Accueil > Actualité, Revue de presse multimédia > Revue de Presse : L’avent, Noël, des voeux, Vatican II…

Revue de Presse : L’avent, Noël, des voeux, Vatican II…


C’est bientôt Noël. Si, promis, on se rapproche ! Et du coup, tout le monde met les bouchées doubles pour que l’Avent ne passe pas inaperçu. C’est le cas de Pierre-Baptiste Cordier qui sur son blog écrit : « La fête de Noël fait souvent irruption dans notre quotidien, sans que nous ayons pris le temps de nous y préparer » ! Le décor est planté. Il nous invite dans ce petit billet à « vivre l’esprit de Noël » en prenant conscience à la fois que « le don est l’essentiel de notre vie » et que, d’autre part, il faut « nous ouvrir à la joie ». Un billet qui replace l’essentiel, le don de dieu, au cœur de la fête ! Et il n’est pas seul à déplorer la « “paganisation” de cette fête chrétienne ». Jean-Baptiste Balleyguier le fait aussi en invitant à entrer dans l’Attente ! C’est à lire sur le blog Cathoweb.org, où l’auteur fait une analogie de circonstance avec « l’attente de l’enfant à naître » !

En reprenant le cycle de la nature, Paule Amblard, dans le 3470ème numéro de Témoignage Chrétien, en date du 8 décembre, donc de jeudi dernier, écrivait : « Ce temps de maturation, d’attente patiente de l’Enfant à naître est l’image de cette naissance divine à laquelle nous sommes appelés. Il y a un travail sourd de nos terres à accomplir qui passe par un dépouillement de nos feuilles même les plus flamboyantes de la saison d’automne. Cette maturation secrète pleine d’espérance d’une moisson à venir n’est pas inactivité mais acte de lucidité ». C’est à lire page 17 du magazine ou sur le site internet de la revue (qui a sorti une nouvelle maquette la semaine passée d’ailleurs, en insistant largement sur le texte et le fond des articles) !

Et Benoît XVI himself l’a rappelé dimanche dernier, lors de l’Angélus : « La vrai joie, disait-il, n’est pas un simple état d’esprit passager, ni quelque chose que l’on obtient avec ses propres forces, c’est un don qui naît de la rencontre avec Jésus. Le chrétien est donc invité à vivre l’Avent sans se laisser distraire par les lumières, par l’environnement extérieur qui propose les habituels messages de type commercial, mais en sachant donner leur juste valeur aux choses, pour que ses yeux soient capables de reconnaitre en Christ la vrai lumière du monde ». L’ensemble de son intervention est à lire sur le site de Zenit, tandis que le résumé se trouve dans les pages du site internet de Radio Vatican (avec un accès à ce que Benoît XVI a dit en français) ! Si vous avez le temps et l’envie d’en savoir plus sur la manière dont le pape présente ce temps liturgique, rendez-vous sur le blog du Vatican Information Service, où il y a un résumé de la messe qu’il a célébrée dimanche dernier dans une paroisse romaine, et les mots qu’il a dit aux enfants pour préparer Noël ! Comme toujours, c’est simple, limpide, direct !

Et puis, les magazines chrétiens, cette semaine, mettent le paquet sur la dernière ligne droite vers Noël. Anne Ponce l’écrit noir (enfin rouge) sur blanc dans l’éditorial de cette semaine du Pèlerin : « Bientôt Noël » ! Et elle constate qu’à l’approche de cette fête, on ouvre « une parenthèse au cœur de l’hiver » où l’on quitte un peu le tourbillon habituel de l’information et son cortège de mauvaises nouvelles pour se laisser « habiter par les lumières qui scintillent »… Le magazine nous offre plusieurs dossiers sur Nöel : « Ma nuit de Noël », où plusieurs personnes racontent comment ils vont vivre le 24 décembre au soir ; de l’évêque de Tripoli à une famille des landes en passant par des artistes ou un restaurateur ! Il y a aussi ces portraits d’enfant qui, avec leurs mots, disent ce qu’est Noël pour eux ! « Noël, je sais ce que c’est, c’est la naissance de Jésus, dit l’un d’eux, avant d’ajouter, Jésus, il est important, il donne de l’amour ». Tout ça, on l’entend de la bouche de Gaspard, un enfant de 4 ans ! Des paroles rafraichissantes, qui reviennent sur l’essentiel, comme quand Eva, 9 ans, déclare à propos de ses copines : « Entre nous, on se fiche un peu des cadeaux. On préfère l’amitié » ! Qu’ajouter encore ?

Tant qu’on est avec les enfants, je vous invite à aller sur le site Croire.com ou bien à feuilleter les pages de La Vie qui proposent des idées pour vivre ce temps de l’Attente.

Et puis, Noël, c’est un temps à vivre entre Tradition et Nouveauté, où les deux ont leur place. Allez lire ces deux billets de Corine et de Tigreek pour vous en convaincre ! Du côté de la tradition, il y a ainsi la crèche. « Inventée par saint François d’Assise au XIIIe siècle, la crèche de Noël a encore de belles nuits devant elle. Mais n’avons-nous pas ­oublié sa signification ? » s’interroge Famille Chrétienne dans l’édition de la semaine, qui propose de révéler les secrets de la crèche à travers les personnages qui y habitent ! C’est à la page 10 du magazine. Un peu plus loin, on tombe sur les « idées de cadeaux pour un Noël inestimable » de la revue ! Je vous laisse les découvrir, et pourquoi pas, les mettre en œuvre…

D’ailleurs, si vous cherchez encore comment vivre Noël différemment de l’esprit consumériste qui inonde les rues, une proposition toute simple existe : vivre Noël autrement ! Pour comprendre la proposition du CCFD et d’autres organismes (les SGDF, la JOC, le Secours Catholique, le MEJ, l’ACI,…) qui rappellent nos responsabilités concernant la planète et son respect, KTO propose une petite vidéo sur le site Noel-autrement.org. Une initiative solidaire à développer ! Et elle n’est pas la seule. Le blog des jeunes cathos (blog.jeunes-cathos.fr) invite, pour l’Avent, à « partager des moments de solidarité et de fraternité ». C’est une initiative lancée dans le cadre de Diaconia 2013, et dont les premières initiatives sont visibles sur le site, sous forme de témoignage géo-localisés ! (sinon, sur le site des évêques de France, on trouve aussi quelques propositions tirées de ce blog). Tant que vous êtes sur le blog, allez jeter un coup d’œil à la présentation de l’Avent que le père Nicolas Steeves y propose ! La Fondation des apprentis d’Auteuil  propose, du 14 au 18 décembre, quelques activités autour de Noël : vente de sapins, crèche, animations pour les enfants, concerts,… L’Aide à l’Eglise en Détresse propose quant à elle 5 actions, comme le fait d’envoyer « un message de paix aux chrétiens du Moyen-Orient ». Bien sûr, d’autres propositions comme des dons ou des offrandes de messes sont également proposées, et je ne peux que vous inviter, comme 658 personnes avant vous (enfin ce matin, à 7h05), à répondre à ces sollicitations !

Et puis, juste avant Noël, c’est l’époque des vœux (oui, parce que nous, les cathos, on se souhaite un joyeux Noël et une bonne année, pas que la seconde partie de la proposition !). Le pape a lancé la saison des vœux (si j’ose dire) jeudi dernier, en allumant à distance le sapin de Gubbio (avec un iPad paraît-il), et a fait trois vœux. Ils sont à lire sur le blog de la Salle de Presse du Saint-Siège (qui osera dire que l’Eglise n’est pas moderne après ça) ! La Croix nous présente un petit résumé et les points majeurs qui se retrouvent dans les vœux de Noël des évêques de France. Ça tourne, globalement (selon l’article), autour de « la crise et l’espérance ». Certains évêques tournent le regard vers les chrétiens d’Orient. Mais il en est un qui détonne : Mgr Giraud ! « Halte aux vœux ! » écrit-il dans les pages internet du site de son diocèse ! Bien sûr, c’est un « brin d’humour », comme il le dit lui-même (et le début du texte le prouve), mais il nous invite quand même très sérieusement à réfléchir à notre pratique de ces vœux, souvent administratifs et automatiques, qui oublient ceux qui aimeraient tant recevoir une carte pour briser leur solitude ! Un brin d’humour donc, mais pas que ça non plus ! C’est un petit billet très court (un peu plus long qu’une #twittomélie, certes, mais c’est très court), et c’est vraiment à lire !

Je rebondis sur les voeux des évêques en cette période de crise pour vous inviter à aller lire le dernier billet de Sylvie sur son blog spiritueldabord.free.fr ! Il parle de la crise, mais surtout des « sursauts de vie d’une société que l’on croit moribonde » et qui fait tout pour « contrarier les pronostics les plus sombres ». Une pilule d’espérance, à ne pas rater ! Et puis, tant qu’à positiver, je vous signale aussi ce billet du père Gaignet sur  « Noël, ou la défaite des grincheux ».

Rapidement, pour finir, après cette longue séquence sur l’Avent, Noël et les vœux, quelques infos sur le concile Vatican II ! Le site de la conférence des évêques de France recense les lieux où on en parle sur la toile ! Il y a notamment le blog vatican2-50ans.fr, dont je ne peux que vous inciter à devenir des lecteurs et des commentateurs assidus ! Sinon, le blog catholique aujourd’hui revient sur « le caractère dogmatique » du concile, en synthétisant la longue note de Mgr Ocáriz pour l’Osservatore Romano sur le sujet !

Tant qu’on parle du concile, allez découvrir un site inspiré de Lumen Gentium (enfin, en ce qui concerne l’arborescence du site internet) il s’agit du tout jeune site internet de l’Eglise d’Angoulême, et c’est La Croix qui en a parlé cette semaine ! On y découvre une belle et très louable intention : celle qu’un prêtre réponde aux demandes qui sont adressées sur le site ! En effet, « le P. Lecompte voit bien qu’il n’est “pas toujours évident de trouver un prêtre avec qui échanger, soit parce qu’il faut faire des kilomètres, soit parce qu’il n’a pas le temps, soit parce que l’on n’a pas les mots pour s’adresser à lui” ». Voilà du réalisme ! Sur internet toujours, sachez que le Vatican a réservé le nom de domaine www.vatican.xxx, pour éviter qu’il ne tombe dans les mains de l’industrie pornographique ! (Une info de La Croix)

Revenons à des considérations plus positives, et parlons, pour finir, du Péché originel ! C’est le père Emmanuel Pic qui nous explique ce que recouvre cette expression. Pour ceux qui en auraient une vision trop étriquée, il vient ouvrir des horizons bien plus vastes que le petit monde de la culpabilité qui souvent est mise en avant ! Et pour ne pas s’arrêter au Péché Originel, filons vers la sainteté ! Zabou s’y colle, et elle réussit à nous en parler de manière hyper dynamique : « la sainteté, c’est l’apprentissage de l’Amour, dans une grâce et une liberté qui se répondent harmonieusement », ou encore « la sainteté, c’est choisir cet Amour, inconditionnellement ; et désirer en vivre, profondément ». A lire que je vous dis, car il y a encore bien d’autres pépites dans ce billet.

Bonus Links :

  • Quel profil pour les évêques d’aujourd’hui ? Une interview du cardinal Ouellet, préfet de la congrégation pour les évêques, réalisée par Frédéric Mounier. On la retrouve dans la Croix du week-end dernier, et dont on trouve un résumé gratuit sur le site des évêques belges !
  • C’est le même week-end qu’a été ordonné Mgr Charles Morerod, évêque de Fribourg-Lausanne-Genève ! Jean Mercier, sur son blog, décrypte le choix du pape pour ce diocèse !
  • Une vidéo sur l’Amérique Latine, réalisée par les explorateurs des « continents d’espoir ». C’est sur le site du Jour du Seigneur !
Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  075 followers

%d bloggers like this: