Accueil > Actualité, Revue de presse multimédia > Revue de Presse : femmes, politique, Vatican, Vatican II, célibat…

Revue de Presse : femmes, politique, Vatican, Vatican II, célibat…


Illustration tirée du blog LSD !

Aujourd’hui, jeudi 8 mars, c’est la Journée internationale de la femme : Il m’était donc impossible (ou impensable, c’est selon) de commencer cette revue de presse sans citer quelques billets de blogueuses… Le premier, celui d’Eliette, sur le blog SJTM, pour Souris, Jésus t’Aime, où la jeune femme nous décris la dernière messe à laquelle elle a participé (et pas seulement assisté !). Dans l’article, elle nous renvoie vers un beau billet de Zabou sur l’humanité,  que je ne peux que mentionner. Dans le même ordre d’idée, il faudrait citer le billet d’Edmond Prochain sur sa participation active à la messe et qui s’intitule « tête à lectures », mais comme c’est un homme et la journée du #girlpower, eh bien je ne mets pas le lien, na ! En parlant de #girlpower, il faut citer le blog de Sylvie, Le Spirituel D’abord, qui nous offre un billet sur « le printemps des femmes ». Bon, sinon, il y a aussi le blog de Dopamine, surnom que s’est choisie une catho à l’hosto, ou le billet bien plus sérieux et profond de Valérie Barbe sur les exclus de la défense. Il y a aussi la très belle médiation sur le blog du Petit Chose à propos du temps et celle de la cyber-sister sur la procrastination (je vous laisse découvrir ce dont il s’agit). Un texte tout adapté au carême ! Bon, j’arrête là avec les blogs, car il y aurait de quoi tenir bien longtemps encore… D’ailleurs, en ce jour, on pourrait montrer aussi que parfois la voix des femmes porte bien au-delà de la sphère féminine, y compris dans des assemblées d’hommes, cette confession d’Eva Joly dans La Vie de cette semaine : « A l’agence norvégienne de développement, j’ai acquis la certitude que les paradis fiscaux sont une source de malheurs multiples. Je désespérais que ma dénonciation soit entendue. Au final, j’ai été invitée au Vatican. J’ai pris la parole devant les cardinaux. J’ai été écoutée comme jamais. Ils m’ont assurée que la lutte contre les paradis fiscaux ferait partie de la doctrine sociale de l’Église. J’ai vérifié : c’est désormais le cas. »

Avec Eva, nous sommes entrés de plain-pied dans les questions électorales. Restons-y ! Avec toujours la question qui se pose à certains chrétiens des points non-négociables autour desquels on peut choisir un candidat. Jean-Baptiste Maillard, sur le site www.votonscoherent.com, nous propose son point de vue, et nous dit ce que signifie pour lui « voter blanc ». Il nous propose tout un argumentaire sur ce sujet d’ailleurs… Face à cette solution, qui refuse les compromis et compromissions, sur le blog de Charles Vaugirard, vous aurez accès à trois articles sur cette question des points non-négociables. Je cite le premier billet : « La principale difficulté rencontrée par les catholiques est la mise en œuvre de ces points non-négociables. Comparez-le au programme des partis politiques et vous verrez qu’aucun d’entre eux ne les respecte. Alors que faire ? ». Eh bien le blogueur nous donne son point de vue et des éléments de réponse à cette question dans les deux billets suivants sur son blog, en insistant sur l’incitation à oser un choix politique pour changer les choses, en accord avec ce que proposaient Jean-Paul II et le cardinal Ratzinger en 2002. Il en profite pour défendre le choix de Christine Boutin de se rallier à  Nicolas Sarkozy. Faut-il parler de la polémique sur la viande Hallal ou casher ? Bof, c’est tellement insignifiant à mon sens, que je préfère vous renvoyer à l’éditorial de Jean-Pierre Denis dans La Vie, qui commence par ces mots : « Quel pays se dispute pour un bout de viande ? La France, bien sûr ! » Je suis 100 % d’accord avec lui, et donc je choisis librement de ne pas en dire plus ! Sinon, dans la suite  des portraits des candidats à la présidentielle, il y a celui de François Bayrou dans le Monde des religions, et dont François Vercelletto, sur son blog, nous fait l’apologie. A aller lire donc…  Mais heureusement, il n’y a pas que cet aspect dans la campagne électorale. C’est aussi le moment de définir de grandes orientations, comme celles concernant la Politique familiale pour la France. Pour en savoir plus, rendez-vous dans les pages de Famille Chrétienne.

Deux mots pour citer le billet de Jean-Baptiste Balleyguier sur CathoWeb, à propos de l’intolérance contre les chrétiens. Si l’on montre souvent comment certaines religions sont stigmatisées, il ne faudrait pas imaginer que l’Eglise catholique et que les chrétiens échappent au phénomène en Europe. Ainsi, on apprend que « l’Observatoire sur l’intolérance et la discrimination contre les chrétiens en Europe vient de publier de 600 cas d’Intolérance ou de discrimination répertoriés contre les chrétiens d’Europe ». Le site  de l’Observatoire est en anglais, mais ce qui est intéressant, c’est le moteur de recherche qui permet de trouver ces actes contre les chrétiens selon leur type ou leur lieu !

Allez, on change de sujet, et on revient à des questions plus religieuses, autour des 50 ans de l’ouverture du concile Vatican II. Avec le très bon blog www.vatican2-50ans.fr qui est mis à jour plusieurs fois par semaine (deux c’est plusieurs !). Le blog s’est récemment enrichi d’une rubrique bibliographie et de quelques vidéos fournies par le Jour du Seigneur (sur la page  d’accueil et dans la section multimédia) ! A visiter et à garder dans vos favoris ! Bon, si j’en parle, c’est parce que d’ici quelques jours, les évêques français vont mettre un coup de projecteur sur le concile, juste avant leur assemblée plénière, à Lourdes. Ce sera les 24 et 25 mars prochain. Je vous renvoie à l’article de La Croix de ce mercredi qui présentait cette initiative.. Trois conférences sont prévues, et KTO les diffusera. RCF sera présent sur place, et un membre du blog précédemment nommé participera à l’émission. Je ne vous en dis pas plus, tout viendra en son temps.

N’empêche que parler de Vatican II à l’orée du synode sur la nouvelle Evangélisation, c’est aussi accepter de réfléchir sur ce thème, pour découvrir que ce n’est pas une nouveauté. Dès 1974, le pape Paul VI avait consacré un synode à l’évangélisation du monde moderne. Plus d’info sur Anuncioblog ! Si vous voulez savoir ce qu’est cette nouvelle évangélisation, je vous renvoie à un petit livre du père Frédéric Manns, Qu’est ce que la Nouvelle Evangélisation ? Et pour vous présenter l’ouvrage, Michel Cool, dans sa chronique littéraire en vidéo sur le site du Jour du Seigneur !

Comme nous sommes à Rome, restons-y avec les derniers événements autour des fuites au Vatican. Au-delà des documents et de l’actualité immédiate, une question commence à se poser pour tous les journalistes spécialisés : à qui profite le crime ? Jean Mercier comme Frédéric Mounier ou Jean-Marie Guénois (qui est  aussi intervenu dans le Blog-notes de Radio Notre Dame) s’interrogent et donnent leur réponse : il ne s’agit ni plus ni moins que d’un conflit pour la succession de Benoît XVI qui s’ouvre. La première victime en est le cardinal Bertone, qui finit vraiment par être discrédité. Mais comme le rappellent aussi les journalistes, le pape n’est pas encore mort… D’autant plus que si l’on veut voir les secrets du Vatican, il n’y a qu’à faire comme Florence Evin et se rendre à l’exposition sur les archives secrètes du Vatican. C’est à retrouver dans les pages du Monde !

Et puis un mot pour signaler deux articles qui traitent du même sujet : le pape est-il trop capitaliste ? Sandro Magister démonte cette thèse de la revue Concilum. Jean-Yves Naudet s’en sert pour préciser la position de l’Eglise concernant sa doctrine sociale et sa position vis-à-vis de la politique. Deux billets longs et intenses, mais passionnants.

Et puis, tant qu’à critiquer le pape, continuons sur la lancée avec le documentaire qui est passé mardi soir sur France 2, intitulé sobrement : « La vie amoureuse des prêtres » (à regarder en replay ici – attention, ça dure 1 h). Le documentaire suit 2 prêtres qui vivent une relation avec une femme et un diacre,  Sébastien Brière, qui sera ordonné durant le tournage.  Ce dernier a d’ailleurs de très belles paroles sur le célibat : « La vocation de prêtre se base sur une relation d’amour avec le Christ ». La souffrance des prêtres qui quittent leur ministère pour suivre leur bien-aimée est exprimée à travers une musique langoureuse, des images qui jouent sur la mélancolie. Mais on trouve aussi, dans ce reportage, une séquence avec une équipe de prêtres du Nord où l’on voit que ces questions sur le célibat sont posées de manière directes, et sans langue de bois.

Jean Mercier a écrit un long billet pour éclairer ce documentaire. Il déborde du cadre pour réfléchir sur le sujet du célibat et nous livre ses convictions. Je vous invite vraiment à le lire parce que c’est très juste, et toujours respectueux des personnes. Il était également invité mardi soir sur le plateau de Morandini, sur Direct 8. C’est à la fin de l’émission (vers 54 minutes), et il exprime bien que ce qui anime le choix du célibat d’un prêtre, c’est avant tout l’amour ! J’ai juste envie de dire : Merci Jean !

Plus d’informations sur le sujet du célibat sur le site de la conférence des évêques de France. Et puis aussi un beau témoignage, celui du père Xavier Cormary, qui nous pose une question : « Qu’est-ce qui met en péril le célibat du prêtre et sa fidélité ? L’incompréhension, le manque de dialogue, la distance qui s’établit entre lui et son peuple, l’indifférence. » Et l’abbé Cormary développe chacun de ces points pour finir par ce beau constat : « le prêtre heureux dans son célibat sera celui à qui on demandera vraiment d’être prêtre, d’être serviteur de l’Evangile pour le salut du monde et pour la gloire de Dieu. Un prêtre se s’use que si on ne s’en sert pas, ou si on s’en sert mal ».

En bref :

  • Hier, le site internet du Vatican a été victime d’une attaque des #anonymous « en réponse à la doctrine, aux liturgies et aux concepts absurdes et anachroniques que votre organisation à but lucratif (l’Eglise apostolique romaine) diffuse dans le monde entier ». Plus d’information sur la page Facebook de l’Agence i.media. Une réaction de Zabou et une autre de l’abbé Eric de Beukelaer !
  • Proudhon, l’anticlérical, se fait le défenseur du dimanche chômé ! C’est à lire sur le blog de Nicolas Mathey, Thomas More !
  • Quand un quadra geek , ultra-connecté, coupe Twitter et fait une retraite en silence, ça donne ça : http://www.cles.com/itineraires/article/je-me-suis-desintoxique-de-twitter. Un billet pour vous annoncer que je vais moi aussi me déconnecter une semaine… Départ samedi, et retour le dimanche 18 ! Donc la semaine prochaine, pas de revue de presse. Mais je vous donner rendez-vous mardi, à 8h45, pour une info qui va décoiffer !
  1. 8 mars 2012 à 12:03

    Merci Stéphane pour cette excellente revue de presse !

    J’aimerais ajouter (pour mieux insister lol) quelque chose sur le sujet essentiel de la politique : Sur la question des principes ou points non-négociables (PNN), bien que le droit à la vie soit fondamental, il n’est pas le seul point, le Saint siège dans la note doctrinale de 2002 mentionne d’autres principes de même portée comme par exemple le « développement dans le sens d’une économie qui soit au service de la personne et du bien commun, dans le respect de la justice sociale ». Je précise cela en écho de l’article de Jean-Yves Naudet qui défend un Etat concentré seulement sur quelques missions dont les fameux PNN…qu’il semble réduire au droit à la vie.

  1. 8 mars 2012 à 12:51

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :