Archive

Posts Tagged ‘blogs’

Prix du blog chrétien de Pèlerin : And the winner is…

15 mai 2012 1 commentaire

Eh oui, c’est Dopamine qui vient d’être élue par le jury de ce concours. D’abord, toutes mes félicitations à l’heureuse maman gagnante du concours (oups, c’est la formule consacrée habituellement quand je vais voir des jeunes femmes dans un hôpital) !

Bon, pour lire le blog, c’est à cette adresse (que je vous écris pour que vous puissiez l’apprendre par coeur pour lire le blog partout, y compris lorsque vous n’êtes pas devant votre ordinateur et qu’il n’est pas encore répertorié dans les favoris) : http://unecathoalhosto.wordpress.com

Sur le site de Pèlerin, vous pourrez retrouver toutes les bonnes raisons qui ont fait choisir Dopamine aux membres du jury ! J’y souscris largement, et j’y ajoute mon avis perso :

J’aime y lire des faits réels, des histoires vécues. On y sent toute l’humanité de Dopamine, avec le sens de la personne. C’est un blog qui met l’homme en avant, et comme le dit le texte d’aujourd’hui du superbe calendrier de Pèlerin (merci à celle qui me l’a fait envoyer et qui se reconnaîtra), « La gloire de Dieu, c’est l’homme debout/vivant » (St Irénée de Lyon). Pour en revenir au blog, c’est un peu comme une transfusion : on repart de la page avec l’impression d’être plus fort, chargé d’énergie… Bref, comme le dirait Jennifer dans #thevoice, « quand on lit ce blog, on a les poils » !

Bon, un petit mot pour les autres nominés : Merci à Jibitou, Anne Claire,  Darth ManuTellou et le petit jeune (par rapport à moi) de Kto and the city ! Merci d’avoir joué le jeu, de vous être présenté, d’avoir montré que quel que soit son âge, ses goûts musicaux ou culinaires, sa formation, son parcours de foi, sa disponiblité, son humour, on peut se lancer ! Vous témoignez tous, à votre manière de votre foi, et c’est génial de voir cette diversité. Je connaissais quelques blogs, j’en ai découvert plus profondéments certains, c’était une belle aventure.

Et puis un mot pour tous ceux qui n’ont pas été nominés, mais qui écrivent des billets, publient des photos, … Merci à vous aussi pour tout ce que vous m’apportez (et aux autres aussi je suppose). On en sait jamais l’effet que peut produire un mot, une parole, un texte, une photo, une vidéo, un chant,… Merci !

Je veux aussi remercier ici mes parents, mon chien,… (désolé, je m’emporte, mais je veux aussi les remercier, surtout mes parents…) Pèlerin qui a lancé ce Prix du Blog Chrétien, ainsi que le jury qui s’est réuni et a sélectionné le blog vainqueur. On m’a appris, quand je faisais mes études de communication, que sur le net, le temps passait plus vite,… Alors, dans combien de semaines la prochaine édition ???

Catégories:Actualité Mots-clés : , , ,

Revue de Presse : nouveau président, belles figures, pardon, ciné, net…

10 mai 2012 1 commentaire

Depuis dimanche, la France a un nouveau président. Qui plait ou qui ne plait pas, dont le programme est plus ou moins sujet à controverse… Je me garderai bien d’entrer dans ce débat, d’autant qu’il s’agit d’une constante de tous les scrutins. Mais force est de constater que dès dimanche, les réseaux sociaux et blogs ont pris position. Le premier site a avoir dégainé, dès les premières estimations connues, a pour nom « Sauvons Papi et Mamie » (.com). Si la pétition en ligne est peut-être prématurée, il faut reconnaître à l’initiative un certain sens de l’humour, au moins dans le choix du nom. Cependant, dans ce domaine, c’est à Radio Vatican que revient la palme cette semaine, avec un dossier qui ose le titre suivant : « le changement, c’est… comment ? ». Restons avec les médias du Vatican. L’agence Zenit nous apprenait ce mercredi comment l’Osservatore Romano, le journal du Saint Siège, avait annoncé l’élection de François Hollande. Par la phrase « Un socialiste revient à l’Elysée 17 ans après », et ce dans un article que l’agence Zenit décrit comme « très sobre, sans commentaire ». Vous pouvez également lire une analyse de cette dépêche sur le blog de Patrice de Plunkett ! Sinon, pour un aperçu sur les élections depuis encore plus loin, allez lire le billet du père Emmanuel Pic, qui a vécu une partie de la campagne et le scrutin en RDC ! Les réactions des congolais qu’il nous rapporte sont vraiment savoureuses…

Pour en revenir à l’élection, dès dimanche soir, une question primordiale était posée sur les réseaux sociaux : « François #Hollande ira-t-il prendre possession de son titre de Chanoine du Latran#RadioLondres » ! Si la réponse n’est pas encore connue, l’invitation est réelle, car l’agence i.Média de Rome nous apprend, par sa page Facebook, que dès le 8 mai, le chapitre de la Basilique du Latran a adressé « au nouveau président de la République française, François Hollande, un courrier l’invitant à venir prendre possession, à Rome (Italie), de sa stalle de “premier et unique chanoine d’honneur” ». Et dans La Croix, on découvrait cette semaine que ce titre religieux honorifique n’est pas le seul qui est accordé au président en exercice… Tant qu’on en est à parler du nouveau président et de titres, un petit mot de sa compagne, qui est affublé du titre honorifique de « Première Dame ». Un titre (et ses présuposés absents) qui a fait sourire Henry le Barde

Et puis, pour ne pas finir sur une note sombre, un parallèle qui a de quoi surprendre : Ccelui qui unit Robert Schuman et le concile Vatican II. C’est à découvrir sur le blog de préparation au 50ème anniversaire de l’ouverture du concile, www.vatican2-50ans.fr ! Pierre de Charentenay utilise une photo de Robert Schuman pour illustrer un billet dans lequel il revient sur le 9 mai, la journée de l’Europe, en montrant l’intuition de départ, en plantant la situation actuelle et en ouvrant un avenir. Tout ça en 3 petits paragraphes ! Un exploit !

Et après Robert Schuman, c’est une autre belle et grande figure que nous présente Marc Favreau : celle du cardinal Lustiger. Il a lu pour nous le livre de Henri Tincq consacré à l’ancien cardinal-archevêque de Paris, et nous en offre, dans cette recension, le portrait d’un homme sans concessions qui brûle de l’envie de faire connaître Dieu ! Et tant qu’on est dans les portraits, je vous invite à lire l’article de l’abbé de Somme sur « Jean-Paul II, témoin de la miséricorde ». Vous n’y apprendrez peut-être pas grand-chose que vous ne sachiez déjà sur le pape polonais, mais l’explication sur ce qu’est la miséricorde est vraiment la valeur ajoutée de l’article !

Comme chaque semaine depuis quelques temps, je vous invite à une pause spirituelle. Et on la débute avec Zabou, qui nous invite à un petit exercice pour nous introduire à la prière. Et comme elle le dit, en conclusion de ce billet, « Si le désir vous vient alors de prier, de parler à Celui qui nous échappe et nous marque en même temps, n’attendez surtout pas que cela passe, mais prenez-en votre parti, le parti de Dieu ! ». Car la prière, et c’est le pape lui-même qui le disait hier, lors de l’audience générale, « nous libère de nos chaînes et nous aide à traverser la nuit ». Pour d’autres incitations et exemples de prière, allez surfer chez Thierry Bizot ou sur le blog de Sylvia ! La blogueuse nous parle de Marie, et pour ceux que cela intéresse, Croire.com propose une petite vidéo pour nous présenter cette belle figure de la mère de Jésus !

Et puis, même si ce n’est pas une forme de prière évidente, je vous propose un petit point sur le sacrement de la réconciliation. Ce soir, sur KTO, à 20h35, le 3ème épisode du Cathologue s’intéressera au sujet, avec le titre : « Comment se confesser sans douleur ? » Pour avoir quelques infos plus sérieuses, Jean Mercier, dans La vie, nous présente une initiative parisienne, la Forgive Night ! Un article à lire, pour découvrir un nouveau visage de ce sacrement si méconnu !

Pour finir sur la prière, je vous renvoie vers le magazine L’1visible, aux pages 8 et 9, où le cardinal Barbarin répond à la question de Lili Sans-Gêne : « Dieu exauce-t-il nos prières ? » ! Un bel entretien, des réponses fortes et claires… Bref, un document à conserver !

Sans transition, et juste pour les citer, deux articles qui parlent plus ou moins des mêmes personnes. Celui d’Eric de Beuckelaer sur nos « aînés qui ont mal à leur Eglise » et celui d’Isabelle de Gaulmyn sur les laïcs qui s’inquiètent pour l’avenir de leur Eglise ! Dans les deux cas, des questions qui sont soulevées, sans que les auteurs ne prennent position, mais avec toujours le souci de l’Eglise !

Séquence cinéma avec un blog qui vient de voir le jour, et qui se propose d’analyser le film de Stanley Kubrick, Eyes Wide Shut, avec la théorie mimétique de René Girard. On y découvre de nombreuses références religieuses, et on voit le film sous un autre regard. Sans aller aussi loin dans le scénario, le dernier billet de Dopamine sur les visites à domiciles serait-idéal pour une mini série, style Cathologue, ou pour un court métrage avec des saynètes… Qui osera s’y coller ? Et que dire du« manuscrit de la Pentecôte » du père Bessonnet, qui pourrait lui aussi largement servir de base pour un film… D’ailleurs, comme dans le film Ben Hur, il fait intervenir un personnage inattendu dans le 9ème billet de la série : Judas Barrabas… Quand on vous dit que c’est très bien fait, avec un vrai message, celui de la Parole de Dieu qui transpire à travers cette réécriture.

Et puis, comme je viens de parler de Ben Hur, je reste dans le cinéma, avec un film italien, A 100 metri dal Paradiso (A 100 mètres du paradis), qui raconte comment le Vatican participe aux JO de Londres à travers une équipe sportive… Un film, vous l’aurez compris, qui est une pure fiction, mais, selon l’Osservatore Romano, offre un visage assez sympa et résolument positif de l’Eglise ! On en parle également sur le site internet de l’Eglise belge, en relevant l’idée principale de ce film : « Si l’équipe vêtue de jaune et de blanc, les couleurs du Saint Siège, remporte une médaille d’or aux JO, elle pourrait donner une visibilité extraordinaire à l’Eglise ».

Et dernière info cinéma pour finir, avec la montée des marches à Cannes pour … Mgr Giraud, qui accompagnera le jury du film œcuménique lors de cette grand messe rencontre du cinéma. Et puis, à propos de ce festival, le Pèlerin propose 7 pages sur le cinéma, avec la question de savoir si « ciné » peut rimer avec spiritualité ? Trois spécialistes du cinéma inspiré apportent leur réponse dans les colonnes du magazine !

Après le cinéma, le net. Avec un billet de Denis Chautard qui nous partage la présentation d’internet et des réseaux sociaux faite par Samuel Grybowski à la Mission de France. Aspect sociologique, vision chrétienne, utilisation par l’Eglise de ce média, il y a de quoi faire, et surtout de quoi réfléchir. Le jeune président de Coexister posait une question : « Si Jésus revenait en 2012, que ferait-il avec son ordinateur ? » Peut-être ouvrirait-il un blog, et serait-il alors nominé pour participer, lui aussi au prix du blog catho de Pèlerin ! Vous avez pu voter jusqu’à hier sur Facebook. C’est le blog Kto & the city (dont le dernier billet « L’évangélisation par les X-Men » est à la fois désopilant et profond) qui est le grand vainqueur de vos suffrages sur Facebook. Pour le résultat du prix, rendez-vous dès mardi, 15h, sur Facebook, Twitter, et bien sûr sur le site de Pèlerin ! en exclusivité, je peux vous dire que le blog vainqueur a recueilli 6 votes sur les 9 ! Plus que quelques jours de suspense ! Et puis, pour continuer dans la même séquence, le thème retenu pour le Colloque de février 2013 de l’Association Française de Sciences sociales des Religions (AFSR) n’est autre que : « Internet et Religion ». C’est ce que nous annonce un tweet de @Comcardbarbarin !

Revue de Presse : Pâques, société, évangéliques, Benoît XVI, blogs cathos et retour du Jedi

13 avril 2012 2 commentaires

Affiche du diocèse de Luçon !

Il y a une chose fort sympathique dans la liturgie de l’Eglise catholique : les fêtes de Noël et de Pâques sont déployées dans le temps. Durant cette semaine, on continue de célébrer la fête de Pâques comme si on était encore ce jour de fête ! L’occasion pour moi de replonger dans le sens de cette fête ! Et de vous souhaiter, avec Bérulle, une joyeuse fête de Pâques. Bérulle qui sur son blog, nous présente cette fête autour de la question des repas… plutôt original. Et puis, si on parle de repas, il faut citer Angel Cake, le blog où vous pouvez trouver d’alléchantes recettes, mais aussi quelques méditations très belles, comme celle sur « Pâques, où l’homme n’est plus seul avec ses peines. Pâques où l’Homme est aimé ». Pour ceux qui n’auraient pas encore compris ce qu’est la fête de Pâques, où qui ne sauraient pas l’expliquer à des amis, deux solutions : celle proposée par le Jour du Seigneur où le père Yves Combeau nous dit ce que signifie le mot Pâques, ou celle de l’auteur de Kto and the City, qui nous dit cash que « Jesus is back in the game » (et comme moi, vous découvrirez peut-être l’univers de Naruto en prime). Si vous devez expliquer cette fête à des enfants, Sœur Elianne peut vous aider : elle a un exemple bien parlant pour présenter la résurrection ! Toujours autour de Pâques, savez-vous ce que signifie le mot « Alléluia » ? Si vous avez juste une petite idée, Famille Chrétienne peut vous en dire plus ! C’est à lire le site internet du magazine ! Bon, et si vous avez encore d’autres questions, je vous renvoie vers le dossier de Carpedeum sur le temps pascal. C’est là qu’on découvre la jolie publicité du diocèse de Luçon sur Pâques, avec un joli œuf de Pâques qui s’affiche en grand dans la cité. Parlant d’œufs d’ailleurs, il vous faut lire ce petit billet du père Eric de Beukelaer intitulé « Des œufs et des cloches ». Et comme on touche l’humour, comment ne pas citer Incarnare qui part dans un billet de journalisme-fiction : Comment l’AFP aurait-elle couvert la résurrection de Jésus ?

Sinon, pour vivre Pâques avec l’art, rendez-vous soit page 29 de Famille Chrétienne, qui nous propose un regard sur l’art avec « l’apparition du Christ Ressuscité à sa Mère », ou sur le blog Catholique Aujourd’hui, où Jibitou nous offre deux tableaux sur la résurrection ! On les mets en plein écran, et l’expérience de contemplation peut commencer !

Mais bon, on a beaucoup parlé de Pâques, de la manière de s’y préparer, de vivre cette fête… Etienne Séguier, sur son blog,  nous rappelle à juste titre qu’ « il y a une vie à partager après Pâques » !

Pour finir sur Pâques, et comme j’ai commencé par parler de l’octave pascale, il me faut citer le Festival de Musique pop chrétienne et sacrée « Pâques en Octaves », qui aura lieu à Blois du 13 au 15 avril. Rendez-vous sur leur site pour découvrir le programme (avec 22 concerts), les groupes qui interviendront, les propositions spirituelles liées,… Bref, une proposition, qu’il faut découvrir, et dont France Catholique a parlé en page 21 de l’édition du 6 avril.

Allez, on arrête avec Pâques, et on passe aux… élections. Bon, pour faire court, l’époque est aux tableaux. Que ce soit chez Koz, ou dans le Pèlerin, on a disséqué le programme des candidats et on en a fait des tableaux. Général dans le magazine de chez Bayard, plus particulièrement axé autour des priorités mises en avant par les évêques de France chez Koz. Sur le site du Monde, vous pourrez trouver un bon tableau interactif. Je vous renvoie aussi vers un article intéressant d’Atlantico, sur les débat pré-électoraux durant la campagne officielle (enfin, sur les deux émissions de télé avec 5 candidats !)

Sinon, dans le cadre de la présidentielle, l’occasion est donnée de reparler des sujets de sociétés comme la fin de vie (même si on en parle moins actuellement dans la campagne). Rendez-vous sur Plus digne la vie où se trouvent  21 propositions afin de la rendre vraiment plus digne. Je vous conseille également un article de Tugdual Derville sur les prises de positions médiatiques en faveur de l’euthanasie. On pourrait dérouler de nombreux sites ou blogs qui reviennent sur les points non négociables autour de ces questions, mais il me semble qu’on en a déjà largement parlé, et qu’on en a fait le tour.

Un autre dossier concerne le partage des richesses. La Vie revient sur la proposition de deux économistes, qui sont également religieux, Gaël Giraud et Cécile Renouard, qui proposent une limitation de la rémunération des salaires. Une proposition qui ne fera certainement pas l’unanimité, mais qui offre des pistes intéressantes d’évolution sociale.

Pour conclure sur ce sujet électoral, Pierre de Charentenay est plus inquiet des élections elles-mêmes, et de la question de l’abstention. Un petit billet, mais comme toujours, ciselé et précis, sur un sujet dont on ne parle plus trop…

Retour à l’actualité : vous avez certainement suivi, dans les médias, le drame qui s’est produit ce dimanche à Stains, dans un lieu de culte évangélique ! Pour de nombreux liens d’information et des mises à jour sur cet accident, sur Actu-chrétienne.net, vous pourrez trouver un dossier complet, avec quelques articles « pour aller plus loin ». D’un point de vue plus factuel, si vous n’avez pas suivi, Marie-Lucile Kubacki revient sur les événements de dimanche, dans un article sur le site de La Vie. Ce drame pose la question de la reconnaissance des communautés évangéliques. Ce n’est pas toujours le cas, et on peut, avec Sébastien Fath, parler d’un « évangélisme des caves ». Je vous renvoie vers son blog et vers la matinale chrétienne de La Vie du 10 avril. Vous pouvez aussi trouver une interview de ce même historien dans Le Monde daté du 12 avril. Je vous renvoie aussi vers la synthèse de Virginie Riva, publiée sur son blog Crises de foi. En tous les cas, cette tragédie aura permis de mettre en lumière la place occupée par les évangéliques en France. Le Point a repris une dépêche AFP qui traite du sujet, et Jean-Pierre Denis, dans l’éditorial de La Vie de cette semaine y voit comme une présence aux plus faibles, que les Eglises plus installées ont abandonnés.Et c’est dans le cadre de ce drame que l’on découvre aussi parfois un véritable accueil interreligieux, comme c’est le cas aux Etas-Unis où une mosquée à prêté ses locaux à une congrégation protestante qui avait perdu ses locaux…

Je termine cette séquence sur les évangéliques avec la question du père Bernard Ugeux, posée dès le début de son dernier billet sur le site de La Vie : « Est-il possible que des protestants de divers courants (y compris des évangéliques, des pentecôtistes, des charismatiques…), des orthodoxes et des catholiques se mettent d’accord sur une façon d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ au niveau mondial, dans une communion œcuménique respectueuse des différences et en renonçant à la concurrence et au prosélytisme entre dénominations ? » En fait, c’est une invitation à la mission qui nous est à nouveau posée, y compris par nos frères chrétiens.

C’est le 16 avril, lundi prochain donc, que Benoît XVI fêtera ses 85 ans. Trois jours plus tard, ce sera le 7ème anniversaire de son accession sur le siège de Pierre qu’il célèbrera. Deux anniversaires qui ont suscités des initiatives, comme celle de Mgr Georg Gaenswein, son secrétaire particulier.  Radio Vatican nous explique que ce dernier a eu l’idée d’un livre où 20 personnalités « connues en Allemagne, comme le plus célèbre footballeur allemand, Franz Beckenbauer, ou l’actuel ministre des finances, Wolfgang Schaeuble, ont accepté de raconter Benoît XVI et d’expliquer pourquoi il suscite leur admiration ». L’Osservatore Romano, dans un article signé par Mgr Gaenswein et qu’on retrouve sur le portail www.news.va, propose quelques éléments supplémentaires : « Chaque contribution, y lit-on, est comme un morceau de mosaïque, qui à la fin contribue à réaliser une image colorée, dans laquelle il est possible de souligner les contours essentiels du pontificat du Pape Benoît XVI ». Le mieux, finalement, serait encore d’acheter le livre !

Pour finir, un petit tour vers trois sites où l’on parle des blogs chrétiens. Et ce sont deux radios qui sont à la pointe, RCF d’un côté, te et Radio Notre Dame de l’autre. Sur RCF, Valérie-Anne Maître propose chaque vendredi matin, vers 9h15, une chronique  sur les blogs. Chaque semaine, elle en met un en lumière… Le blog de la semaine. C’est à retrouver en podcast sur le site de RCF. Sur Radio Notre Dame, chaque matin, en semaine, vers 8h47 (oui, c’est précis pour un vers, mais bon, ce sont les joies de la radio !), vous pouvez écouter les blogueurs parler directement. C’est Marie-Ange de Montesquieu qui anime le Blog-Notes. L’occasion d’entendre (y compris en podcast), la voix de celles et ceux que vous lisez…

Quelques brèves, dont un article conseillé par Valérie-Anne Maître (oui, c’est de la délation, et alors ?) qui me proposait cette semaine un article sur le Jédisme. Pour être plus précis, je dirais même que c’est un retour du Jédisme, car on en parlait déjà il y a plus d’un an (la preuve dans une vieille revue de Blogs)… mais les médias sont ainsi faits qu’il découvrent toujours d’anciennes choses (je parle de l’article du l’article du journal suisse, pas de l’info que m’a conseilléeValérie-Anne,  ne me prêtez pas de mauvaises intentions). Dans la même veine (oui, on y trouve cette citation : « La peur est mauvaise conseillère » que maître Yoda ne récuserait pas !) ce billet de Doudette qui explique et démontre que l’Eglise et la science ne sont pas opposés…

Info insolite trouvée dans la Matinale Chrétienne de La Vie : Un cardinal italien amoureux des armes. Mgr Rambo (c’est son surnom) possèderait 13 fusils et un Smith & Wesson 357 ! Il travaille au Vatican. J’imagine déjà son secrétaire crier « Pool » en lançant des disques en l’air dans les jardins du Vatican…

Et puis si c’est lundi que Benoît XVI fêtera ses 85 ans, @comcardbarbarin fête aujourd’hui (enfin hier, vu l’heure de publication de ce billet) sa première année… de présence sur Twitter ! Happy Birthday mister communication !

Pour finir, découvrez Dopamine, l’auteure du blog « Une catho à l’hosto », sur le site de Pèlerin, dans le cadre du prix des blogs cathos.

Exclusif : un « prix du blog catho » va naître !

13 mars 2012 5 commentaires

C’est Pèlerin qui propose cette superbe idée ! Parce que Pèlerin et les blogs, c’est une « vieille » et grande histoire d’amour… Plusieurs fois déjà, dès 2010, le magazine a montré son intérêt pour la cathosphère, proposant l’an passé, autour du #VBM11 (Le Vatican Blog Meeting qui a eu lieu le 2 mai 2011) un « Palmarès des meilleurs blogs cathos« . Une semaine plus tôt, c’est dans les colonnes du magazine et par une vidéo sur le site internet de Pèlerin que le blogueur Koztoujours a révélé sa véritable identité. Mais surtout, Erwan (oui, c’est le petit nom de Koztoujours) expliquait sa philosophie du blog, les richesses comme les limites de l’exercice.

Et bien cette histoire entre Le Pèlerin et les blogs va très prochainement s’enrichir d’une nouvelle étape avec la création du

« prix du blog catho »

Mais c’est quoi-ça ? Ça concerne qui ? Qui va le décerner ? On peut postuler ? Moi, moi, moi, je le veux ! Y’aura une soirée spéciale au théâtre des Champs-Elysées avec remise des prix devant une foule de blogueurs aux pouces usés à force de twitter le nom du gagnant ? Va-t-on faire exploser Facebook en postant/taguant les photos de l’élu(e) ? Bon, j’arrête le délire.

Quelques éléments en avant-première (merci @GDNet) :

  • C’est un prix, pas un concours, donc il faut être sélectionné ! De 15 au départ, 6 blogs ont finalement été pré-sélectionnés (la liste avec les liens çi-dessous). vous pourrez remarquer la parité, pour répondre à l’interpellation d’une journaliste-blogueuse lors d’une rencontre entre des blogueurs (des prêtres et des hommes) et la presse à Annecy (les Journées François de Sales, pour ceux qui connaissent).
  • Un jury avec un blogueur et une blogueuse (ne cherchez pas à les acheter, ils sont intègres !) et d’autres journalistes spécialisés dans l’actu sur les blogs.
  • Vous pourrez aussi voter (bientôt) sur la page Facebook « La grande famille de Pèlerin« 
  • A partir du 22 mars, sur le site de Pèlerin, la présentation des blogs et de leurs auteur(e)s.
  • Résultats mi-mai, pour la 46ème journée mondiale des communications sociales.

Kto and the City

Une Catho à l’hosto

Angel Cake

Inner Light

Catholique Aujourd’hui

Des Petits riens qui disent tant 

Normalement, si vous suivez les revues de blog et presse (depuis septembre), vous avez déjà vu passer tous ces blogs (auto-promo, ça, c’est fait !). Maintenant, c’est à vous de choisir celui que vous préférez. Pour vous y aider, Pèlerin vous présente les auteurs de ces blogs… « Je déclare la campagne pour le prix du blog catho ouverte » (oui, je me la pète !)

juste un petit mot encore, parce que vous vous demandez peut-être pourquoi Pèlerin, un magazine papier, insiste tellement sur les blogs. Voilà la raison donnée par Gilles Donada, au nom de la rédaction de Pèlerin :

Lors des journées François de Sales (la rencontre de la presse catholique, en janvier dernier, à Annecy – NDR) cette année, la table-ronde sur les blogs a suscité beaucoup de questions et de réactions. Dans la salle, je sentais l’inquiétude de certains devant la liberté de parole des blogueurs cathos. Au nom de qui parlaient-ils ? Leur parole engageait-elle l’institution ? Comment les « contrôler » ? Les blogueurs à la tribune revendiquaient leur totale liberté et, en même temps, leur entière fidélité à l’Eglise qu’ils aiment et veulent servir comme membre de son corps. J’ai trouvé ça très juste et très beau. N’ayons pas peur… des blogueurs cathos ! Faisons leur confiance ! Je me rappelle de la façon dont certains préparaient leur billet, et les faisaient relire avant parution par des proches de confiance. Il y a un vrai discernement chez eux ! Et nous trouvons qu’il faut encourager cette liberté dans la fidélité.

Bon, dire que je soutiens largement et fortement cette initiative me paraît d’une évidence crasse (c’est juste que je rêvais de placer cette expression un jour) ! Le « N’ayons pas peur… des blogueurs cathos« , ça me rappelle un peu une exhortation célèbre de Jean-Paul II ! Eh bien aujourd’hui, Pèlerin met cette parole en oeuvre ! En cette année où l’on va parler pas mal de la Nouvelle Evangélisation, c’est quand même intéressant de voir aussi ce qui se fait du côté du net ! Alors Merci Pèlerin, et bonne chance aux blogueuses et blogueurs sélectionnés. Et pour les autres, dites vous qu’il y aura sans doute une seconde édition, à vous de tenter de figurer dans les nominés !

Voilà, vous savez presque tout. encore un peu d’attente, et vous pourrez voter vous aussi ! En attendant, bon surf, et n’oubliez pas de commenter !

PS : Suivez Pèlerin sur Facebook & Twitter

« Soutenir » ou « former » les blogueurs ? La réponse !

1 décembre 2011 34 commentaires

Depuis quelques semaines, la blogosphère catho est en émoi que dis-je, en ébullition ! Enfin, pas tant que ça non plus. Mais le billet de Jean-Marie Guénois, publié en fin de semaine dernière, me donne l’occasion de revenir sur la controverse : « Faut-il encadrer les blogueurs cathos ? » s’interroge le journaliste en titre de ce billet. Il y traite de trois points précis : le voyage du pape au Bénin et la très longue exhortation post-synodale qu’il y a apportée, une rencontre sur la communication au Vatican, et l’intervention du père Gagey lors de l’Assemblée plénière des évêques à Lourdes.

Si je suis bien d’accord avec la première des conclusions qu’il tire de ces trois points, à savoir qu’il faudrait synthétiser sérieusement les documents du Saint-Siège, la seconde me paraît un peu exagérée ! Dire que « c’était la première fois, à ma connaissance, que l’on a ainsi officiellement consulté des professionnels non Italiens pour tenter de comprendre une situation » est un peu présomptueux. Certes, le « à ma connaissance » relativise son assertion, mais un petit travail journalistique lui aurait permis de savoir que ce n’est pas une première ! J’ai en effet assisté à pas mal de rencontres où des professionnels étaient présent et donnaient à des membres éminents de la Curie leur avis sur la communication du Vatican. Le père Lombardi, à Radio Vatican comme ailleurs dans ses fonctions, est lui aussi entouré de professionnels et de journalistes. Les vaticanistes anglais, français, américains, allemands, et autres sont tout autant professionnels que Jean-Marie Guénois et ils osent dire ce qui ne va pas. Au #VBM11, la rencontre des blogueurs du 2 mai, il y avait d’ailleurs de nombreux journalistes présents… Que ce soit la première fois que Jean-Marie Guénois soit partie prenante d’une telle initiative ne signifie pas que rien n’existait avant !

Quant à la troisième assertion, sur la formation des blogueurs, il me semble que Jean-Marie Guénois est passé complètement à côté de ce que le père Gagey voulait dire. Marc Favreau a donné un bon historique des différents tweets sur cette discussion (c’est dans la seconde partie de son billet). Mgr Giraud, qui lui a twitté juste, a bien compris ce que disait le père Gagey en parlant de « soutien » aux blogueurs. D’ailleurs, si l’on y regarde de près, c’est au final cette position que semble soutenir Jean-Marie Guénois quand il écrit : « Cette armée d’électrons (…) lui [à l’Eglise] rend un service qu’elle n’imagine pas sur la toile en assurant une présence « catholique » non officiel [sic] et très tonique. Car le propre des blogs et autres tweets est justement leur « a-institutionnalité ». Ils sont nés libres et doivent le rester ».

Mais il tacle le père Gagey, en mettant dans sa bouche uniquement le terme de « formation » Pourtant, Mgr Giraud m’a confirmé personnellement ce mot de « soutien », et le père Gagey, que j’ai contacté, confirme lui aussi l’utilisation de ce terme. Il l’a même écrit dans les notes dont il s’est servi pour son intervention devant les évêques.

 J’en viens à mon troisième point, qui rejoint d’ailleurs les conclusions du document Église et Internet déjà cité.

Soutenir les blogueurs catholiques.

Apparaissent aujourd’hui des blogueurs chrétiens plus nombreux qu’on imagine qui, plus ou moins adroitement, répandent sur les sites les plus divers une rumeur évangélique qui tisse affirmations, symboles, témoignages et larges débats au sein d’une multitude de  forums. Ce vaste café du commerce peut-il devenir une agora ? Il le faudra bien, mais pour y parvenir des apprentissages sont nécessaires.  Le soutien apporté aux responsables de sites catholiques dans le cadre des weekends des tisserands et sur le site  du même nom ne pourrait-il servir de modèle ? Il importe en effet d’entraîner nos blogueurs non seulement à la maîtrise technique des outils, mais plus encore à vérifier que leurs interventions son bien ajustées à la cause qui les mobilise. L’Évangile en effet ne peut être défendu que de manière évangélique. Pour le dire autrement, on ne défend pas en vérité le corps du Christ si c’est le glaive à la main, comme l’avait cru Pierre au jardin des Oliviers…

Donc premièrement, quand Jean-Marie Guénois écrit sur Twitter « Le P. HJ Gagey n’a jamais dit il faut soutenir les blogueurs catholiques … », il se trompe ! Ensuite, concernant ce terme de « former » que le Père Gagey reconnait avoir utilisé « à la conférence de presse », il est loin de l’idée que s’en fait le journaliste quand il écrit :

Etrange idée toutefois que de vouloir « former » des blogueurs catholiques. Le P. Gagey pense-t-il que ces blogueurs ne pensent pas comme il faut ? Cela serait inquiétant. Ou s’inscrit-il dans un schéma ecclésial totalement dépassé, celui de « l’encadrement » où la structure entend non seulement formater une pensée mais aussi exercer son contrôle ?

La formation, que certains blogueurs aimeraient bien avoir à ce qu’ils m’ont dit, est d’un ordre bien différent, et semble plus coller à l’idée que s’en fait le père Gagey :

Dans la tradition universitaire à laquelle j’appartiens « former » ce n’est pas exercer un contrôle bureaucratique ou embrigader mais c’est permettre à des acteurs d’améliorer leurs compétences techniques mais aussi théologiques et spirituelles par un échange d’expérience et un discernement commun des initiatives prises.

C’est aussi une formation ecclésiale pour mieux comprendre les textes sur lesquels les blogueurs réagissent parfois… En outre, cette vision est plus celle d’un service que d’un contrôle, que le Père Gagey récuse d’ailleurs totalement, et dont je ne vois pas comment Jean-Marie Guénois y arrive à partir de la formation (surtout en connaissant le genre de formation dispensé à la Catho de Paris où l’on incite les gens à réfléchir et pas à recracher des idées et des concepts ; on n’est pas dans le premier cycle d’une université romaine non plus !). D’ailleurs le père Gagey illustre dans le message qu’il m’a envoyé qu’il est loin de cette idée de « caporalisme » :

Cela dit, en donnant l’exemple des « ateliers des tisserands » (rassemblement annuel de webmasters catholiques, volontaires pour vivre ensemble un temps d’approfondissement et de partages de leurs pratiques et de leurs responsabilités) je cherchais précisément à écarter les craintes de caporalisation. Par ailleurs j’ai suffisamment insisté dans ma conférence sur le fait que la communication sur le WEB échappe par nature à tout contrôle vertical pour ne pas pouvoir être soupçonné d’en nourrir secrètement le dessein.

Voilà, je ne veux pas faire de procès à Jean-Marie Guénois, mais il me semble qu’à travers ce billet, s’il a des intuitions justes, sur au moins deux points, il fait montre d’un travail et d’une compréhension trop personnelle de la communication…

Catégories:Actualité Mots-clés : , , ,

Blogmeet (#vbm11) : Yeah, I was in and it was nice !

3 mai 2011 1 commentaire

Le lundi 2 mai, au Vatican, le Conseil Pontifical pour la culture et le Conseil Pontifical pour les communications sociales ont organisé la première rencontre entre des responsables du Saint-Siège et 150 blogueurs venus du monde entier (par exemple de Californie, d’Allemagne, d’Irlande, de France, de Suisse, d’Angleterre, d’Autriche,…)

Les 150 blogueurs constituaient à n’en pas douter une assemblée bien différente de celles qui se retrouvent habituellement dans cette salle de la Via dell’Ospedale, à quelques pas du Vatican ; en effet, en s’installant, tous les participants ont allumé leur ordinateur, ou à défaut, ont utilisé leur téléphone portable pour se connecter à internet. Et durant la rencontre, la discussion par Facebook ou Twitter est allée bon train… Une rencontre à la fois physique, mais également virtuelle donc, pour permettre aux 600 autres blogueurs inscrits et qui n’ont pas été tirés au sort pour la rencontre d’être eux-aussi présents. A noter d’ailleurs que Mgr Hervé Giraud, évêque de Soissons, Laon et St Quentin a participé en envoyant sa bénédiction à tous les participants par Twitter !

Cette réunion se voulait très ouverte, comme l’exprimait le président du Conseil Pontifical pour les communications sociales, Mgr Claudi Maria Celli, au début de la séance, en précisant qu’il ne s’agissait pas « d’une rencontre de blogueurs catholiques, même si nombre de vous s’inspirent de l’Evangile, mais d’un dialogue respectueux dans la vérité ».

La première table ronde donnait ainsi la parole à plusieurs de ces blogueurs, qui notaient l’importance de cette manière de communiquer sur internet. En effet, à travers les blogs, la foi peut être transmise, et des discussions s’engagent entre les personnes présentes sur le réseau. Reprenant les paroles de jean Paul II, Andrés Beltramo, l’un de ces premiers orateurs, invitait l’Église à ne pas avoir peur d’ouvrir ces débats. Un conseil repris par Matia Marasco, qui invitait l’Eglise à « oser plus » dans ce domaine des blogs. Chacun des cinq premiers intervenants insistait aussi sur l’aspect missionnaire des blogs. Le père Roderick Vonhögen racontait ainsi avoir découvert presque par hasard la force et le pouvoir des blogs. Depuis, en envoyant des vidéos sur internet, il est devenu « un berger pour les gens qui en ont besoin » et qui vont le voir sur le réseau. Le prêtre hollandais qui publie ses interventions en anglais compare son activité pastorale sur le réseau à la construction d’une communauté locale : « On bâtit la famille du Christ, car on veut faciliter l’amitié (…) C’est comme construire une paroisse ».

Après la pause, qui a permis aux participants de se connaître et de s’échanger adresses électroniques et comptes Facebook et Twitter, la seconde table ronde était plus institutionnelle. Le père Federico Lombardi, directeur du Bureau de Presse du Saint-Siège, indiquait l’un des aspects important des blogs pour la communauté chrétienne : « Les blogueurs catholiques sont l’opinion publique dans l’Église. Le magistère conciliaire prévoyait cette réalité, qui n’a pas été tellement développée ». Avec les blogs, qu’il suit régulièrement, il voit maintenant émerger cette opinion publique.

D’autres intervenants à cette seconde session ont quant à eux permis aux blogueurs présents de mieux comprendre la manière dont le Vatican était présent sur internet, et leur a fait découvrir la pauvreté des moyens dont les services informatiques du Saint-Siège disposent. Ce qui empêche par conséquent de développer une véritable activité interactive, à travers les réseaux sociaux modernes (Facebook, Twitter,…). Des limites dont les diocèses ou les responsables d’événements ponctuels comme la prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse s’affranchissent plus facilement, comme l’ont démontré d’autres intervenants à cette seconde partie de la rencontre.

Cette rencontre témoignait, de la part de l’institution ecclésiale, de la prise de conscience de l’importance de ces blogs. Et même si rien n’est clair sur la suite à donner à cette initiative (que faire, où, quand, comment, avec qui et dans quel but sont autant de questions qui n’ont pas trouvé de réponse ce lundi), la joie de s’être rencontré de manière physique et concrète se lisait sur les visages des blogueurs comme de leurs interlocuteurs du Vatican. Un point a cependant largement émergé des discussions : la naissance d’un nouveau type de présence pastorale sur internet, à tel point que, selon le père Marco Sanavio, la figure du « webpasteur »s’impose aujourd’hui. Un mission qui a émergée plusieurs fois au cours de l’après midi, et qui a été clairement énoncée par l’un des intervenants, François Jeanne-Beylot : « si le Christ venait prêcher aujourd’hui, il n’irait pas sur une montagne ou dans une barque, mais serait sur Twitter ou ouvrirait un blog. L’Église officielle ne peut pas le dire, mais nous, catholiques membre de cette communauté et de cette Église, nous osons le dire ». Et le faire, comme le prouve l’engagement de ces 150 représentants des blogueurs de la cathosphère.

PS : On nous a aussi présenté le futur portail d’info du Vatican (news.va – Les photos suivront bientôt), mais sans nous donner de date de parution… Quick please, it seems so nice…. Et pour ceux qui en voudraient plus, il y a un fichier qui contient plus de 4000 tweets du #vbm (Vatican Blog Meeeting). A télécharger  (attention, c’est surtout en anglais, mais bon, vu mon niveau, j’ai réussi à participer, donc vous arriverez à lire).

PS 2: A noter que sur proposition de quelques frenchies, la soirée s’est prolongée autour d’une bière, avec 40 blogueurs et quelques journalistes ou personnes du monde de la communication (on était une bonne cinquantaine en tout ! ) Si ça ne vous donne pas envie d’écrire votre blog, je ne sais pas ce qu’il faut faire…

Revue de Blog : L’Eglise tisse sa toile…

27 janvier 2011 7 commentaires

Copie d'écran du blog de Koz - http://www.koztoujours.fr

Deux thèmes ont prévalus cette semaine dans les blogs chrétiens : Internet et les nouveaux moyens de communications, ainsi que l’euthanasie, toujours et encore. Je choisi donc, librement, de m’attacher au premier, sachant qu’on parlera encore souvent de bioéthique dans les semaines à venir… Et puis parce que lundi, en la fête de Saint François de Sales, le message de Benoît XVI pour la 45ème Journée Mondiale des Communications Sociales a été rendu public. Et il concerne vraiment les bloggeurs, ainsi que les adeptes des réseaux sociaux. Intitulé « Vérité, annonce et authenticité de vie à l’ère du numérique », comme nous l’annonce Le Copiste (qui porte bien son nom pour une fois car il a copié intégralement un article de Zenit sans le citer – sur internet aussi, il y a du pillage ! -), le message insiste sur la cohérence à avoir quand on est présent sur internet : cohérence entre sa démarche dans le monde numérique et sa vraie vie. Et le même message propose « un style chrétien de présence dans le monde numérique ». A lire pour trouver des repères.

Ces idées, des bloggeurs les mettent déjà en œuvre, comme en témoigne l’article de Céline Hoyau dans La Croix (dans le journal d’aujourd’hui ou sur internet : www.la-croix.com). La journaliste fait un état des lieux en citant nombre de blogs que vous avez déjà retrouvé dans cette revue de Blogs. Marc Favreau, l’auteur du blog Hôtel Synodal y dresse une analyse que je partage complètement ! A lire donc.

En fait, on se rend compte que c’est une véritable réflexion sur la présence chrétienne qui se fait au Vatican et dans l’Eglise. Le site www.cathoweb.org abordait déjà cette question le 23 janvier, dimanche donc, autour de la question de savoir si internet était plutôt catholique ou protestant… L’article, publié en pleine semaine de prière pour l’unité des chrétiens, est très intéressant sur la manière d’aborder le web par les uns et les autres.

Car on trouve de tout sur internet. Par exemple, le site www.religion.lu est un véritable répertoire en ligne des groupes religieux au Luxembourg. C’est le professeur Jean-François Mayer, le directeur de l’institut Religioscope et l’éditeur du site du même nom (www.religion.info) qui a bâti cette base de donnée, et dans un autre de ses blogs, www.orbis.info, il explique ce que cette démarche a permis de constater d’un point de vue sociologique.

Et puis après le message du pape que j’ai cité précédemment, je ne peux que vous encourager à aller sur le très bon et très documenté site www.technologiae.org. Le dernier article s’intéresse aux futurs développements des réseaux sociaux. A lire pour se préparer au futur !

A part internet et la réflexion autour de la présence chrétienne dans le monde numérique, il y a d’autres choses à relever cette semaine. Ainsi, j’ai dit que je ne parlerais pas de l’euthanasie, mais je ne peux pas ne pas citer l’article d’Henry le Barde su le blog Le crépuscule des consentants. Un texte très bref, qui relate la mort d’un jeune. Une mort suite au cancer, mais remplie de grâce. Il y en a pour 30 secondes de lecture, mais ca vaut tous les beaux raisonnements sur le sujet…

Un billet de Frédéric Mounier, le correspondant de La Croix à Rome,  revient sur le très beau message de Benoît XVI pour la journée mondiale des Missions, qui a été publié mardi. L’auteur y montre le lien entre l’évangélisation et la doctrine sociale que l’Eglise cherche à promouvoir.

Et enfin, pour nous introduire à la prière et à la médiation, le superbe blog  Au nom de Jésus.fr, qui reprend des passages choisis par le pasteur Boucomont, ou des réponses à des questions qu’on lui a posées. Le site est agrémenté de très belles photos qui portent à la prière. Une belle halte spirituelle sur internet !

Après l’article de La Croix, je ne pouvais pas faire autrement que de rendre justice comme blog de la semaine à celui qui est décrit comme « la tête de pont d’un réseau de blogs qui abordent, à côté des sujets d’Église, des thématiques politiques et sociétales sous un angle “démocrate-chrétien” ».  Je l’ai déjà cité à de maintes reprises, et son pseudo vous est certainement familier. C’est le blog de Koz www.koztoujours.fr, qui regroupe des articles recherchés sur des sujets religieux ou, comme le dit l’article de la Croix, des sujets de société. L’auteur est également à l’origine (avec d’autres bloggeurs) de divers blogs (comme www.sacristains.fr ou l’Appel à La Vérite) et participant au collectif  Plus digne la Vie, il est repris parfois par les journaux en ligne Rue89 ou LePost.fr… Vous le voyez, une activité éditoriale bien remplie. Mais tellement bien sentie, juste et précise qu’elle en est presque trop rare… Alors pour votre culture comme pour votre plaisir, je vous rappelle l’adresse : www.koztoujours.fr ! A retenir par cœur !

Bonne lecture, bon commentaires, bon engagement cohérent avec votre vie sur les réseaux sociaux, et à la semaine prochaine.

 

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés