Accueil > Actualité, Revue de Presse > Revue de PResse : #EGC, Ainsi soient-ils, internet et spiritualité,…

Revue de PResse : #EGC, Ainsi soient-ils, internet et spiritualité,…


Jeudi dernier, c’était le lancement de l’année de la foi et le 50ème anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II. J’en ai largement parlé, et je ne reviens pas sur le sujet (vous pouvez pousser un ouf de soulagement !). Mais le week-end dernier, à Strasbourg, se tenaient aussi les Etats Généraux du Christianisme (#EGC). Bien entendu, le meilleur endroit pour retrouver les interventions, c’est sur le site de La Vie ! Entre les conférences inaugurales, les vidéos, les débats, les forums, les récapitulatifs des journées, vous ne pouvez pas ne pas y trouver ce que vous cherchez, et découvrir ainsi comment les uns et les autres vivent leur foi… Et tout cela sans parler du magazine de cette semaine qui revient largement sur cette rencontre à travers un reportage photo. Du côté de Twitter, le hashtag #EGCLaVie ou le compte @EGCLaVie vous donnera pas mal d’information et vous permettra de revivre les débats et présentations. Idem sur Facebook !

Ce n’est pas tout. Ce dimanche, la messe télévisée était en direct de Strasbourg, et sur le site du Jour du Seigneur, vous pourrez revoir la célébration mais aussi les reportages et plateaux réalisés autour de cette rencontre, ou piocher dans les différentes vidéos réalisées pour l’occasion !

Bien entendu, les blogueurs  ne sont pas en reste, avec Incarnare qui a écrit un billet sur le débat concernant les divorcés-remariés ! En quelques lignes, vous aurez un aperçu de la situation et des pistes pour une possible évolution !Vous pourrez retrouver, si le sujet vous intéresse, de larges extraits concernant ce débat sur le site de La Vie.

Petit point sur les JMJ  avec la sortie d’un clip réalisé par l’équipe française des JMJ. Le titre : “Ainsi voient-ils les JMJ”, avec de nombreux témoignages. Les images sont très belles, le clip est dynamique, travaillé à la manière d’une bande annonce de film, on donne la parole à divers types de personnes… Vraiment, c’est un beau travail ! Et si l’on passe la frontière vers le nord, en Belgique, le site national pour les JMJ est né, et propose de vivres les JMJ au Brésil ou en France… avec une proposition de JMJ à Maubeuge !

Une petite mention aussi de Diaconia, mais à partir de la Nouvelle évangélisation. Dans un article de La Croix, le père Henry-Jérôme Gagey affirme : « Dans l’Évangile, le Christ ne fait pas qu’annoncer de manière explicite le Royaume de Dieu. Il est aussi – d’abord ? – celui qui passe en faisant du bien et pose les signes efficaces du Royaume qui vient. C’est pourquoi l’Église doit avoir des lieux de “bienfaisance”, où elle puisse manifester efficacement mais en toute gratuité et désintéressement l’amour du Christ pour les gens ».  Si là, il n’y a pas la dimension de Diaconia qui est présente… Comme quoi, les choses ne sont jamais en concurrence, mais toujours en lien !

Un petit mot sur l’année de la Foi avec  les jeunes cette semaine, et surtout avec le projet Youcoun (comprenez “Youth Council”). Le lancement de Youcoun a eu lien jeudi dernier, le 11 octobre. Sur le site de La Vie, un article présente ce projet, mais c’est surtout vers le site de Youcoun (www.youcoun.fr) que je vous renvoie. Et on reste avec une jeune pour cette séquence sur la foi. C’est Dopamine qui samedi dernier nous a réécrit son Credo. Et c’est plutôt très sympa à lire, plein d’humour (on dirait du Kto & the city), mais aussi très juste ! Le Credo retraduit pour des incroyants ou des personnes qui ont décroché. Et vous, vous y avez pensé à faire cet exercice, à retraduire votre foi en mots actuels pour vos contemporains ? Allez, il reste plus d’un an au cours de l’année de la foi, alors, à vous de jouer ! Certaines s’y sont déjà mises d’ailleurs : Frédérique la ménagère et Sylvia ! Qui sera le prochain ? [non Edmond, je ne te visais pas explicitement ;-)]

Un mot quand même sur le synode, à suivre toujours sur La Croix, grâce au storify qui est actualisé régulièrement de manière assez conséquente avec de nombreux éléments ! Pour Frédéric Mounier, « manifestement, il se passe quelque chose » : « Plus personne, écrit-il, ne se demande s’il faut enterrer le concile, mais tous se demandent comment aborder les défis inédits d’aujourd’hui qui n’étaient, en 1962, qu’à peine dessinés. Le débat ne se situe plus aujourd’hui, et ne peut plus se situer, entre “progressistes” et “conservateurs” ». Tant qu’on y est, pour le rapport entre Vatican II et le synode, Bernard Bienvenu nous fait une synthèse assez rapide. A lire pour une remise à jour rapide !

Je n’en avais pas parlé la semaine dernière, non que je ne fasse pas confiance à mes camarades blogueurs qui avaient vu les DVD, mais parce que, comme St Thomas, je voulais voir avant de juger ! Et donc, il est temps de s’arrêter un instant sur la série Ainsi Soient-ils ! Autant le dire d’emblée, les petit monde catho n’est pas très heureux de cette série, qui pose un regard caricatural sur le séminaire et plus encore sur l’Eglise ! Par exemple, allez lire l’avis d’Hermès Psychopompe, s. j. à propos du premier épisode de la série sur le site du diocèse de Lyon, ou  celui de Gérard Leclerc sur le site de France Catholique ! A regarder aussi, sur ce sujet, la chronique de Mgr Di Falco pour KTO, où l’évêque de Gap revient sur la série. Et il n’est pas tendre. Pour lui, outre les remarques déjà faites par nombre de catholiques, il pointe un manque flagrant dans ce téléfilm : « Dieu n’a pas été retenu au casting… » Son de cloche assez identique par Jean-Baptiste Maillard, sur le site du Nouvel Obs. Mais surtout, et c’est ce qui est souvent mis en avant, cette série est l’occasion de présenter vraiment ce qu’est la vie des séminaristes. C’est donc un appel à rebondir, pour « susciter de nombreuses occasions de témoignages chez les chrétiens dans les conversations du quotidien » comme le dit un document du Service National d’Evanglisation des Jeunes et des Vocations (SNEJV) ! Dans ce document, plusieurs pistes avec des sites internet, des reportages,… Rendez-vous sur le site de Pèlerin pour voir ce qu’en pensent certains séminaristes. Sinon, un site “concurrent” a vu le jour jeudi dernier : www.ainsisontils.com. On y trouve également des témoignages, des réponses à des questions dérangeantes parfois, comme la question des relations sexuelles… Et puis, pour les plus impatients, on y trouve les résumés des 8 épisodes de la série d’Arte !

Il y a même des regards bienveillants sur “Ainsi soient-ils. Virginie Riva, sur son blog, n’hésites pas à écrire qu’au final, « il y a quand même un supplément d’âme dans cette série : un questionnement sur la place des jeunes appelés à devenir prêtres dans le monde actuel ; sur leur rôle futur, sur la notion d’engagement et de foi ». Sébastien Antoni, après une longue analyse sur le site de croire.com, le père Robert Scholtus, ancien supérieur des Carmes sur le site de Témoignage Chrétien, et Bernard Lecomte, sur son blog, partagent une même idée : c’est une série téle, et donc une fiction et non un documentaire. Tous appellent au discernement des spectateurs. Allez, pour le fun, je vous colle quelques lignes du billet de Bernard Lecomte, car il est, comme toujours, bref et concis : « C’est intéressant, original, audacieux. C’est aussi manichéen, fabriqué, excessif. Bon, voilà, on n’y peut rien, c’est une fiction, pas un documentaire ! La loi du genre est simple, il faut trois ingrédients pour intéresser le public : des bons et des méchants, des scènes d’amour, du suspense. Que les protagonistes soient des séminaristes n’enlève rien à cette triple règle ».

Juste pour info, il y a aussi, sur le site du jour du Seigneur, une rubrique qui porte presque le même nom, “Ainsi-sont-ils”,  et que je vous invite à visiter pour y découvrir de nombreux témoignages !

Et parce qu’il n’y a pas que cette série à la télé, le père Denis Chautard nous invite à regarder un documentaire cette fois, sur le pardon, qui a été diffusé sur France 2 mardi soir. Oui, je sais, c’est passé, mais heureusement, il y a la séance de rattrapage sur pluzz. Un dernier petit clin d’œil nous a été adressé, mardi soir, au petit journal de Canal +, vers la première minute de l’émission, avec une sœur qui prend fait et cause avec les protagonistes du mouvement Femen (merci à AnnePriss pour le lien). Comme quoi on est loin de l’image de la religieuse véhiculée par la série d’Arte !

Continuons à prendre de la hauteur en ce mois d’octobre, en parlant de la prière Mariale. C’est Zabou qui s’y colle, avec un très beau billet sur son dizainier !  Elle y exprime comme cette prière du Je vous salue Marie , si simple, est aussi une ressource face à des moments et des situations dont on a du mal à rendre compte, quand on se retrouve seul face à la vie… A lire, à méditer, à prier ! Et puis, le magazine Prier propose deux pages pour « Méditer l’Evangile avec le Rosaire », tandis que le Jour du Seigneur propose 13 reportages autour du pèlerinage du Rosaire qui a eu lieu au début du mois !

Et de la spiritualité, il y en a sur internet, jusque dans les noms de blogs… Vous avez certainement remarqué qu’un blog que je cite parfois porte le nom de “JonasTree”. Valérie Barbe, l’auteur du blog, nous a expliqué lundi pourquoi elle avait choisi ce nom ! Si vous lisez son billet, vous verrez que, pour vous aussi, l’arbre de Jonas prendra un sens nouveau !

Certains, y compris parmi les plus jeunes, n’osent pas aller jusqu’à parler de spiritualité, mais ils voient internet comme un « atout considérable pour les chrétiens » ! C’est le cas d’Emmanuel et de Pierre François, qui ont décrit leur vision et leur utilisation d’internet pour les jeunes. Ils sont les auteurs du site Silo, le site de la pastorale des jeunes du diocèse de Renne. Un site très bien fait, graphiquement remarquable, et qui propose un contenu fourni, des propositions nombreuses. Bref, un site qui fait plaisir à voir !

D’ailleurs, cette idée est largement partagée par Mgr Claudio-Maria Celli, le président du conseil Pontifical pour les communications sociales. Ce mercredi matin, au synode, il a clairement appelé l’Eglise à prendre en compte les nouveaux moyens de communications, citant nommément les « “nouvelles technologies”,  qui “sont en train de changer radicalement la culture dans laquelle nous vivons” ». Le résumé de son intervention est à retrouver sur le site de l’agence Zenit ! Frédéric Fornos, le directeur national de l’Apostolat de la Prière en France, écrivait quant à lui, il y a plus de deux ans déjà, que les sites internet chrétiens « cherchent à trouver les mots d’aujourd’hui pour donner à connaître le Christ, qu’ils sont attentifs à donner à voir, par le style même du site, par son graphisme, son interactivité, la Bonne Nouvelle que Jésus-Christ a confié à l’Eglise ». Un éditorial bref et très juste, qui reste d’actualité, où le père jésuite lance un appel à s’engager résolument dans l’évangélisation par ce nouveau média ! Et ne manquez surtout pas l’image qui illustre cet article ! (et merci à Nathalie Becquart qui a ressorti ce billet !)

Divers :

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  075 followers

%d bloggers like this: