Accueil > Actualité, Présentation, Réflexion > Et les gagnants sont…

Et les gagnants sont…


Vous pensez que je parle du remaniement ministériel en France ? Que nenni ! Je parle du consitoire au cours duquel de nouveaux cardinaux seront créés. On parle de 19 nouveaux cardinaux, principalement des cardinaux de curie et italiens, plus certainement quelques membres qui ont plus de 80 ans. Selon l’agence de Prese italienne AGI, il y aurait 24 noms, dont  4 cardinaux de plus de 80 ans (non-électeurs en cas de conclave pour choisir un nouveau pape). La remise de la barrette (cardinalice, rien à voir avec toute sorte de substance pohibée) se fera, selon Andréa Tornielli, le 20 novembre prochain, et le nouveaux cardinaux recevront leur anneau cardinalice le lendemain, en la fête du Christ Roi, le 21 novembre.

Les noms circulent déjà. Parmi les plus connus des français, Mgr Fortunato Baldelli, l’ancien nonce apostolique à Paris, qui est grand Pénitencier (c’est à dire boss du tribunal suprême du Saint-Siège), Mgr Kurt Koch, le nouveau président du Conseil Pontifical pour la promotion du dialogue interreligieux,… Parmi les gens de la curie, les noms de Gianfranco Ravasi, le président du Conseil pontifical pour la culture, et celui de Mgr Mauro Piacenza, qui vient d’être nommé àla tête de la congrégation pour le clergé, sont cités.

En outre, parmi les personalités, on retrouverait le « mythique maïtre de choeur de la chapelle sixtine, Domenico Bartolucci », ou encore Mgr Laurent Monsengwo, qui était un le secrétaire spécial du synode sur la Parole de Dieu en 2008 (et dont, entre parenthèse, on attend prochainement la sortie de l’exhortation post-synodale). On trouve également Mgr Reinhard Marx et Malcolm Ranjith, archevêques de Munich et de Colombo.

Enfin bref, les vaticanistes se lencent dans cet exercice avec plus ou moins de délectation, bien que les français soient assez sobres.

Mais ces nominations sont aussi, pour moi, l’occasion de réfléchir, une fois de plus, au sens même du mot ministère. Une parole qui renvoie avant tout, me semble-t-il, au service, comme l’explique le catéchisme de l’Eglise Catholique, au n° 874 :

Le Christ est lui-même la source du ministère dans l’Église. Il l’a instituée, lui a donné autorité et mission, orientation et finalité :
Le Christ Seigneur, pour assurer au Peuple de Dieu des pasteurs et les moyens de sa croissance, a institué dans son Église des ministères variés qui tendent au bien de tout le corps. En effet, les ministres qui disposent du pouvoir sacré, sont au service de leurs frères, pour que tous ceux qui appartiennent au Peuple de Dieu (…) parviennent au salut (LG 18).

Si donc c’est un service, quel besoin d’avoir, de par une fonction précise, une dignité plus particulière ? Mon propos paraîtra surprenant, mais c’est aussi en fonction de considérations pratiques que je me situe ; je rencontre en effet régulièrement (car j’habite dans la même maison que lui) le futur cardinal Baldelli, qui me semble avoir une santé plus que déplorable. Lui infliger cette charge en plus de ce qu’il porte déjà comme responsabilité, c’est, je trouve, un véritable poids supplémentaire. Cependant, comme il est grand Pénitencier, il « faut » qu’il ait cette dignité. Pour mieux affermir son autorité ? Si oui, c’est qu’on est tombé bien bas, en se comportant comme les « hommes de ce monde », et non plus en témoins du Christ, respectueux les uns des autres, capable de charité fraternelle et de respect.

Je ne suis pas opposé à la nomination des nouveaux cardinaux, mais pourquoi tous les chefs de dicastère doivent-ils l’être ? N’est-ce pas déconsidérer le travail de terrain que font certains évêques, le travail théologique de certains grands professeurs (je pense par exemple au cardinal Vanhoye, grand éxégète),…

Bon, j’arrête de râler, et je me réjouis de ces nouveaux cardianaux que le pape va donner à l’Eglise, pour la plus grande gloire de Dieu !

Juste un mot sur le collège cardinalice aujourd’hui, avant les nominations de demain :

Le collège Cardinalice est formé, depuis que lecardinal Christian Wiyghan Tumi a dépassé les 80 ans le 15 octobre, de 102 cardinaux électeurs, et de 77 membres ayant plus de 77 ans. La distribution géographique de ses membres est la suivante :

Continent Pays Total Electeurs Non Electeurs
Afrique 13 13 8 5
Amérique du nord 3 23 17 6
Amérique centrale 6 6 4 26
Amérique du sud 8 19 11 8
Asie 11 18 9 9
Europe 22 96 52 44
Océanie 2 4 1 3
Total 65 179 102 77
  1. unouveaucompte
    19 octobre 2010 à 18:50

    intéressant billet

    je partage assez votre point de vue…. notamment l’émergence de qualités en dehors du titre,

  2. NM
    20 octobre 2010 à 11:09

    Très intérresant effectivement. Il me semble que les créations de cardinaux ont d’ordinaire lieu lors de la fête du Christ-Roi (je me souviens de celle de Mgr Vingt-Trois lors du pélerinage du juriste catholique).
    Sur le fond, je ne suis pas théologien, ni vaticaniste, ni même au point en droit canonique mais dans la mesure où il s’agit de responsables de curie ayant une fonction d’assistant direct du pape, il peut sembler assez logique de leur conférer la dignité « qui va avec ». Finalement, c’est compris dans le package…

    • 20 octobre 2010 à 13:48

      Pas faux, effectivement. Vu sous cet angle, c’est pas faux du tout. D’un autre point de vue, tous les évêques sont collaborateurs du pape au sein du collège épiscopal, donc tous travaillent avec lui, avec des fonctions différentes. Les gens de la curie de manière plus administrative, les pasteurs sur le terrain (ca fait vieux 68ard cette expression) d’une manière plus directement pastorale.

      Je sais, ça ne résoud rien, mais bon…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 076 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :