Qui suis-je ?


Bonjour, je m’appelle Stéphane, j’ai 38 ans, et je suis prêtre ! Voilà, ça c’est fait (si quelqu’un me dit d’où vient cette expression, il gagne … toute ma gratitude) !

J’ai suivi des études en communications sociales, cela afin de rendre la communication ecclésiale plus efficace et efficiente. Promis, je vous en parlerai parfois, je sais que ce sujet vous passionne tous… Il faut dire que la communication, c’est devenu quelque chose d’essentiel aujourd’hui. On l’a bien vu lors des crises du début de l’année 2009 dans l’Eglise catholique. Et puis, on le sait peut-être moins, mais l’Eglise invite fortement à utiliser les moyens modernes pour communiquer. Par exemple, voilà un extrait des propositions du synode sur la Parole de Dieu qui s’est tenu à Rome en octobre 2008 :

Proposition 44

Moyens de communication sociale

Le synode souligne l’importance des moyens de communication sociale et des langages de la communication pour l’évangélisation. L’annonce de la Bonne Nouvelle trouve un nouvel espace dans la communication d’aujourd’hui caractérisée par l’intermédialité.

L’Eglise est appelée non seulement à diffuser la Parole de Dieu à travers les médias, mais aussi et surtout à intégrer le message de salut dans la nouvelle culture créée et amplifiée par la communication.

Le nouveau cadre de la communication nous permet de multiplier les moyens de proclamer et d’approfondir l’Ecriture Sainte. Celle-ci, avec sa richesse, exige de pouvoir atteindre toutes les communautés, arrivant jusqu’aux personnes les plus éloignées également à travers ces nouveaux instruments.

Il est recommandé de bien maîtriser les moyens de communication, d’accompagner leur changement rapide et d’investir plus dans la communication à travers les différents instruments offerts, comme la télévision, la radio, les journaux, Internet… Il s’agit, dans tous les cas, de formes qui peuvent faciliter l’exercice de l’écoute obéissante de la Parole de Dieu. Il est nécessaire de préparer des catholiques convaincus et compétents, dans le domaine des communications sociales.

Alors voilà, je m’engage dans ces moyens, avec mes limites (je commence à être vieux pour m’inculturer à ces moyens de communications que sont les nouveaux médias et les nouvelles technologies). Et puis, vous allez me dire, ce n’est pas le rôle d’un prêtre, les laïcs peuvent le faire mieux que moi (et de nombreux le font mieux, effectivement). Oui, mais il me semble que pour l’Eglise, c’est aussi une chance d’avoir des prêtres qui réfléchissent à ces questions, qui en parlent, qui les expérimentent, et qui poussent les autres chrétiens à s’y aventurer… Alors voilà, je m’y colle. Dans le message pour la journée mondiales des Communications Sociales de 2009, le pape Benoît XVI parle d’un « continent numérique à évangéliser » ! Et il me semble que c’est aussi notre mission de prêtres… D’ailleurs, vous verrez, si vous suivez un peu l’actualité des blogs catholiques qui tournent bien, que de nombreux prêtres s’y sont mis.

Bon, sinon revenons à moi… Outre Dieu, et la communication, j’aime aussi le sport (le regarder, et le commenter surtout !), les glaces, les campagnes électorales (les suivre, je vous rassure) et plein d’autres choses. Mais ne vous inquiétez pas, en suivant ce blog, vous allez vite découvrir mes passions, comme mes limites.

Voilà, c’est tout. quand on regarde ce que disent les spécialistes, un message, sur internet, doit être court pour être lu, et il doit comporter des intertitres. Ce qui n’est pas le cas de cette présentation. Donc si vous êtes arrivés ici, c’est que vous avez soit survolé l’ensemble, soit dérogé à la règle, et dans ce cas, montré par l’exemple que les meilleures théories… ont toujours des limites.

P.S. : Je suis un fan des « … », donc pardonnez moi, il y en aura souvent !

  1. 30 novembre 2009 à 18:48

    « Donc ça c’est fait », vient d’un sketche mémorable de Gad Eldmaleh, où un pauvre père de famille dépressif tente de gérer les tâches à faire à la maison…

    De rien :o)

    • Lemessin
      30 novembre 2009 à 18:58

      Merci JB ! le pire c’est que je dois avoir le spectacle en vidéo quelque part…

  2. 14 juin 2010 à 12:01

    Avec bonheur je viens te soutenir dans ce long et des fois difficile chemin qui se trouve être « les catholiques et les nouvelles technologies ». Mmmmh ! Moi aussi j’aime les « … ».
    En tout cas, cela fait plaisir d’avoir un prêtre qui se préoccupe d’utiliser les nouvelles technologies avec un discourt très actuel. L’Eglise n’est pas ringarde mais il est vrai que les catholiques ont des fois bien du mal à utiliser à bon escient les nouveaux moyens de communication.

    Je m’aperçois que Pierre Guerigen a déjà commenté ici. Je le retrouve de nouveau après l’avoir rencontré à Anima.

  3. lepetitchose
    28 septembre 2010 à 13:53

    Et dire que je n’avais jamais pris le temps de lire ta bio… … … … …

    • Lemessin
      28 septembre 2010 à 13:55

      Eh que signifient ces … … … … ? Un méga sous-entendu là, ou bien tu te mets à mon niveau ?

  4. Bertrand
    3 février 2011 à 20:28

    Je vous écrit car j’ai un soucis j’ai recu un mail, comme quoi si je ne payais pas une certaine je pourrai être poursuivit par interpole :(
    Mais rassurez vous mes connaissances en informatique m’ont permis de me rendre compte que ce mail est faux mais pouvez vous retirer l’image suivant de votre site car les personnes l’utilisent : http://lemessin.files.wordpress.com/2009/11/interpol.jpg

    • 3 février 2011 à 23:09

      Ok, c’est fait. Et merci de me l’avoir signalé…

  5. Régis de BERRANGER
    3 juin 2011 à 07:33

    Je ne sais si vous connaissez mon blog, touchant aux sujets qui vous intéressent, ouvert en septembre dernier: « A coeur ouvert » sur http://direetredire.unblog.fr
    Cordialement

  6. 3 juin 2011 à 07:35

    Ce soir, sur Radio Notre Dame, émission sur le message de Benoît XVI sur l’Eglise et internet

    Ceux qui peuvent…

    Cordialement

  7. 7 juin 2011 à 19:32

    Merci de m’avertir en cas de nouvel article

  8. 23 juin 2011 à 09:43

    Bonjour
    Je découvre avec intérêt ton blog. Je suis aussi un prêtre blogueur (parfois blagueur)
    http://dimancheprochain.org (propose des homélies pour préparer dimanche prochain)
    http://avecjesus.eklablog.com/ a entrepris une réflexion sur les sacrements. C’est la récupération d’un ancien site

  9. 18 juillet 2011 à 16:05

    Moi non plus je n’avais jamais été voir cette page de près… intéressant !
    Moi aussi passionnée des nouvelles technologies, mais beau-coup plus âgée que toi ! Je gère le site de ma paroisse, la modération du blog de mon curé « Arche de Noë » , je me suis lancée sur Facebook perso (mais un peu planquée) et Facebook paroisse, Scoop.it, et j’essaie de renouer avec un blog que j’ai lancé il y a un an et demi, mais là y a juste un petit problème : je n’aime pas écrire. A voir…
    Ah, j’allais oublier : je suis religieuse… Ceci explique mon pseudo.
    Donc à bientôt et merci pour ce blog.

    • 18 juillet 2011 à 21:03

      Merci pour cette précision ma chère soeur (oui, facile) ! Ca fait plaisir devoir une religieuse sur le net, je trouve que ce n’est pas si courant… A bientôt et faites moi savoir si vous avez des infos intéressantes (blog ou site paroissial).

  10. 22 juillet 2011 à 20:00

    Merci pour vos apports à la communauté ! Les nouveaux médias doivent pouvoir nous aider à transmettre la Bonne Nouvelle aux jeunes générations …

    • 22 juillet 2011 à 20:16

      Mais de rien. C’est un plaisir pour moi que de pouvoir servir l’Église de cette manière.

  11. 27 octobre 2011 à 14:59

    Moi qui pensais être super original avec les apophtegmes, je découvre qu’il y a d’autres inconditionnels : voilà que je suis shunté et devancé !!! http://luc1249.wordpress.com/tag/apophtegme/.
    Bon, je vois que vous n’en avez pas posté depuis 1 an1/2 : je prends la suite ou y-a-t-il un autre gourou de l’apophtegme ?
    Autres axes pour moi : les pères les plus anciens possible, cela fonde et limite les remises en causes : par exemple St Gregoire de Nysse etc…

    • 27 octobre 2011 à 15:16

      Prenez la suite. c’est avec plaisir que je viendrai en lire chez vous. En fait, c’était une manière de souligner le carême à l’époque. qui sait ce que nous réserve l’avenir… A bientôt, ici ou sur votre blog !

  12. arcenciel
    25 novembre 2011 à 08:43

    Je suis toujours gêné par le mot « Eglise » sans autre qualificatif, surtout dans les médias censés s’adresser à tous, catholiques ou non. Pourquoi pas toujours préciser: « Eglise Catholique universelle »? Les 3 mots me semblent importants (même si c’est plus long à écrire!).

    Par ailleurs, veiller à distinguer « Eglise Catholique universelle » et « ministres de l’Eglise Catolique universelle » ou « les autorités » (Vatican, etc.) qui ne sont qu’une partie de l’Eglise Catholique universelle.

    Sinon, je trouve site très intéréressant!

    • 25 novembre 2011 à 12:03

      Merci pour votre commentaire. Vous avez raison sur le fond, mais il est vrai que pour simplifier et ne pas alourdir le texte, la simple mention de l’Eglise me semble suffisante au vu des sujets que je traite…

  13. Aimé
    7 avril 2012 à 16:44

    Je suis admiratif quant à votre dévotion, votre croyance…

    Quant à moi… Athée, mais respectueux des vrais croyants, quelque soit la religion… Car je considère que la vérité est bien subjective…

    Je suis entouré dans mon milieu professionnel de gens croyants, pratiquants… La messe et tous ce qui va avec… Ce que je ne juge en aucune façon !

    Par contre en voyant :
    – Leur vie,
    – Leur « pensée »,
    – Leur comportement…
    J’en suis venu à penser que tous cela n’a qu’un seul objectif : l’hypocrisie !

    Le fait de pouvoir vivre avec une soit disant bonne conscience !

    Alors, on se « vide » de ses pêchés, alors on peux faire mal à son prochain car on a obtenu bonne conscience et qu’en plus on va à la messe…

    L’église et sa morale, qu’elle est loin d’appliquer pour elle même…

    Je vous respecte en tant qu’être humain, croyant…

    Mais les croyants, ceux qui pense vraiment l’être… Que respectent-ils ? A part eux ?

    Sans Haine…

    Amitiés…

    • 7 avril 2012 à 16:56

      Cher Aimé. Comme je vous comprend. Si les exemples de croyants que vous côtoyez sont ceux que vous mentionnez, effectivement, ils sont loin d’être éloquents quand à la mise en oeuvre de notre foi chrétienne.

      Le chrétien est celui qui suit le Christ,; qui essaye de vivre comme lui, en se donnant totalement à Dieu et aux autres. Plutôt que de regarder ces contre-exemples, je vous invite à regarder Jésus, son ouverture de coeur et d’esprit, sa proximité avec tous les hommes. Découvrez le comme celui qui aime, comme la source d’amour, qui offre jusqu’à sa vie par amour… Et je vous assure que vous ne serez pas déçu si vous vous laissez aimer, si vous acceptez cet amour. Ensuite, ce sera à vous de témoigner auprès de ces croyants ce que’est de vivre en chrétien… C’est alors aussi que vous verrez la difficulté de l’entreprise, et que votre regard d’amour se fera compatissant pour eux, en espérant la même compassion pour vous…

      Bonnes fêtes de Pâques ! (et si je peux me permettre, allez jeter un oeil sur le concile Vatican II, dans la constitution Gaudium et Spes, au numéro 22, paragraphe 5 !

    • Côté Jeannot
      20 juin 2012 à 01:08

      Les chrétiens ne sont pas parfaits, c’est une évidence. Prière de le leur pardonner,
      Je souhaite juste qu’on cesse de juger l’autre, croyant ou non.
      Prière aussi de ne pas généraliser. Les chrétiens respectent leur prochain puisque tel est l’unique commandement de Dieu que le Seigneur est venu enseigner à toutes les femmes et tous les hommes de tous les temps. «Aime ton Dieu et aime ton prochain comme toi-même». Une dernière chose: «L’Église» ce n’est pas le pape et les évêques. C’est TOUT LE PEUPLE DE DIEU. Tous imparfaits. Grâce à l’amour infini de Dieu, bien que tous pécheurs, tout homme, toute femme peut obtenir le salut.

      • 20 juin 2012 à 07:49

        C’est l’Église telle que définie par le concile Vatican II.

      • christine
        20 juin 2012 à 08:47

        Nous sommes pardonnés radicalement ,il suffit d’accepter notre impuissance ,notre besoin de DIEU dans notre vie.Nous faisons l’expérience de notre faiblesse et c’est notre orgueil d’homme qui en prend un coup.
        La gratuité de l’Amour : tout nous est donné ;A qui appartient la terre :à personne et que faisons nous :nous la vendons, l’achetons et à quel prix!
        Jamais nous n’atteindrons cette gratuité de l’Amour de DIEU, il est venu sur notre terre sans rien,il est parti en donnant tout même sa tunique.Mais il est resté debout sans haine au coeur,il a triomphé en résistant jusqu’au bout au mal.
        Il a suffi au bon larron de se tourner ver Jésus et de lui dire:Souviens toi de moi quand tu viendras inaugurer ton régne et il a entendu la réponse:Aujourd’hui même tu seras dans le paradis avec moi .
        Père pardonne -leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.
        Tout homme a besoin d’avancer et de découvrir que DIEU l’aime et chemine avec lui discrètement christine

  14. christine
    20 avril 2012 à 08:37

    Le pardon ! Puis-je vous envoyer mon témoignage sur le pardon reçu de DIEU. Comment DIEU s’y est pris pour me faire comprendre que je n’acceptais son PARDON donné. Et je me suis surprise à dire devant le tombeau de mon père : PERE JE TE DEMANDE PARDON. Or je n’étais pas fâchee avec mon père mais avec ma soeur. JE NE COMPRENAIS RIEN. Je cherchais ce que voulait dire : PERE-PARDON. Et le mardi chez moi, tout à coup j’ai compris : j’étais pardonnée et alors j’ai senti physiquement un lien qui est parti du coeur et ma rancoeur est partie avec et j’ai eu à la place une envie de pardonner. Alors j’ai compris que l’on recevait tout de DIEU même le PARDON pour le donner.
    Le vrai PARDON on dit : je regrette et non je te pardonne car autrement on se place au-dessus de son frère alors que tous nous sommes fautifs par notre refus de pardon.

    En me préparant seule pour recevoir le sacrement une phrase m’était venue dans le coeur : il est plus facile de donner que de recevoir. C’est vrai. Je n’avais pas compris que c’était moi qui refusait le PARDON que DIEU NOUS DONNE. J’ai compris ce que voulait dire : passer de la mort à la vie !

    • 23 avril 2012 à 15:07

      Merci Christine pour ce témoignage sur le pardon. Eh oui, il est souvent plus dur d’accepter le pardon que de donner…

  15. de vogue
    30 juillet 2012 à 14:25

    Bonjour,

    Ou exercez-vous votre sacerdoce ?

    • 30 juillet 2012 à 14:37

      Bonjour. je suis prêtre à Metz, en Moselle !

  16. Côté Jeannot
    30 juillet 2012 à 15:11

    Bonjour,
    Je suggère aux jeunes prêtres de convaincre les anciens à faire «presbytaire» sur la toile. Cela aiderait à contrer l’isolement du prêtre, souvent seul à exercer son ministère quelque part, souvent au milieu de nulle part tant le contexte est hostile. Réussir à convaincre son évêque ferait en plus accélérer les choses.

    • 30 juillet 2012 à 15:51

      Certes Jeannot, mais même si je suis un adepte des relations connectées, je préfère faire presbytère commun, en partageant mes repas, en buvant un verre à l’ocasion d’un moment ou d’une fête particulière. Pour les prêtres, et plus largement pour tous me semble-t-il, les relations amicales « incarnées » (en opposition à une relation « connectée, c’est à dire sur FB ou autre) sont essentielles. A nous de trouver comment le net peut nous aider à toujours plus les vivre !

  17. Côté Jeannot
    30 juillet 2012 à 16:35

    Vous avez parfaitement raison. Au Québec, dans mon diocèse, on COMMENCE à regrouper des prêtres qui sont individuellement responsables de plusieurs paroisses.
    Mais des prêtres demeurent encore trop loin pour aller vivre dans ces presbytères. les distances sont énormes.Les prêtres plus âgés auraient avantage à se familiariser avec internet.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :