Accueil > Actualité, Revue de presse multimédia > Revue de Presse : La semaine sainte, un peu de papes, d’écologie et de poisson…

Revue de Presse : La semaine sainte, un peu de papes, d’écologie et de poisson…


Image tirée du blog http://www.catholique-aujourd'hui.fr

Ce lundi, nous fêtions les 7 ans de l’entrée dans le Royaume de Dieu de Jean-Paul II. Jean-Baptiste Maillard a voulu rendre hommage à ce grand témoin de la foi par un billet dans lequel il reprend un extrait du message du pape aux jeunes lors de la veillée à Tor Vergata, durant les JMJ de l’an 2000. Un petit passage très fort, où le bienheureux Jean-Paul II rappelle que c’est Jésus que chaque être humain cherche quand il cherche le bonheur :

C’est Jésus qui suscite en vous le désir de faire de votre vie quelque chose de grand, la volonté de suivre un idéal, le refus de vous laisser envahir par la médiocrité, le courage de vous engager avec humilité et persévérance pour vous rendre meilleurs, pour améliorer la société, en la rendant plus humaine et plus fraternelle.

Il faut dire que selon le petit reportage d’Antoine-Marie Izoard à la basilique Saint Pierre, les pèlerins n’ont pas oublié Jean-Paul II ! Et Radio Vatican confirme sur le portail news.va avec un titre sans équivoque : «  Sept ans après sa mort, Jean-Paul II draine toujours les foules ». Le phénomène n’est pas que romain, mais s’étend à la Pologne, et même au Nigéria où se trouvent actuellement les reliques du bienheureux (qui pourrait être canonisé assez rapidement selon le même article)…

D’un pape à l’autre, il n’y a qu’un pas conclave ! Jean-Marie Guénois s’interrogeait, vendredi dernier, sur l’opportunité pour Benoît XVI de faire le voyage au Mexique et à Cuba. Et partant de l’image de Benoît XVI, fatigué mais témoins inlassable de « la dignité de l’homme », il terminait son analyse par une apologie de la faiblesse de l’Eglise fort émouvante. Le pape d’ailleurs, même fatigué, a fait le travail dimanche, lors de la célébration des rameaux à Rome. Je vous invite à lire son homélie pour cette célébration qui ouvre la semaine sainte et qui coïncidait également avec la Journée Mondiale de la Jeunesse (ou au moins à écouter le compte rendu de Radio Vatican).

Depuis dimanche donc, avec la célébration des rameaux, les chrétiens sont  entrés dans la semaine sainte. Dans l’éditorial du Pèlerin de cette semaine, Anne Ponce y va franco et en redonne la perspective :

Vendredi saint, samedi saint, dimanche de la Résurrection : la semaine sainte vient signifier que  nous ne sommes pas seuls à porter nos croix et à supporter nos vides. Elle  inscrit nos espérances dans une espérance plus grande encore, promesse de victoire finale sur le mal et la mort. Elle sanctifie la vie. Lapins en chocolat, gigot d’agneau et jour férié viennent par surcroît.

Pour nous en parler, les blogueurs et blogueuses usent quant à eux de divers stratagèmes. L’auteur du blog Kto & the City nous propose ainsi un petit calendrier avec la description du jour, l’office célébré, et des liens vers le sens de cette célébration. Avec beaucoup d’humour toujours, surtout dans l’introduction, dont je vous livre un petit passage :

Le souci, c’est que beaucoup de cathos comprennent mal le sens des jours qui arrivent. Tout le monde va à la messe de Pâques, c’est normal faut pas déconner, en revanche dans l’imaginaire catho-collectif les journées qui précèdent sont là pour « les mecs vraiment pratiquants ». Personne sait trop à quoi elles servent, en plus ça tombe en plein milieu de la semaine juste après le boulot ou une journée de cours, ça paraît pas vraiment indispensable. Y aurait d’un côté les mecs qui font les choses « normalement », sans pression, et de l’autre les Sheldon Cooper de la religion qui frisent l’autisme à force de geeker la messe.

Sinon, plus classiquement, il y a l’abbé Gaignet, qui part de la fête des rameaux pour nous proposer deux petites prières qui peuvent éclairer la semaine sainte dans laquelle nous nous trouvons. Une semaine que Gérard Leclerc qualifie de « semaine inépuisable », dans le sens où elle est « la délivrance suprême où l’humanité voit s’ouvrir le sens de sa destinée ». C’est un très bel article, bref en plus, que je vous encourage à aller lire sur le site www.france-catholique.fr ou à retrouver dans les pages de la revue ce week-end.

Jibitou, sur son blog Catholique Aujourd’hui, nous propose de réfléchir à partir de quelques tableaux, qui évoquent la trahison de Judas, Marthe et Marie à Béthanie, Judas et Pierre, et même le dimanche des rameaux. Giotto, Rembrandt, Poussin, Le Caravage, Tintoretto, Velazquez, Vermeer… les plus célèbres des grands maîtres sont convoqués. Ca vaut le détour ! Et pour les fans de musique, le Jour du Seigneur nous propose une vidéo avec le frère André Gouzes. A regarder et à écouter !

Si vous avez des enfants, ou que vous cherchez comment vivre la semaine sainte avec eux, direction le blog de la Cybersister  pour découvrir comment ça se passe dans sa paroisse, et pourquoi pas s’en inspirer…

Quatre petits liens : Zabou, qui nous invite à réfléchir à un détail de la passion lue lors de la messe des rameaux : le jeune homme se sauva tout nu. Dans ce jeune homme, elle nous invite à nous reconnaître… je vous laisse aller lire la suite de cette très belle méditation. Le second billet est signé de Corine, qui médite pour sa part sur les souffrances infligées à Jésus d’un côté, et sur son amour d’autre part. Là encore un billet bref mais si profond. Troisième lien, depuis Montréal, où Jean-Guy Roy réfléchit sur la passion. Et pour finir, le billet de carême de mercredi du père François, intitulé « Karaboudjan … avec un K comme carême ». Les tintinophiles auront  reconnu le nom du bateau du capitaine Haddock. Et comme on parle de bateau, la comparaison avec la barque de Pierre est aisée :

A bord de cette barque apostolique, ce Karaboudjan d’hier et d’aujourd’hui, aux cales pleines d’Espérance, se trouvent des hommes et des femmes, tout aussi fragiles. La tentation serait de nous focaliser sur ces Haddock qui en ont oublié leur place sur ce navire, sur ces Allan préférant l’intérêt personnel ou encore sur ces pinces d’ores qui méprisent le service du frère et l’Evangile. Parfois nous ne valons guère mieux : « serait-ce moi ? ». Cette semaine sainte, nous invite à diriger nos regards vers le Christ. Par sa Croix réconciliatrice, il nous entraine dans sa fidélité intangible au Père pour l’amour de tous. Car, encore et toujours, c’est chez toi qu’il veut célébrer la Pâque avec ses disciples, à bord de ton Karaboudjan.

Sinon, dans la semaine sainte, il y a la messe chrismale. Comme chaque année, David Lerouge nous a proposé des photos, accompagnées d’une liste d’attitudes où vous ne pourrez pas ne pas reconnaître votre curé… En Belgique, l’abbé Jean Lievens a réfléchi, à l’occasion de la messe chrismale durant laquelle les prêtres renouvellent leur engagement sacerdotal, à la complémentarité entre prêtres et laïcs. Et de conclure à propos du prêtre : « Aujourd’hui comme hier, il ne peut remplir sa mission sans le soutien de croyants actifs, capables de dialogue et de remise en question personnelle et communautaire ». Voilà qui me donne l’occasion de citer trois billets plus anciens mais qui entrent parfaitement dans cette perspective. Xavier Cormary, sur son blog Ichtus, nous partage en photos sa vie et sa joie d’être prêtre, tout en insistant, dans un autre billet, sur l’importance de la communauté dans la vie et la vocation d’un prêtre. François Triquet, qui est diacre et tient le « journal d’un jeune séminariste » sur le blog des jeunes cathos, revient sur la vie de ministre des prêtres, tout en indiquant qu’elle le rempli de joie… Sinon, pour comprendre ce qu’est la messe chrismale, et la symbolique de la bénédiction des huiles, rendez-vous sur le blog des jardiniers de Dieu.

On passe au jeudi saint avec l’institution de l’eucharistie. Un seul lien suffira, vers des extraits de l’homélie de Benoît XVI lors des JMJ de Cologne, en 2005, sur l’eucharistie. Des extraits sélectionnés par Mgr Hervé Giraud et que vous retrouverez dans les pages de l’évêque sur le site des diocèses de Soissons, Laon et Saint-Quentin.

Pour le vendredi saint, là aussi, un lien où l’on parle du soldat Ryan, mais pas que… Je vous laisse découvrir ce billet de Jocelyn Girard intitulé « Sauvé par la mort d’un autre » ! Pour méditer sur le chemin de Croix, deux billets du père Yves Combeau, à lire sur le blog du Jour du Seigneur… Tant que vous êtes sur le site, arrêtez-vous quelques instants pour découvrir Jérusalem et vivre un chemin de croix interactif dans le cadre de la série Passionnément Carême. Pour découvrir Jérusalem et mettre vos pas dans les pas du christ, il y a aussi la possibilité de lire le reportage de Gwénola de Coutard dans le Pèlerin de cette semaine. Entre photos et textes, on se plonge dans la vie de la cité où « géographie et histoire du Salut se rencontrent » pour reprendre les mots de Mgr Shomali cité par la journaliste.

Le silence du samedi saint est parfois compliqué à comprendre, mais Anne-Claire, sur son blog, par une petite poésie, vient le remplir de sens…

Et puis on en arrive à Pâques… Dans le numéro de cette semaine de Famille Chrétienne, c’est la question de la résurrection des corps qui est abordée, avec l’aide du père Xavier Lacroix. Et pour montrer toute l’importance de l’incarnation, le peinte Arcabas commente trois de ses œuvres consacrées à l’espérance pascale. Jean-Pierre Denis, dans l’éditorial de La Vie, parle lui aussi de Pâques :

« Être chrétien consiste à s’insurger pour créer en soi et autour de soi une vie autre », écrit Jean Bastaire dans le livre le plus revigorant et ressuscitant qui soit, Insurrection Pascale (Salvator). À vous qui pleurerez, à vous qui lèverez votre regard et qui vivrez plus haut, belles et joyeuses Pâques. Laissez-vous, laissons-nous emporter.

Un dernier article de presse, pour la fête de Pâques, vers un bel article de Témoignage Chrétien, sur le tombeau vide… Pour l’accompagner, un billet de blog, celui de Sylvie Carnoy, sur Le Spirituel D’abord, qui nous propose de choisir, samedi soir, entre la voix et la voie…

Et puis, comme Pâques c’est accepter de suivre le Christ jusqu’au bout, une petite vidéo proposée par Valérie Barbe ! C’est en anglais, mais je pense que tout le monde peut comprendre…

Petit point pratique : si vous voulez participer aux célébrations, et que vous cherchez les heures auxquelles les offices se dérouleront, Le service Egliseinfo (ou Messeinfo sur les smartphones) vous sera plus qu’utile ! A partir d’un téléphone, il vous géolocalise et vous dit où se trouvent les églises les plus proches et les horaires des célébrations. On fait la même chose  avec l’application CarpeDeum et son outil Géomesse !

On change de sujet pour finir avec un point sur l’écologie. Au Québec, un appel est lancé aux chrétiens, pour le 22 avril, 3ème dimanche de Pâques, afin de sonner les cloches des églises à 14h et de se rassembler pour redire l’importance de l’engagement écologique, où l’homme à toute sa place. Une information partagée par Mgr Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec, sur son profil et sur sa page Facebook, et qui renvoie au site du diocèse de Québec pour avoir plus d’informations. Dans le domaine écologique, un billet d’OlivierNouaillas, publié sur son blog dans les pages de La Vie, sur  « les Dr Frankenstein de l’écologie ». Je ne vous en dis pas plus tellement ce qu’on apprend est effarant !

Un mot pour présenter Manu, ou plutôt son interview dans les pages de Pèlerin, pour le prix du blog Catho. Son blog s’intéresse à ce qu’on regarde souvent comme un mélange détonnant, le Black Métal et la foi chrétienne !

Pour conclure sur un sourire, dimanche dernier, c’était le 1er avril. Et le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier a une tradition pour ce jour, à laquelle il n’a pas dérogé, en bidouillant une superbe dépêche du VIS sur la reconnaissance canonique des sacristains

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés

%d bloggers like this: