Archive

Posts Tagged ‘carême’

Carême en lisant

23 mars 2013 1 commentaire

Ma TOB

On a cheminé ensemble durant ce carême, elle et moi. On ne s’est pas quitté, ou si peu. Chaque jour, je passais un peu de temps avec elle. Je la redécouvrais, avec ses richesses, ses histoires, son histoire. Je m’émerveillais de ce qu’elle m’apprenait, ce que parfois j’avais su et oublié. Oui, durant ce carême, j’ai vécu un temps particulier avec elle. Elle, c’est ma bible. Ma vieille bible de collégien. Ma première bible. Une TOB, comme on dit couramment, en faux skai bleu. Un temps, elle a été recouverte de papier autocollant pour la protéger. C’est que chez mes parents, les livres,

c’était assez rare, alors on en prenait soin. Mais depuis le temps, le papier s’est décollé, parce qu’à force d’être ouverte, il a fini par se rompre au niveau de la pliure.

Ma bible et moi, c’est une vieille histoire, qui dure depuis bientôt 30 ans (déjà !). Et c’est toujours la même bible, qui me suit partout : collège et lycée, séminaire, lors de mes années d’études, ma première expérience en paroisse, re-les études, et encore aujourd’hui. On m’a toujours dit que c’était un outil de travail, qu’il ne fallait pas que j’hésite à écrire dedans, à gribouiller des infos, à colorier (pour différencier le narrateur, les interlocuteurs,…). Mais je ne l’ai (presque) jamais fait. C’est ma bible, et comme je le disais auparavant, chez moi, un livre, c’est précieux. D’autant plus celui-là !

Cliquez ici pour lire la suite de ce billet

Catégories:Actualité, Carême Tags:

Carême… pour un champion…

12 février 2013 3 commentaires

face-face

… de la Bible

 
Voilà ce que je vous propose cette année. Il s’agit tout simplement de redécouvrir les personnages bibliques à travers un petit jeu. Fermez les yeux (enfin, à la fin de cette phrase, pas avant !) et imaginez vous dans le célèbre Jeu de France 3, avec Julien Lepers qui vous pose les questions : "Je suis… Top !  Je suis un homme, de la famille et de la lignée d’Aaron par ma mère et de la lignée de David par celui qui est devenu mon père. C’est un ange qui a dit ma mère que j’allais venir au monde, et mon Père a envoyé son Esprit sur moi lors de mon baptême par mon cousin Jean… Je suis…"

Pendant que vous lisez, imaginez le temps défiler… Et essayez de voir jusqu’où il vous faut aller pour trouver la réponse.

Dans le cas précis, la réponse, vous l’aurez trouvée, était… Jésus ! (Facile, ce ne sera pas toujours le cas). En plus, je vous mettrais quelques références bibliques pour vous aider à trouver et à relire le passage.

Parce qu’en fait, je me doute que vous trouverez assez facilement (même si je vais tenter quelques difficultés). L’essentiel, vous l’aurez compris, ce n’est pas le jeu, mais l’envie de se réapprorier les personnages bibliques, et, comme je le proposais il y a quelques temps, d’en trouver un qui, peut-être, nous correspond bien, en quittant les grandes figures classiques… Alors, prêts pour cheminer ensemble, Si oui, top départ… Je suis…

 

PS : n’hésitez pas à partager à partir d’où vous avez trouvé la réponse en commentaire. Il n’y a rien à gagner, mais l’émulation  ne peut que nous stimuler  à faire mieux…

 

Revue de Presse : le carême approche à grands pas… et le net s’y prépare !

7 février 2013 1 commentaire

« Le temps file à toute vitesse… et dans quelques jours nous serons déjà en carême… Dans une semaine exactement… Il peut être le temps de commencer à se demander comment nous allons vivre ce temps du carême, comment nous allons en faire un temps privilégié pour nous préparer à réentendre comme une Bonne Nouvelle pour nous aujourd’hui ce mystère étonnant de Pâques qu’est celui de la mort et la résurrection de Jésus, un mystère qui est plus qu’une promesse d’au-delà, un mystère qui concerne aussi notre vie d’aujourd’hui ».

Affiche de la retraite en ligne proposée par  : www.caremedanslaville.org

Affiche de la retraite en ligne proposée par : http://www.caremedanslaville.org

Voilà les mots du père Christophe Delaigue sur son blog. Il en profite pour nous présenter un petit livre pour nous aider à vivre le carême, “Quarante et quelques pas au désert” du père Jean-Marie Ploux. Je vais donc imiter le père Delaigue et je vous présente cette semaine une revue de presse un peu particulière avec différentes initiatives pour vivre le carême. Il s’ouvrira mercredi prochain, avec la messe des cendres. Certaines propositions pour vivre ce temps sont connues et bien organisées, d’autres qui ont l’air un peu plus “en kit”, à “monter” soi même. Mais au final, ce sera à vous de choisir ce que vous voulez faire, tant la palette est vaste.

 

La suite, c’est sur La Croix !

Revue de Presse : politique, crise, carême et prière, Vatican

1 mars 2012 2 commentaires

Comme souvent ces derniers temps, je vous propose de commencer avec un regard sur la politique. Et on entre franco dans le domaine avec Natalia Trouiller qui ironise : « En période de crise, c’est quand même rassurant de voir à quel point les hommes politiques et responsables de tous bords se penchent sur les vrais problèmes des vrais gens ». Dans un billet à la Prévert, la journaliste recense toutes les situations intenables où l’on ne s’adressera plus à une femme en l’appelant mademoiselle mais madame. Voilà qui va effectivement résoudre les problèmes des mères célibataires, de l’avortement, de la différence de salaires…  à la lire, on sent la révolte face aux systèmes politiques monter. Elle n’est pas la seule à dénoncer ces faux problèmes auxquels les politiques s’affrontent : Bernard Lecomte, sur son blog, fait de même depuis quelques semaines, en pointant les polémiques stériles, avant de conclure d’un « Et hop, encore une journée où on n’a pas parlé de la dette… ».

Alors, face à cette situation, comment faire pour choisir un candidat ? Il y a ceux qui ont décidé de ne pas choisir. C’est le cas de Jean-Baptiste Maillard, qui sur son blog Jesus Prem’s invite à ne pas transiger par rapport à trois conditions non négociables énoncées par le pape concernant la dignité de la vie humaine. D’autres ont décidé de s’engager pour un christianisme du partage et non de la croisade. Je vous renvoie vers le magazine Témoignage Chrétien, qui évite l’écueil de prendre une position vis-à-vis de l’un ou l’autre des candidats. En réponse, vous pourrez lire l’éditorial de Gérard Leclerc dans le dernier numéro de France Catholique, là encore, sans aucune consigne.  Et puis il y a ceux qui offrent une synthèse et rappellent que l’Eglise ne donne pas de consigne de vote… quoique… Je vous renvoie vers le blog de René Poujol, qui cite le texte des évêques de France sur le sujet. Dans le même style, le dossier de la revue diocésaine de Lyon semble prometteur, à en croire ce qu’en dit Pierre Durieux dans l’éditorial de la revue.

Si les catholiques ont du mal à se décider, les protestants eux ont pris le taureau par les cornes. C’est un article de La Croix qui nous l’annonçait mardi dernier. Les associations caritatives comme la Cimade, le Secours Catholique ou le CCFD invitent, elles aussi, à réfléchir et dressent leur argumentaire en faveur d’une attention plus forte aux plus pauvres. Finalement, c’est donc vers les ressources de la doctrine sociale de l’Eglise qu’il faudra une fois de plus se tourner. Et ça tombe bien, car Zenit nous apprend que « l’actualité de la doctrine sociale de l’Eglise sera accessible désormais grâce à un nouveau site internet promu par la Conférence des évêques de France (CEF) : « www.doctrine-sociale-catholique.fr »). Il s’agit en fait du site du Ceras, le Centre de recherche et d’action sociales, qui existe déjà, et comprend une belle somme d’information ! A visiter sans attendre la nouvelle mouture qui devrait arriver d’ici le 8 mars prochain.

Dans les magazines, cette semaine, Pèlerin dresse un portrait attachant de François Bayrou, Tandis que Famille Chrétienne entame une série consacrée aux quatre principaux candidats, vus à travers leurs programmes et des portraits. Pour commencer, Marine le Pen et François Bayrou, avant d’avoir Nicolas Sarkozy et François Hollande la semaine prochaine. Et puis, si vous avez lu l’interview de Jean-Luc Mélenchon dans La Vie de la semaine dernière, vous lirez certainement avec attention cette critique protestante des points énoncés par le candidat du front de gauche et qui, en six points, démonte l’argumentaire de l’homme politique. Dans l’article, il y a une forte mention de l’appartenance de M. Mélenchon aux francs-maçons. L’abbé Eric de Beukelaer a un point de vue particulier et largement positif sur ces derniers, les voyants comme « des alliés objectifs » de l’Eglise sur certains points… Là encore, c’est un billet fort intéressant à lire !

Mais il n’y a pas qu’en France qu’il y a des élections. Aux USA, ce n’est pas plus évident.  Natalia Trouiller, dans la Matinale Chrétienne de La Vie (ce mercredi encore), a relevé plusieurs fois les problèmes entre l’épiscopat américain et le gouvernement Obama à propos du plan sur la santé. Pour plus de détails, je vous renvoie à l’enquête publiée dans le numéro de cette semaine de La Vie sur les idéologies religieuses qui imprègnent la campagne des candidats républicains à la Maison Blanche.

Revenons en France pour finir, avec France Catholique, qui propose sur son site un article sur les références chrétiennes en politique étrangère, tandis que dans la revue, Alice Tulle va plus loin et s’interroge sur l’après-présidentielle, en montrant comment, à gauche comme à droite,  « les deux camps connaîtront des changements qui se préparent dès à présent ». Un article d’une page qui n’augure rien de bon pour l’avenir immédiat…

Sur un sujet annexe, mais lié, celui de la crise, je vous renvoie vers le blog de Patrice de Plunkett qui cite largement le Ceras à propos d’économie sociale et de la réforme du capitalisme. Il cite également les conférences de carême qui ont lieu à Notre Dame de Paris sur le thème de la solidarité et nous offre ses notes de la conférence inaugurale avec le cardinal Scola. Sur ce point de la crise, Famille Chrétienne propose un dossier sur l’ultra-consommation et la pérennité du modèle consumériste actuel, en ouvrant d’autres voies.

Et puis, c’est une crise d’un autre type, plus personnelle, que je voudrais mettre en lumière aujourd’hui. Je suis tombé par hasard sur la vidéo d’un ami, celui qui m’a fait faire mes premiers pas d’animateur à la radio, Jasmin Hains. Jasmin a une sœur qui s’est suicidée. Il témoigne dans une vidéo émouvante que « le suicide n’est pas une option ». Ça se passe au Québec, mais n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site www.ajoutermavoix.com et à relayer cette campagne.

Allez, on passe au carême, avec une belle méditation de l’abbé de Somme qui développe une citation mise en exergue par Benoît XVI dans son message de carême : « Faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les œuvres bonnes » (Hb 10,24). Je ne vous en dis pas plus et vous invite à aller lire le beau commentaire. C’est un peu sur la même idée que Sylvie Carnoy a publié un billet hier sur son blog Le Spirituel d’Abord. Elle nous y parle du carême qui est un temps de relation, opposé au LMD, Le Moi D’abord. C’est aussi à écouter dans le Blog-notes de Radio Notre Dame !

Restons dans le domaine multimédia avec le petit film Very Bad Carême, librement inspiré de la série Very Bad Blagues. C’est décapant, et les jeunes de Lyon qui l’ont réalisé nous montrent tout ce que le carême n’est pas. A ce propos, il convient de noter que prier, ça détend. Ce n’est pas moi qui le dit, mais Direct Matin. François Vercelletto a découvert que dans les pages « détente » de ce journal gratuit, on trouvait le saint du jour et un passage d’un psaume… Puisqu’on vous dit que le carême c’est facile ! Ce n’est rien d’autre que d’avoir un Esprit-Saint dans un corps sain !

Pour vous détendre donc, La Vie vous propose 10 pages et 40 façons de vous lancer concrètement dans la détente qu’est la prière. Seul, au bureau, au jardin, avec des voisins, sur internet les possibilités sont multiples. C’est aussi l’occasion de mentionner la nouvelle formule du mensuel Prier ! Et puis, tant qu’on est dans les nouveautés des revues, Prions en Eglise  s’offre une nouvelle livrée, avec l’ambition de favoriser « la prière personnelle à partir des lectures actualisées par des commentaires et par des clés de lecture bibliques » comme le dit Karem Bustica, la rédactrice en chef du mensuel ! Quelques nouveautés dans ce petite magazine, comme la rubrique « 50 ans d’un concile » !

Bon, retour à la prière avec plusieurs prières glanées sur le net : chez Valérie Barbe, « l’art des petits pas » et une médiation sur le jeûne sur le blog Jardiniers de Dieu, une demande à Dieu pour qu’il nous apprenne à parler d’amour ou encore une prière d’Anne-Claire qui ressemble à une chanson de Goldman, ave l’intériorité en plus. Et puis, le billet le plus court que j’ai trouvé. Un tweet presque. Il est signé Anne-Priscille, mais il suffit largement : « Jésus notre paix, jusque dans nos contradictions intérieures, tu changes notre cœur et l’obscurité peut devenir une lumière d’Evangile ».

Pour finir de parler de ce sujet, en vous invitant vraiment à le mettre en œuvre, je cite les intentions de prière de Benoît XVI pour le mois de mars : « Pour que la contribution des femmes au développement de la société soit pleinement reconnue dans le monde entier » (pour les tenantes du #girlpower) et « Pour que le Saint-Esprit accorde la persévérance à ceux qui, particulièrement en Asie, sont discriminés, persécutés et mis à mort à cause du nom du Christ ». A ce propos, je vous renvoie vers un bel article de l’agence Fides qui commente cette intention !

Sinon, cette semaine, le Vatican s’ouvre au monde (genre le teasing de fou) ! Radio Vatican nous propose plusieurs émissions pour découvrir le Vatican de l’intérieur. C’est une série réalisée par Guillemette de la Borie et qui se décline en cinq volets : une rencontre avec Guy Devreux, conservateur-restaurateur, responsable du laboratoire de conservation de la pierre des Musées du Vatican, une interview avec le Père Pierre Paul, directeur de la Cappella Giulia, le chœur officiel de la basilique Saint-Pierre de Rome, une visite chez les Gardes suisses, le témoignage du père Didier Duverne qui travaille au Conseil Pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation et une rencontre avec père Bernard Ardura, président du Comité pontifical des sciences historiques. Sinon, il y a l’exposition Lux in Arcana, sur les archives secrètes du Vatican, ou l’exposition Verbum Domini sur la bible et ses divers manuscrits ou papyrus. Un reportage à voir sur le site de H2Onews, et quelques infos sur la page Facebook d’Aleteia !

Revue de presse (tout en "K") : Carême (et cendres), cardinaux, Québec !

23 février 2012 2 commentaires
Le désert, un chemin ouvert vers Dieu et vers le monde

Photo prise sur le blog "Angel Cake"

Hier, avec le mercredi des cendres, nous sommes entrés dans le temps du carême. Le carême avec ses univers comme le dit le père Sébastien Antoni sur son blog : « L’univers du « moins »… moins de cigarettes, de fromage à table, de dessert, de vin ou de facebook… moins, moins, moins… face à  l’univers du « plus »… plus de prière, plus de gentillesse, plus de partage… plus, plus, plus… ». Ou sinon, on peut tenter l’équilibre, comme le suggère le religieux assomptionniste en voyant ce temps liturgique plutôt comme « un chemin d’unification, de paix et de relation équilibrée avec Dieu, avec soi et entre nous… ? ».  Si vous voulez en savoir plus sur ce temps spécifique, jetez un œil sur la page du cybercuré, qui vous donne pleins de renseignements. Si ça ne vous suffit pas, c’est Benoît XVI himself qui viendra à vote secours. C’est à lire et écouter sur le site de Radio Vatican ou à regarder sur celui d’Aleteia ou d’ailleurs il y a pas mal d’infos sur l’origine du carême et autres sujets connexes.

Côté magazine, Famille Chrétienne nous rappelle que les quarante jours qui nous ­séparent de Pâques peuvent être l’occasion de redécouvrir une réalité douloureuse mais indissociable de la vie chrétienne : le combat spirituel. De Jésus Christ à Enzo Bianchi en passant par Jeanne d’Arc, de nombreux témoins sont convoqués par la revue, qui propose un sujet complexe, mais fondamental en ce temps de carême. Quatre pages à lire pour découvrir cette réalité de la vie spirituelle !

Alors justement, pour vivre ce combat, mais pas seuls, quelques propositions que vous pouvez trouver sur le net. J’en ai déjà présentées certaines, comme la Retraite dans la Ville des frères dominicains, qui en est à sa dixième édition (et dont TF1 a assuré la pub l’an dernier par un reportage). Sinon, vous pouvez suivre le carême avec les jésuites et Notre Dame du Web, avec les carmes de Paris, avec le site internet Croire.com, avec les Fraternités monastiques de Jérusalem, et même avec le Lapin Bleu de Coolus, qui propose de réfléchir sur un verset pour compléter une bulle du lapin bleu ! Le site des évêques de France recense encore quelques autres propositions, comme les propositions de Diaconia 2013 (des Cendres à la Pentecôte) ou du blog des Jeunes Cathos qui propose diverses catéchèses.

Le magazine La Vie propose également, sur son site, une pause spirituelle quotidienne, avec plusieurs rubriques et la médiation du jour de Prier.fr. Côté vidéo et multimédia, le site internet du Jour du Seigneur a lui aussi une multitude de propositions à vous faire. Et cette série d’émissions, « Passionnément carême » se poursuit le dimanche, dans les programmes télévisés. Elle n’est pas belle la vie ? (ok, pour ceux qui l’aurait loupé, y’a aussi une proposition que je vous fais pour vous faire lire la bible). Et puis, côté blogueurs, il y a aussi le carême décliné avec les mots. 40 mots donc, qui commencent tous par la lettre K (pour Karême) !  C’est à suivre sur le blog du père François , « Au large » ! Hier, mercredi des cendre, il nous présentait le Klaxon, avec cette phrase tirée de la bible : « Quand tu fais l’aumône, n’appuie pas sur le klaxon » (Mt 6,2) !

D’ailleurs, même si vous ne publiez pas vos résolutions de carême en première page du journal, vous pouvez aller les partager sur le site www.moncareme.net ! Et vous découvrirez les résolutions d’autres personnes au cas où vous n’auriez pas d’idées… Vous avez aussi la possibilité sinon de vivre le carême de manière solidaire. C’est Laurent Grzybowski qui vous dit comment faire dans le numéro de La vie de cette semaine ! Et si avec tout cela vous n’êtes pas satisfaits, rendez-vous sur le blog Catholique Aujourd’hui où Jibitou vous propose même quelques livres ! Enfin, la dernière innovation revient aux sanctuaires de Paray le Monial qui vous proposent un « coach de carême » ainsi qu’un « carême-Planner » pour vous aider à vivre ce temps ! Une démarche fortement interactive, qui mérite vraiment d’être soulignée. Vous pouvez poser vos questions sur le site, et un accompagnateur spirituel vous répondra !  Que demander de plus ?

Bon, si vraiment vous n’en avez pas assez, vous pouvez également vous rendre dans l’un des lieux (en général des églises ou cathédrales) où ont lieu des conférences pour le carême. Le site des évêques de France liste plusieurs propositions, à Paris, Paray-le-Monial (encore !), Belfort-Montbéliard, Lille, Lyon, Bayonne et, même si l’article ne le dit pas, à Metz ! Souvent, ces conférences sont rediffusées par les radios chrétiennes locales. Allez donc jeter un œil sur leurs programmes.

Allez, assez parlé du carême, venons-en au… Mercredi des cendres ! Sur le blog Angel Cake, vous découvrirez ce qu’écrit son auteur sur cette célébration : « c’est justement en ce jour des Cendres que je me dis qu’il est temps de me "dépoussiérer" de l’intérieur, du cœur, de briquer le nid pour laisser du vide. Dieu sait trouver le chemin tout seul de ce vide. Dieu est le spécialiste des vides. Dieu ne s’exprime bien que dans les vides ».  L’abbé de Somme renchérit : « tout l’enjeu du carême est là : me laisser aimer par Dieu pour l’aimer en retour. Comment ? Tout simplement en prenant le temps de me mettre à son écoute. Dieu m’a écrit une lettre d’amour, peut-être puis-je prendre quelques instants chaque jour pour en lire un bout ». C’est partir « à la rencontre de la parole » comme le dit le père Eric de Beukelaer… Du coup, le carême devient un vrai chemin comme l’écrit Corine, une « fête joyeuse » au parfum de « l’abandon et de l’assurance »

Un chemin de prière. Christophe Henning, dans le Pèlerin de cette semaine, nous offre six pages sur la prière et sur les différentes manières de prier. Vous trouverez un petit encart avec 6 bonnes raisons  de vous y mettre dans le magazine, et 6 autres sur le site internet du magazine, www.pelerin.info. Et pour la pratique, je vous renvoie chez Valérie Barbe ou Zabou,

Dans 11 grandes villes d’Europe, ce carême sera aussi l’occasion d’une mobilisation pour présenter l’Eglise et la foi chrétienne. C’est le président du Conseil Pontifical pour la promotion de la Nouvelle Evangélisation, Mgr Fisichella, qui pilote la « Mission Métropolis ». Dans le journal La Croix de mercredi, une double page vous présente ce projet dans 5 capitales européennes. Sinon, le site d’information de l’Eglise belge (www.info.catho.be) nous en dit plus, et nous renvoie à la page internet consacrée à l’événement ! On y découvre les grands axes de ce temps : la proclamation publique de la Parole de Dieu, des témoignages, le sacrement de réconciliation, des catéchèses et la solidarité ! Rien d’original me direz-vous. Certes, mais assumer publiquement ces dimensions, ce n’est pas rien non plus !

Et pour en finir avec le carême qui débute*, je laisse la parole à un plus jeune que moi, l’auteur du blog « Kto and the city » :

le Carême est aussi une porte d’entrée. Ce n’est pas parce que tu ne pries jamais et que tu ne vas jamais à la messe que le Carême n’est pas fait pour toi. C’est au contraire le bon moment de glisser un gros doigt de pied dans la piscine, histoire de tester la température. Quand tes potes vont regarder le Superbowl, tu peux dire « vas-y j’y connais rien, je vais me pieuter » comme un gros bonnet de nuit, ou prendre ça comme une occasion de voir à quoi ça ressemble.

Bon, ben à vous de choisir (le coup de la mauvaise conscience, je ne suis pas sûr que ça fasse très carême en même temps) !

Un petit mot sur le consistoire de samedi dernier, à Rome, où Benoît XVI a crée 22 nouveaux cardinaux. Tous les médias d’information catholiques en ont parlé largement. Je vous renvoie notamment aux articles de Jean-Marie Guénois dans le Figaro de lundi (malheureusement en consultation payante), ou alors à aux analyses de Frédéric Mounier sur le site de La Croix. Je vous invite aussi à aller lire le billet d’Antoine Marie Izoard sur la page Facebook de l’agence i.media ou une version plus détaillée dans les pages du magazine Famille Chrétienne qui sort cette fin de semaine(ou celui que j’ai publié samedi sur le sujet). Gérard Leclerc a même évoqué le sujet sur les ondes de Radio Notre Dame (vous pouvez lire sa chronique sur le site de France Catholique).  Face à tous les problèmes rencontrés au Vatican (et ce n’est pas fini, une émission télé italienne est revenue sur les fuites hier soir), Benoît XVI reste serein. C’est ce que laisse entendre le cardinal Cottier, dans le journal des évêques italiens, l’Avvenire ! L’article est traduit par le Suisse Roma@In-d ou synthétisé par Radio Vatican ! A vous de choisir !

Un mot sur l’histoire qui agite nos cousins du Québec en ce moment ! Un professeur du musique a censuré la dernière phrase de l’Hymne à l’Amour d’Edith Piaf, sous prétexte qu’on y trouvait le mot « Dieu » (« Dieu réunit tous ceux qui s’aiment » dixit Edith). Une condamnation quasi unanime de cet épisode se fait jour, au point que le diocèse de Québec rebondit sur la polémique à travers une « sacrée pub » ! Je vous renvoie plus particulièrement vers le blog de Jocelyn Girard qui s’attache plus particulièrement à décrypter la manière dont la laïcité est vécue au Québec et qui a fait une présentation très complète de cette censure et de ses raisons

Deux brèves pour finir :

  • Les rues italiennes manquent de (noms de) femmes. C’est Frédéric Mounier qui nous dit ça. Et dans les commentaires, on découvre que 23 % des noms de rues dédiées à une personne au Vatican le sont à des femmes. Cependant, comme l’écrit l’auteur du commentaire, « de là à en conclure que le Vatican serait féministe, il ne faudrait pas exagérer ! »
  • La chronique blog de Valérie Anne Maître sur RCF (le vendredi matin vers 9h15) est enfin disponible en podcast pour ceux qui comme moi ne peuvent pas l’écouter en direct ! Allez, on fonce !

* Promis, la semaine prochaine, j’arrête les jeux de mots foireux (enfin j’essayerai) !

Plus belle la vie… et le carême

18 février 2012 Poster un commentaire

Vous connaissez certainement la série de France 3 qui se passe à Marseille. L’histoire des habitants du quartier du Mirail, avec les mêmes personnages récurrents, les petites histoires, les intrigues, les romances, les déchirures,…  Bref, un vrai soap opéra !

Bon, j’en suis sûr, vous avez certainement vu au moins une fois la série-qui-cartonne au moment du journal de 20 h ! C’est (parfois) moins traumatisant que ce qui se passe pour de vrai dans le monde, parfois un peu plus glauque aussi. En fait, soyons honnêtes, c’est assez marrant, et parfois, on y rencontre même l’amour… Bref (rien à voir avec la série de Canal !), c’est un peu, si l’on enlève les exagérations du scénario, à l’image de nos vies.

Bernard Lecomte, sur son blog, a publié plusieurs billets qui m’ont beaucoup fait rire : il s’est amusé à parodier la série "Amour, Gloire et Beauté" par les petites histoires de la vie politique française.

Alors du coup, je me suis dit qu’il y avait un filon ! Et j’ai décidé de copier le modèle. Voilà pourquoi, durant tout le temps du carême, je vous proposerai un teaser de "Plus belle la Vie" … basé sur les épisodes de la Bible. Une manière de relire les grandes (et les petites) histoires de l’Ancien et du Nouveau Testament ! Et e se sdire que malgré les limites de l’humanité, au bout du chemion, il y a toujours la lumière de Pâques ! Concrètement, rassurez-vous, je ne vais pas traduire la Bible en scénarios TV ! Je me contenterai du début de l’histoire… et je vous indiquerai les passage bibliques pour lire la suite.

Bon, voilà, vous êtes au courant… Alors, si ça vous tente, rendez-vous dès mercredi, on commencera par un truc bien croustillant !

Revue de Presse : abus, froid, exclus, carême et JMJ ! du pire au meilleur !

9 février 2012 4 commentaires

L’évènement de la semaine, c’est… le froid ! Le froid et la neige qui ont touché la France et l’Europe. Vous avez certainement vu les images de la place St Pierre sous la neige ! Sinon, goo… (oups, pas de pub) est là ! Avec la neige, tout se passe « au ralenti », comme nous le montre la cybersister ! Pour une fois, on prend le temps, de savourer l’instant, de vivre différemment, de « vivre autrement » tout simplement. Le curé de Fontenay-le-Comte, lui aussi, a été marqué par cette neige, tout comme ses paroissiens. Oui, la neige a ce côté magique (c’est pour toi Marie !). Enfin pour ceux qui en profitent, pas pour ceux qui la subissent ! Gérard Leclerc, sur le site de France Catholique et sur l’antenne de Radio Notre Dame, a lui le « cœur lourd » suite au décès d’un SDF à cause de ces conditions climatiques ! Et il s’interroge sur ce qui pourrait être fait pour aider ces personnes exclues : « Comment retisser les liens de solidarité d’antan avec des gens qui ont perdu jusqu’à leur famille ? (…) On ne peut s’habituer à l’insupportable qui revient chaque hiver et que nous ne parvenons pas à défier ». Pierre-Baptiste Cordier lui aussi se penche sur le problème de l’exclusion et de la place de l’homme dans cette société ! Sinon, nombre de journaux, radios, télés, ont parlé du problème. La Vie, par exemple, consacre un dossier au sujet, avec notamment une tribune de Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre. Un problème récurrent. Un marronnier comme on dit chez les journalistes. C’est d’ailleurs l’avis de Pascal André, que vous pouvez retrouver sur le site d’information des évêques belges, et qui regrette que « cet élan de solidarité, malheureusement, retombe très vite, une fois la période de gel terminée ». En attendant de poser le problème plus à fond, la solidarité, il y en a vraiment besoin, et c’est Benoît XVI lui-même qui nous le rappelle. C’était hier, lors de l’audience générale du mercredi, et vous pouvez retrouver le résumé de la rencontre sur le site de Radio Vatican !

Et puisque nous sommes à Rome, restons-y, avec un sujet lourd maintenant, et dont tous les médias ont parlé : je parle du symposium qui a lieu à l’université Grégorienne, depuis lundi, sur la pédophilie dans l’Eglise. Je vous renvoie plus particulièrement aux articles de La Croix ou de Radio Vatican. La  Matinale chrétienne de La Vie (réalisée par Marie-Lucile Kubacki en remplacement de Natalia Trouiller qui était grippée, selon les potins de Twitter) nous offrait ce mardi un petit historique sur les divers documents qui se sont succédé dans l’Eglise depuis les années 2000. Et mercredi, la même revue de web revenait sur la question de la prévention. A lire aussi les articles d’Isabelle de Gaulym et de Frédéric Mounier, dans La Croix de mercredi, sur la célébration pénitentielle pour les victimes d’abus sexuels dans l’Eglise. Une démarche qui montre bien le souci de Benoît XVI de mettre les victimes à la première place, avant même la protection de l’Eglise ! Vous aurez aussi un compte rendu assez complet de cette célébration sur la page Facebook de l’agence I.Média, tandis que vous pourrez lire l’homélie du cardinal Ouellet pour cette célébration sur le site de Radio Vatican. L’intervention de Mgr Scicluna, promoteur de justice  de la Congrégation pour la doctrine de la foi, est téléchargeable sur le site de La Croix, qui consacre un gros dossier à ce sujet !

En général, dans les différents médias qui en ont parlé, c’est une vision positive de cette rencontre qui a été mise en avant ! Comme quoi, tout change…

D’ailleurs, pour bien comprendre Benoît XVI, je ne peux que vous encourager à aller lire le billet du père Emmanuel Cabello sur la pensée du pape. De « la recherche de la vérité » à « la vie de l’Eglise » en passant par « les grands principes qui doivent guider la société pluraliste », vous trouverez une belle petite synthèse, qui me semble particulièrement juste ! A ce propos, une petite devinette. Qui a dit : « Ce pape est un vrai intellectuel et un mystique. C’est vraiment culotté lorsqu’on est pape de lâcher deux volumes en disant : voilà, pour moi, Jésus, c’est ça ». La réponse est en page 2 de l’Invisible du mois de février (ou en fin de billet).

Retour en France, avec les questions sociales, comme celles de l’accueil décent des demandeurs d’asile ! C’est le père Emmanuel Pic qui nous présente une situation assez ubuesque, malheureusement ! Il en profite pour nous présenter des organismes qui viennent en aide à tous ces migrants, et principalement le réseau Welcome du Jesuit Refugee Service.

Face à cela, il y a le teasing réalisé par le Secours Catholique grâce à quelques photos bien pensées. Ca se passe sur Facebook et sur le site du Secours Catholique qui est « en campagne pour les droits fondamentaux ». Plus d’information sur le site de La Vie ! C’est dans la même revue qu’on découvre que « le CCFD met la lutte contre l’évasion fiscale au cœur de la campagne ». Et puisqu’on parle de campagne, les Semaines sociales de France veulent faire entendre la voix des chrétiens dans le débat des présidentielles.

Voilà des questions qui rendent plus prégnante la question (ou l’affirmation) de Jean-Pierre Denis dans l’éditorial de La Vie cette semaine : « C’est nous les plus civilisés » ! Il fait bien évidemment référence à la polémique de Claude Guéant., en renvoyant aux limites de cette citation dans notre société ! sur son blog, « crises de foi », Virginie Riva revient sur la question des civilisations, en insérant le terme chrétien pour définir la civilisation occidentale et en en montrant les limites, notamment face aux thèses de Samuel Huntington sur le choc des civilisations. C’est aussi, sous un autre mode, le point de départ de Nicolas Mathey, qui tente de définir ce qu’est une civilisation. Deux articles denses, mais qui valent le coup d’être lus pour mieux comprendre les enjeux du débat.

Voilà qui évitera peut être aux cathos de gauches et aux cathos de droite de s’affronter inutilement. C’est La vie qui propose un dossier cette semaine sur le sujet ! Je n’en dis pas plus et vous renvoie aux pages 18 à 25 de la revue.

Revenons sur les sujets de sociétés où les cathos sont présents, avec la défense de la vie. Et ce n’est pas qu’en France qu’on y est attentif, comme nous le démontre Jocelyn Girard, du Québec, dans un article intitulé : « La corde et les aiguilles à tricoter ». En Suisse aussi, le débat existe, comme nous le prouve le père Dominique Rimaz, le Suisse Rom@In-d (Dom, change de nom, c’est trop pénible à écrire celui-là !), avec un reportage de la TSR !

A la télé toujours, un reportage passé sur France 2, et dont l’accueil a été mitigé. Je ne l’ai pas vu, mais je vous renvoie à cette bonne critique d’Emmanuel Hirsch, dans le Hufftington Post (ca y est, je l’ai cité) ! sinon, vous pouvez retrouver sa position, et celle de plein d’autres, sur le site www.plusdignelavie.com ! Et puis, sur les questions d’euthanasie, un billet que vous ne pouvez pas ne pas lire. Celui d’une catho à l’hosto ! Rassurez-vous, elle n’est pas malade, c’est juste une étudiante en médecine ! Et dans ce billet, elle nous donne son expérience sur les soins palliatifs. Voilà qui change des idées préconçues ! Et des billets de ce genre, il y en a pleins !

Et en parlant de ce blog que je découvre, je me dois de mentionner le billet de Sylvie, sur son blog, Le Spirituel D’abord, concernant les blogueuses cathos. Que de bonnes adresses, spirituelles ou plus exotiques, mais avec toujours un petit rappel (comme sur ce billet de la catho de l’hosto !). Et puis, ce n’est pas un oubli, mais il y a une blogueuse qui a ouvert un nouveau blog ce mardi : Le petit chose ! Chaque jour, on y retrouve l’image du jour, mais aussi des billets, comme celui sur l’anonymat sur le net ! Un sujet qui reste à la mode, même si sur le blog de Charles Vaugirard, le problème est déplacé de l’anonymat au pseudonymat… A suivre !

Changement complet de sujet avant de finir ! « Le carême, c’est maintenant ! » J’imagine le slogan qu’on pourrait chanter le 22 février prochain, pour souligner l’importance de ce temps liturgique (d’ailleurs, si vous avez des idées de chorégraphies à proposer, n’hésitez pas !). Et sur le net, on peut sans problème vivre ce temps liturgique : en effet, outre la Retraite dans la Ville des frères dominicains, qui en est à sa dixième édition (et dont la vidéo de présentation est sortie), vous pouvez suivre le carême avec les jésuites et Notre Dame du Web, avec les carmes de Paris, avec le site internet Croire.com, et même avec le Lapin Bleu de Coolus. Sur le site de ce dernier (tempsliturgique.over-blog.com), vous pourrez avoir un aperçu et le règlement du jeu que ce dernier propose autour du carême ! Chacun peut participer, et c’est assez stimulant, donc je vous incite vraiment à faire comme moi et à vous inscrire (le mode d’emploi pour s’inscrire) !

Il s’appelle Gustavo Huguenin, il a 25 ans, est né à Cantagalo, au Brésil, et c’est lui qui a dessiné le logo des JMJ de 2013 à Rio ! Un cœur, celui du disciple, avec au centre, l’image du Christ Rédempteur, qui est caractéristique de la ville brésilienne. Les couleurs (vert, jaune, bleu clair et blanc) sont celles du pays hôte ! Parmi les nombreuses propositions (y compris certaines venues de Chine), c’est donc ce logo qui a été choisi ! Félicitations à l’auteur ! Plus d’informations sur la page Facebook des JMJ de 2013 !

En bref :

Réponse à la devinette : Michel Onfray !

Carême & nouvelle évangélisation

Pour annoncer et diffuser l’Évangile, il faut que l’Église réalise des formes de communautés chrétiennes capables d’articuler rigoureusement les œuvres fondamentales de la vie de foi : charité, témoignage, annonce, célébration, écoute, partage.

Lineamenta, 12

Demain, nous entrons dans le Triduum Pascal. Je vous propose de continuer à découvrir les Lineamenta du Synode sur la Nouvelle évangélisation au cours du Temps Pascal. D’ici là, bonnes fêtes Pascales à vous !

Carême & nouvelle évangélisation

Les fidèles laïcs sont donc aujourd’hui, en vertu de leur participation à la fonction prophétique du Christ, pleinement engagés dans cette tâche de l’Église. À eux, en particulier, il revient de témoigner que la foi constitue la seule réponse pleinement valable, que tous, plus ou moins consciemment, entrevoient et appellent, aux problèmes et aux espoirs que la vie suscite en chaque homme et en toute société. Cela sera possible si les fidèles laïcs savent surmonter en eux-mêmes la rupture entre l’Évangile et la vie, en sachant créer dans leur activité de chaque jour, en famille, au travail, en société, l’unité d’une vie qui trouve dans l’Évangile inspiration et force de pleine réalisation.

Lineamenta, 12

Carême & nouvelle évangélisation

La transmission de la foi est donc une dynamique très complexe qui implique totalement la foi des chrétiens et la vie de l’Église. On ne peut pas transmettre ce en quoi on ne croit pas et que l’on ne vit pas. Le signe d’une foi enracinée et mûre c’est justement le naturel avec lequel nous la communiquons aux autres.

Lineamenta, 12

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  075 followers