliers avec le Luxembourg par exemple, une page Facebook existe et donne des renseignements.

Trois brèves (à prendre avec le sourire !) pour finir:


Exclusif : un "prix du blog catho" va naître !

13 mars 2012 5 commentaires

C’est Pèlerin qui propose cette superbe idée ! Parce que Pèlerin et les blogs, c’est une "vieille" et grande histoire d’amour… Plusieurs fois déjà, dès 2010, le magazine a montré son intérêt pour la cathosphère, proposant l’an passé, autour du #VBM11 (Le Vatican Blog Meeting qui a eu lieu le 2 mai 2011) un "Palmarès des meilleurs blogs cathos". Une semaine plus tôt, c’est dans les colonnes du magazine et par une vidéo sur le site internet de Pèlerin que le blogueur Koztoujours a révélé sa véritable identité. Mais surtout, Erwan (oui, c’est le petit nom de Koztoujours) expliquait sa philosophie du blog, les richesses comme les limites de l’exercice.

Et bien cette histoire entre Le Pèlerin et les blogs va très prochainement s’enrichir d’une nouvelle étape avec la création du

"prix du blog catho"

Mais c’est quoi-ça ? Ça concerne qui ? Qui va le décerner ? On peut postuler ? Moi, moi, moi, je le veux ! Y’aura une soirée spéciale au théâtre des Champs-Elysées avec remise des prix devant une foule de blogueurs aux pouces usés à force de twitter le nom du gagnant ? Va-t-on faire exploser Facebook en postant/taguant les photos de l’élu(e) ? Bon, j’arrête le délire.

Quelques éléments en avant-première (merci @GDNet) :

  • C’est un prix, pas un concours, donc il faut être sélectionné ! De 15 au départ, 6 blogs ont finalement été pré-sélectionnés (la liste avec les liens çi-dessous). vous pourrez remarquer la parité, pour répondre à l’interpellation d’une journaliste-blogueuse lors d’une rencontre entre des blogueurs (des prêtres et des hommes) et la presse à Annecy (les Journées François de Sales, pour ceux qui connaissent).
  • Un jury avec un blogueur et une blogueuse (ne cherchez pas à les acheter, ils sont intègres !) et d’autres journalistes spécialisés dans l’actu sur les blogs.
  • Vous pourrez aussi voter (bientôt) sur la page Facebook "La grande famille de Pèlerin"
  • A partir du 22 mars, sur le site de Pèlerin, la présentation des blogs et de leurs auteur(e)s.
  • Résultats mi-mai, pour la 46ème journée mondiale des communications sociales.

Kto and the City

Une Catho à l’hosto

Angel Cake

Inner Light

Catholique Aujourd’hui

Des Petits riens qui disent tant 

Normalement, si vous suivez les revues de blog et presse (depuis septembre), vous avez déjà vu passer tous ces blogs (auto-promo, ça, c’est fait !). Maintenant, c’est à vous de choisir celui que vous préférez. Pour vous y aider, Pèlerin vous présente les auteurs de ces blogs… "Je déclare la campagne pour le prix du blog catho ouverte" (oui, je me la pète !)

juste un petit mot encore, parce que vous vous demandez peut-être pourquoi Pèlerin, un magazine papier, insiste tellement sur les blogs. Voilà la raison donnée par Gilles Donada, au nom de la rédaction de Pèlerin :

Lors des journées François de Sales (la rencontre de la presse catholique, en janvier dernier, à Annecy - NDR) cette année, la table-ronde sur les blogs a suscité beaucoup de questions et de réactions. Dans la salle, je sentais l’inquiétude de certains devant la liberté de parole des blogueurs cathos. Au nom de qui parlaient-ils ? Leur parole engageait-elle l’institution ? Comment les "contrôler" ? Les blogueurs à la tribune revendiquaient leur totale liberté et, en même temps, leur entière fidélité à l’Eglise qu’ils aiment et veulent servir comme membre de son corps. J’ai trouvé ça très juste et très beau. N’ayons pas peur… des blogueurs cathos ! Faisons leur confiance ! Je me rappelle de la façon dont certains préparaient leur billet, et les faisaient relire avant parution par des proches de confiance. Il y a un vrai discernement chez eux ! Et nous trouvons qu’il faut encourager cette liberté dans la fidélité.

Bon, dire que je soutiens largement et fortement cette initiative me paraît d’une évidence crasse (c’est juste que je rêvais de placer cette expression un jour) ! Le "N’ayons pas peur… des blogueurs cathos", ça me rappelle un peu une exhortation célèbre de Jean-Paul II ! Eh bien aujourd’hui, Pèlerin met cette parole en oeuvre ! En cette année où l’on va parler pas mal de la Nouvelle Evangélisation, c’est quand même intéressant de voir aussi ce qui se fait du côté du net ! Alors Merci Pèlerin, et bonne chance aux blogueuses et blogueurs sélectionnés. Et pour les autres, dites vous qu’il y aura sans doute une seconde édition, à vous de tenter de figurer dans les nominés !

Voilà, vous savez presque tout. encore un peu d’attente, et vous pourrez voter vous aussi ! En attendant, bon surf, et n’oubliez pas de commenter !

PS : Suivez Pèlerin sur Facebook & Twitter

Revue de presse : Politique, société, famille, légion, mais un peu de spiritualité aussi !

6 octobre 2011 2 commentaires

La politique, ça concerne la société. Ce sont les évêques de France qui nous le rappellent. Alors que bien souvent on n’entend parler que d’une campagne de « boules puantes » pour reprendre l’expression de Bernard Lecomte, le cardinal Vingt-Trois, au nom du conseil Permanent de l’épiscopat, a présente lundi, des « éléments de discernement » pour les élections à venir. Sans prendre parti, il rappelle par exemple que « l’individualisme finit par dissoudre la vie sociale, dès lors que chacun juge toute chose en fonction de son intérêt propre ». C’est donc vraiment à un sursaut démocratique que les évêques appellent les chrétiens et les hommes de bonne volonté. De nombreux article dans les journaux reviennent sur ce message. Radio Vatican a interrogé le porte-parole des évêques, Mgr Podevin, sur ce sujet. Jean-Marie Guénois, sur son blog, parle quant à lui d’une « utopie, (…) qui redonne justement à la politique ses lettres de noblesse ». La Vie, en page 22 du magazine et sur internet, analyse également ce communiqué de 6 pages qui vaut le coup d’être lu. Si vous n’avez pas le temps, l’abbé Grosjean en propose des extraits sur le blog des padre, www.padreblog.fr.

Mais la contribution de l’Eglise au débat sociétal ne s’arrête pas à ce texte. Ce week-end, à Paris, avait lieu un colloque sur la famille. Frédéric Mounier, le correspondant de La Croix à Rome, l’animait, et il revient dans son blog sur cette rencontre. Il y décrit l’Eglise en France comme un « laboratoire expériemental pour le bien commun », voyant dans le positionnement des chrétiens sur divers sujets liés à la famille « peut-être (…) l’un des piliers à venir de la Nouvelle évangélisation ». A ce propos, l’auteur note dans La Croix de mardi que les évêques proposent, entre autres, la « valorisation du mariage civil » avec une véritable préparation. Comme quoi, quand l’Eglise parle de société, de nombreux mythes peuvent tomber.

Tant qu’on parle politique, il faut noter le coup de sang de Christine Boutin qui fustige les primaires – comme la primaire socialiste –, rappelant l’importance du premier tour des élections présidentielles… « On est en train de changer la constitution sans le dire aux français » explique-t-elle. C’est à lire à la page 39 du Figaro d’aujourd’hui.

Pour prendre un peu de hauteur, Corbulon nous invite à lire l’ouvrage d’Emile Perreau-Saussine intitulé « Catholicisme et démocratie, une histoire de la pensée politique ». Il nous présente le livre sur le blog du Temps d’y penser (www.letempsdypenser.fr). Et puis, à quelques heures de l’ouverture des Etats Généraux du Christianisme autour du thème « Faut-il avoir peur ? », comment ne pas citer le débat qui a déjà eu lieu, et que vous pouvez retrouver en vidéo sur le site de La Vie : « La démocratie se perd-elle dans la société du spectacle ? ». D’ailleurs, pour ceux qui ne peuvent pas se rendre à Lille, vous pourrez suivre de nombreux moments de cette deuxième édition sur le site internet du magazine, ou même découvrir un long dossier dans la revue de cette semaine. Et si vous êtes fan de Twitter, suivez #EGC !

Et puis, je ne m’arrête pas en si bon chemin, mais je vous propose de découvrir l’engagement des chrétiens dans la société, à travers les entretiens de Valpré. Des cadres et des chefs d’entreprises qui se réunissent pour découvrir toujours plus la doctrine sociale de l’Eglise. Une belle initiative à découvrir dans les pages du journal La Croix ou sur le blog des Entretiens de Valpré pour entrer en dialogue si vous le désirez. Sur le site de la Conférence des évêques de France, vous pouvez trouver des vidéos des tables rondes de cette rencontre, et sur KTO, l’émission VIP, Visage Inattendus de Personnalités, animée par Emmanuelle Dancourt, qui a reçu le créateur de ces entretiens, Ghislain Laffont. On retrouve aussi un entretien « inspirant » de lui dans Famille Chrétienne (page 10, ou en accès prémium sur le net). Et pour les abonnés de Pèlerin, dans l’édition de la semaine dernière, il y a tout un dossier sur cette rencontre (ou sur le net, gratuitement là !). Un dernier mot sur le sujet pour vous inviter à lire le très bon billet du blog Catholique Aujourd’hui sur le monde du travail et les valeurs chrétiennes.

Pour finir, je cite encore Famille chrétienne qui, à la page 34 de l’édition de cette semaine, revient sur la Doctrine sociale de l’Eglise, à propos du message des évêques. Voilà, la boucle est bouclée !

J’ai déjà parlé brièvement des familles à propos du colloque de la semaine dernière à Paris. Le Pèlerin propose cette semaine une enquête sur les familles et l’Eglise. Des pages 14 à 21, différents points sont abordés, y compris ceux qui posent problème, comme les divorcés-remariés ou les familles monoparentales. On y découvre que 55 % des familles attendent surtout de l’Eglise un « soutien fort dans les épreuves », mais également, et c’est plus surprenant, que 36 % des français « pensent qu’elle peut les aider au moment du mariage ». Voilà qui motivera peut-être certains à participer au « rendez-vous des familles » à Lourdes, les 28,29 et 30 octobre prochain. Mgr Perrier invite largement sur le blog des familles de la conférence des évêques de France. On trouve dans ce dossier de nombreux témoignages. C’est le cas aussi sur le blog « Familles 2011 » du Jour du Seigneur. Jean-Baptiste Maillard, dans le dernier article publié, montre ainsi le lien entre la famille et la nouvelle évangélisation

Et puis, comme on parle de la Nouvelle évangélisation, un mot sur l’assemblée plénière du CCEE (le Conseil des conférences épiscopales européennes) ! Le thème de cette rencontre, qui a eu lieu le week-end dernier à Tirana, en Albanie, était la nouvelle évangélisation. Dans le communiqué final, les évêques rappellent que « l’évangélisation est la manifestation de la vie et de la vitalité de l’Église. Elle ne doit pas être comprise comme une simple activité pastorale mais comme la manifestation de sa nature même et de sa mission ». De nombreux site internet internationaux (Fides et Zenit entre autres, tout comme Radio Vatican) ont commenté ce message, qui tombait en même temps que le lancement du mois missionnaire par la congrégation pour l’évangélisation des Peuples. Nouvelle évangélisation et première évangélisation, finalement, sont liées, comme l’expliquait Mgr Filoni, le préfet de la congrégation pour l’évangélisation des peuples, car « l’annonce de l’Evangile vivifie l’Eglise en interne, en fortifie la ferveur »… Et dans le même ordre d’idée, je vous renvoie vers l’article de catho.be où Jean-Luc Moens explique que « la nouvelle évangélisation est avant tout une activité spirituelle capable de redonner à notre temps le courage et la force des premiers chrétiens et des premiers missionnaires pour accomplir le commandement missionnaire du Seigneur ».

Cette « activité spirituelle », pour reprendre l’expression de ce laïc engagé dans la communauté de l’Emmanuel, est loin d’être une activité mièvre. Comme l’écrit David Lerouge, « Dieu nous appelle, à son image, à être force d’amour, d’espérance et de foi dans un monde qui en a besoin. C’est en cela que l’Evangile est pour les hommes Bonne Nouvelle ». Et à lire les billets d’Anne-Claire, de Zabou (qui cite les bisounours, comme David…) ou du père Gaignet sur l’automne et le changement de couleurs dans la nature, on se rend compte que notre vocation nous pousse à « Découvrir la Lumière : le Christ, pour Vivre en enfants de celle-ci » (la citation est de Zabou !). Pierre de Charentenay lui aussi nous invite à la profondeur en reprenant les paroles du supérieur général de la Compagnie de Jésus en visite en France. Une invitation à l’intériorité, au silence donc, et ce n’est pas Sylvie Carnoy qui dira le contraire, elle qui en a parlé sur Radio Notre Dame ce mercredi matin (et aussi sur son blog) ! D’ailleurs, le silence est le préalable à l’écoute, et en lisant le blog de Julien Dupont, on se rend compte de la fécondité du silence et de l’écoute du monde. Julien revient sur le parcours de Steve Jobs, décédé ce mercredi, et qu’il qualifie non pas de visionnaire, mais d’ « écoutant »…

Et puis, pour finir sur cette touche spirituelle, un mot pour évoquer une fois de plus les micromélies de Mgr Giraud, sur son diaire. Reprenant une citation de l’évangile du jour, « Combien plus le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent » (Lc 11,13), l’évêque à ce commentaire sobre mais fort : «

Voilà la vraie prière de demande ».! D’ailleurs, la prière est un besoin pour le monde. C’est ce que confie l’acteur Jacques Weber dans une longue interview à lire dans le magazine Panorama de ce mois…

La prière, c’est également ce qui avait été demandé au père Maciel, le fondateur des légionnaires du Christ, quand il avait été mis de côté à la suite des révélations sur sa vie plus que tourmentée… Les Légionnaires et le père Maciel, on en a parlé cette semaine, à propos de deux événements. Le premier, c’est la démission de Jesús Colina de la direction de Zenit. L’emblématique fondateur de cette agence, il y a 14 ans, a été poussé vers la sortie, suite à une perte de confiance entre les légionnaires du Christ et lui. C’est ce qu’il dit à l’agence de presse ACI Prensa. Vous trouverez toute l’historie dans les excellentes matinales chrétiennes de La Vie de Natalia Trouiller (ou dans cet article), et ce de vendredi dernier jusqu’à hier. Le suisse Romain, depuis les USA où il est actuellement, commente lui aussi ce départ. Jean-Marie Guénois apporte également sa contribution sur les relations entre Zenit et les légionnaires du Christ. Le second élément qui fait parler des disciples du père Maciel, c’est la nomination d’un jeune prêtre comme numéro trois de la Légion. Alors qu’un renouveau était attendu, voilà que c’est un homme du sérail qui vient rejoindre la direction de la congrégation religieuse… Rien de très ouvert ou positif apparemment. Au point que Marc Favreau s’interroge sur cet ordre religieux, se demandant s’il s’agit d’une secte ! C’est un billet très bien documenté qu’il nous présente.

Et pour finir sur une note positive, l’APIC nous apprend que le Conseil Pontifical pour les Laïcs « propose de nouveaux liens associatifs "aux journalistes qui veulent rester en communion avec l’Eglise catholique" ». C’est la suite de la dissolution de l’UCIP, l’Union Catholique Internationnale de la Presse qui était advenue il y a quelques mois. Si Jesús Colina n’était pas déjà pris par H2Onews et Aleteia, voilà un challenge qui lui aurait bien convenu !

Bonus Links :

  • Pour les gens qui s’embêtent durant les homélies (ou pour les prêtes qui sont en retard), David Lerouge propose une solution.
  • Et  puis, toujours dudit père Lerouge, ce bel article sur les Sacristains (sur le site et sur la philosophie du label (oui, je sais, facile)
  • Radio Vatican a soufflé ses 80 bougies. C’était le 29 septembre. Je n’ai rien vu passer en français, mais il y a des choses en italien…
  • Pour les parisiens, page 13 du Figaro d’aujourd’hui, un article sur le délabrement des églises parisiennes.
  • Une Bibliothèque numérique mondiale de théologie et d’œcuménisme accessible gratuitement sur internet : ça existe : Globetheolib. Présentation par La Croix !

Revue de Blogs : Bioéthique, communication, évangélisation, et Pervigilio !

26 mai 2011 1 commentaire

Pour commencer cette revue de blogs, un rappel sur les questions de bioéthique, autour de la loi qui est en révision. Le Cardinal Vingt-Trois a publié ce lundi un message fort, dont les blogueurs se sont progressivement fait l’écho. Isabelle de Gaulmyn, sur son blog dans les pages du site de La Croix, s’interrogeait dès mardi sur le poids de l’Eglise dans ce débat. Et sa réponse était positive, montrant que « 35% du total des débats l’ont été à l’initiative de religions, et, pour plus de 95% d’entre eux, de l’Eglise catholique ». D’ailleurs, la réaction du Grand Orient de France, et que Koz démonte allègrement dans son dernier billet publié hier soir, montre bien le poids de l’Eglise dans ce domaine.

Jean-Marie Guénois, sur son blog également, dans les pages internet du Figaro, a remarqué que plus de monde s’intéresse aux radars qu’à ces questions de bioéthique, alors pourtant que l’Eglise a tout fait pour porter les débats actuels à la connaissance de tous.

Mais en même temps, c’est vrai qu’on a l’impression qu’en dehors de l’Eglise, peu de monde sait de quoi il s’agit… Et c’est pour cela que, concernant le message du cardinal Vingt-Trois, le blog Urgence Com’Catho donne une analyse très fine de cette déclaration, en parlant de « mots très forts » du président de la conférence des évêques de France, et en citant l’expression employée par l’archevêque, qui a été jusqu’à parler de « recul de la civilisation ».

Pour plus de détails sur le sujet, je vous renvoie aussi au blog de Nicolas Mathey, Thomas More, qui intitule son dernier billet « le feuilleton bioéthique S3ep5 ».

Et puis, proche de ce domaine, le blog Icthus nous alerte sur la théorie du gender qui à la rentrée sera imposée dans les programmes des lycées… A lire pour découvrir les ravages de cette idéologie, si vous ne connaissez pas encore !

Patrice de Plunkett, quant à lui, nous annonce la veillée de prière pour la vie qui aura lieu à Notre Dame de Paris ce jeudi soir.

Ainsi, à regarder de plus près, on se rend donc compte qu’Internet sert à communiquer largement autour de ces sujets dont on ne parle pas tellement ailleurs. Et c’est d’ailleurs un point qui est remarqué par les blogueurs, à quelques jours de la journée mondiale des communications sociales qui est fixée au 5 juin. Le site info.catho.be revient ainsi sur la rencontre des blogueurs à Rome le 2 mai dernier, en faisant un résumé d’un très long article publié par le cardinal Ravasi dans l’Osservatore Romano.

Dans le même ordre d’idée, le père Cormary, sur son blog Icthus, présente divers moyens de communications dont les Eglises disposent, du journal paroissial à la radio diocésaine en passant par les sites internets, blogs et applications sur les téléphones portables. Il nous rend ainsi attentif au fait que nous pouvons aussi choisir la source de nos informations pour ne pas être dans la « pensée unique » véhiculée par les médias les plus connus. Un très bel article sur le sens même de la communication, et que je vous invite vraiment à aller lire.

Une autre manière de communiquer, ce sont les cercles de silence. Rendez vous sur le blog du père Gaignet pour découvrir cette technique ! Une autre manière de communiquer, et de prier, c’est l’art. Romain Blachier nous en livre un exemple sur son blog !

D’un tout autre style, mais sur le même thème de la communication, David Lerouge publie un billet suite à un mail reçu. Vous connaissez ce type de mail, qui abreuve d’idées plus farfelues les unes que les autres…

Et puis, quelques autres infos, avant de passer au blog de la semaine. Ce week-end, dans l’Est de la France, auront lieu les 24 heures de vie, une « manifestation publique d’évangélisation » d’une journée, comme le dit le site internet, et c’est un rassemblement oecuménique, où toutes les communautés chrétiennes sont partie prenantes. Plus d’info en tapant 24 h de vie sur internet !

Et puis ce mercredi, aux Bernardins, à Paris, avait lieu la journée des Bernardins. Je vous invite à lire un billet publié lundi par le père Guggenheim sur le blog du collège des Bernardins. Un petit manifeste pour expliquer la position particulière de ce centre catholique dans la recherche sociale d’aujourd’hui.

Et finalement, le blog de la semaine : Je vous conseille aujourd’hui d’aller visiter le blog de Bernard Laflavandrie, prêtre du diocèse de Limoges. Pour y accéder, tapez pervigilio dans un moteur de recherche, et vous tombez sur son blog. En latin, pervigilio signifie « je veille », et c’est un peu le cas de ce blog. L’auteur, qui a une chouette pour emblème, a l’oeil et l’esprit attentif ! Entre billets d’humeur, de réflexion, textes littéraires et photosglanées à gauche et à droite, il y a de quoi penser, de quoi rire, de quoi s’émerveiller… Voilà, je ne vous en dis pas plus, mais je vous invite vraiment à aller rendre une petite visite à Bernard sur son blog, et je vous souhaite une très bonne semaine…

Bonus : Quelques articles (encore)

Pensée du jour

10 décembre 2010 Poster un commentaire

Je voudrais souligner encore toute l’importance du témoignage que nous trouvons, à propos de la relation entre l’Esprit Saint et l’Écriture, dans les textes liturgiques, où la Parole de Dieu est proclamée, écoutée et expliquée aux fidèles. C’est le cas d’anciennes prières qui, sous forme d’épiclèses, invoquent l’Esprit avant la proclamation des lectures: «Envoie ton Esprit Saint Paraclet dans nos âmes et fais-nous comprendre les Écritures qu’il a inspirées; et concède-moi de les interpréter de manière digne, pour que les fidèles ici réunis en tirent avantage». De même, nous trouvons des prières qui, au terme de l’homélie, invoquent à nouveau Dieu pour le don de l’Esprit sur les fidèles: «Dieu sauveur (…) nous t’implorons pour ce peuple: envoie sur lui l’Esprit Saint; que le Seigneur Jésus vienne le visiter, qu’il parle aux consciences de tous et qu’il prépare les cœurs à la foi et conduise à toi nos âmes, Dieu des Miséricordes». Tout cela nous permet de comprendre pourquoi l’on ne peut pas arriver à saisir le sens de la Parole si l’action du Paraclet n’est pas accueillie dans l’Église et dans le cœur des croyants.

Verbum Domini, 16

Revuede Blog – Edmond, Koz, la mission, la bioéthique et Zabou

Bonjour à toutes et à tous. Il était déjà cité la semaine dernière, comme blog de la semaine. Edmond Prochain revient cette semaine avec un billet sur le communautarisme. Une réflexion comme il les aime bien (et nous aussi), sur l’attitude à adopter face à cette manière de vivre sa foi. Il se fonde sur un reportage (que vous pouvez visionner sur le blog) et relève également nos contradictions face au refus de ce communautarisme… A voir et à lire de toute urgence, tout comme les commentaires. A noter que la « matinale chrétienne », la revue de Web de La Vie,  avait également repéré le sujet…

Koz revient lui aussi, de manière détournée, sur ce phénomène du communautarisme, à propos du message du pape pour la journée du migrant et du réfugié. Il contredit frontalement l’article de Jean-Marie Guénois, dans le Figaro, en montrant comment le pape poursuit, avec le message publié ce mardi, la ligne qui est celle de l’Eglise en parlant d’« une coexistence sereine et fructueuse dans le respect des différences légitimes ». On est effectivement bien loin du communautarisme…

A l’occasion de la fin du synode pour le Moyen-Orient, qui a largement abordé le thème de l’ouverture aux autres, le pape a annoncé le thème de la prochaine rencontre, en 2012 : La nouvelle évangélisation. Vous pouvez revoir des images de cette célébration sur le site d’h2onews. L’occasion aussi, pour Jean-Baptiste Maillard, de nous prouver dans un billet d’Annuncioblog que Benoît XVI est aussi impliqué dans cette aventure que l’était Jean Paul II. Dans ce cadre, un petit coup de projecteur sur le site Mission-web qui propose de télécharger gratuitement la bible en version audio. Mais aussi, pour des raisons de droits d’auteur (!), dans une vieille version de la traduction du chanoine Crampon. Une particularité francophone, car Numérama nous apprend que le Vatican critique « l’excès de zèle » concernant la propriété intellectuelle. Pour plus d’informations dans ce domaine, je vous renvoie au site de Numérama qui consacre un article à ce sujet.

La loi de Bioéthique est en passe d’être discutée. Nicolas Mathey nous invite à la découvrir par une série sur son blog, Thomas More. Le 1er billet, publié mardi, porte sur les questions d’anonymat. Une véritable réflexion éthique, longue, dense, mais toujours accessible. Et puis pour plus d’infos et de réflexion, allez égalementvoir le blog de Panouf, un « étudiant en médecine chrétien qui se pose des questions sur l’éthique de sa profession, et le monde en général » comme il se présente. On y trouve, comme sur le blog précédent, des billets fouillés, qui nous invitent à réfléchir sur les sujets proposés.

Pierre de Charentenay, le rédacteur en chef de la revue Etudes, nous invite pour sa part au voyage. Sur son blog, il nous fait partager par de très courts billet, très vivants cependant, son voyage en Haïti.

Et enfin, le blog de la semaine : C’est Zabou la terrible, avec son blog www.zabou-the-terrible.fr et un billet sur la loi et/ou l’amour, que je vous invite à découvrir plus longuement. Zabou retranscrit un superbe passage de Raïssa Maritain. Et il faut reconnaître un très bon goût dans le choix des auteurs qu’elle cite. Mais Zabou n’est pas que l’encyclopédie littéraire qu’elle paraît. Elle est aussi une chrétienne convaincue, qui vit sa foi et nous partage ses expériences et ses découvertes. N’hésitez pas à aller lire son blog, vous en sortirez vraiment renouvelés.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Bonne lecture, bon surf, bons commentaires, et à la semaine prochaine.

Revue de Blog -7 : Rome, du synode à l’évangélisation

14 octobre 2010 6 commentaires

 

Copie d'écran du site de Sandro Magister

 

Bonjour à toutes et à tous. Petit détour par Rome pour cette revue de blogs. Rome qui nous ouvre, avec le Synode spécial pour le Moyen-Orient, les portes de cette région du monde. Pour nous la faire découvrir, je vous propose le blog Dix jours en Terre Sainte. Philippe, l’auteur de ce blog, propose de découvrir la réalité des communautés chrétiennes sur place, avec leur diversité, avec la tension qui existe entre les différentes religions, etc. A parcourir pour s’immerger dans le contexte. Et puis, pour l’actualité, suivez le blog de Sandro Magister qui a repris toute la méditation d’ouverture du pape lors du synode, et qui propose aussi un dossier complet sur une communauté qui grandit, lesjudéo-chrétiens. Ce sont des chrétiens qui « sont baptisés dans l’Église catholique mais (…) parlent et vivent comme les Juifs ». Ils « ressemblent à la communauté primitive de Jérusalem » nous dit encore l’article. Le site internet de La Vie propose lui aussi quelques billets ( et ) sur le synode, grâce à un partenariat avec l’œuvre d’Orient, qui sur son site internet a ouvert une section spéciale pour l’événement. La page de KTO sur Dailymotion propose elle aussi des vidéos, tout comme la page deH2onews sur Youtube. Sur les sites de La Croix et de Radio Vatican, vous trouvez chaque jour uneémission spéciale Synode. Le net regorge donc d’éléments à lire, à voir et à écouter.

 

Copie d'écran du site "Urgence Com'Catho"

 

Sinon, à Rome toujours, Mgr Fisichella a présenté de mardi le nouveau Conseil pontifical, qui va s’occuper de la nouvelle évangélisation. L’agence Zenit, entre autres, y a consacré plusieurs articles (et ), tout comme Frédéric Mounier sur son blog hébergé par le journal La Croix. Patrice de Plunkett, sur son blog, rappelle la formule du cardinal Lustiger à ce sujet : « La nouvelle évangélisation sera celle d’une société entièrement nouvelle ». Zabou, sur son blog, nous offre une perspective intéressante en nous invitant, dans un billet intitulé « Toujours nouvelle évangélisation », à lire un extrait d’un texte d’Yves Raguin sur la mission. Concernant l’évangélisation, on peut aussi citer un billet déposé ce dimanche par Guillaume de Prémare sur le blog Urgence com’ cathoL’article revient sur le congrès de la presse catholique à Rome, la semaine dernière. Concernant la communication, fortement liée à l’évangélisation, Marc, sur le blog Hôtel Synodal, pointe cependant les limites de l’exercice, en reprenant la controverse de l’ordination des femmes. David Lerouge, lui, nous invite aussi à réfléchir à la communication, sous l’angle de l’altérité, à la suite de Lévinas. Et il nous montre clairement nos limites dans ce domaine, limites qui parfois révèlent aussi de bonnes surprises…

 

tiré du site http://www.slate.fr

 

Un petit mot pour citer un billet intitulé « Dieu est radioactif » sur un blog du site www.slate.fr. Un article sur les Bandes Dessinées qui utilisent le thème ésotérique, et où Jésus, pour reprendre les propos du blog, est « mangé à toutes les sauces ». Encore une phrase pour vous signaler la naissance du sitewww.l1visibleetvous.com qui est complémentaire du journal gratuit du même nom. Allez faire un petit tour sur ce site pour l’encourager.

Et c’est maintenant l’heure du blog de la semaine. On a parlé tout à l’heure d’évangélisation, eh bien c’est l’un des objectifs du blog collaboratif, donc écrit par plusieurs personnes, Etancher ma soif (www.etanchermasoif.com). Ce dernier veut répondre à « une réelle soif spirituelle que seul le Christ Jésus peut étancher ». Les derniers billets s’intitulent : « Prière pour être un peu moins con, un jour », « Le sexe, c’est la vie », ou encore « Hors de l’Eglise, point de salut ? ». Une très grande diversité, des articles très courts, mais toujours percutants. A ne pas manquer…

Sur ce, je vous laisse aller vous désaltérer sur tous ces blogs. Bon surf, bons commentaires, et à la semaine prochaine.

La Revue de Blogs de la semaine !

1 septembre 2010 Poster un commentaire

Le logo des EGC

« Notre époque a-t-elle besoin de Dieu ? ». Voilà la question qui sera posée à la fin du mois à celles et ceux qui prendront part aux Etats Généraux du Christianisme. Pour préparer cette rencontre, le magazine La Vie qui l’organise, a mis en place sur son site internet un blog. On y découvre le programme des trois journées, les thèmes des différents débats, etc… Mais grâce à certains bloggeurs et à la magie d’Internet, les discussions sont déjà ouvertes. Le premier sujet a été lancé par Marc Favreau et Koz. On trouve sur le blog des Sacristains une réflexion sur le thème « faut-il défendre l’Eglise à tout prix ? ». L’un et l’autre des bloggeurs, avec leur sensibilité propre, donnent leur avis. Pour Marc Favreau, la question qui se pose est plutôt celle de la défense de la Vérité, et que pour cela, il faut parfois défendre l’Eglise « avant tout contre elle-même » ! Koz lui répond en citant, entre autres, l’importance de la conscience personnelle, mais attention (!) une conscience éclairée et qui ne se désolidarise pas forcément de « l’Eglise-institution » au profit de « l’Eglise-peuple ». Les commentaires sont ouverts sur le billet, et la discussion est bien partie. N’hésitez pas à y participer !

Logo du site des évêques de France

Autre sujet, qui aurait pu figurer dans le programme des Etats Généraux du Christianisme : l’écologie ! Le site Infocatho nous apprend ainsi qu’un pèlerinage pour l’environnement a lieu en ce moment, jusqu’au 5 septembre. Organisé par le Conseil des Conférences Episcopales Européennes, ce « pèlerinage vert » concerne les responsables nationaux pour le respect de la création. A ce titre, Mgr Marc Stenger, évêques de Troyes et président de Pax Christi France y participe, comme l’annonce le site de la conférence des évêques de France. Une initiative qui vient rappeler les propos de Benoît XVI : « une attention authentique à l’écologie de notre planète ne peut pas faire abstraction d’une réflexion sérieuse sur l’écologie humaine, d’une conversion spirituelle et d’un changement de style de vie ». Des liens vers ce texte et de nombreux autres concernant l’écologie sont d’ailleurs disponibles sur le site de l’Eglise Catholique en France.

Et pour finir, le blog de la semaine ! Cette semaine je vous emmène sur “Annuncioblog”. Vous y trouverez notamment, parmi les derniers billets, un article publié par Florent Masson et intitulé : « Aimer et témoigner ». L’auteur y redit toute l’importance du dialogue interreligieux pour un chrétien, en écrivant par exemple : « Pour l’Eglise, le dialogue et l’annonce sont liés. Car l’Eglise reconnaît que l’Esprit agit dans toutes les religions, et, au-delà, dans tout homme ». Sur ce site, lancé en octobre 2006 et qui se définit comme un « Blog catholique pour l’évangélisation du 3ème millénaire », vous pourrez trouver de nombreuses contributions (plus de 1000) autour de l’annonce de l’Evangile, sous toutes ses formes. Un blog à visiter et à revisiter sans aucun doute…

Voilà, c’est fini pour cette semaine, bonne lecture, bon surf, et surtout, n’hésitez pas à commenter les billets que vous lisez…

Evangéliser à travers Internet…

Vous trouverez ci-dessous un résumé du témoignage du père Roderick Vonhogen lors de la rencontre « Testimoni Digitali », le 23 avril 2010 à Rome.

Le père Vonhogen

Le père Vonhogen a débuté l’aventure médiatique en 2005, alors qu’il était à Rome, pour suivre la maladie de Jean Paul II et sa mort. Il faisait un compte rendu audio sur internet, et des centaines de personnes ont commencé à le suivre. Pour ancrer cette expérience, il a créé SQPN, Star Quest Production Network. Aujourd’hui, c’est près de 250.000 personnes qui suivent ces programmes. Pour lui, le fait qu’il ait rendu compte de son expérience personnelle plus que sous forme journalistique a largement contribué à la réussite de cette expérience. (D’ailleurs, cela s’ajuste parfaitement avec la technique du Storytelling développé par Christian Salmon dans son livre Storytelling ; les auditeurs sont plus attentifs à une histoire ou au récit d’une expérience qu’à un discours très bien bâti. D’ailleurs, Jésus Christ l’avait bien compris en utilisant les paraboles…)

Le père Vonhogen a confié aux participants les 7 secrets pour réussir à évangéliser sur Internet. Pour cela, il s’est fondé sur le récit des rois-mages.

1. Commencer avec les intérêts du public visé

Une étoile est apparue dans une contrée lointaine. Dieu cherchait activement les rois mages. Il a utilisé une étoile. Pourquoi une étoile ? Parce que les mages regardaient le ciel ! Ils étaient déjà en train de chercher.

Donc il est important d’être là où se trouve le public. Il ne faut pas attendre que les gens s’unissent à nous : il importe au contraire de chercher activement là où se trouve le public. Non seulement les lieux (Facebook, Twitter,..), mais surtout de les retrouver dans leurs centres d’intérêts.

Ex. : SQPN héberge des programmes sur une vaste gamme de livres, de films, de jeux, des programmes sur la santé, l’équilibre, la spiritualité,…

2. Rendre les personnes curieuses, stimuler l’audience à explorer et à découvrir plus de choses

Les rois mages se sont intéressés à l’étoile, ils ont commencé à poser des questions.

Satisfaire la curiosité de nos destinataires, leur donner ce qu’ils cherchent.

Ex. : Dans Harry Potter, JK Rowling utilise de nombreux symboles médiévaux d’origine chrétienne.  Les fans de ces livres pourraient être intéressés pour suivre une série sur l’histoire de l’Eglise. Il importe aussi d’offrir un autre niveau de programmes pour approfondir les questions et y répondre.

3. Créer des contenus de suivi

Les rois mages ont commencé un voyage. C’est très important.

La communication de la foi est un processus, elle n’arrive pas immédiatement après une rencontre. Après la première rencontre, il faut continuer à alimenter la relation, à commencer un voyage avec le public. C’est le voyageur qui doit déterminer le rythme du voyage.

L’objectif est de faire croître la relation, pas seulement de généer un gros trafic sur le site. La qualité des rapports est plus importante que celle des visiteurs, même si le nombre de visiteurs est gage d’engagement plus fort dans la relation.

4. Il faut des modèles, des icones, pour renforcer l’identification

Les rois mages voyageaient en groupe.

Pour bien avancer, il faut être des compagnons de voyages, des amis avec lesquels les gens peuvent partager leur voyage.

Ex. : le lien personnel est très fort à la radio, même si l’auteur ne peut pas connaître ses auditeurs de la même façon. Le père Vonhogen a rencontré une jeune fille sur la place St Pierre. Toute sa famille écoutait son show, et cette jeune fille en savait plus sur lui que sa propre mère. C’est une très grande opportunité dans une époque où le modèle pastoral du dialogue personnel est quasi impossible. Le présentateur, le créateur du programme est devenu un compagnon de voyage dans la vie.

5. Investir la communauté chrétienne dans le contenu

Les mages ont rencontré Jésus et sa famille. La communauté qui s’est construite ici a changé la vie des rois mages de manière définitive.

Il faut fournir aux gens une vraie communauté de personnes, déjà reliée à Jésus. C’est indispensable pour l’évangélisation. Rien ne se fait sans l’Eglise. La “famille” des auditeurs est une “Eglise locale”.

Ex. : Laura a commencé a écouter le programme « Les secrets de Farmville », un jeu sur Facebook, auquel 80.000 personnes jouent chaque jour. Elle s’est unie à la communauté qui se retrouvait en direct pour l’enregistrement du show. Le prêtre présent parlait du jeu, mais aussi du symbolisme pascal de ce jeu. Une amitié a grandi avec les autres personnes de la communauté, une discussion sur la foi est progressivement apparue. Laura a commencé un parcours de redécouverte de sa foi et de l’Eglise, et elle a fini par retourner à la messe…

6. Il est important de stimuler la participation du public

Les mages ont échangé des dons avec le Christ. L’or, l’encens et la myrrhe. Le don de Jésus : son amitié et son amour.

Les gens ne sont pas des consommateurs, mais ils contribuent à la vie de la communauté. Il faut donc les inclure dans la production des contenus, par des questions, des contributions, un feed-back, des histories personnelles, des témoignages,… Ces contributions font que la communauté se sent copropriétaires du processus. Et cela aide fortement à déterminer ce qui est important pour le public.

7. Il est important de prendre soin de ses “fans”

Les rois-mages ont changé. Ils sont repartis chez eux par un autre chemin. Ce ne sont plus seulement des suiveurs, mais ils sont devenus de petites étoiles pour guider les gens vers Jésus.

Le public passif, au bout d’un moment, devient un groupe de passionnés : l’importance des témoignages personnels dans le marketing du site, et donc dans l’évangélisation, est alors évidente. Pourquoi se fier à une institution anonyme  alors qu’elle peut avoir des visages. C’est la manière de donner un visage à l’Eglise dans ces nouveaux médias. Et il est plus facile de se fier à un ami…

Voilà les conseils du père Vonhogen. Une remarque personelle (je suis les conseils, tu vois – comme dirait Edmond) : je retrouve ici une partie du processus d’évangélisation que j’ai découvert dans les Cellules Paroissiales d’Evangélisation. J’aouterais donc, pour récupérer le meilleur des deux, que si on pouvait accompagner ce processus sur le net de la prière par les évangélisateurs et les acteurs de l’évangélisation, ce serait exceptionnel… Elle se transmettrait ainsi de manière capillaire aux "entrants" qui forment la communauté… Et le rapport avec le Christ ne serait pas d’abord intellectuel, ou sentimental, mais deviendrait expérientiel de manière plus complète.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés